EntomoNews
299.6K views | +85 today
Follow
 
Scooped by Bernadette Cassel
onto EntomoNews
Scoop.it!

Tour de France : le peloton a 350 millions d’années

Tour de France : le peloton a 350 millions d’années | EntomoNews | Scoop.it
Voici revenu le temps du Tour de France. Pendant trois semaines le vocabulaire imagé des commentateurs cyclistes écorchera parfois vos oreilles, voici donc quelques éléments de langage indispensables pour décortiquer l’actualité juilletiste

 

Par Jean Le Loeuff, 13.07.2018

 

"... Et la paléontologie dans tout ça ? Et bien le trilobite polonais, figurez-vous, semble avoir pratiqué les mêmes figures de style que les coureurs cyclistes, à la fin du Dévonien, il y a environ 365 millions d’années.

 

Les trilobites, rappelons-le, sont un grand groupe d’arthropodes marins qui s’épanouirent au Paléozoïque avant de disparaître. Précisons que les classifications récentes n’en font pas, au sein des arthropodes, de proches cousins des langoustes et des crabes (les crustacés) mais des araignées. Les crustacés sont eux plus proches des insectes.

 

C’est en Pologne donc, dans les Montagnes de la Sainte-Croix (une toponymie qui sent un peu l’eau bénite, confessons-le…) qu’ont été mis au jour des flopées de trilobites fossilisés en file indienne. Ce n’est pas un cas isolé, puisque plusieurs dizaines d’exemples sont connus. On suppose que ces petits animaux sont morts subitement au cours d’une migration en traversant une zone sous-marine dépourvue d’oxygène.

 

Mais pourquoi nos trilobites du genre Trimerocephalus (de la famille des phacopidés) se déplaçaient-ils ainsi en file ? Probablement, à l’instar des langoustes caraïbéennes et des cyclistes d’aujourd’hui, pour économiser de l’énergie, en utilisant le sillage du premier animal, généralement un costaud."

(...)

 

 

Références :

 

  • Hugh Trenchard, Carlton Brett & Matjaz Perc. 2017. Trilobite “pelotons”: Possible hydrodynamic drag effects between leading and following trilobites in trilobite queues. Paleontology, Vol. 60, Issue 4, 557-569

 

  • Andrzej Radwanski, Adrian Kin & Urszula Radwanska. 2009. Queues of blind phacopid trilobites Trimerocephalus: A case of frozen behaviour of Early Famennian age from the Holy Cross Mountains, Central Poland. Acta Geologica Polonica 59, 4: 459-481.

 

more...
No comment yet.
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

« Petit chimiste », aux boyaux si bien faits qu’il se nourrit de bois pourri et défèque de quoi nourrir ses enfants et faire pousser la forêt

« Petit chimiste », aux boyaux si bien faits qu’il se nourrit de bois pourri et défèque de quoi nourrir ses enfants et faire pousser la forêt | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. Les Épingles entomologiques - En épingle en 2019 : Mars

 
"Odontotaenius disjunctus (Col. Passalidé) s’est fait remarquer comme le champion des costauds avant que son cousin O. taurus ne le batte en 2010, réussissant à tirer 1 141 fois son poids. Aujourd’hui, ce saproxylophage forestier nord-américain, habitant et consommateur des troncs d’arbres décidus pourris, attire l’attention par la capacité qu’ont les adultes à digérer le bois, une nourriture fort pauvre en azote.


Notre passalide en effet, avec l’aide de microbes, transforme la matière ligneuse en énergie pour ses larves (qui consomment ses excréments) et en nutriments pour les plantes. Qu’on parvienne à mettre au point une usine qui fait de même...

 

Une équipe du Berkley Lab (ministère états-unien de l’Énergie) menée par Javier Ceja-Navarro vient de montrer comment, le long de son tube digestif, les peuplements de micro-organismes se succèdent et accomplissent chacun une étape de la transformation de la lignocellulose.

 

Une colonie de cet insecte subsocial comporte jusqu’à 7 imagos ; chacun avale 4 fois son poids de bois décomposé par jour. Ses excréments, en forme de vermoulure, contiennent 3 fois plus d’azote que ce qu’il ingère et comportent des produits énergétiques comme des acétates ainsi que des biocarburants comme de l’hydrogène, de l’éthanol et du méthane.


Munis d’outils de biologie moléculaires, de spectromètres et de sondes miniatures, les chercheurs ont découvert que les tronçons successifs du mésentéron et du proctodéum (intestins moyen et postérieur) du passalide ont chacun une configuration adaptée à un microbiome particulier. Ceci permet à des processus incompatibles de s’effectuer sans conflit ; par exemple, la dépolymérisation de la lignine requiert de l’oxygène, gaz qui empêche la fermentation nécessaire à la production d’énergie. Le tube digestif est également conformé de façon à empêcher les fuites d’hydrogène et à favoriser ainsi la production d’acétates.
Il reste aux ingénieurs à imiter cette chaîne compartimentée pour transformer les déchets de bois en bioproduits d’intérêt."


