EntomoScience
40.8K views | +14 today
Follow
 
Scooped by Bernadette Cassel
onto EntomoScience
Scoop.it!

[Dansez Maintenant!] Danse Macabre - Strange Stuff And Funky Things

[Dansez Maintenant!] Danse Macabre - Strange Stuff And Funky Things | EntomoScience | Scoop.it
Dansez Maintenant est une catégorie de billets à laquelle je tiens beaucoup. Initiée par une Bande Annonce Funky et accompagnée d'un premier billet sur la danse du voile, je ne

(...)

 

Par taupo, 17 09.2018

 

"... La troisième vidéo nous montre un autre rassemblement d’animaux, mais il s’agit cette fois-ci d’une ronde qu’entament ces fourmis qui s’épuiseront à suivre une piste fermée de phéromone"

 

[Image] Danse Macabre - YouTube
https://www.youtube.com/watch?v=NTvcbDO7ugI

more...
No comment yet.
EntomoScience
Toutes les disciplines scientifiques peuvent s'intéresser aux insectes et autres petites bêtes !
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Pourquoi certains papillons nous paraissent-ils bleus ?

Pourquoi certains papillons nous paraissent-ils bleus ? | EntomoScience | Scoop.it
De nombreux éléments naturels ont des couleurs fixes, d'autres ont des teintes fluctuantes. Voici pourquoi. 
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Et si la science prenait davantage en compte les femmes ?

Et si la science prenait davantage en compte les femmes ? | EntomoScience | Scoop.it
Tel ou tel médicament a-t-il été élaboré en étudiant son effet sur les femmes ? Pourquoi les assistants personnels virtuels ont-ils des prénoms féminins ? Des chercheuses s'interrogent et plaident pour une meilleure prise en compte du genre dans la recherche et l'innovation.

 

Pascale Mollard-Chênebenoit
Agence France-Presse, 17.03.2019

 

"À l'occasion de la 21e édition du Prix L'Oréal-Unesco pour Les Femmes et la Science, qui remis la semaine dernière à Paris à cinq chercheuses de cinq régions du monde, plusieurs scientifiques ont expliqué comment «les biais liés au genre» avaient un impact sur les résultats de la recherche. C'est particulièrement lourd de conséquences dans le domaine de la santé.

 

« Les hommes et les femmes ne présentent pas les mêmes symptômes lors d'une crise cardiaque », a rappelé Londa Schiebinger, professeure d'histoire des sciences à Stanford University (Californie). Or, pendant longtemps on a pensé qu'il s'agissait avant tout d'une maladie masculine et les tests de diagnostic ont été conçus en conséquence. Résultat : la maladie est encore souvent mal diagnostiquée chez les femmes.

 

« En médecine, historiquement, le corps de l'homme blanc a été considéré comme la norme, celui des femmes étant analysé après coup et souvent étudié comme une déviation de la norme, ajoute cette scientifique, directrice du projet Gendered Innovations in Science, Health and Engineering à Stanford. Or on se rend compte qu'en matière de recherche, il faut travailler à la fois sur l'homme et la femme, les animaux mâles et femelles », y compris au niveau des cellules souche. Nous avons absolument besoin de chercheurs qui prennent en considération le sexe et le genre en science.»

 

« Les femmes ne sont pas juste de petits hommes. Il est temps d'y faire attention notamment lors de la mise au point de médicaments », relève la professeure Cara Tannenbaum, directrice scientifique de l'Institut de la santé des femmes et des hommes (ISFH) au Canada."

(...)

 

[Image] What is Gendered Innovations? | Gendered Innovations
https://genderedinnovations.stanford.edu/what-is-gendered-innovations.html

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Comme l’homme, les singes et les baleines se transmettent socialement des comportements, et même les insectes !

Comme l’homme, les singes et les baleines se transmettent socialement des comportements, et même les insectes ! | EntomoScience | Scoop.it
Des scientifiques ont montré que certains animaux s’adaptent, apprennent des gestes, indépendamment des contraintes génétiques ou environnementales.

