Life Sciences Université Paris-Saclay
484.5K views | +147 today
Follow
 
Scooped by Life Sciences UPSaclay
onto Life Sciences Université Paris-Saclay
Scoop.it!

IA et évaluation des technologies de santé : Comment évaluer les dispositifs médicaux embarquant de l’intelligence artificielle dans le cadre de leur accès au marché ?

IA et évaluation des technologies de santé : Comment évaluer les dispositifs médicaux embarquant de l’intelligence artificielle dans le cadre de leur accès au marché ? | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

💡Vous ĂȘtes curieux d’en apprendre plus sur l’évaluation de l’intelligence artificielle en santĂ© ? 

 

📚 Vous souhaitez dĂ©couvrir l’état de l’art sur les mĂ©thodologies et les critĂšres d’évaluation des dispositifs mĂ©dicaux avec IA ? 

 

➡Une publication rĂ©cente sur les travaux de recherche sur l’IA Ă  l’UniversitĂ© Paris-Saclay est faite pour vous ! Il s’agit d’une Ă©tude menĂ©e par l’équipe du GRADES (Groupe de Recherche et d’Accueil en Droit et Economie de la SantĂ©, UPSaclay, facultĂ© de pharmacie, Ă©cole doctorale ITFA) et qui vient d’ĂȘtre publiĂ©e dans Artificial Intelligence In Medicine.

 

🔱Cette revue systĂ©matique de littĂ©rature sur 56 articles sĂ©lectionnĂ©s (parmi les 5578 au dĂ©part) a permis d’évaluer la qualitĂ© des Ă©tudes sur les dispositifs mĂ©dicaux (DM) avec IA.

 

📊 Deux scores ont Ă©tĂ© calculĂ©s afin de juger la pertinence de chaque Ă©tude : un score sur les critĂšres standards d’évaluation des technologies de santĂ© (ETS) et un score spĂ©cifique Ă  l’IA.

 

📋 Les scores moyens de qualitĂ© des Ă©tudes sur les scores d’IA et d’ETS Ă©taient de 67% et 52%, respectivement.

 

❗D’une part, les Ă©tudes sur les DM avec IA ne rĂ©pondent pas suffisamment Ă  tous les prĂ©requis de l’évaluation des technologies de santĂ© pour garantir leur accĂšs au marchĂ©. D’autre part, les cadres d’évaluation existants et les critĂšres de jugement doivent ĂȘtre ajustĂ©s pour Ă©valuer de maniĂšre appropriĂ©e les DM embarquant de l'IA.

 

Contact : line.farah1@gmail.com

No comment yet.
Life Sciences Université Paris-Saclay
BioSphERa ‱ Life Sciences and Health ‱ Health and Drug Sciences ‱ SantĂ© Publique ‱ Sport Mouvement et Facteur Humain
Your new post is loading...
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

FOCUS PLATEFORME : IPS2 / SPOmics-Interactome / Projet Chloroplaste : Les protéines codées par le génome du chloroplaste en interconnexion avec le réticulum endoplasmique

FOCUS PLATEFORME : IPS2 / SPOmics-Interactome / Projet Chloroplaste : Les protéines codées par le génome du chloroplaste en interconnexion avec le réticulum endoplasmique | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La plateforme SPOmics-Interactome (Institute of Plant Sciences Paris-Saclay (IPS2), Univ Evry, INRAE, CNRS, Université Paris-Saclay, Université Paris Cité) a été impliquée dans le projet international Arabidopsis Interactome Mapping - AIM afin d'établir la premiÚre carte du réseau d'interactions protéiques des plantes et aussi dans la construction de la plus grande base de données d'interacteurs d'effecteurs de pathogÚnes et dans plusieurs collaborations internationales en biologie végétale.

 

Les protéines sont en effet les éléments de base de la transduction des signaux et des voies de biosynthÚse, ainsi que les composants structurels qui soutiennent la vie. Au cours des derniÚres décennies, des preuves de plus en plus nombreuses soutiennent l'importance des complexes protéiques, plutÎt que des protéines uniques, pour la régulation des processus biologiques. Ainsi, l'élucidation des interactions protéine-protéine qui se produisent dans les organismes vivants est un aspect central de la recherche biologique, et, avec les approches "omiques", elle représente une étape importante pour parvenir à une compréhension plus large des processus biologiques.

 

Chez les eucaryotes, l'origine endosymbiotique des cellules et la sĂ©paration inhĂ©rente des compartiments intracellulaires nĂ©cessitent une communication efficace entre les organites et le noyau. Des preuves significatives suggĂšrent que le rĂ©ticulum endoplasmique (RE) et les chloroplastes sont biochimiquement connectĂ©s, permettant, entre autres, l'Ă©change d’eau oxygĂ©nĂ©e (H2O2). Ce composĂ© peut Ă©galement induire la formation de stromules plastidiques (protubĂ©rances tubulaires remplies de stroma qui s'Ă©tendent Ă  partir du corps principal des plastides) pour transporter des signaux vers le noyau. Ces signaux entraĂźnent l'activation de voies rĂ©trogrades et, si la production de ROS est suffisamment importante, la mort cellulaire.