Article source 

 

 

Illustration : étapes de la dépolymérisation et de la fermentation de la lignocellulose le long du tube digestif d’Odontotaenius disjunctus, avec les principaux micro-organismes impliqués. Jaune : stomodeum ; vert  mésentron ; marron : tronçon anaérobie du proctodéum ; beige : tronçon postérieur du proctodéum ; rouge : trachées. Figure de l’article.    

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L’utilisation massive du Mectizan réduit les risques de paludisme

L’utilisation massive du Mectizan réduit les risques de paludisme | EntomoNews | Scoop.it
Une étude réalisée au Burkina Faso conclut qu’une administration massive et répétée de l’Ivermectine (plus connue en Afrique sous son nom commercial de Mectizan) peut être un moyen de prévenir le paludisme chez les enfants âgés de zéro à cinq ans, réduisant d’un cinquième leurs risques de contracter la maladie.

Selon ces travaux, le médicament rend le sang du patient mortel pour les moustiques qui le piquent. Ceux-ci meurent après la piqûre et ne peuvent donc pas piquer une autre personne pour transmettre la maladie.

 

Par Julien Chongwang, 15.03.2019

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Grâce à une nouvelle méthode optogénétique, on peut visualiser et contrôler l'activité des neurones chez la mouche drosophile, et ainsi étudier les comportements comme la parade nuptiale

Grâce à une nouvelle méthode optogénétique, on peut visualiser et contrôler l'activité des neurones chez la mouche drosophile, et ainsi étudier les comportements comme la parade nuptiale | EntomoNews | Scoop.it
Immediate early genes (IEGs) are a group of genes whose expression is transiently up-regulated upon neural activity. In the present study, we established a method to label neural circuits in an activity-dependent manner, by combining the expression of an insect IEG Hr38 and the powerful genetics of vinegar fly Drosophila melanogaster. With this method, we visualized neurons activated in the male brain when they interacted with a female and identified a neural cluster important for courtship persistency and successful copulation. Furthermore, by activity-dependently expressing light-activatable ion channel channelrhodopsin, we induced male courtship posture by light stimulation in an experience-dependent manner. Activity-dependent labeling can be used as a powerful tool in insects to examine neural circuits regulating innate behavior.

 

Activity-dependent visualization and control of neural circuits for courtship behavior in the fly Drosophila melanogaster - PNAS, 05.03.2019

 

[via] Recherche animale sur Twitter, 15.03.2019 : "#Neurosciences #comportement: une nouvelle méthode #optogénétique peut visualiser et contrôler l'activité des neurones chez la #mouche #drosophile. Elle permet d'étudier les comportements comme la #parade #nuptiale..." https://twitter.com/recherche_anima/status/1106569515889016834

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'étude des structures cérébrales visuelles et olfactives de 62 espèces de drosophiles montre que la mouche développe l'odorat aux dépens de la vue ou inversement

L'étude des structures cérébrales visuelles et olfactives de 62 espèces de drosophiles montre que la mouche développe l'odorat aux dépens de la vue ou inversement | EntomoNews | Scoop.it
Divergent populations across different environments are exposed to critical sensory information related to locating a host or mate, as well as avoiding predators and pathogens. These sensory signals generate evolutionary changes in neuroanatomy and behavior; however, few studies have investigated patterns of neural architecture that occur between sensory systems, or that occur within large groups of closely-related organisms. Here we examine 62 species within the genus Drosophila and describe an inverse resource allocation between vision and olfaction, which we consistently observe at the periphery, within the brain, as well as during larval development. This sensory variation was noted across the entire genus and appears to represent repeated, independent evolutionary events, where one sensory modality is consistently selected for at the expense of the other. Moreover, we provide evidence of a developmental genetic constraint through the sharing of a single larval structure, the eye-antennal imaginal disc. In addition, we examine the ecological implications of visual or olfactory bias, including the potential impact on host-navigation and courtship.

 

Ian W. Keesey, Veit Grabe, Lydia Gruber, Sarah Koerte, George F. Obiero, Grant Bolton, Mohammed A. Khallaf, Grit Kunert, Sofia Lavista-Llanos, Dario Riccardo Valenzano, Jürgen Rybak, Bruce A. Barrett, Markus Knaden & Bill S. Hansson

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Avec la 5G, nous sommes tous des rats de laboratoire

Avec la 5G, nous sommes tous des rats de laboratoire | EntomoNews | Scoop.it
La France s’apprête à déployer la 5G, qui repose en partie sur l’utilisation d’ondes à très haute fréquence. Aucune étude épidémiologique n’ayant été faite, scientifiques, médecins, et jusqu’aux services de l’État s’alarment.