 

Par Nathaniel Herzberg, 19.03.2019 (abonnés)

 

"... L’homme qui livre cette déclaration de principe est effectivement scientifique, plus précisément biologiste, directeur de recherche au CNRS (université Paul-Sabatier, Toulouse). Après une vie passée à observer les animaux, à réaliser des expériences, à réfléchir sur l’évolution et à proposer des théories volontiers iconoclastes, Etienne Danchin s’apprête à prendre sa retraite.

 

Juste avant cela, il vient de lancer une dernière grenade dans la revue Science. Un article particulièrement détonant. Il y a apporté la preuve que les mouches drosophiles disposent des capacités cognitives pour se transmettre culturellement des comportements. Vous avez bien lu : les mouches drosophiles, stars des laboratoires de biologie, plus réputées toutefois pour leur simplicité génétique que pour leur puissance cérébrale."

(...)

 

 

Etienne Danchin, Sabine Nöbel, +9 authors Guillaume Isabel

Published in Science 2018 - DOI:10.1126/science.aat1590

 

[Image] Criterion 1 of social learning. (A) A situation of mate-copying in which two females watch a copulating green male while a pink male is rejected. (B) Social learning index of informed versus uninformed observer females. Positive social learning indices reveal preference for the male color chosen during demonstrations, whereas zero reveals random choice. P values above bars, binomial tests of departure from random choice; error bars, SEM.

Bernadette Cassel's insight:
 
 À (re)lire :
 
Une forme de culture observée chez la drosophile - From www.pourlascience.fr - February 7, 1:29 PM
 
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

MicrobialEcology : l'infiniment petit a aussi sa place sur Instagram

MicrobialEcology : l'infiniment petit a aussi sa place sur Instagram | EntomoScience | Scoop.it
Ça vous dirait de vous immerger dans le monde microscopique des rotifères, des vorticelles, des bactéries et autres algues ciliées ?

C’est le pari qu’Hunter Hines, un doctorant de l’Institut océanographique Harbor Branch rattaché à l’Université de Floride, a fait en créant un compte Instagram dédié à l’écologie de ces êtres vivants infiniment petits

 

Par Richard, 17.03.2019

 

 

[Image] This multicellular microbial eukaryote has some serious moves as it wiggles around. The larvae is a Chironomid (midge). . It was collected from a backyard birdbath, since microbes are everywhere. The smaller creatures are Rotifers. 100x magnified.

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

CQFD du 17.03.2019 - - RTS.ch

CQFD du 17.03.2019 - - RTS.ch | EntomoScience | Scoop.it
Le gynandromorphisme concerne un individu qui présente des caractères femelles dans une partie du corps et mâle dans l'autre. Cette particularité s'observe principalement chez les insectes, parfois chez des oiseaux ou des crustacés.
Les explications d'Anne Baecher.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les collections scientifiques en BD

Les collections scientifiques en BD | EntomoScience | Scoop.it
Le dessinateur A. Dan publie un album né d’un reportage mené au cœur des réserves méconnues de l’université Rennes-I.

 

Par Pierre Barthélémy, 14.03.2019 (abonnés)

 

Reconstituer toute la richesse de la nature

A Rennes, comme le capitaine Nemo et ses acolytes, A. Dan s’immerge dans les réserves de l’université : les vertébrés, les minéraux, les végétaux, les fossiles, les lichens, les ­insectes… Au début, chaque animal empaillé, chaque squelette, chaque gemme est comme un cadeau de Noël, restitué par un trait précis et délicat. Puis le dessinateur perd pied, se fait engloutir par la profusion. Il saisit que c’est en s’appuyant sur un ­torrent de spécimens que les sciences de la vie et de la Terre tentent de reconstituer toute la richesse de la nature.

 

Mais que peut un dessinateur solitaire, dans l’espace limité d’un album, face à un tel tsunami d’échantillons ? Rien, ou peu de choses… En découvrant la magnifique ­collection de papillons de l’université, A. Dan se retrouve sans le savoir à la place inconfortable du patron de musée : « Je suis déjà frustré de ne pouvoir en montrer que quelques-uns. Les choisir pour les dessiner est un véritable supplice ! » Les lépidoptères envahissent la double page, comme pour traduire la surabondance.

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from EntomoNews
Scoop.it!