 

La plateforme a rĂ©cemment fait synthĂ©tiser l'ensemble de l'ORFeome du chloroplaste d'Arabidopsis afin de crĂ©er le premier rĂ©seau d'interaction protĂ©ine-protĂ©ine du chloroplaste par un systĂšme de double hybride sur levure (Y2H) Ă  large Ă©chelle. Les rĂ©sultats prĂ©liminaires sur 31 protĂ©ines codĂ©es par le gĂ©nome du chloroplaste criblĂ©es contre la collection de 12 000 protĂ©ines d'Arabidopsis rĂ©vĂšlent plusieurs interactions entre les protĂ©ines du chloroplaste et celles du RE impliquĂ©es dans la rĂ©ponse aux stress biotiques et abiotiques et dans les voies de signalisation rĂ©trograde. Ces rĂ©sultats permettent de souligner l'existence de liens Ă©troits entre les chloroplastes et le rĂ©ticulum endoplasmique, et feront l’objet d’une prĂ©sentation lors du congrĂšs Plant Biology Europe (Marseille, 3-6 juillet 2023).

 

Contact : Dario Monachello (dario.monachello@inrae.fr)

 

Plug In Labs Université Paris-Saclay : cliquer ICI

 

IPS2 / SPOmics-Interactome. SPOmics-Interactome est la plateforme d'Ă©tude des interactions protĂ©ine-protĂ©ine de l'IPS2. Les technologies qu'elle maitrise sont basĂ©e sur la seule mĂ©thode permettant la dĂ©tection de ces interactions Ă  haut dĂ©bit et in vivo - le systĂšme double-hybride chez la levure (Y2H) - aujourd'hui optimisĂ© et automatisĂ©. A ce titre, grĂące Ă  l'utilisation de plaques 384 puits et d'un systĂšme robotisĂ© d'une part, mais aussi d'un protocole entiĂšrement en milieu liquide, la plateforme est capable de cribler un pool de 50 protĂ©ines hybrides (DB- X) contre la banque de protĂ©ines hybrides AD-AIM (environ 12000 protĂ©ines d'Arabidopsis) en deux mois. Le protocole gĂ©nĂ©ralement utilisĂ© est le suivant : Les plasmides portant les ORFs codant pour les protĂ©ines d'intĂ©rĂȘt fournis par nos collaborateurs dans le vecteur pDEST - DB sont utilisĂ©s pour transformer des levures, puis les protĂ©ines DB-X hybrides sont testĂ©es pour Ă©liminer celles capables d'auto-activation. Les levures exprimant les protĂ©ines DB-X hybrides sont alors cultivĂ©es individuellement dans des milieux sĂ©lectifs, puis combinĂ©es en pools de 50 clones et criblĂ©es contre la banque AD-AIM. AprĂšs identification des protĂ©ines candidates, une analyse matricielle en Y2H est effectuĂ©e par « dĂ©convolution » des 50 DB-proies et par tests individuels contre les candidats AD-appĂąts. Une Ă©tape finale de sĂ©quençage des protĂ©ines AD- et DB- permet la validation de l'identitĂ© des protĂ©ines en interaction. Chaque nouvel ORF criblĂ© est intĂ©grĂ© dans la banque AD- permettant une constante implĂ©mentation du rĂ©seau.

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Jacques Young dans le Journal des Femmes : « Comment augmenter la testostérone ? »

Jacques Young dans le Journal des Femmes : « Comment augmenter la testostérone ? » | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Pour augmenter la libido, la musculature, contrer la fatigue... On peut vouloir accroßtre son taux de testostérone? Comment ? Aliments, médicaments, risques et conseils médicaux.

 

Le Professeur Jacques Young (service d'endocrinologie et reproduction, hĂŽpital de BicĂȘtre, AP-HP/UPSaclay, Kremlin-BicĂȘtre) rĂ©pond aux questions.

 

Lire l’article dans le Journal des Femmes

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Les Caulimoviridae endogènes : à la fois fossiles, vivants et zombies dans les génomes de plantes

Les Caulimoviridae endogènes : à la fois fossiles, vivants et zombies dans les génomes de plantes | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Dans le journal biomolecules les chercheurs de l’INRAe (UnitĂ© GĂ©nomique Info – URGI, INRAE/UPSaclay, Versailles), du CIRAD et de l’UniversitĂ© du Queensland font le point sur 25 annĂ©es de recherches et rĂ©sument les connaissances actuelles sur les Ă©lĂ©ments viraux endogĂšnes issus des Caulimoviridae.

 

Les Caulimoviridae sont une famille de virus à ADN double brin qui infectent les plantes. Les génomes de la plupart des plantes vasculaires contiennent des caulimovirides endogÚnes (ECV), une classe d'éléments d'ADN répétitifs qui est abondante dans certains génomes de plantes, résultant de l'intégration de l'ADN viral dans les chromosomes des cellules germinales au cours d'épisodes d'infection qui ont parfois eu lieu il y a des millions d'années. Cette revue met en lumiÚre la gamme de niches écologiques sans précédent occupées par les Caulimoviridae au fil du temps ainsi que leur incroyable diversité et les scénarios de macroévolution qui en découlent. Les chercheurs soulignent les lacunes dans les connaissances et les perspectives de recherche future, alimentées par un accÚs accru aux données de séquence du génome des plantes et par de nouveaux outils d'annotation du génome, afin d'étudier l'étendue, l'impact et le rÎle des ECV sur la biologie des plantes, ainsi que l'origine et les trajectoires évolutives des Caulimoviridae.