 

 

"Si les plans de l'industrie des télécommunications pour la 5G se concrétisent, pas un être humain, pas un mammifère, pas un oiseau, pas un insecte et pas un brin d’herbe sur terre, quel que soit le lieu de la planète où il se trouve, ne pourra se soustraire à une exposition, 24 heures sur 24et365 jours par an, à des niveaux de rayonnement de radiofréquence qui sont des dizaines voire des centaines de fois supérieurs à ceux que l'on connaît aujourd'hui. Toutes les issues de secours seront barrées. Ces plans pour la 5G risquent d'avoir des effets graves et irréversibles sur les êtres humains et de causer des dommages permanents à tous les écosystèmes terrestres.

 

(...)

 

"Les dommages vont bien au-delà de ceux causés à la race humaine, comme en témoignent quantité de preuves de dommages causés à divers végétaux et à la faune, de même qu'aux animaux de laboratoire, notamment :

Les fourmis

Les insectes

Les oiseaux

Les mammifères

Les forêts

Les souris

Les grenouilles

Les végétaux

Les mouches à fruits

Les rats

Les abeilles

Les arbres

 

Des études ont récemment été publiées dans des revues dotées de comités de lecture, prédisant des brûlures cutanées par énergie thermique chez les êtres humains par le rayonnement5G et une absorption de la résonance par les insectes qui absorbent jusqu’à 100 fois plus de rayonnement à des ondes millimétriques qu’ils ne le font aux longueurs d’ondes actuellement en usage. Étant donné que les populations d’insectes volants ont décliné de 75 à 80 p.100 depuis1989, même dans les zones naturelles protégées, le rayonnement de la 5G pourrait avoir des effets catastrophiques sur les populations d’insectes à travers le monde."

 

 

[Image] Illustration of the RF-EMF exposure set up. The insect (Beetle shown here in pink) is exposed to twelve RF plane waves incident from six directions along the positive and negative directions of the Cartesian axes shown on the bottom left with two orthogonal polarizations for each direction.

 

Bernadette Cassel's insight:

 

"Le déploiement de la 5G revient à mener des expériences sur les êtres humains et l'environnement, ce qui est considéré comme un crime en vertu du droit international." - From www.alterinfo.net - November 26, 2018 5:36 PM
 
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Maladies à tiques : leur perception limite l’efficacité de la prévention

Maladies à tiques : leur perception limite l’efficacité de la prévention | EntomoNews | Scoop.it
Quelle est la perception du risque lié aux maladies à tiques par les Français ? Quel est leur degré d’information ? Sont-ils prêts à changer leur comportement pour diminuer leur risque d’exposition ?

 

Jean-François Cosson, Costanza Puppo, Marie Préau et Pascale Frey-Klett, 11.03.2019

 

"Quelle perception les Français ont-ils du risque sanitaire lié aux maladies à tiques ? Quel est leur degré d’information ? Sont-ils prêts à changer leur comportement en milieu naturel, afin de diminuer leur risque de contamination ?

 

Répondre à ces questions constitue la première étape vers la mise en place d’une politique de prévention efficace des maladies transmises par les tiques, comme la maladie de Lyme. Selon leur perception de la maladie, selon les lieux qu’ils fréquentent, selon leur représentation de la nature, les promeneurs n’adhèrent en effet pas de la même façon aux consignes de sécurité qui leur sont données.

 

Des maladies complexes

Peu de gens savent que les tiques ne sont pas uniquement porteuses de la bactérie Borrelia burgdorferi, responsable de la maladie de Lyme. Ces acariens sont aussi susceptibles de transmettre de nombreux autres agents pathogènes. Les microbes transmis par piqûre provoquent des maladies aux symptômes proches, mais les façons de les soigner diffèrent, selon qu’il s’agit de bactéries, de parasites ou de virus.

 

Cette variété complique les diagnostics des maladies transmises par les tiques. D’une part, il n’existe aucun test fiable pour déterminer l’identité précise de tous les agents infectieux transmissibles par les tiques en France. D’autre part, les tiques peuvent être porteuses de plusieurs microbes pathogènes, et les transmettre simultanément lorsqu’elles se nourrissent. Ces fréquentes co-infections modifient le tableau clinique, et rendent encore plus complexe le diagnostic. Heureusement, on ne tombe pas systématiquement malade après piqûre par une tique infectée.

 

Mieux connaître les populations de tiques et ce qui les infecte

Au-delà de l’acquisition nécessaire de nouvelles connaissances sur les diagnostics des maladies transmissibles par les tiques (et sur leur éventuelle chronicité), il est urgent de mettre en place une prévention efficace et adaptée. Ceci nécessite de mieux connaître le mouvement et le comportement des populations des tiques, ainsi que celui des animaux hôtes sur lesquels elles se nourrissent de sang et se contaminent.

