Life Sciences Université Paris-Saclay
359.9K views | +5 today
Follow
Life Sciences Université Paris-Saclay
BioSphERa • Life Sciences and Health • Health and Drug Sciences • Santé Publique • Sport Mouvement et Facteur Humain
Your new post is loading...
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

VipR, un nouvel acteur du contrôle de la virulence chez la bactérie entomopathogène Bacillus thuringiensis

VipR, un nouvel acteur du contrôle de la virulence chez la bactérie entomopathogène Bacillus thuringiensis | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L’équipe Génétique Microbienne et Environnement - GME de l’unité MICALIS (INRAE/AgroParisTech/UPSaclay, Jouy-en-Josas) a identifié un nouvel acteur de la virulence de Bacillus thuringiensis (Bt) : le régulateur VipR. Celui-ci est autorégulé et contrôle l’expression de la toxine insecticide Vip3A dès l’entrée en phase stationnaire. Il contrôle aussi l’expression de gènes cry et pourrait jouer un rôle majeur, jusque-là insoupçonné, dans le pouvoir pathogène de Bt.

 

Bt est une bactérie pathogène d’insectes très utilisée en lutte antivectorielle pour tuer les larves d’insectes vecteurs de maladies (moustiques et simuli) et en protection des cultures pour tuer les larves de lépidoptères ou de coléoptères. Ses propriétés insecticides sont principalement dues à la production des toxines Cry qui provoquent une toxémie induisant la paralysie de l’intestin, la germination des spores et la multiplication des bactéries. Durant la croissance de Bt, d’autres toxines, notamment Vip3A, et des enzymes dégradatives sont produites et permettent aux bactéries de provoquer une septicémie conduisant à la mort de l’insecte. Un intérêt majeur de la toxine Vip3A est d’être active contre des lépidoptères faiblement sensibles aux toxines Cry et de reconnaître des récepteurs différents de ceux reconnus par les toxines Cry. Cet atout limite fortement les risques de sélection d’insectes résistants.

 

Une séquence de liaison à l’ADN reconnue spécifiquement par VipR a été identifiée en amont de plusieurs gènes cry. Cette observation suggère que ces toxines Cry sont produites précocement, avant la sporulation, et jouent un rôle dans le processus infectieux de la bactérie en plus de la toxémie due à l’ingestion des cristaux.

 

Ces travaux ont été publiés dans Microbiology Spectrum.

 

Contact : didier.lereclus@inrae.fr ou emilie.verplaetse@inrae.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Organisation de la matière blanche : diviser en sous-populations pour mieux la représenter ?

Organisation de la matière blanche : diviser en sous-populations pour mieux la représenter ? | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Des chercheurs du laboratoire GAIA (UMR BAOBAB / NeuroSpin, CEA/CNRS/UPSaclay, Gif-sur-Yvette) ont développé une stratégie de cartographie des fibres de la matière blanche superficielle permettant de démêler la variabilité de son organisation à l'aide d'une stratification de la population basée sur des « tractogrammes » régionaux dérivés de données d’IRM de diffusion.

 

Lire la suite de l'Actu du CEA-Joliot ICI et l'article publié dans NeuroImage.

 

Contact : jean-francois.mangin@cea.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Portrait Jeune Chercheur - Guillaume Beauclair, Maître de Conférences en virologie

Portrait Jeune Chercheur - Guillaume Beauclair, Maître de Conférences en virologie | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Guillaume Beauclair est Maître de Conférences en Virologie à l’UFR de Pharmacie de l'Université Paris-Saclay depuis septembre 2020 et fait partie de l’équipe « Autophagie et immunité antivirale » de l’Institut de Biologie Intégrative de la Cellule – I2BC (Département de Virologie, Gif-sur-Yvette).

 

Virologue et scientifique de formation, il a obtenu son doctorat en Biothérapies et biotechnologies - Spécialité Virologie en 2013 (Université Paris 7- Diderot) dont le sujet portait sur le rôle d’une modification post-traductionnelle, la SUMOylation, dans le cycle réplicatif du VIH-1.

 

Il a continué d’étudier les relations hôte/virus en réalisant un post-doctorat au sein du MHH, à Hanovre en Allemagne, dans l'équipe du Pr T. F. Schulz. Sa thématique de recherche portait sur la fonction d’une thymidine/tyrosine kinase du virus du sarcome de Kaposi et l’évaluation de l’activité antivirale de petites molécules approuvées par la FDA.

 

De retour en France, Guillaume a rejoint le groupe de N. Jouvenet à l'Institut Pasteur à Paris. Son projet a principalement porté sur l'étude de la modulation de l’immunité innée suite à l'infection par des Flavivirus et notamment le rôle des granules de stress dans l'infection par le virus de la fièvre jaune. En parallèle, il a aussi été impliqué dans divers projets nécessitant des analyses bioinformatiques, ce qui lui a permis de diversifier ses compétences, de créer des outils et de réaliser plusieurs collaborations. Il a ainsi eu l’opportunité de travailler sur de nombreux virus au cours de sa carrière (virus de la Dengue, du Chikungunya, de la rougeole, de l'herpès simplex, du VIH) et leurs interactions avec différents hôtes (humain et moustique).

 

Guillaume a de plus été impliqué dans de nombreux enseignements en virologie, biologie moléculaire et bioinformatique.