 

LĂ©gende Figure : Deux scĂ©narios actuels sur l’évolution des Caulimoviridae en fonction de leur gamme d’hĂŽtes. MacroĂ©volution des Caulimoviridae selon Diop et al. (2018) (A) et Gong et Han (2018) (B). Les cladogrammes indiquent les principales divisions des euphyllophytes. La position de l'hypothĂ©tique dernier ancĂȘtre commun (LCA) des Caulimoviridae est reprĂ©sentĂ©e par un point rouge. Les flĂšches rouges et bleues reprĂ©sentent respectivement la transmission verticale et les sauts d'hĂŽtes. Les reprĂ©sentations graphiques des plantes ont Ă©tĂ© extraites de la base de donnĂ©es Phylopic (consultĂ©e le 1er mars 2023).

 

Contact : helena.vassilieff@inrae.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

La phosphorylation de la polymérase thêta par PLK1 est un évènement moléculaire essentiel à la réparation des cassures double-brin en mitose

La phosphorylation de la polymérase thêta par PLK1 est un évènement moléculaire essentiel à la réparation des cassures double-brin en mitose | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Les cassures double-brin de l'ADN (CDB) sont des lésions délétÚres qui compromettent l'intégrité du génome. En interphase, elles sont principalement réparées par jonction non homologue des extrémités et par recombinaison homologue. Lors de la division cellulaire, des kinases spécifiques inhibent ces voies de réparation.

 

Dans une Ă©tude publiĂ©e dans Nature, des chercheurs de l’I2BC (CNRS/CEA/UPSaclay, Ă©quipe IntGen Team, Gif-sur-Yvette) et de l’UMR-S 830 (PSL/Institut Curie, Paris) montrent que l'une de ces kinases mitotiques, la Polo-like kinase 1 (PLK1), est capable d'activer une nouvelle voie de rĂ©paration utilisant l'ADN polymĂ©rase thĂȘta (PolΞ). Plus prĂ©cisĂ©ment, PLK1 phosphoryle PolΞ qui est ensuite recrutĂ©e Ă  travers une interaction avec TOPBP1 aux CDB mitotiques. Les analyses RMN dĂ©montrent que PLK1 phosphoryle un groupe de quatre sĂ©rines dans la rĂ©gion centrale dĂ©sordonnĂ©e de PolΞ, et que le motif phosphorylĂ© interagit directement avec les domaines C-terminaux de TOPBP1. Le programme d'intelligence artificielle AlphaFold prĂ©dit de maniĂšre cohĂ©rente que la rĂ©gion PolΞ contenant le groupe de quatre sĂ©rines se lie dans un sillon Ă  la surface des domaines C-terminaux de TOPBP1. La mutation de ces sĂ©rines empĂȘche le recrutement de la PolΞ aux CDB et la jonction des extrĂ©mitĂ©s cassĂ©es de l'ADN en mitose. La PolΞ est essentielle Ă  la rĂ©paration des CDB en mitose. Son rĂŽle est encore plus crucial dans les cellules dĂ©ficientes en recombinaison homologue, car ces cellules accumulent des CDB Ă  l'entrĂ©e de la mitose, et la perte de la rĂ©paration des CDB mitotiques par PolΞ entraĂźne la mort cellulaire.

 

Ces données expliquent pourquoi une inhibition de la PolΞ est synthétiquement létale avec un déficit en recombinaison homologue, et révÚlent l'importance de réparer les CDB en mitose pour maintenir l'intégrité du génome.

 

LĂ©gende Figure : ModĂšle expliquant le mĂ©canisme d'activation de l'ADN polymĂ©rase thĂȘta lors de la rĂ©paration des cassures double brin en mitose.

 

Contact : sophie.zinn@i2bc.paris-saclay.fr

No comment yet.
Rescooped by Life Sciences UPSaclay from Life Sciences Université Paris-Saclay
Scoop.it!

Cafés de la GS LSH - 22 septembre 2023 "Autophagie et immunité antivirale" par Audrey Esclatine

Cafés de la GS LSH - 22 septembre 2023 "Autophagie et immunité antivirale" par Audrey Esclatine | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

AprÚs la reprise du personnel et la rentrée des étudiants, c'est le tour des Cafés GS LSH de reprendre. Nous avons le plaisir de vous convier au prochain Café GS LSH, qui aura lieu vendredi 22 septembre, de 13h30 à 14h00.

 

Ce vendredi, nous aurons le plaisir d'accueillir Audrey Esclatine (I2BC) qui nous présentera son équipe: « Autophagie et immunité antivirale ».

 

L'objectif de ces réunions informelles est de mieux connaßtre et fluidifier les échanges d'information entre membres de la communauté de la GS LSH.

 

Pour vous connecter au café GS LSH veuillez utiliser ce lien

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Comment le facteur Rif1 bride la réplication rapide du génome pendant les premiers stades du développement chez les vertèbres

Comment le facteur Rif1 bride la réplication rapide du génome pendant les premiers stades du développement chez les vertèbres | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Chez les organismes eucaryotes multicellulaires, l'ADN gĂ©nomique se rĂ©plique de maniĂšre contrĂŽlĂ©e dans le temps grĂące Ă  l’ordonnancement des rĂ©gions de rĂ©plication prĂ©coce, intermĂ©diaire ou tardive, appelĂ© programme temporel de rĂ©plication. La maniĂšre dont ce programme est orchestrĂ© est mal comprise, mais son dĂ©rĂšglement provoque une instabilitĂ© gĂ©nomique qui est observĂ©e dans le cancer. La protĂ©ine Rif1 est le principal rĂ©gulateur connu de ce programme chez les eucaryotes, cependant son rĂŽle pendant les premiers cycles embryonnaires au cours desquels la rĂ©plication de l'ADN est trĂšs rapide et des facteurs de rĂ©plication sont abondants, restait mal caractĂ©risĂ©.