 

La complexité des maladies transmissibles par les tiques dépend en effet de plusieurs facteurs tels que la variabilité des populations de tiques ou des agents infectieux qu’elles contiennent. Cependant toutes les tiques ne sont pas infectées. La circulation des agents pathogènes dans les populations de tiques dépend quant à elle de nombreux facteurs écologiques (abondance et diversité de leurs hôtes, météorologie, climat, environnement…).

 

Dans le cas spécifique de la maladie de Lyme, un autre facteur, souvent ignoré, doit aussi être pris en compte : celui des représentations sociales de cette maladie. Celles-ci sont liées à la perception de la nature par les individus. En effet, dans ce cas précis, autrui n’est plus seulement le soignant ou l’entourage, mais également la nature. On constate par exemple que la perception du risque par les promeneurs varie selon que les tiques infestent des espaces naturels familiers ou non. Le risque sera notamment perçu comme moins grand dans les parcs ou les jardins qu’ils ont l’habitude de fréquenter. Résultat : les mesures préventives y sont peu suivies par les individus.

 

 

[Image] L’interaction de nombreux paramètres influe sur le risque de maladie de Lyme : environnement, météo, l’abondance et la diversité de la faune (sauvage ou domestique), comportement des citoyens. INRA, Author provided (No reuse)

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L’hormone qui durcit la carapace des fourmis

L’hormone qui durcit la carapace des fourmis | EntomoNews | Scoop.it
Une molécule expliquerait pourquoi les insectes sortent de leurs fourmilières.

 

Par Marie Meurisse, 11.03.2019 (abonnés)

 

"Pourquoi les fourmis sortent-elles de leur fourmilière ? Pourquoi, en grandissant, parcourent-elles de grandes distances ? La réponse est donnée, pour la première fois, par une équipe de chercheurs japonais et suisses et fait intervenir une molécule liée à l’évolution de leur comportement.

 

Un article publié dans la revue américaine Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) du 6 mars démontre ainsi qu’une hormone, l’inotocine, permet aux jeunes ouvrières de renforcer leur carapace afin de pouvoir sortir de la fourmilière et de changer de rôle au sein de la colonie."

(...)

 

 

[Camponotus fellah]

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

CRISPR révèle la vie secrète des peptides antimicrobiens

CRISPR révèle la vie secrète des peptides antimicrobiens | EntomoNews | Scoop.it
"L’une des principales armes de l’immunité innée est constituée par une famille de peptides de petite taille nommés «peptides antimicrobiens» ou PAM.
 
[...] les scientifiques du laboratoire de Bruno Lemaitre à l’Institut d’Infectiologie et de Santé globale de l’EPFL ont utilisé la technique de génie génétique CRISPR pour détruire pas moins de quatorze PAM de la mouche drosophile. En supprimant des gènes PAM uniques, diverses combinaisons de gènes ou même la totalité des quatorze gènes, les scientifiques sont parvenus à éliminer leurs PAM correspondants et à observer comment leur absence influence la résistance de la mouche aux différents agents pathogènes bactériens et fongiques."
(...)
 
 
[via] Recherche animale sur Twitter, 27.02.2019 https://twitter.com/recherche_anima/status/11007864051591987200
 
"#Immunité: les peptides antimicrobiens sont une ligne de défense immunitaire peu connue. Leur étude chez la #mouche montre leur rôle contre les entérobactéries et les champignons. Des connaissances utiles pour la #santé des �‍♂️ et des �"
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Une découverte inédite sur les ailes de la Mouche du vinaigre bouscule notre compréhension de la façon dont les organes humains se forment

Une découverte inédite sur les ailes de la Mouche du vinaigre bouscule notre compréhension de la façon dont les organes humains se forment | EntomoNews | Scoop.it
Even when scientists manipulate cells to change how they divide, the shape of a fruit fly’s wing remains the same, researchers report.

 

Fruit fly wings hint at how human organs form. By Todd Bates-Rutgers. Publié le 26.02.2019

 

"The discovery changes the scientific understanding of how organs form, according to a new study, which appears in Current Biology.

 

The finding could help in the diagnosis and treatment of many human genetic diseases that lead to abnormal organ shapes, such as mitral valve prolapse, when the heart valve doesn’t form properly, and van Maldergem syndrome, which affects multiple organs."