Avec la 5G, nous sommes tous des rats de laboratoire

Avec la 5G, nous sommes tous des rats de laboratoire | EntomoScience | Scoop.it
La France s’apprête à déployer la 5G, qui repose en partie sur l’utilisation d’ondes à très haute fréquence. Aucune étude épidémiologique n’ayant été faite, scientifiques, médecins, et jusqu’aux services de l’État s’alarment.

 

 

Les organismes de réglementation ont délibérément exclu les preuves scientifiques d'effets nocifs

 

"L'industrie et les gouvernements sont les seules parties prenantes au débat sur le développement de la 5G, tandis que les scientifiques spécialistes des champs électromagnétiques internationaux de renom qui ont documenté les effets biologiques sur les êtres humains, les mammifères, les insectes et les végétaux, ainsi que les effets alarmants sur la santé et l’environnement dans des milliers d’études publiées dans des revues dotées de comités de lecture ont été exclus.

 

La raison qui explique le caractère inadéquat des lignes directrices actuelles applicables à la sécurité est que les conflits d’intérêt des organismes chargés d’établir les normes «en raison de leurs relations avec les compagnies de télécommunication ou d’électricité empêchent de parvenir à l’impartialité qui devrait régir l'établissement des normes d’exposition publique au rayonnement non ionisant».

 

Le professeur émérite Martin L. Pall décrit de manière détaillée les conflits d’intérêt, et il dresse la liste des études importantes qui ont été exclues, aux chapitres 1, 5 et 6 de son examen de la littérature."

 

 

  • Pall M. Preuves convaincantes pour huit types distincts de grands dommages causés par l'exposition aux champs électromagnétiques (CEM) et le mécanisme qui les cause. Publié en août 2018. Consulté le 10 octobre 2018.

 

more...
Bernadette Cassel's curator insight, March 14, 8:27 AM

 

"Le déploiement de la 5G revient à mener des expériences sur les êtres humains et l'environnement, ce qui est considéré comme un crime en vertu du droit international." - From www.alterinfo.net - November 26, 2018 5:36 PM
 
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les plantes versus le monde, épisode 1

Les plantes versus le monde, épisode 1 | EntomoScience | Scoop.it
Dans cet épisode, nous restaurons l’équilibre entre le monde animal et le monde végétal, puisque nous parlerons de plantes. Bon, pas que de plantes en réalité, mais aussi d’insectes… l’ennemi numéro un des végétaux. Alors les plantes sont-elles sans défense contre l’agresseur insectes ? Pour répondre à cette question, nous accueillons Cloé Villard, doctorante au Laboratoire Agronomie et Environnement de Nancy pour nous raconter comment les plantes luttent contre un monde qui les oppresse

 

Publié le 06.03.2019

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Algérie. Envenimation scorpionique : convention entre l’institut Pasteur et l’université d'Ouargla

Algérie. Envenimation scorpionique : convention entre l’institut Pasteur et l’université d'Ouargla | EntomoScience | Scoop.it
Une convention de coopération dans le domaine de la lutte contre l’envenimation scorpionique a été signée, mardi à Ouargla, entre l’Institut Pasteur et l’université Kasdi Merbah d’Ouargla

 

Publié le 12.03.2019

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Immunologie intégrative des insectes : contrôle des infections

Immunologie intégrative des insectes : contrôle des infections | EntomoScience | Scoop.it
Les insectes représentent la classe d’animaux les plus nombreux et les plus divers. Du fait de leur grande plasticité évolutive et de leur adaptation à des environnements extrêmement divers, mais aussi de leur système immunitaire robuste, ils ont conquis l’ensemble de la planète. En conséquence, leur impact environnemental et sociétal est considérable, qu’il s’agisse des ravageurs agricoles, des pollinisateurs, des vecteurs de maladies infectieuses ou encore plus généralement en tant que composants essentiels de la chaîne alimentaire, contribuant à l'homéostasie environnementale.