 

Des chercheurs de l’I2BC (CNRS/CEA/UPSaclay, Gif‐sur‐Yvette), de NeuroPSI (CNRS/UPSaclay, Gif-sur-Yvette), de l'ENS Paris et de CalTech (USA) ont prĂ©cisĂ© ces mĂ©canismes en utilisant un systĂšme in vitro trĂšs performant d’extraits d'Ɠufs de XĂ©nope et en combinant l'analyse des fibres d'ADN par peignage molĂ©culaire avec un modĂšle in silico. Cette Ă©tude, parue dans Communications Biology, rĂ©vĂšle qu'en absence de Rif1 le programme temporel de rĂ©plication est fortement accĂ©lĂ©rĂ© Ă  l’échelle de groupes d'origines. Cette accĂ©lĂ©ration s’accompagne de l’augmentation du recrutement sur la chromatine d'une kinase de la phase S (Cdc7/Drf1) et de plusieurs facteurs clĂ© de l'initiation de la rĂ©plication (Treslin/MTBP, RecQL4). Le modĂšle, proposĂ© dans cette Ă©tude, est que Rif1 restreint parallĂšlement l'accĂšs Ă  l'ADN ou l'activitĂ© de plusieurs facteurs afin de rĂ©guler finement la synthĂšse exceptionnellement rapide de l'ADN observĂ©e pendant le dĂ©veloppement embryonnaire.

 

Mieux comprendre le rĂŽle de Rif1 pendant ces stades permet d'envisager de pouvoir Ă©lucider les mĂ©canismes molĂ©culaires impliquĂ©s dans certains maladies sous-jacentes des mutations ou des variants de Rif1chez l’Homme.

 

Pour en savoir plus, lire la suite dans Nature Portfolio

 

Contact : kathrin.marheineke@i2bc.paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Séminaire scientifique du consortium SMaCS - 12 octobre 2023 à Orsay

Séminaire scientifique du consortium SMaCS - 12 octobre 2023 à Orsay | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le consortium SMaCS vous invite à son premier séminaire

le 12 octobre 2023

de 13h Ă  17h

BĂątiment Henri Moissan - HM2

Amphi Hervé Daniel

91400 ORSAY

 

SMaCS est un consortium de plateformes et de structures de recherche de Paris-Saclay spécialisées dans la spectrométrie de masse des petites molécules, dans les domaines de la chimie et la santé.

 

L’objectif de SMaCS est d’offrir Ă  la communautĂ© scientifique un vĂ©ritable rĂ©seau technologique d’instruments de pointe, et de savoir-faire dans des domaines divers : chimie, physico-chimie, biologie, pharmacologie, galĂ©nique, Ă©tudes cliniques, approches « omiques », environnement, Ă©nergie...

 

Cette journĂ©e sera l’occasion de prĂ©senter les activitĂ©s et thĂ©matiques des diffĂ©rentes unitĂ©s membres, et d’échanger entre utilisateurs et spĂ©cialistes en spectromĂ©trie de masse.

 

Cet Ă©vĂšnement pourrait, qui sait, ĂȘtre Ă  l’origine de nouveaux projets scientifiques ?

 

Inscription gratuite, mais obligatoire : Infos & inscription

No comment yet.
Rescooped by Life Sciences UPSaclay from Life Sciences Université Paris-Saclay
Scoop.it!

RAPPEL ! AAP Equipement du DIM ITAC

RAPPEL ! AAP Equipement du DIM ITAC | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Un nouvel appel Ă  projet est lancĂ© dans le cadre du DIM ITAC. Il a pour objectif le financement d’équipements ou de parties d’équipements (entre  50 000  et 1 M €). Il sera clĂŽturĂ© le 15 Octobre 2023.

 

Plus d'information sur le site du DIM ITAC


Via Life Sciences UPSaclay
No comment yet.
Rescooped by Life Sciences UPSaclay from Life Sciences Université Paris-Saclay
Scoop.it!

RAPPEL ! Matinée Valorisation : Création d'entreprises - GS Chimie, HeaDS & LSH- 26 septembre 2023 en hybride

RAPPEL ! Matinée Valorisation : Création d'entreprises - GS Chimie, HeaDS & LSH- 26 septembre 2023 en hybride | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Les Graduate Schools Chimie, HeaDS et LSH vous donnent rendez-vous le 26 septembre 2023 en salle 2000 du bùtiment Henri Moissan (17 avenue des Sciences, 91400 Orsay) ou en visio pour une matinée valorisation.

 

L’objectif de cette matinĂ©e sera de vous prĂ©senter les Ă©lĂ©ments clĂ©s pour la crĂ©ation d’entreprises, ainsi que les programmes d’accompagnement proposĂ©s par l'UniversitĂ© Paris-Saclay.

 

Des porteurs de start-up issues des laboratoires des Graduate Schools viendront témoigner et présenter leurs parcours.

Le programme détaillé ainsi que le lien de connexion pour la visio vous seront communiqués prochainement. 

 

Vous pouvez vous inscrire à l'événement dÚs maintenant en flashant le QR code ci-dessus ou en cliquant ICI.


Via Life Sciences UPSaclay
No comment yet.
Rescooped by Life Sciences UPSaclay from Life Sciences Université Paris-Saclay
Scoop.it!