 

 

[Image] This image shows a developing Drosophila fruit fly wing. The colors are marked clones of cells and the shapes of the clones show how growth is organized during development. (Credit: Zhenru Zhou)

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

« Les fossoyeurs en ont plein le dos » mais ainsi chargés, ils gagnent contre leurs rivaux plus gros

« Les fossoyeurs en ont plein le dos » mais ainsi chargés, ils gagnent contre leurs rivaux plus gros | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. Les Épingles entomologiques - En épingle en 2019 : Mars


"On n’en finit pas de scruter la vie et les œuvres des fossoyeurs, Coléoptères Silphidés qui enfouissent et travaillent des cadavres de petits vertébrés pour en faire une réserve de nourriture et un site de ponte. Le Nécrophore fossoyeur Nicrophorus vespilloides est une espèce très étudiée par les entomologistes de Cambridge (Royaume-Uni) et, parmi eux, Syuan-Jyun Sun vient de préciser le rôle d’un acarien associé, Poecilochirus carabi (Parasitidé).


Ce dernier se tient sur le dos du fossoyeur, le laissant chercher, trouver et disputer à ses congénères une charogne ; il la partage ensuite avec son transporteur, pour l’élevage de ses larves.
Il y a des gros et des petits fossoyeurs mâles, qui se disputent les partenaires sexuelles. Les petits peuvent gagner, pourvu qu’ils soient couverts d’acariens.


Filmée en lumière infrarouge, la dispute entre un fossoyeur couvert et un tout nu révèle le porteur d’acariens – le gagnant - est plus chaud que son adversaire. À l’exercice sur un tapis roulant, le fossoyeur portant des acariens « chauffe » autant que son compère à qui on a collé un poids équivalent. Et la couche d’acariens fait comme une couverture isolante, laquelle profite plus aux petits individus car elle couvre une proportion relativement plus grande du tégument du fossoyeur.


Il y a toutefois un prix (faible) à payer pour ce biodopage : les acariens réduisent légèrement le succès reproductif de leurs transporteurs, en consommant une partie de la charogne.
Les gros ne gagnent rien à supporter les acariens compétiteurs dont ils n’ont pas besoin et, pour eux, la relation n’est pas du mutualisme mais du parasitisme."


D’après « Mighty mites give scrawny beetles the edge over bigger rivals », par Pranjal Mehar. Lu le 6 mars 2019 à www.techexplorist.com/

 

 

Photo : Nécrophore fossoyeur chargé d’acariens. Cliché U. Cambridge

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le nombre de cas de dengue est en hausse aux Philippines

Le nombre de cas de dengue est en hausse aux Philippines | EntomoNews | Scoop.it
Aux Philippines, des responsables du bureau de l'épidémiologie du ministère de la Santé (DOH) ont annoncé le 8 mars 2019 que 36 664 cas de dengue avaient été déclarés du 1er janvier au 23 février 2019, soit 67% de plus par rapport à la même période de l'année précédente (21 961 cas).

La dengue est maintenant une maladie qui sévit toute l'année aux Philippines et qui touche principalement les jeunes enfants et les nourrissons.

Cela a amené le DOH à rappeler au public de prendre toutes les précautions pour éviter les piqûres de moustique : rechercher et détruire les sites de reproduction des moustiques, port de pantalons et de chemises à manches longues imprégnés d'insecticide.

 

Par Jacques Morvan, 08.03.2019

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Pollution plastique : à qui la faute ?

Pollution plastique : à qui la faute ? | EntomoNews | Scoop.it
D’ici 2030, la production mondiale de déchets plastiques pourrait augmenter de 41 % et la quantité accumulée dans l’océan pourrait doubler. En cause, notre système de production, d'utilisation et d'élimination du plastique, système défaillant dans lequel aucun acteur n’est tenu pour responsable. Dans son dernier rapport « Pollution plastique, à qui la faute ? », le WWF tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme et formule des propositions pour sortir de cette crise mondiale.

 

Publié le 05.03.2019

 

 

[Image] Vue d’ensemble des cinq thermoplastiques les plus courants

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Observatoire des vers luisants : l'heure du bilan

Observatoire des vers luisants : l'heure du bilan | EntomoNews | Scoop.it
Pour tout le monde, un ver luisant, c’est une tache de lumière verte qui embellit nos soirées d’été. Mais peu d’entre nous sommes allés regarder de plus près l’insecte pour savoir à quoi il ressemblait. D’ailleurs, il faudrait plutôt dire « elle », car le mâle n’a pas cet apparat de lumière.

 

Par Donovan Maillard, 28.11.2018

 

Quel bilan depuis 2015 ?

Débuté en 2015, ce projet a rapidement mobilisé de nombreux observateurs. Ainsi en 2017, plus de 15.000 observateurs ont permis de couvrir 75% du territoire métropolitain. Ces observateurs incluent grand public (53%), naturalistes amateurs (34%) et professionnels de l’environnement (13%), et ont recensé plus de 30.000 données à l’heure actuelle.