 

cjm3-2019 : Immunologie intégrative des insectes : contrôle des infections - 24-28 juin 2019 Roscoff (France)

 

Cette conférence, la quatrième d’une série lancée pour la première fois en 2007, vise à offrir un forum unique aux chercheurs travaillant dans le domaine de l’immunologie des insectes pour interagir et diffuser leurs découvertes les plus récentes. Le premier élément du titre composé de la conférence résume le fait que l’immunologie en tant que discipline scientifique ne peut être étudiée et comprise qu'en combinant et en intégrant les différents niveaux d’observation et d’analyse, de la molécule aux populations. Le deuxième élément du titre indique l’objectif de la conférence, qui est double : il s’agira d’une part de faire le point sur les derniers avancements sur le contrôle des infections par les insectes, tant au niveau de l’individu que de la population, et d’autre part de discuter les nouvelles stratégies de recherche visant à contrôler la transmission de maladies infectieuses par les insectes. Le programme de la conférence est structuré en sessions thématiques qui couvrent de manière intégrée différents aspects de l’immunité des insectes. Parmi ceux-ci, citons entre autres : la réponse aux infections ; les interactions insectes-microbes ; les pathogènes, symbiontes et le microbiote des insectes ; l’immunité intestinale et l’homéostasie ; la physiopathologie de la réponse immunitaire ; l’écologie, l’évolution et l’adaptation ; et les innovations pour la santé humaine et le bien-être.

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'Université de Neuchâtel compensera ses voyages en avion

L'Université de Neuchâtel compensera ses voyages en avion | EntomoScience | Scoop.it
L’Université de Neuchâtel taxera dorénavant les voyages en avion des membres de sa communauté afin de réduire son impact carbone.

 

Publié le 01.02.2019

Bernadette Cassel's insight:

 

Chercheurs, chercheuses, donnez l’exemple, prenez moins l’avion ! - From theconversation.com - February 1, 7:43 PM

 
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Ce robot-fourmi s’oriente sans GPS

Ce robot-fourmi s’oriente sans GPS | EntomoScience | Scoop.it
En s’inspirant de la fourmi du désert capable de s’orienter dans son environnement grâce à la lumière émise par le ciel, des chercheurs du CNRS et d’Aix Marseille Université ont mis au point un robot à six pattes pouvant se déplacer sans GPS. Baptisé AntBot, il ouvre la voie à de nouvelle technologies de navigation.

 

Par Séverine Fontaine, 28.02.2019

 

"... Cette fourmi, que l’on retrouve en Afrique du Nord et en Andalousie, utilise la lumière polarisée et le rayonnement ultraviolet pour se repérer dans son environnement. Elle peut parcourir des centaines de mètres dans le désert, pendant les heures les plus chaudes, pour se nourrir, pour ensuite directement pour retourner à sa colonie. Et ce, sans pouvoir marquer son chemin par des phéromones, à cause des fortes chaleurs.

 

« L’insecte utilise presque exclusivement sa vision pour se déplacer », nous explique Julien Serres, bioroboticien à Aix Marseille Université. « Si on regarde le ciel avec des yeux d’insecte, on le verrait avec un gradient de couleur ultraviolette et des formes en anneaux entourant le soleil. La fourmi voit ces motifs dans le ciel, c’est la première information visuelle qui est détectée. Dotée de six pattes, elle compte également ses pas. » En effet, pour se déplacer, la fourmi a besoin de deux données : le cap, mesuré avec une sorte de « boussole céleste » lui permettant de s’orienter à la lumière polarisée et la distance parcourue, comptée en nombre de pas et en intégrant la vitesse optique du défilement au sol.

 

Des capteurs biomimétiques

La « boussole céleste » reproduite par les chercheurs est un compas optique sensible aux rayons ultraviolets polarisés du ciel. Il est composé de « deux pixels surmontés de deux filtres polarisés tournants pour être équivalent à un capteur optique qui serait composé de deux rangées de 374 pixels » explique le CNRS."

(...)

Bernadette Cassel's insight:

 

À (re)lire :

 

Voici Antbot, un robot inspiré des fourmis et qui se déplace sans GPS - From www.futura-sciences.com - February 20, 1:13 PM

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Alexandre Aebi : « La science citoyenne au secours des abeilles »

Alexandre Aebi : « La science citoyenne au secours des abeilles » | EntomoScience | Scoop.it
Le professeur en biologie et anthropologie Alexandre Aebi parie sur l’agroécologie pour en finir avec les pesticides, dont les néonicotinoïdes.