 

Actuellement, il partage son temps entre enseignement, principalement en Virologie au sein de l'UFR de Pharmacie (étudiants en pharmacie, Master international D2HP…) et recherche. Ses nouveaux projets portent sur une meilleure compréhension des relations entre immunité innée, autophagie et virus et plus particulièrement le virus Epstein-Barr. A travers l’utilisation de microscopies à haute résolution et d’approches protéomiques, Guillaume étudie des nouvelles fonctions d'une protéine de l’EBV impliquée dans des cancers (lymphomes et carcinomes). En se focalisant sur la dynamique mitochondriale et la mitophagie, il cherche à mieux caractériser les mécanismes permettant à ce virus de contrecarrer les défenses de l’hôte et d’induire une résistance à l’apoptose.

 

« En essayant continuellement, on finit par réussir… Donc plus ça rate, plus on a de chances que ça marche » - Les Shadocks

 

Contact : guillaume.beauclair@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Denis Le Bihan nommé membre titulaire de l’Académie Nationale de Médecine

Denis Le Bihan nommé membre titulaire de l’Académie Nationale de Médecine | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le 21 juin dernier, Denis Le Bihan (NeuroSpin) a rejoint les 135 membres titulaires de la prestigieuse institution. Une nouvelle distinction qui témoigne de l'apport extraordinaire du médecin-physicien en imagerie par résonance magnétique (IRM) et, notamment, en IRM de diffusion, une méthode aujourd'hui largement employée dans les hôpitaux et centres d'imagerie.

 

Lire la suite de l'Actu CEA-Joliot ICI.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Graduate School Biosphera - Premières Journées Scientifiques les 13 et 14 octobre 2022

Graduate School Biosphera - Premières Journées Scientifiques les 13 et 14 octobre 2022 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La Graduate School Biosphera est ravie de vous inviter à ses premières Journées Scientifiques les 13 et 14 octobre 2022.

Venez échanger sur les thèmes scientifiques portés par la Graduate School & participer au lancement de ses 8 programmes thématiques !

 

Pour s’inscrire d’ici le 30 septembre 2022 : ICI

 

Le programme est en cours de finalisation mais vous pouvez d’ores et déjà en prendre connaissance : ICI

 

Un appel à propositions de poster ouvert à toute la communauté recherche et formation (y compris les étudiants) est lancé avec des retours attendus pour le 30 septembre.  

 

Nous vous attendons nombreuses et nombreux.

No comment yet.
Rescooped by Life Sciences UPSaclay from Life Sciences Université Paris-Saclay
Scoop.it!

RAPPEL ! Conférence PhysChemCell2022 - 17-19 octobre 2022

RAPPEL ! Conférence PhysChemCell2022 - 17-19 octobre 2022 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it
Bonjour à tous,

N'oubliez pas de vous inscrire et de soumettre des contributions pour que nous puissions construire un évènement qui favorise les échanges et les collaborations au sein de la communauté.
 
La date limite de soumission des résumés est le 26 juillet.

Toutes les informations:  https://physchemcell2022.sciencesconf.org/
Le comité d’organisation

 

L’OI BioProbe organise la conférence PhysChemCell2022 les 17-18 et 19 octobre matin.

 

Elle a pour objectif de rassembler la large communauté qui développe et utilise des méthodes d’analyse ou d’imagerie pour l’étude de milieux biologiques complexes.

 

Nous aurons l'honneur d’accueillir les conférenciers suivants :

  • Pedro Gois (Research Institute for Medicines, Pharmacy Faculty, Lisbon University, Portugal)
  • Petr Cigler (Institute of Organic Chemistry and Biochemistry, Czech Academy of Sciences, Prague, Czech Republic)
  • Thomas Laurell (Department of Biomedical Engineering, Lund University, Sweden)
  • Orly Reiner (Weizmann Institute of Science, Rehovot, Israel)

 

Que vous soyez jeunes chercheurs ou scientifiques confirmés, que vous soyez biologistes, chimistes ou physiciens, vous pourrez partager vos travaux sous forme de communications orales ou de posters. Nous construirons cet évènement pour favoriser les échanges et les collaborations au sein de la communauté.

 

L'inscription est gratuite mais obligatoire.

La date limite de soumission des résumés est le 26 juillet.

Toutes les informations ICI

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

L'Université de Paris-Saclay dévoile les dernières innovations de sa chaire Handicap

L'Université de Paris-Saclay dévoile les dernières innovations de sa chaire Handicap | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Après deux ans d'existence, la chaire « Handicap & Technologie » effectue un premier bilan en présentant ses dernières innovations. Parmi celles-ci figurent un fauteuil roulant doté de fonctionnalités anti-chute et un déambulateur équipé d'écrans tactiles.

 

Clément Favey, docteur en physiques appliquées et titulaire de la chaire « Handicap et Technologie de l'université Paris-Saclay, a révélé le 14 juin, date anniversaire des deux ans de la chaire, les principales innovations de son équipe. Parmi ces applications, développées pour favoriser l'autonomie et l'insertion des personnes en situation de handicap, figure notamment une « plage braille » connectée à une application sur smartphone, permettant aux personnes atteintes de surdité et de cécité de communiquer avec leur entourage. La chaire est également à l'origine d'un déambulateur équipé de capteurs tactiles, facilitant le quotidien de personnes avec des handicaps moteurs et visuels.

 

Lire la suite de l’article dans Les Echos ICI.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

AAP Santé de la jeunesse et du grand âge

AAP Santé de la jeunesse et du grand âge | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

pour permettre des avancées significatives en matière de santé pour la jeunesse (troubles Dys, maladies infantiles…), le grand âge (perte d’autonomie, maladies neurodégénératives…) ainsi que la formation d’excellence pour les jeunes chercheurs et scientifiques.