 

 

 
Bernadette Cassel's insight:
 
L'Observatoire des Vers Luisants et des Lucioles : 167 structures, plus de 5 000 observations en 2015 - From www.asterella.eu - August 2, 2016 5:25 PM
 
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Stormtropis, l'araignée qui rend hommage aux clones de Star Wars

Stormtropis, l'araignée qui rend hommage aux clones de Star Wars | EntomoNews | Scoop.it
Quatre nouvelles espèces d'araignée ont été découvertes en Colombie. Elles se ressemblent fortement comme des clones, d'où leur nom emprunté à la saga Star Wars.

 

Stormtropis : une araignée hommage à Star Wars. Par Joël Ignasse, 18.03.2019

 

Des araignées semblables comme une armée de clones

"Parmi les six nouvelles espèces identifiées par des scientifiques de Colombie et d'Uruguay quatre forment un nouveau genre qui a été nommé Stormtropis en référence à l'armée de soldats clones de la saga Star Wars (les stormtroopers, mais vous le saviez, n'est-ce pas ?).

 

Pourquoi un tel nom ? Parce que toutes les araignées de ce genre sont très semblables d'apparence, comme les clones. Elles ont aussi une stratégie de camouflage particulière : elles font adhérer à leur cuticule des particules arraché du sol où elles crapahutent, ce qui rend difficile leur détection. Emmitouflées dans leur parure de sable, elles se déplacent plutôt lentement avec des mouvements peu habiles qui rappellent également la maladresse des clones."

(...)

 

 

 [Image] Une araignée de la famille des Paratropididae, du genre Paratropis. Crédit : Carlos Perafan.

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des millions de papillons envahissent le ciel de Californie

Des millions de papillons envahissent le ciel de Californie | EntomoNews | Scoop.it
Depuis plusieurs jours, la Californie connait une invasion de papillons Belle-Dame qui ont envahi le ciel par millions. La région n'aurait pas connu une telle migration depuis près de quinze ans. Elle aurait été favorisée par les pluies abondantes de l'hiver

 

Par Emeline Férard - Publié le 15/03/2019

 

"... Contrairement à ce que certains ont affirmé, il ne s'agit pas de papillons monarques, ni de papillons de nuit. Ces lépidoptères appartiennent à l'espèce Vanessa cardui connue sous le nom de Belle-Dame. Reconnaissables à leurs motifs noirs et orange, ils font partie des espèces de papillons diurnes les plus répandus au monde et sont observés quasiment sur tous les continents.

 

La présence de ces papillons en Californie n'est donc pas exceptionnelle. Chaque année alors que l'hiver laisse la place au printemps, les lépidoptères entament une migration à travers l'Amérique du Nord. Ils quittent leurs aires d'hivernage dans les déserts de Mojave et du Colorado au sud-est de la Californie pour rejoindre les Etats situés plus au nord, notamment l'Oregon et Washington."

(...)

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Une plante japonaise consommée par les samouraïs pourrait être la clé pour ralentir le vieillissement (en anglais)

Une plante japonaise consommée par les samouraïs pourrait être la clé pour ralentir le vieillissement (en anglais) | EntomoNews | Scoop.it
A Japanese plant which folklore suggested was the key to a long, healthy life, could really be the secret to slowing down ageing, a new study suggests.

 

Japanese plant eaten by Samurai may hold key to slowing down ageing. By Sarah Knapton, 19.02.2019 (accès limité)

"The rare angelica keiskei koidzumi - known as ashitaba - has been a staple of Samurai diets for millennia, and has such rejuvenating properties that if a leaf is cut off in the morning it will start to grow back by the following day.

Now scientists looking for compounds which could slow ageing have discovered that one of the best can be found in the ashitaba plant, which translates as ‘tomorrow’s leaf.’

Known as DMC, when the compound was given to fruit flies and worms it extended their lifespan by 20 per cent, and prevented senescence in human."

 

 

"... External DMC administration extends the lifespan of yeast, worms and flies, decelerates senescence of human cell cultures, and protects mice from prolonged myocardial ischaemia.

... Notably, we identify DMC in the plant Angelica keiskei koidzumi, to which longevity- and health-promoting effects are ascribed in Asian traditional medicine. In summary, we have identified and mechanistically characterised the conserved longevity-promoting effects of a natural anti-ageing drug."

 

[the nematode Caenorhabditis elegans and the fruit fly Drosophila melanogaster]

 
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Une découverte qui pourrait radicalement changer nos connaissances sur la façon dont certains virus se propagent

Une découverte qui pourrait radicalement changer nos connaissances sur la façon dont certains virus se propagent | EntomoNews | Scoop.it
Les virus sont les meubles IKEA du monde vivant. Dans le bon type de cellule, une poignée d’instructions et quelques outils moléculaires peuvent produire des multitudes “d’étagères” infectieuses. Aucun bricoleur ne veut parcourir toute la ville pour rassembler les matériaux nécessaires, en théorie, les virus ne devraient pas être différents. Pourtant, une nouvelle découverte suggère qu’au moins une catégorie de virus peut encore se reconstituer, même si ses instructions sont divisées en cellules séparées.