 

Par Philippe Le Bé, 08.03.2019

"C’est après avoir lu une étude réalisée par l’Université de Neuchâtel (UNINE) et le Jardin botanique de Neuchâtel sur l’exposition des pollinisateurs aux néonicotinoïdes, publiée en octobre 2017 dans la revue Science, que le secrétaire d’Etat britannique à l’environnement Michael Gove a décidé de bannir les produits de cette famille d’insecticides. Comme il l’a confié au quotidien britannique The Guardian, une autre étude de chercheurs allemands portant sur l’effondrement en 30 ans de 75% de la biomasse d’insectes, d’araignées et d’arthropodes volants, l’a conforté dans sa décision. En avril 2018, grâce à la France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne, l’Union européenne (UE) a interdit trois produits appartenant aux néonicotinoïdes. La Suisse s’est alignée sur l’UE.

C’est une belle victoire pour les auteurs de cette étude, Prof. Alexandre Aebi, maître d’enseignement et de recherche en agroécologie à l’UNINE, et Prof. Edward Mitchell, qui dirige le laboratoire de diversité du sol dans la même université. Pour évaluer les risques posés par l’utilisation des néonicotinoïdes, les chercheurs ont mesuré la concentration de cinq de ces produits dans les miels en provenance de tous les continents. Pendant quatre ans, plus de 100 citoyens voyageurs ont rapporté des pots de miel dans un projet de «science citoyenne»."

(...)

 

Bernadette Cassel's insight:
 
 
Des pesticides dans 75% du miel mondial : "Ces découvertes sont alarmantes" - From www.lexpress.fr - October 6, 2017 11:09 AM
 
more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from EntomoNews
Scoop.it!

Avec un peu d'eau sucrée, les bourdons n'ont plus le bourdon

Avec un peu d'eau sucrée, les bourdons n'ont plus le bourdon | EntomoScience | Scoop.it
Une expérience relatée par la revue «Science» tend à montrer que la consommation de sucre rend les bourdons plus optimistes, et qu'ils pourraient donc ressentir des émotions.

 

Par Libération avec AFP, 30.09.2016

 

                         

[Image] via "Don’t worry, bees are happy" | Science | AAAS, 29.09.2016 http://www.sciencemag.org/news/2016/09/don-t-worry-bees-are-happy

 

___________________________________________________________________

SUR LE MÊME SUJET :

→ Le sucre est un facteur d'optimisme chez l'abeille - Les abeilles aussi ressentent du bonheur - Sciences et Avenir, 05.10.2016, mis à jour le 20.03.2019 https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/arthropodes/le-sucre-est-un-facteur-d-optimisme-chez-l-abeille_104747

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

« Face à l’urgence climatique, les scientifiques doivent réduire leur impact sur l’environnement »

« Face à l’urgence climatique, les scientifiques doivent réduire leur impact sur l’environnement » | EntomoScience | Scoop.it
Un collectif de chercheurs de diverses disciplines, Labos 1point5, s’est créé pour promouvoir des pratiques de recherche plus sobres et construire une autre éthique de la recherche.

 

Publié le 19.03.2019 (abonnés)

 

Tribune. "Après plusieurs décennies d’un patient travail de recherche scientifique, le lien entre activités humaines, changement climatique, et dégradations de la biosphère est aujourd’hui clairement établi et documenté à l’échelle mondiale. Les travaux de prospective montrent qu’il existe un risque très important que la situation devienne irréversible dans de nombreux socioécosystèmes – au moins à moyen terme –, si nous poursuivons sur la trajectoire actuelle. Face à cette urgence environnementale, nous ne pouvons pas continuer à produire, consommer et nous déplacer comme avant. Il nous faut repenser nos pratiques de travail, nos temps de loisirs, nos manières de vivre.

 

Au-delà de son devoir de production, de synthèse et de transmission des savoirs, la communauté scientifique doit, selon nous, contribuer autant que possible et concrètement à cette transformation. Nous sommes de plus en plus nombreux à penser qu’il nous faut mettre en cohérence nos pratiques de travail avec les objectifs de réduction de l’empreinte humaine sur l’environnement, et que cet alignement constitue un élément-clé du lien de confiance unissant sciences et société."