 

Date limite de candidature : 31 juillet 2022

 

En savoir plus

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Appel à projets 2023 du Partenariat Hubert Curien Sakura

Appel à projets 2023 du Partenariat Hubert Curien Sakura | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L'appel à projets 2023 pour le Partenariat Hubert Curien (PHC) "SAKURA" avec le Japon est ouvert jusqu’au 6 septembre 2022.

 

L'objectif de ce programme est de développer les échanges scientifiques et technologiques d'excellence entre laboratoires des deux pays, en favorisant les nouvelles coopérations et la participation de jeunes chercheurs et doctorants.

 

Les moyens accordés par la France (maximum 6000 €/an/projet) couvrent exclusivement le paiement des indemnités de séjour et les voyages des chercheurs français.

 

Toute l'information utile est en ligne : https://www.campusfrance.org/fr/sakura

 

Il existe d’autres programmes de collaborations entre institutions françaises et japonaises inventoriés par le Service pour la science et la technologie de l’ambassade de France au Japon en un livret.

 

Les programmes bilatéraux menés par la JSPS sont consultables sur le site de la JSPS dans la rubrique Bilateral programs.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

FOCUS PLATEFORME : TechMab : une nouvelle plateforme sur le territoire Paris-Saclay, avec un mot-clé qui la caractérise : ANTICORPS !

FOCUS PLATEFORME : TechMab : une nouvelle plateforme sur le territoire Paris-Saclay, avec un mot-clé qui la caractérise : ANTICORPS ! | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Vous avez dit TechMab ? TechMab est en effet une plateforme relativement nouvelle sur le territoire Paris-Saclay. Créée courant 2020, labélisée IBiSA en 2021, cette plateforme originale est portée par le CEA / Institut des Sciences du Vivant Frédéric Joliot et plus particulièrement son département « médicaments et technologies pour la santé » (DMTS, UMR 0496, CEA/UPSaclay/INRAe, CEA Paris-Saclay, Gif-sur-Yvette). Un mot-clé la caractérise : « anticorps », et les applications portées par TechMab pour ces macromolécules sont larges : anticorps pour le diagnostic, mais aussi anticorps pour la thérapie ! En savoir plus ?

 

L’été approche, mais TechMab fourmille de projets innovants ! Exemples choisis …

 

Initié en 2020, le projet franco-allemand PLANT associe principalement le Robert Koch Institute (RKI) de Berlin et les équipes du DMTS afin de développer des tests de diagnostic et des contremesures médicales vis-à-vis de toxines de plantes faisant partie de l’arsenal de la menace terroriste. Le projet s’appuie sur les plateaux techniques de TechMab pour générer de nouveaux anticorps, évaluer leur activité de liaison et leur propriétés neutralisantes, localiser leur épitope, faire l’ingénierie de leur séquence, les caractériser par spectrométrie de masse et évaluer la sensibilité des tests de diagnostic. Ce projet illustre parfaitement l’offre intégrée de TechMab.

 

Les agents infectieux sont également sous le coup des mandibules de TechMab. En effet, l’infection de SARS/COV2 perdurant, de nouveaux anticorps sont en développement aussi bien pour le diagnostic que pour le traitement des patients infectés. Dans ce cadre, le projet DIAGRAMIE, lauréat de l’AMI maladie infectieuse émergentes lancé par la BPI, a l’ambition de développer une filière de diagnostic au lit du patient pour des agents pathogènes. Ce projet est porté par la société NGBiotech et est une collaboration avec l’AP-HP (CHU Kremlin-Bicêtre).

 

Enfin, alors que les cigales chantent à tue-tête dans les pinèdes, les équipes TechMab localisées sur le site CEA de Marcoule (LI2D) s’intéressent à la récente infection par le Monkeypoxvirus et affutent leurs derniers anticorps pour la détection du virus et le diagnostic rapide de la variole du singe. La cuticule crisse en salle de culture pour évaluer l’immunogénicité des derniers anticorps thérapeutiques et bispécifiques de sociétés pharmaceutiques et de start-up.

 

La canicule s’emballe et c’est bientôt l’été mais les antennes des équipes TechMab sont à l’affut de nouveaux projets et les ocelles sont grandes ouvertes. N’hésitez pas à nous contacter !

 

Contact : bernard.maillere@cea.fr ; laurent.bellanger@cea.fr

Plug In Labs Université Paris-Saclay : cliquer ICI

 

TechMab. La plateforme TechMab, labélisée IBiSA en 2021, offre un ensemble unique et intégré de technologies dédiées au développement d'anticorps pour le diagnostic, la détection et la thérapie. Ces technologies s’appuient sur les expertises de 9 laboratoires de recherche associés à la plateforme, et comprennent : i) la génération, la caractérisation et l'ingénierie d’anticorps, ii) le marquage radioactif et la modification chimique d’anticorps, iii) l’étude de la biodistribution d’anticorps, iv) le développement de tests de détection et de diagnostic à partir d’anticorps, et v) l’évaluation préclinique de l’immunogénicité d’anticorps. De plus, les services fournis par la plateforme mettent en jeu l’expertise et les équipements de plusieurs plateaux techniques hébergés au sein du Département Médicaments et Technologies pour la Santé (CEA / Joliot), comme les plateaux de production d’anticorps (ProdIg, eZYMAB) et d’ingénierie moléculaire des anticorps (Yeast Display), le plateau de marquage isotopique (tritium, carbone-14) et le plateau d’imagerie ex vivo (beta-imagerie), le plateau d’évaluation préclinique de l’immunogénicité, et enfin SMART-MS, plateau spécialisé dans le développement et la validation de méthodes de bioanalyse quantitative par LC-MS/MS.