RAPPEL ! Appel à candidature : grand prix Richard Lounsbery 2024

RAPPEL ! Appel à candidature : grand prix Richard Lounsbery 2024 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L'AcadĂ©mie des sciences et la National Academy of sciences (États-Unis) dĂ©cerneront, en 2024, le grand prix Richard Lounsbery d’un montant de $100 000 (dont 25 000$ pour la prise en charge d’un ou plusieurs sĂ©jours de coopĂ©ration scientifique aux États-Unis) pour rĂ©compenser les rĂ©alisations d’une chercheuse française ou d’un chercheur français en biologie et mĂ©decine.

 

Pour concourir, les candidat(e)s doivent avoir 45 ans ou moins en 2024 (annĂ©e de naissance 1979 ou postĂ©rieure avec un dĂ©lai allongĂ© d’un an par enfant pour les femmes) et travailler de façon permanente dans un laboratoire français.

 

Les candidatures peuvent ĂȘtre prĂ©sentĂ©es par toute institution ou chercheur dans le domaine concernĂ© par le prix.

 

Vous trouverez les conditions de nomination sur le site Internet de l’AcadĂ©mie des sciences.

 

Les candidatures doivent ĂȘtre rĂ©digĂ©es en anglais et adressĂ©es avant le vendredi 10 novembre 2023, par un fichier PDF unique en utilisant le formulaire disponible sur ce lien, Ă  prix@academie-sciences.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Programme Blåtand 2024 | Coopération franco-danoise

Programme Blåtand 2024 | Coopération franco-danoise | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L’Institut français du Danemark finance Ă  hauteur de 1500 € les frais de voyage et de sĂ©jour de chercheurs dans le cadre de collaborations franco-danoise nouvelles. Il participe Ă©galement Ă  hauteur de 3000 € aux frais liĂ©s Ă  l’organisation de sĂ©minaires dans le cadre de coopĂ©ration existantes.

 

Date limite de candidature : 1er décembre 2023

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

AAP maladie d'Alzheimer et maladies apparentées

AAP maladie d'Alzheimer et maladies apparentées | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Avec le programme Atlantic Fellows for Equity in Brain Health, la Fondation Alzheimer et le Global Brain Health Institute soutiennent les médecins chercheurs français engagés dans la lutte contre la maladie d'Alzheimer et les maladies apparentées. Les lauréats bénéficient d'une formation de 12 mois à l'Université de San Francisco ou au Trinity College de Dublin.

 

Date limite de candidature : 25 septembre 2023

 

En savoir plus

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Comment intégrer les données permettant de prendre en compte les multiples dimensions de la valorisation des bioressources ?

Comment intégrer les données permettant de prendre en compte les multiples dimensions de la valorisation des bioressources ? | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Dans une Ă©tude publiĂ©e dans npj Science of Food, des scientifiques d’INRAE et d’AgroParisTech, dont deux unitĂ©s de UPSaclay (MIA-Paris-Saclay et SayFood), prĂ©sentent une approche pour intĂ©grer les donnĂ©es de la recherche dans le domaine des aliments et bioproduits. En effet, le partage et le croisement des donnĂ©es de recherche constituent de puissants leviers d’innovation mais nĂ©cessitent de mettre en place des systĂšmes d’information performants. De tels systĂšmes peuvent s’appuyer sur des ontologies, qui fournissent un modĂšle pour intĂ©grer des sources et des formats hĂ©tĂ©rogĂšnes. En donnant une structure commune aux donnĂ©es dans un format lisible par une machine, les ontologies permettent de mettre en lien les donnĂ©es entre elles et de structurer la connaissance. Les chercheurs prĂ©sentent une nouvelle ontologie, PO2/TransformON, spĂ©cifique Ă  l'ingĂ©nierie des aliments, des bioproduits et des biodĂ©chets qui n’a pas Ă  ce jour d’équivalent Ă  l’échelle internationale.

 

Cette ontologie fournit le modĂšle de concepts, de relations et le vocabulaire permettant de dĂ©crire tout processus de transformation de la biomasse et la caractĂ©risation des entrĂ©es et/ou sorties de ces processus. Les donnĂ©es structurĂ©es Ă  l’aide de l’ontologie peuvent ensuite ĂȘtre exploitĂ©es par des approches statistiques ou probabilistes, d’optimisation ou d’aide Ă  la dĂ©cision multicritĂšre. Il est ainsi possible de faire le lien entre les multiples dimensions (environnementales, socio-Ă©conomiques, nutritionnelles, organoleptiques, sanitaires ou encore fonctionnelles) qui interviennent dans les procĂ©dĂ©s de transformation pour concevoir des aliments sains et durables et des matĂ©riaux biosourcĂ©s aux fonctionnalitĂ©s ciblĂ©es, rĂ©pondant aux enjeux de la bioĂ©conomie.

 

Contact : caroline.penicaud@inrae.fr ou magalie.weber@inrae.fr

No comment yet.
Rescooped by Life Sciences UPSaclay from Life Sciences Université Paris-Saclay
Scoop.it!