(...)

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Variétés entomologiques
Scoop.it!

La cardère : qu’y a-t-il à l’intérieur ?

La cardère : qu’y a-t-il à l’intérieur ? | EntomoScience | Scoop.it
Malgré leurs épines, les cardères ne sont pas des chardons. Ces plantes bisannuelles sont maintenant classées dans la famille des Caprifoliaceae. Leurs inflorescences sont très visitées en hiver par les chardonnerets qui en extraient les graines avec leur bec pointu.

 

Par Gilles Carcassès, 19.03.2019

 

"... Surprise : la cavité de cette inflorescence est habitée ! Une petite chenille gris clair y a accumulé une belle quantité d’excréments et a tissé un discret cocon. On voit au-dessus d’elle un orifice bien rond. Je suppose que c’est le trou d’entrée de la jeune chenille.

Que nous apprend la littérature scientifique ?

Il existe bien une noctuelle de la cardère, mais sa chenille est rayée et elle ne ressemble pas du tout à la mienne. Il s’agirait en fait de la larve d’un Endothenia, papillon de nuit de la famille des Tortricidae. Il semble que deux espèces de ce genre fréquentent ainsi les inflorescences des cardères. Distinguer les adultes de ces deux espèces est un exercice délicat, et reconnaître les chenilles encore plus difficile. J’en resterai donc au genre.

 

Pour espérer voir un jour le papillon, je referme délicatement l’inflorescence avec un peu de fil à coudre et je la place dans un sachet de papier épais suspendu à un arbuste du jardin. Il me faudra patienter jusqu’en avril, paraît-il."

(...)

  

[Image] Chenille dans une tête de cardère. Crédit : Gilles Carcassès - CACP

more...
Bernadette Cassel's curator insight, March 19, 6:32 AM

 

'Parc du peuple de l’herbe' in Variétés entomologiques | Scoop.it
https://www.scoop.it/topic/le-monde-des-insectes/?&tag=Parc+du+peuple+de+l%E2%80%99herbe

 

(18 scoops)

Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Croiser les sciences pour lire les animaux | Institut universitaire de France | 19-21 mars 2019 –

Croiser les sciences pour lire les animaux | Institut universitaire de France | 19-21 mars 2019 – | EntomoScience | Scoop.it
PROGRAMME IUF (2017-2022) Éric Baratay PASSER PENSER DU CÔTÉ DES ANIMAUX ATELIER 2 / 2019 CROISER LES SCIENCES POUR LIRE LES ANIMAUX 19, 20, 21 mars 2019 Université Lyon 3, Salle de l

 

17h30 : Flora Souchard, doctorante en littérature, ENS Lyon-EHESS : Bestioles, fables et microscopes : appréhender le monde des insectes entre science et prose poétique.

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Comment les cils viennent aux cellules

Comment les cils viennent aux cellules | EntomoScience | Scoop.it
Les cellules ciliées jouent un rôle important dans notre organisme, notamment en évacuant les déchets du cerveau. Filmer la pousse des cils chez des cellules souches en train de se spécialiser, c'est la prouesse d'une équipe de l'Institut de biologie de l'ENS. Surprise : le processus présente des analogies avec le mécanisme de la division cellulaire, la mitose.

 

Anne Debroise dans mensuel 545 daté mars 2019

 

"... L'équipe de Nathalie Spassky s'intéresse à ces cellules depuis plus de dix ans. En 2014, elle avait fait sensation en publiant, dans la revue Nature, des vidéos d'une précision étonnante montrant le ballet des structures spécialisées à l’œuvre à l'intérieur de la cellule - les organites - pour provoquer la pousse des cils. Elle réitère l'exploit aujourd'hui dans Science avec d'autres films, qui mettent en lumière les acteurs moléculaires de cette réorganisation.