 

A propos de l’Institut des sciences du vivant Frédéric Joliot : L’Institut des sciences du vivant Frédéric Joliot (CEA-Joliot) étudie les mécanismes du vivant pour, à la fois, produire des connaissances et répondre à des enjeux sociétaux au cœur de la stratégie du CEA : la santé et la médecine du futur, le numérique et la transition énergétique. Les travaux, fondamentaux ou appliqués, reposent sur des développements méthodologiques et technologiques. Les collaborateurs du CEA-Joliot sont pour moitié impliqués dans des unités mixtes de recherche (UMR), en partenariat avec le CNRS, l'INRAE, l’INRIA, l'Inserm, l’Université Paris-Saclay et l’Université de Paris. Le CEA-Joliot est implanté principalement sur le centre CEA-Paris-Saclay. Des équipes travaillent également à Orsay, Marcoule, Caen, Nice et Bordeaux.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Un nouveau mécanisme du maintien de l’information épigénétique pendant la croissance végétale

Un nouveau mécanisme du maintien de l’information épigénétique pendant la croissance végétale | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La tri-méthylation de l'histone H3 lysine 27 (H3K27me3), marque et transmet l’état répressif de la chromatine à des milliers de gènes dans les génomes végétaux et animaux, pour inhiber leur expression dans les cellules où ils ne sont pas tenus d'être exprimés. Le maintien de la marque H3K27me3 est essentiel pour la stabilité des profils d'expression génique pendant la prolifération de la même lignée cellulaire. Le Polycomb Repressive Complex 2 (PRC2), qui dépose la marque H3K27me3 à la chromatine, est aussi un effecteur majeur dans le maintien de l’état répressif des gènes à travers la division cellulaire, donc est essentiel pour l'établissement et la propagation des identités cellulaires. Le mécanisme par lequel PRC2 maintient ou passe à de nouvelles cibles pour établir des domaines de chromatine répressifs marqués par H3K27me3 reste inconnu.

 

Dans un travail publié dans The Plant Cell, Dao-Xiu Zhou (IPS2) et collaborateurs ont identifié une protéine à structure super-enroulée, appelée PACP, qui s’associe à la fois à PRC2 et aux facteurs de transcription de la famille KNOX/BELL dans les cellules du méristème apical. La perte de fonction de PACP entraîne une expression différentielle des gènes similaire à celle observée dans des plantes défectives en PRC2, diminue le niveau global de H3K27me3 et réduit la fixation du PRC2 sur de cibles génomiques. PACP manifeste un profil de fixation génomique similaire à celui de PRC2, et le niveau de H3K27me3 est plus élevé dans les régions génomiques fortement liées par PACP et PRC2. Les chercheurs ont montré que la protéine PACP est nécessaire à la répression des gènes favorisant la différenciation cellulaire ciblés par une protéine KNOX1 dans le méristème apical.

 

Ces données indiquent que la protéine PACP est impliquée dans le recrutement ou la stabilisation de PRC2 aux gènes ciblés par les facteurs KNOX/BELL pour maintenir H3K27me3 et la répression génique dans les cellules indifférenciées du méristème. Ces résultats démasquent un nouveau mode par lequel PRC2 maintient H3K27me3 pendant la prolifération cellulaire et le mécanisme chromatinien par lequel les facteurs KNOX/BELL régulent le développement du méristème apical.

 

Contact : dao-xiu.zhou@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Association entre l’exposition alimentaire aux hydrocarbures aromatiques polycycliques et le risque de mortalité dans la cohorte française E3N

Association entre l’exposition alimentaire aux hydrocarbures aromatiques polycycliques et le risque de mortalité dans la cohorte française E3N | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

De nombreuses études épidémiologiques ont analysé les effets néfastes d’une exposition professionnelle aux hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP). Cependant, la population générale est aussi exposée aux HAP, majoritairement par le biais de l’alimentation. Dans une étude parue dans Science of The Total Environment, les chercheurs du CESP (Equipe Exposome et Hérédité, UMR-S 1018 INSERM/UVSQ/UPSaclay, Gustave Roussy, Villejuif) ont analysé l’association statistique entre l’exposition alimentaire aux HAP et le risque de mortalité chez 72513 femmes de la cohorte française E3N (Étude Épidémiologique auprès de femmes de la mutuelle générale de l'Éducation Nationale).

 

En 1993, les participantes ont complété un questionnaire de fréquence de consommation alimentaire. Les données de contamination des aliments ont été mises à disposition par l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail). L’exposition alimentaire aux HAP correspond à la somme de l’exposition alimentaire à quatre HAP (BaP, CHR, BaA, BbF). L’association entre l’exposition alimentaire aux HAP et la mortalité toute-cause, par cancer (tout cancer, du sein, du poumon ou colorectal), et par maladie cardiovasculaire (MCV) (toute MCV, AVC ou maladie coronarienne) a été étudiée à partir de modèles de Cox.