 

Par Guru Med, 14.03.2019

"Une équipe de chercheurs de l’université de Montpellier et de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), en France, a récemment mené une expérience sur un groupe de virus dont le génome est composé de plusieurs sections distinctes. Ce qu’ils ont trouvé va à l’encontre de certaines hypothèses assez fondamentales sur la façon dont les virus se reproduisent."

(...)

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Quel signal limite la capacité de régénération des tissus ?

Quel signal limite la capacité de régénération des tissus ? | EntomoNews | Scoop.it
Chez les mammifères, la capacité des tissus à se régénérer diminue drastiquement vers la fin de l’embryogenèse. Comprendre comment réactiver transitoirement le processus de régénération est un Graal pour la médecine réparatrice. Une même restriction de la régénération est observée lors du développement larvaire de la mouche drosophile. Dans une étude publiée dans PLOS Biology, les chercheurs décrivent comment le potentiel régénératif peut être découplé de la progression développementale pour faciliter la régénération des tissus chez une larve plus âgée.

 

Publié le 13.03.2019

 

Figure : Une hormone stéroïdienne, l’ecdysone, coordonne l’auto-renouvellement, la différenciation et le potentiel de régénération avec la progression du développement via la régulation de Chinmo et de Broad. Au début du développement, Chinmo réprime les programmes de différenciation tout en favorisant l’état de renouvellement dans les cellules épithéliales des disques imaginaux d’aile. Lorsque l’Ecdysone est produite, au milieu du troisième stade larvaire, broad est activé et favorise la différenciation en réprimant Chinmo et éventuellement d'autres gènes. Le passage d’un état Chinmo+ à un état Broad+ induit par l'ecdysone provoque également une restriction du potentiel de régénération.

  Crédit : Karine Narbonne-Reveau & Cédric Maurange

 

Pour en savoir plus :

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La vaccination anti-tiques comme outil de prévention contre les multiples agents qu’elles transmettent

La vaccination anti-tiques comme outil de prévention contre les multiples agents qu’elles transmettent | EntomoNews | Scoop.it
Les tiques représentent les premiers vecteurs en Europe pour la santé humaine et vétérinaire. A l’heure actuelle, la stratégie de lutte contre les tiques est essentiellement basée sur l’utilisation d’acaricides polluants pour l’environnement et les produits issus de l’élevage, qui atteignent la faune non cible, et dont l’utilisation génère des résistances. Très peu de vaccins existent contre les agents pathogènes transmis par les tiques. De plus, ces vaccins ne représentent pas une solution réaliste pour protéger hommes et animaux au vu de la très grande diversité des agents transmis par ces vecteurs, et de la possibilité d’émergence de nouveaux micro-organismes pathogènes. Il est donc urgent de développer de nouvelles stratégies de lutte contre les tiques et, dans cette optique, la vaccination visant le vecteur et non pas chaque micro-organisme individuellement, représente une alternative prometteuse.

 

Bulletin de l'Académie Vétérinaire de France. Autrices : Bonnet, Sarah; Richardson, Jennifer

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des araignées d’Amazonie à l’appétit démesuré

Des araignées d’Amazonie à l’appétit démesuré | EntomoNews | Scoop.it
Des chercheurs américains et péruviens ont observé une douzaine de cas où ces arthropodes font un sort à des vertébrés parfois plus lourds qu’elles.

 

Par Pierre Barthélémy, 10.03.2019

 

"... L’étude américano-péruvienne montre beaucoup d’amphibiens tués. Mais il y a aussi le cas d’une petite grenouille, Chiasmocleis royi, qui gambade sans crainte dans le terrier d’une énorme mygale. Il arrive que l’araignée l’attrape mais c’est pour la reposer aussitôt. Est-elle recouverte d’une substance qui la rend immangeable ? Rend-elle, en échange du gîte, un service à son hôte, par exemple en la débarrassant de ses parasites ? Pour le savoir, il faudra retourner sur le – finalement bien nommé – site de Los Amigos."

 

 

Bernadette Cassel's insight:

 

Les araignées d’Amazonie ne se limitent pas à dévorer des bébés opossum, des grenouilles et des poissons, elles peuvent aussi devenir leurs amies - From www.gurumed.org - March 4, 11:07 AM

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Évolution : la limule serait bien parent avec les araignées et les scorpions, et non avec les crabes et autres crustacés, selon des séquençages génomiques

Évolution : la limule serait bien parent avec les araignées et les scorpions, et non avec les crabes et autres crustacés, selon des séquençages génomiques | EntomoNews | Scoop.it
UW–Madison evolutionary biologists hope their study helps firmly plant ancient horseshoe crabs within the arachnid family tree — 'a major shift in our understanding of arthropod evolution.”