 

Le rôle clé des centrioles

 L'équipe s'est intéressée aux cellules souches précurseurs des cellules multiciliées cérébrales. Elles bordent les cavités, appelées ventricules, situées à l'intérieur du cerveau. Ces cavités communiquent avec un canal central qui court à l'intérieur de la moelle épinière. C'est là qu'est secrété et que circule le liquide céphalorachidien, qui baigne tout le système nerveux central. Il sert non seulement à protéger le cerveau des chocs, mais participe aussi à l'échange d'informations et à sa protection immunitaire."

(...)

 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'image du mois : Un pénis féminin

L'image du mois : Un pénis féminin | EntomoScience | Scoop.it
L'organe sexuel de ce petit insecte femelle, ressemblant à un pénis, lui permet de recueillir la semence du mâle qu'il produit au fond d'une poche en forme de vagin. L'espèce Neotrogla a été découverte il y a quatre ans au Brésil. Intrigués, les biologistes ont réalisé une étude phylogénétique avec deux autres espèces d'insectes (Afrotrogla et Sensibilia) appartenant aussi au genre Psocidae, l'une présentant les mêmes particularités anatomiques que Neotrogla et l'autre, non. Ils ont déterminé que leurs organes avaient évolué de manière indépendante. Neotrogla et Afrotrogla vivent dans des grottes : la nourriture, rare, semble davantage intéresser les mâles que l'accouplement. Cela aurait amené les femelles à assumer le rôle d'initiatrice.

 

Par Mathias Germain. La Recherche mensuel 545 - mars 2019

Bernadette Cassel's insight:
 
Inversion sexuelle : des insectes cavernicoles, dont les femelles ont un pénis, ont évolué indépendamment - From www.gurumed.org - November 24, 2018 7:18 PM
 
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'innovation Frugale, késako ?

L'innovation Frugale, késako ? | EntomoScience | Scoop.it
L'innovation frugale permet de développer de nouvelles offres à forte valeur ajoutée pour soi et son écosystème, tout en touchant un large public grâce à des prix abordables. La notion de sobriété se trouve ainsi en chaque humain et se reflète au niveau d’une équipe, d’une entreprise, de ses produits ou services.

 

Frugal Innovation day, 14.03.2019

 

L'innovation frugale - la boussole pour naviguer sous complexité et incertitude

 

Lean, agile et frugal ?

 

L'innovation frugale est l'approche non structurée et non linéaire de résolution de problèmes. Elle a été utilisée pour traiter les problèmes "épineux", sous contraintes de ressources, dans les pays émergents comme l'Inde et le reste des BRICS. Cette approche peut-elle aujourd'hui offrir quelques pistes à l’occident pour anticiper un avenir émergent ? Accélérer les projets d'innovation? Faire émerger le potentiel humain de vos équipes en face de l'IA? Réconcilier écologie et économie ?

Peut-elle générer des liens fructueux entre esprit, culture, business modèles, innovation et environnement ?

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les insectes vous manquent, et tout est dépeuplé

Les insectes vous manquent, et tout est dépeuplé | EntomoScience | Scoop.it


Les insectes ont mauvaise presse chez les humains. Loin d’être négligeables, ils disparaissent pourtant plus rapidement que les vertébrés, avec des conséquences considérables pour l’ensemble du vivant. Les causes du déclin sont connues, comme les moyens de l’enrayer.

Philippe Grandcolas est directeur de recherche CNRS, systématicien, UMR Isyeb, Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) – Sorbonne Universités. Cet article a été publié sur le site The Conversation en collaboration avec les chercheurs de (...)
Bernadette Cassel's insight:
 
Qu’est-ce qui tue les insectes ? - From theconversation.com - February 15, 2:17 PM
 
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

[Podcast] Les arithméticiennes abeilles (chronique 92)

[Podcast] Les arithméticiennes abeilles (chronique 92) | EntomoScience | Scoop.it
Conceptualiser des notions telles que l’addition ou la soustraction ne serait pas une faculté que les humains seraient les seuls à maitriser, d’autres espèces, telles que les abeilles en seraient également capables.

 

Par Christophe Rodo. Publié sur Cerveau en argot, le 11/03/2019.

 

 

"Afin d’essayer de mieux comprendre ce que certaines espèces d’insecte peuvent avoir comme niveau d’abstraction sur le monde qui nous entoure, des chercheurs se sont intéressés aux abeilles et à leur appréhension de l’arithmétique."