 

De 1993 à 2011, 4620 décès ont été reportés, dont 2726 par cancer et 584 par MCV. Aucune association statistiquement significative n’a été observée entre l’exposition alimentaire aux HAP et la mortalité toute-cause, par cancer et par MCV. Au contraire, une association positive entre l'exposition alimentaire aux HAP et le risque de mortalité par cancer du poumon a été mise en évidence. Cette association était plus importante chez les fumeuses, par rapport aux anciennes et aux non fumeuses.

 

Contact : chloe.marques@gustaveroussy.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Quel est l’impact d’un défaut de glycosylation sur le système de la protéine C et la barrière endothéliale ?

Quel est l’impact d’un défaut de glycosylation sur le système de la protéine C et la barrière endothéliale ? | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le déficit en phosphomannomutase 2 (PMM2-CDG), la forme la plus fréquente des maladies métaboliques touchant la glycosylation est caractérisée par des manifestations cliniques très variables pouvant inclure un retard psychomoteur prononcé, une neuropathie périphérique, une hypoplasie cérébelleuse, des épisodes ressemblant aux accidents vasculaires cérébraux, des thromboses et une rétinite pigmentaire. A ces troubles, sont souvent associés des anomalies de la coagulation, notamment un déficit en protéine C, un inhibiteur physiologique de la coagulation. Ainsi, dans une étude de la coagulation chez 35 patients (Pascreau et al., 2019), les chercheurs de l’unité Hémostase Inflammation Thrombose (UMR-S 1176 INSERM/UPSaclay, Le Kremlin-Bicêtre) avaient montré une augmentation de la génération de thrombine accentuée par ce déficit en protéine C, ce qui pourrait majorer le risque thrombotique chez ces patients.

 

En plus de ses propriétés anticoagulantes, la protéine C activée (PCa) est dotée de propriétés cytoprotectrices. Elle appartient à un système qui fait intervenir des protéines plasmatiques et des récepteurs présents à la surface des cellules endothéliales. L’ensemble des acteurs de ce système étant glycosylé, les chercheurs ont étudié l’impact d’un défaut de glycosylation sur ce système.

 

Dans leur étude récente publiée dans Thrombosis and Haemostasis, ils ont développé un modèle de cellules endothéliales (hCMEC/D3) dont le gène PMM2 a été inactivé et mis ainsi en évidence que le défaut de glycosylation induit par l’absence de PMM2 entraînait un défaut d’activation de la protéine C à la surface de ces cellules. Ils ont montré que ce défaut d’activation était lié à une moindre expression en surface des récepteurs impliqués dans cette activation (la thrombomoduline et le récepteur de la protéine C endothéliale).

 

L’inactivation de PMM2 est également associée à une altération de la barrière endothéliale, en partie due à une modification de la structure de la VE-cadhérine dans les jonctions adhérentes (Fig 1A). Bien que l'expression du récepteur PAR1 (impliqué dans les effets cytoprotecteurs de la PCa sur l'endothélium) ne soit pas affectée par l’inactivation de PMM2, la stimulation par la thrombine induit une hyperperméabilité des cellules endothéliales (Fig 1B). Toutefois, la PCa conserve ses effets protecteurs vis-à-vis de la barrière lorsque celle-ci est stimulée par la thrombine.

 

Ces résultats sont un point de départ pour l’amélioration de la compréhension du mécanisme physiopathologique des CDG.

 

Contact : delphine.borgel@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Le gras, cible directe et indirecte du SARS-CoV-2

Le gras, cible directe et indirecte du SARS-CoV-2 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L’obésité est un facteur de risque d’infection sévère à SARS-CoV-2 ce qui conduit à s’interroger sur le rôle du tissu adipeux dans la physiopathologie de l’infection. L’obésité est associée à un excès de tissu adipeux mais également à un remodelage profond de ce tissu, modifiant ses capacités métaboliques, son potentiel immunosuppresseur au profit d’un environnement plus inflammatoire et sa composition en cellules immunitaires. L’hypothèse qu’une infection directe du tissu adipeux pourrait exacerber les défauts locaux et systémiques déjà induits par l’obésité a ainsi été proposée.

 

Dans un travail publié dans Communications Biology, Christine Bourgeois et ses collaborateurs de l’UMR-S 1184 (INSERM/CEA/UPSaclay, Center for Immunology of Viral, Auto-immune, Hematological and Bacterial Diseases - IMVA-HB/IDMIT, Le Kremlin-Bicêtre) ont voulu déterminer si le tissu adipeux était une cible directe du SARS-CoV-2 et les conséquences de l’infection sur les lymphocytes T, spécifiquement impliqués dans les réponses antivirales, présents dans le tissu adipeux.

 

L’étude a été menée chez le macaque cynomolgus dans un modèle d’infection modérée. Sept jours après infection, le virus a été détecté dans le tissu adipeux sous-cutané mais pas dans le tissu adipeux viscéral. Les chercheurs ont également montré une perturbation des lymphocytes T du tissu adipeux à J7 de l’infection, à la fois dans le tissu adipeux sous-cutané et viscéral.

 

Ces travaux confirment que le tissu adipeux (sous-cutané) peut être une cible directe du virus dans un modèle d’infection non sévère, hors obésité. Ils ont observé également un impact de l’infection sur les lymphocytes T CD8 du tissu adipeux, indépendant de la présence du virus in situ, confirmant que le tissu adipeux est aussi une cible indirecte de l’infection.