RAPPEL ! SFR IPSIT - Séminaire - Expérimentation animale- Lundi 25 septembre 2023 : un point sur l’autorisation de projet et regard sur les méthodes alternatives en immunologie

RAPPEL ! SFR IPSIT - Séminaire - Expérimentation animale- Lundi 25 septembre 2023 : un point sur l’autorisation de projet et regard sur les méthodes alternatives en immunologie | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Lundi 25 septembre 2023 09h15 - 12h05

Université Paris-Saclay - Bùt. Henri Moissan

17, avenue des Sciences, 91400 ORSAY

(AmphithĂ©Ăątre HervĂ© Daniel - CƓur de pĂŽle - HM2 - Mezzanine)

INSCRIPTION GRATUITE MAIS OBLIGATOIRE par mail : nadine.belzic@inserm.fr (Limitation des places disponibles)

- Validation expérimentation animale -

 

Programme :

  • 9h15 - 9h30 Accueil des participants
  • 9h30 - 9h35 Introduction GrĂ©gory MERLEN
  • 9h35 - 10h20 Patrick GONIN (Responsable Plateforme Evaluation PrĂ©clinique, Gustave Roussy Cancer Campus, UAR AMMICA 3655 / US23, Villejuif-94) : « ActualitĂ©s sur l'autorisation de projet, les statistiques europĂ©ennes et le nouveau rĂ©sumĂ© non technique - RĂ©glementation et communication avec la sociĂ©tĂ© civile »
  • 10h20 - 10h35 Pause-cafĂ© - Discussions
  • 10h35 - 11h20 Bernard MAILLERE (Chef du Laboratoire d'immunologie cellulaire et biotechnologie, UMR 0496 DĂ©partement MĂ©dicaments et technologies pour la SantĂ©, SIMOS, CEA, Gif-sur-Yvette) : « Les mĂ©thodes alternatives d’évaluation du risque d’immunogĂ©nicité »
  • 11h20 - 12h05 Sandrine MOUTEL (Manager de Plateforme CurieCoreTech - Anticorps Recombinants, Paris-75) : « MĂ©thodes alternatives de sĂ©lection d’anticorps pour la recherche fondamentale ou la thĂ©rapie »
No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Véronique Minard-Colin, interviewée dans La Croix : «Cancers de l’enfant : progrès spectaculaires de la médecine»

Véronique Minard-Colin, interviewée dans La Croix : «Cancers de l’enfant : progrès spectaculaires de la médecine» | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L’opĂ©ration « Septembre en or », qui se dĂ©roule en ce moment, sensibilise le grand public aux cancers pĂ©diatriques. GrĂące aux progrĂšs dans les traitements, le taux de survie des enfants atteints d’un cancer est passĂ© de 10 % dans les annĂ©es 1960 à 80 % aujourd’hui. De nouvelles Ă©tudes se consacrent à la recherche des causes des cancers chez l’enfant, qu’elles soient gĂ©nĂ©tiques ou environnementales. « La toute premiĂšre patiente traitĂ©e par des CAR‑T cells en 2012 pour une leucĂ©mie est toujours en rĂ©mission », souligne la Pre VĂ©ronique Minard-Colin, du dĂ©partement de cancĂ©rologie de l’enfant et de l’adolescent de l’Institut Gustave-Roussy, Ă  Villejuif. « Le dĂ©fi, c’est d’en dĂ©velopper des plus puissants pour contrĂŽler la maladie à plus long terme et couvrir un plus large champ de cancers. » La Pre Minard-Colin, qui est aussi vice-prĂ©sidente de la SociĂ©tĂ© française de lutte contre les cancers et les leucĂ©mies de l’enfant et l’adolescent (SFCE), souligne : « On est dĂ©sormais capables de guĂ©rir certaines leucĂ©mies et certains lymphomes à 95 % ».

 

L’apparition des CAR‑T cells remonte au dĂ©but des annĂ©es 2010, et leur utilisation ne cesse de se dĂ©velopper. « Elles ont rĂ©volutionnĂ© la prise en charge des leucĂ©mies, et des rĂ©sultats prometteurs arrivent sur les tumeurs solides », confirme Olivier Delattre, directeur de recherche Inserm et directeur du Centre Siredo de l’Institut Curie (entiĂšrement dĂ©diĂ© aux cancers pĂ©diatriques). Autre piste, qui n’en est qu’au stade de la recherche fondamentale : la programmation cellulaire et Ă©pigĂ©nĂ©tique. « Une cellule tumorale est une cellule qui a Ă©chappĂ© Ă  sa trajectoire de dĂ©veloppement normale », prĂ©cise le chercheur. « On cherche Ă  effectuer une reprogrammation pour la dĂ©truire ou la remettre dans sa trajectoire. »

 

TroisiĂšme voie, lĂ  encore exploratoire : l’utilisation de molĂ©cules dites « Protac » ou de la colle molĂ©culaire. Elles auraient pour propriĂ©tĂ© de faciliter la dĂ©gradation des protĂ©ines anormales Ă  l’origine du dĂ©veloppement tumoral.

 

Lire l’article dans La Croix

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

L'IA appliquée à l'imagerie médicale : vers un traitement personnalisé des cancers HPV induits

L'IA appliquée à l'imagerie médicale : vers un traitement personnalisé des cancers HPV induits | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Les cancers HPV induits sont responsables d'une forte proportion des cancers du col de l'utĂ©rus localement avancĂ©s, des cancers de l'anus et de l'oropharynx. Afin d'amĂ©liorer la prise en charge et le traitement de ces cancers, le dĂ©veloppement de schĂ©mas thĂ©rapeutiques innovants, personnalisĂ©s et combinant des modalitĂ©s de traitement complĂ©mentaires telles que la chimioradiothĂ©rapie (CRT) et l'immunothĂ©rapie semble ĂȘtre une option thĂ©rapeutique prometteuse.