(...)

Bernadette Cassel's insight:
 
 
L’abeille, une bête en maths - From www.lemonde.fr - February 12, 12:02 AM
 
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Évolution : les premiers animaux, des éponges, ne seraient pas apparus il y a 645 millions d'années, mais il y a 560 millions d'années. Auparavant c'étaient des algues.

Évolution : les premiers animaux, des éponges, ne seraient pas apparus il y a 645 millions d'années, mais il y a 560 millions d'années. Auparavant c'étaient des algues. | EntomoScience | Scoop.it
Ancestors of today's sponges formed 560 million years ago

 

Earliest animals developed later than assumed | Max-Planck-Gesellschaft, 06.03.2019

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Appel de chercheurs à la grève climatique mondiale du 15 mars

Appel de chercheurs à la grève climatique mondiale du 15 mars | EntomoScience | Scoop.it
Plus de 260 chercheurs suisses, français et belges dénoncent l’inaction des pouvoirs publics face au dérèglement climatique. Ils appellent à descendre dans la rue le 15 mars à l’occasion de la grève mondiale pour le climat

 

Publié le 20.02.2019

 

"Nous sommes des scientifiques et universitaires de diverses disciplines. Depuis des années, nos travaux disent des vérités difficiles à entendre sur l’état de la planète et du monde, et en particulier sur la menace existentielle que représentent les bouleversements climatiques et la destruction de la biodiversité.

(...)

 

Obstination des décideurs

Le péril ne cesse de croître, et se dérobe même ce qui sauve! Jamais en effet l’abîme n’aura été si béant entre ceux qui tiennent le manche, décident de l’orientation à prendre, et ceux qui souffriront de l’obstination des premiers à ne pas voir l’effritement physique et biologique du monde autour d’eux.

 

Figurent parmi les premiers les actuels détenteurs du pouvoir économique, ceux pour qui seul compte de vendre plus, quel que soit ce qui est vendu et ses conséquences; ceux qui maintiennent des procédures biaisées d’évaluation du risque des pesticides et autres substances dangereuses ;

(...)

 

Mobilisation de la jeunesse

Ce sont d’abord les lycéens et les étudiants qui suivent le mot d’ordre de grève climatique de Greta Thunberg; et au-delà, la jeunesse de la planète entière. C’est toute cette partie jeune de la population qui s’angoisse de l’effondrement et se mobilise sur ces sujets, qui voit la civilisation thermo-industrielle et le néolibéralisme débridé les emporter vers le cauchemar climatique et l’effondrement du vivant.

 

Or c’est devenu pour ceux qui possèdent une parcelle de savoir, un impératif moral et politique d’accompagner et d’encourager cette mobilisation de la jeunesse,

(...)

 

Devoir de réserve rompu

C’est pourquoi nous rompons avec le devoir de réserve que nous nous sommes si souvent imposé. Nous soutenons et rejoignons les enseignants comme les chercheurs, femmes et hommes, qui s’engagent à des titres divers auprès de la jeunesse. Nous ferons nous aussi la grève scolaire pour le climat le 15 mars.

(...)

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Marianne ELIAS : Évolution de la transparence chez les lépidoptères

Marianne ELIAS : Évolution de la transparence chez les lépidoptères | EntomoScience | Scoop.it
Les lépidoptères ont de grandes ailes recouvertes d’écailles. Ces dernières interviennent dans de nombreuses fonctions, comme l’hydrophobie, la thermorégulation, l’aérodynamisme et surtout les patrons de coloration. Pourtant, de nombreuses espèces ont des ailes partiellement ou totalement transparentes... et beaucoup d’entre elles possèdent des défenses chimiques et sont mimétiques

 

L’Institut de Systématique, Évolution, Biodiversité UMR 7205. Par Marianne Elias

 

"À l’interface entre la physique, la biologie évolutive et la biologie du développement, nous mesurons les structures (écailles et nanostructures de la membrane) et les propriétés optiques des ailes transparentes pour en comprendre le développement et leur évolution à la lumière de l’écologie des espèces. Nous mettons également en œuvre des approches expérimentales."

 

 

more...
No comment yet.