 

Légende Figure : Immunohistofluorescence sur tissu adipeux de macaque (Image L3I, C. Chapon IDMIT). Marquage FABP-4 (rouge) identifiant les adipocytes et DAPI (blanc) pour visualiser les noyaux des cellules de la fraction stroma-vasculaire.

 

Contact : christine.bourgeois@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Des avancées de recherche autour du virus respiratoire syncytial

Des avancées de recherche autour du virus respiratoire syncytial | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le virus respiratoire syncytial (VRS) est le principal agent de la bronchiolite du nourrisson. Il est à l'origine de plus de 30 millions de cas de bronchiolite chez l'enfant chaque année dans le monde et constitue la deuxième cause de mortalité infantile. Il peut aussi être responsable d'infections sévères chez le sujet âgés ou fragilisés. Il représente ainsi un problème de santé publique majeur. Pourtant, aucun médicament antiviral ou vaccin n'est encore disponible dans le commerce à ce jour. En fait, le développement d'outils thérapeutiques spécifiques reste ralenti par un manque général de connaissances sur plusieurs aspects des processus moléculaires de la réplication du virus.

 

Dans une publication parue dans PLoS Pathogens, Marie-Anne Rameix-Welti et son équipe au sein du laboratoire Infection et Inflammation – 2I (UMR-S 1173 INSERM/UVSQ/UPSaclay, Montigny le Bretonneux, et Hôpital Ambroise Paré, Laboratoire de Microbiologie, DMU15, AP-HP) rapportent des avancées majeures autour de la multiplication du VRS.

 

Lire la suite de l’Actu UVSQ ICI.

 

Légende Figure : Dynamique des RNPs et de Rab11. Cellule A549 exprimant transitoirement une protéine rab11 fusionnée à la mCherry (rouge) infectée par un RSV exprimant une RNP fluorescente verte observée sous un microscope confocal. Les positions successives d'une RNP et d'une vésicule Rab11 sont superposée à l'image initiale. La détection des surfaces a été faite dur le logiciel Imaris. Image réalisée par le Dr Gina Cosentino.

 

Contact : marie-anne.rameix-welti@uvsq.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Stéphane Vinit, sélectionné pour le Prix Galien 2022

Stéphane Vinit, sélectionné pour le Prix Galien 2022 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Enseignant-chercheur à l'UFR Simone Veil – Santé de l’UVSQ, Stéphane Vinit concourt pour le prestigieux Prix Galien 2022 dans la catégorie Travaux de Recherche.

 

Stéphane Vinit poursuit ses recherches dans le domaine des neurosciences au laboratoire END:ICAP (UMR-S 1179 - UVSQ/Inserm/UPSaclay). C'est sur invitation du Comité d'organisation du Prix Galien qu'il a choisi de concourir afin de donner une meilleure visibilité à ses travaux de recherche innovants.

 

"Mes recherches consistent à recréer de nouvelles connexions nerveuses dans la moelle épinière en utilisant des champs magnétiques à haute fréquence", explique le chercheur. "Cela concerne les patients paraplégiques, tétraplégiques, ainsi que par exemple, les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou encore les accidents vasculaires cérébraux (AVC). Non invasif, le traitement se fait par champ magnétique focal pour ne toucher que des structures ciblées".

 

Actuellement au stade de recherche académique et de recherche pré-clinique sur modèles murins, ce traitement devrait pouvoir s'appliquer chez l'homme d'ici une dizaine d'années.

 

Outre ses parcours universitaire et académique, Stéphane Vinit a été titulaire d'une Chaire d'excellence RBUCE-UP de 2012 à 2015. En 2018, il reçoit le Prix de la recherche fondamentale en Neurosciences de la Fondation Medisite sous la Fondation de France pour son projet de recherche présenté avec Karine Auré sur la stimulation magnétique à haute fréquence dans les déficits médullaires, dont la démarche scientifique comme les travaux préliminaires originaux ont été fortement appréciés.

 

Le Prix Galien 2022, Prix français équivalent au Prix Nobel en innovation thérapeutique, sera décerné en décembre prochain. Un Prix sera attribué par catégorie.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Le Pr Fabrice André est élu Président de la Société Européenne d'Oncologie Médicale (ESMO)

Le Pr Fabrice André est élu Président de la Société Européenne d'Oncologie Médicale (ESMO) | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le Professeur Fabrice André, Directeur de la recherche de Gustave Roussy, a été élu à la présidence de la Société Européenne d’Oncologie Médicale (ESMO) pour 2025 et 2026. Il prendra ses fonctions au sein du comité exécutif le 1er janvier 2023.

 

Principale organisation professionnelle en oncologie médicale, l’ESMO rassemble plus de 25 00 membres, professionnels de l’oncologie issus de plus de 160 pays.

 

« En tant que président de l’ESMO, j’appuierai le développement des nouvelles technologies moléculaires et digitales qui relèveront les défis futurs de la cancérologie pour améliorer la vie des personnes vivant avec un cancer. Je m’investirai aussi dans une stratégie plus collaborative basée sur la fertilisation des talents afin de trouver plus vite les réponses aux questions encore irrésolues en cancérologie » déclare le Pr Fabrice André.