 

Dans ce contexte, des chercheurs de l’unitĂ© de RadiothĂ©rapie MolĂ©culaire et Innovation ThĂ©rapeutique (UMR-S 1030 INSERM/UPSaclay/Gustave Roussy, Villejuif) viennent de publier un article dans European Journal of Nuclear Medicine and Molecular Imaging montrant le potentiel de l’intelligence artificielle (IA) appliquĂ©e Ă  l'imagerie en oncologie pour la personnalisation du traitement des cancers HPV-induits. Dans ce travail, des caractĂ©ristiques quantitatives d'images mĂ©dicales, appelĂ©es caractĂ©ristiques radiomiques, caractĂ©risant la forme de la tumeur, ses intensitĂ©s sur l’image et son hĂ©tĂ©rogĂ©nĂ©itĂ© spatiale ont Ă©tĂ© extraites d’images acquises par tomographie par Ă©mission de positons (TEP). Des modĂšles d’IA basĂ©s sur les variables cliniques, biologiques et radiomiques ont Ă©tĂ© ensuite dĂ©veloppĂ©s pour prĂ©dire la survie des patients. D’aprĂšs leurs rĂ©sultats validĂ©s sur des jeux de donnĂ©es indĂ©pendants, l’équipe a montrĂ© que les modĂšles de prĂ©diction de survie basĂ©s sur les caractĂ©ristiques radiomiques extraites des images TEP pourraient prĂ©dire la survie avec une signature commune aux cancers HPV-induits.

 

La radiomique pourrait donc ouvrir la voie à l'optimisation du traitement des cancers induits par le HPV, en identifiant les patients qui pourraient bénéficier d'une intensification ou d'une désintensification de la dose administrée en radiothérapie.

 

Contact : stephane.niyoteka@gustaveroussy.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Le cœur musclé et infiltré des acromégales

Le cœur musclé et infiltré des acromégales | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Dans une Ă©tude prospective (clinicaltrials.gov NCT02948322) publiĂ©e dans le European Journal of Endocrinology, les mĂ©decins–chercheurs du Service d’Endocrinologie de l’HĂŽpital BicĂȘtre (UMR-S 1185 « Physiologie Physiopathologie Endocriniennes » Inserm/UPSaclay), en collaboration avec l’équipe de l’Imagerie cardiaque de l’Institut de CardiomĂ©tabolisme et Nutrition (ICAN) Ă  l’hĂŽpital PitiĂ©-SalpĂȘtriĂšre, ont explorĂ© la cardiomyopathie spĂ©cifique des patients atteints d’une acromĂ©galie. L’acromĂ©galie est une maladie rare due Ă  un excĂšs de l’hormone de croissance (GH) Ă  l’ñge adulte produit par un adĂ©nome hypophysaire ; elle est classiquement associĂ©e Ă  une morbiditĂ© cardiovasculaire, notamment Ă  une hypertrophie ventriculaire dont le caractĂšre ni la pathogĂ©nie ne sont pas bien compris.

 

Dans cette Ă©tude, 26 patients atteints d'une acromĂ©galie ont Ă©tĂ© investiguĂ©s par IRM cardiaque avant et aprĂšs le traitement de leur acromĂ©galie, et comparĂ© Ă  31 sujets tĂ©moins d'un Ăąge et de sexe comparables. Les patients acromĂ©gales avait une augmentation de la masse ventriculaire gauche par rapport aux tĂ©moins ; et leur masse ventriculaire gauche corrĂ©lait avec log GH. Une « authentique » hypertrophie ventriculaire gauche a Ă©tĂ© diagnostiquĂ©e seulement chez 6 patients (24%) atteints d'acromĂ©galie active, ce qui est une proportion bien plus basse que l’ont suggĂ©rĂ© les Ă©tudes prĂ©alables utilisant l’échographie cardiaque. L’augmentation de la masse ventriculaire Ă©tait due Ă  une augmentation Ă  la fois de la masse intracellulaire (reflĂ©tant le volume des cardiomyocytes) et de l’espace extracellulaire (possiblement liĂ©e Ă  une infiltration par les mucopolysaccharides). Le traitement de l'acromĂ©galie a rĂ©duit la masse ventriculaire totale et intracellulaire (dĂ©pendante des variations de la pression artĂ©rielle), sans affecter la masse extracellulaire.

 

Cette atteinte cardiaque est donc diffĂ©rente de celle observĂ©e chez les patients hypertendus et met en Ă©vidence l'impact direct de la GH et de l'IGF-I sur le cƓur.

 

Contact : peter.kamenicky@aphp.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

AAP Amorçage de Jeunes Equipes 2023 - Fondation pour la Recherche Médicale

AAP Amorçage de Jeunes Equipes 2023 - Fondation pour la Recherche Médicale | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La 3Úme et derniÚre session Amorçage de Jeunes Equipes 2023 est ouverte depuis le 13 septembre 2023 et clÎturera le 3 novembre 2023.

 

Le financement alloué est de 450 000 euros max pour une durée de trois ans

 

Plus d’informations

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Le consentement médical à l’ère de la médecine de précision - Enjeux et recommandations

Le consentement médical à l’ère de la médecine de précision - Enjeux et recommandations | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le consentement libre et éclairé comme manifestation de l’adhésion à un acte thérapeutique en médecine est central dans la relation patient-médecin. Malgré d’importantes avancées, la médecine de précision fragilise la relation patient-médecin et ainsi la capacité du patient à consentir, du fait de la complexification de l’analyse des données disponibles et de l’intervention de nombreux médecins spécialistes dans la trajectoire des soins.