 

Study confirms horseshoe crabs are really relatives of spiders, scorpions. Publié le 08.03.2019

 

 

 [Image] University of Wisconsin–Madison postdoctoral researcher Jesús Ballesteros holds a small horseshoe crab. A study he led with integrative biology Professor Prashant Sharma used robust genetic analysis to demonstrate that horseshoe crabs are arachnids like spiders, scorpions and ticks. Courtesy of Jesús Ballesteros

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Suisse. Découverte surprenante de polluants dans des amphipodes

Suisse. Découverte surprenante de polluants dans des amphipodes | EntomoNews | Scoop.it
Dans les eaux suisses, les amphipodes sont exposés à des insecticides, des résidus pharmaceutiques et autres composés traces qu’elles accumulent dans leurs tissus. Une nouvelle étude de l’Eawag montre que, lorsque les stations d’épuration sont équipées en conséquence, ces petits animaux ne renferment quasiment plus aucun composés traces.

 

Publié le 03.12.2019

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Dysfonction érectile : Un "nouveau Viagra" à base de venin d'araignée ?

Dysfonction érectile : Un "nouveau Viagra" à base de venin d'araignée ? | EntomoNews | Scoop.it
Synthétisée à partir du venin de l'araignée-banane, une nouvelle molécule développée au Brésil pourrait traiter les problèmes d'érection

 

Publié le 07.03.2019 (abonnés)

 

 

[Image] Phoneutria nigriventer — Wikipédia
https://fr.wikipedia.org/wiki/Phoneutria_nigriventer

 

Cette araignée est aussi surnommée « araignée-banane » comme d'autres araignées peuplant les bananeraies et parfois retrouvées dans les transports de marchandises. Contrairement à la rumeur, cette espèce présente rarement un danger pour un humain adulte, même si sa morsure est douloureuse. De plus, elle est fréquemment confondue dans les arrivages de bananes avec des araignées nettement moins venimeuses.

 

___________________________________________________________________

SUR LE MÊME SUJET :

→ Comment une araignée va peut-être soigner les problèmes d'érection, 08.03.2019 https://rmc.bfmtv.com/emission/comment-une-araignee-va-peut-etre-soigner-les-problemes-d-erection-1648380.html

 

Bernadette Cassel's insight:
À (re)lire : 
 
Une toxine d'araignée brésilienne comme remède aux troubles de l'érection - From www.nature.com - August 24, 2015 6:25 PM
 
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Astérix, Obélix et Idéfix deviennent des scarabées de Célèbes

Astérix, Obélix et Idéfix deviennent des scarabées de Célèbes | EntomoNews | Scoop.it
Deux entomologistes viennent de décrire 103 nouvelles espèces de coléoptères du genre Trigonopterus sur l'île de Sulawasi.

 

Publié le 08.03.2019

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La soie d'araignée révèle des propriétés de torsion et de traction qui, en modifiant son taux d'humidité, permettront de fabriquer des muscles pour la robotique

La soie d'araignée révèle des propriétés de torsion et de traction qui, en modifiant son taux d'humidité, permettront de fabriquer des muscles pour la robotique | EntomoNews | Scoop.it
Researchers at MIT and other universities have found that spider silk produces a strong twisting motion when exposed to humidity, and may be usable for future artificial muscles or actuators.

 

Publié le 01.03.2019

 

[via] Recherche animale sur Twitter, 04.03.2019 https://twitter.com/recherche_anima/status/1102590805577994241

 

 

"Recent studies reveal that supercontraction may find original applications in the field of artificial muscles or tensile actuators (9, 14, 15). For instance, the powerful cyclic contractions/relaxations of spider dragline silk allow it to act as a high-performance “muscle,” generating a mechanical work 50 times larger than that of the human muscle of equivalent mass (9). Also, Blackledge et al. (9, 10) and Lin et al. (14) found that the spider silks from Nephila clavipes and Ornithoctonus huwena display a reproducible “shrink-stretch” behavior driven by water or humidity, which allows an efficient weight lifting in a cyclic manner. Recently, several promising torsional artificial muscles from synthetic polymers (16, 17), carbon nanotubes (18, 19), and graphene-made fibers (20), driven by electrochemical cells, humidity, or temperature, have been reported and attracted much attention. Nevertheless, although the torsional properties of spider dragline silk are of practical interest, the fundamental structural origin of its torsional behavior and the related applications have been less explored (5). Moreover, it remains unclear how humidity or water may also affect the torsional behavior of spider dragline silk and whether this is related to the supercontraction."

 

[Image] "An apparatus based on image processing (6, 21) for studying the humidity-driven torsional actuation of thin fibers with a ring-shaped paddle."

 

"Dragline silks used here were from spiders of Nephila pilipes, Nephila edulis, and Argiope versicolor. "

more...
No comment yet.