 

Lire la suite de l’article ICI.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Mini-Symposium EvoDevo - 27 septembre 2022

Mini-Symposium EvoDevo - 27 septembre 2022 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L’équipe de Sylvie Rétaux (NeuroPSI) organise un mini-symposium EvoDevo le mardi 27 septembre 2022 de 9h30 à 14h00 à l’Institut NeuroPSI

 

Intervenants :

 

  • Corinne Houart, King’s college London, UK : Zebrafish forebrain development
  • Julien Bobe, INRAE Rennes : Maternal effects on behavior in fish
  • Hector Escriva, Observatoire océanologique de Banyuls : Amphioxus development and genomics
  • Nicolas Rohner, Stowers Institute, USA : Cavefish metabolism

 

Contact : sylvie.retaux@cnrs.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Findimmune : de nouvelles thérapies anticancéreuses et immunitaires

Findimmune : de nouvelles thérapies anticancéreuses et immunitaires | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La start-up Findimmune développe trois nouvelles combinaisons thérapeutiques pour faciliter l’accès des patientes et patients à des traitements anticancéreux et immunitaires. Née en 2020 à Gustave Roussy, elle est soutenue par la SATT Paris-Saclay.

 

L’immunothérapie antitumorale a révolutionné le traitement du cancer, mais peu de patients répondent à cette approche. L’identification de nouvelles stratégies capables d’augmenter l’accès et la réponse à ce traitement représente un enjeu de santé publique majeur. C’est le constat fait par Éric Deutsch, professeur des universités, praticien hospitalier en radiothérapie et codirecteur de l'unité Radiothérapie moléculaire et innovation thérapeutique (RaMo-IT - Univ. Paris-Saclay, Gustave Roussy, Inserm), Angelo Paci, professeur de pharmacologie à la faculté de pharmacie de l’université Paris-Saclay et chef de service pharmacologie à Gustave Roussy, et Jean-Luc Perfettini, directeur de recherche à l’Inserm et codirecteur de l'unité RaMo-IT.

 

Convaincus qu’ils peuvent jouer un rôle dans le développement de nouveaux médicaments anticancéreux et immunitaires, ces scientifiques décident de réunir leurs forces et de créer la start-up Findimmune en mai 2020. Son CEO, Guillaume Brion, médecin et entrepreneur dans le développement pharmaceutique, commente : « Nous avons un seul objectif : profiter de nos expertises complémentaires, qui vont de la biologie fondamentale à la recherche clinique, en passant par le développement pharmaceutique et l’évaluation préclinique de combinaisons thérapeutiques innovantes, pour concevoir une plateforme innovante de découverte de nouveaux candidats médicaments contre le cancer et l’inflammation. »

 

Findimmune est l’aboutissement de travaux de développement de trois catégories de principes actifs et se base sur l’étude des mécanismes fondamentaux et l’identification d’une vingtaine de molécules. Sa création provient également de la valorisation des brevets du programme interdisciplinaire iCROC et du programme Emergence TARMAC, financés par le LabEx LERMIT et auxquels ont participé les trois chercheurs.

 

Lire la suite de l’article sur le site de UPSaclay ICI.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Lancement de l'AAP "Gratification pour stages en laboratoires de recherche Master 2" - OI HEALTHI

Lancement de l'AAP "Gratification pour stages en laboratoires de recherche Master 2" - OI HEALTHI | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L’Objet Interdisciplinaire Health and Therapeutic Innovation (HEALTHI) de l’Université Paris-Saclay centrée sur la santé humaine et le traitement et la prévention des maladies, et rassemblant les compétences transdisciplinaires de ses 4 Graduate Schools piliers : Health and Drug Sciences (HeaDS), Life Sciences and Health (LSH), Chimie et Santé Publique lance un appel à projets pour financer 8 gratifications de stages en laboratoires de recherche pour les étudiants de Master 2, disponibles à partir de janvier 2023.

 

L’objectif de cet appel à projet est de promouvoir des projets interdisciplinaires en finançant des projets de masters entre deux équipes partenaires de HEALTHI porteurs de thématiques complémentaires.

 

Les équipes lauréates recevront un financement pour la gratification d’une ou d’un stagiaire de master pour un stage de 6 mois.

 

Contact et informations : raquel.diaz-lopez@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Évaluation de l'appel à projets Fonds national pour la science ouverte (FNSO)

Évaluation de l'appel à projets Fonds national pour la science ouverte (FNSO) | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La FNSO souhaite renforcer le groupe d’experts scientifiques mobilisés pour l'évaluation du prochain appel à projets qui sera publié au 2e semestre 2022 (date limite : 13 juillet).

 

Le Fonds national pour la science ouverte constitue l’instrument financier du Plan national pour la science ouverte. Il a pour vocation de soutenir financièrement des projets et des initiatives concourant au développement de la science ouverte, afin de construire un écosystème dans lequel la science est plus cumulative, plus fortement étayée par des données, plus transparente, plus rapide et d’accès universel. Il est alimenté par des dotations ministérielles et par des contributions volontaires en provenance des établissements d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation. Il peut recevoir également des contributions d’associations, de fondations et de mécènes.

 

Pour candidater.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Programme Procore 2023

Programme Procore 2023 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Procore est le Partenariat Hubert Curien (PHC) franco-hongkongais. Il est mis en œuvre en France par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et le Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation (MESRI), et à Hong-Kong par le Research Grants Council (RGC).

 

Les appels à candidatures de ce programme sont lancés sur un rythme annuel.

 

Date limite de dépôt des dossiers de candidature : 25 juillet 2022

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Contribution des couches profondes du sol à la transpiration d'une forêt tempérée : implications pour la modélisation de la productivité

Contribution des couches profondes du sol à la transpiration d'une forêt tempérée : implications pour la modélisation de la productivité | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La fréquence et l'intensité des sécheresses croissent avec le changement climatique. Dans une étude parue dans Science of the Total Environment, Nicolas Delpierre du laboratoire Ecologie Systématique et Evolution – ESE (CNRS/AgroParisTech/UPSaclay, Orsay) et ses collaborateurs ont quantifié la contribution des couches profondes du sol (jusqu'à 300 cm) à l'approvisionnement en eau d'une chênaie francilienne (forêt domaniale de Barbeau, 77) en période de sécheresse.

 

L'approvisionnement en eau profonde était essentiel pour maintenir la transpiration des arbres pendant la sécheresse, les couches inférieures à 150 cm contribuant jusqu'à 60% de l'eau transpirée en août 2018 (sécheresse intense), malgré leur très faible densité de racines fines. Nous avons de plus montré que les bases de données pédologiques utilisées pour paramétrer les modèles d'écosystème sous-estimaient largement la quantité d'eau extractible du sol par les arbres (Réserve Utile, RU), en raison d'une sous-estimation considérable de leur profondeur d'enracinement. La base de données établie pour la France donnait une estimation de 207 mm pour la RU de la forêt de Barbeau, alors que notre estimation était 1.9 fois plus élevée, atteignant 390 ± 17 mm. Cette sous-estimation de la RU se traduit par une surestimation considérable des stress hydriques dans la simulation du fonctionnement de la forêt, en climat actuel et climat futur.

 

Il est probable que la forte sous-estimation de la RU montrée sur ce site concerne un grand nombre de forêts. Ainsi, les chercheurs plaident pour une généralisation des mesures de la teneur en eau des sols profonds en forêt, afin d'améliorer l'estimation de la RU et la simulation du cycle du carbone forestier dans le contexte du changement climatique.

 

Contact : nicolas.delpierre@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Impact du paracétamol sur l'efficacité de l'immunothérapie chez les patients atteints de cancer

Impact du paracétamol sur l'efficacité de l'immunothérapie chez les patients atteints de cancer | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Des études randomisées ont montré un effet délétère du paracétamol sur l'efficacité vaccinale. Une étude multicentrique coordonnée par Antoine Italiano (responsable du programme de médecine de précision en oncologie à Gustave Roussy, Villejuif), portant sur 3 cohortes indépendantes de patients atteints de cancer avancé et traités avec un inhibiteur de PD1/DPL1, avait pour objectif d'évaluer l'effet du paracétamol sur l'efficacité des inhibiteurs d'immune checkpoint t chez les patients atteints de cancer.

 

Les résultats publiés dans Annals of Oncology démontrent que l'exposition au paracétamol au début de l'immunothérapie est associée à un effet délétère en termes de survie sans progression et de survie globale. Des études précliniques montrent également que le paracétamol a un effet immunomodulateur en favorisant la composante Treg et entraîne une diminution des taux de rejets dans un modèle murin de cancer.

 

Contact : a.italiano@bordeaux.unicancer.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

La modulation de l’activité antitumorale du 5-fluorouracile par l’acide folinique et la vitamine B6 en tandem

La modulation de l’activité antitumorale du 5-fluorouracile par l’acide folinique et la vitamine B6 en tandem | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L’activité antitumorale du 5-fluorouracile (FUra), une fluoropyrimidine fréquemment utilisée pour le traitement de nombreux cancers, tels les carcinomes du côlon, de l’estomac, du pancréas et du sein, est augmentée par l’adjonction d’acide folinique. Cette interaction modulatrice est couramment utilisée en clinique et permet d’améliorer le pronostic de plusieurs maladies cancéreuses humaines. Or la puissance antitumorale de la modulation reste limitée.

 

David Machover et ses collaborateurs du département de cancérologie de l'hôpital Paul Brousse (Villejuif) sont parvenus, expérimentalement, à circonvenir cette limitation par l’apport de pyridoxal 5‘-phosphate (PLP), le cofacteur de la vitamine B6, dont la présence en quantité élevée permet d’accentuer l’interconversion des folates par l’augmentation de l’activité de la sérine hydroxy méthyl transférase (SHMT), dont l’activité naturelle est trop petite pour permettre de moduler le FUra de manière optimum dans les cellules cancéreuses.

 

Après avoir démontré l’action cytostatique synergique puissante du FUra combiné à l’acide folinique et au PLP en tandem dans plusieurs modèles de lignées cellulaires cancéreuses (Machover et al., 2018), les chercheurs ont réalisé deux études cliniques pilotes, la première parue dans Scientific Reports en 2021 chez des malades atteints de plusieurs types de carcinomes de l’appareil digestif, et la seconde qui vient de paraitre dans Scientific Reports chez des patientes atteintes de cancer du sein à des stades évolutifs avancés.

 

Les deux études cliniques, au cours desquelles les chercheurs ont utilisé la pyridoxine, un précurseur du PLP, ont permis d’obtenir une activité tumorale très élevée, induisant une réduction tumorale de haut degré, survenant très rapidement après le début du traitement. L’efficacité du traitement est illustrée par les histogrammes de la figure, obtenus chez les malades atteintes de cancers du sein.

 

Les résultats de ces études suggèrent que le ciblage d’une enzyme à PLP par adjonction de son propre cofacteur permet d’en augmenter l’activité, et ainsi accroître l’action cytostatique des fluoropyrimidines. Nous espérons que des essais cliniques viendront rapidement confirmer ces données.

 

Contact : david.machover1@orange.fr ou emma.goldschmidt@aphp.fr

No comment yet.