 

Dans un article paru dans MĂ©decine/Sciences, le Professeur Jean-Charles Duclos-VallĂ©e (Centre HĂ©pato-Biliaire, hĂŽpital Paul-Brousse, UMR-S 1193 INSERM/UPSaclay, FHU Hepatinov, Villejuif) et deux autres auteurs de l’École supĂ©rieure de commerce de Paris (ESCP Business School ) et de l’institut Éthique Histoire HumanitĂ©s (UniversitĂ© de GenĂšve) proposent d’interroger les conséquences de la médecine de précision sur la transmission et la nature de l’information, pour repenser la relation patient-médecin et les conditions de possibilité du consentement.

 

Au-delà des impacts de la médecine de précision, les auteurs pensent que le rôle du médecin s’apparente à celui d’un référent capable d’assurer la transmission et la cohérence des informations communiquées aux patients selon ses besoins en vue de restaurer sa compréhension de la maladie et des propositions thérapeutiques qui lui sont faites.

 

Contact : jean-charles.duclos-vallee@aphp.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Xavier Mariette, élu président de la Commission Médicale d’Etablissement Locale (CMEL) du GHU AP-HP Université Paris-Saclay

Xavier Mariette, élu président de la Commission Médicale d’Etablissement Locale (CMEL) du GHU AP-HP Université Paris-Saclay | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le Professeur Xavier Mariette (service de Rhumatologie-HĂŽpital BicĂȘtre, Laboratoire IMVA UMR-S 1184 UPSaclay/INSERM/CEA et centre de rĂ©fĂ©rence des maladies systĂ©miques auto-immunes rares, Le Kremlin-BicĂȘtre) a Ă©tĂ© Ă©lu Ă  la PrĂ©sidence de la Commission mĂ©dicale d’établissement locale (CMEL) du GHU AP-HP UniversitĂ© Paris-Saclay. Il a Ă  ses cĂŽtĂ©s en qualitĂ© de Vice-PrĂ©sident, le Dr Tristan Cudennec (Service de MĂ©decine GĂ©riatrique, HĂŽpital Ambroise ParĂ©, AP-HP/UVSQ/UPSaclay, Boulogne Billancourt).

No comment yet.
Rescooped by Life Sciences UPSaclay from Life Sciences Université Paris-Saclay
Scoop.it!

SPOC MIRACIP (Management of Immunorelated Complication of Cancer Immunotherapy)

SPOC MIRACIP (Management of Immunorelated Complication of Cancer Immunotherapy) | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

la Fédération Hospitalo-Universitaire FHU CARE vous invite à partager via vos contacts (confrÚres, étudiants, infirmiÚres et industriels) le lancement de la 2nde édition E-learning SPOC EUGLOH MIRACIP : Management of immunorelated complication of cancer immunotherapy.

 

Les objectifs pédagogiques de cette formation :

  • Connaitre les immunothĂ©rapies en cancĂ©rologie :
    • Identifier les principales molĂ©cules et mĂ©canismes d’action
    • ConnaĂźtre les indications actuelles et en dĂ©veloppement
    • Savoir identifier et gĂ©rer les complications, notamment celles immuno-induites

 

Elle est ouverte au public cible : bac+3 minimum, professionnel ou industriel de la filiÚre santé.

 

La formation est dispensée en anglais.

 

▶en savoir plus : ici  

▶teaser par Pr Olivier Lambotte : ici

▶FormalitĂ©s d’inscription

 

Par ailleurs, la News2CARE septembre 2023 est disponible ici. Il s’agit d’un condensĂ© mensuel d'informations (actualitĂ©s, publications, appels Ă  projets, Ă©vĂšnements, etc.) dans la thĂ©matique de la FHU CARE. Bonne lecture !

 

Le Management Committee FHU CARE

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Mécanismes responsables de l'invasion des cellules tumorales du gliome diffus de la ligne médiane

Mécanismes responsables de l'invasion des cellules tumorales du gliome diffus de la ligne médiane | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Les gliomes malins de la ligne mĂ©diane (DMG) demeurent universellement incurables, avec une survie mĂ©diane de 9 mois, du fait de leur localisation particuliĂšre, de leur rĂ©sistance aux thĂ©rapies et de leur capacitĂ© Ă  infiltrer le cerveau. En effet, l’invasion des cellules tumorales dans le cerveau est l’une des capacitĂ©s les plus importantes de ces gliomes pĂ©diatriques, en partie responsable de l’échec des thĂ©rapeutiques dans cette maladie.

 

Des chercheurs des unitĂ©s UMR-S 981 et UMR-S 1279 (INSERM/UPSaclay/Gustave Roussy, Villejuif) ont rĂ©ussi Ă  mettre au point une mĂ©thode rapide qui permet de prĂ©dire l'invasivitĂ© interindividuelle au laboratoire. Ce travail montre que plus les cellules tumorales rĂ©coltĂ©es au diagnostic sont invasives in vitro, plus le patient risque de dĂ©velopper des mĂ©tastases au cours de la maladie et que ceci est associĂ© Ă  un pronostic encore plus grave. L’utilisation d’avatars en 3 dimensions (tumoroĂŻdes) a permis aux chercheurs de commencer Ă  dissĂ©quer les mĂ©canismes qui rĂ©gulent ce processus. Ils ont ainsi dĂ©couvert un rĂ©gulateur important de l'invasion, le gĂšne BMP7, et la possibilitĂ© de bloquer ses effets avec des mĂ©dicaments ciblant la voie MEK/ERK/Rho qu’ils pourront envisager d’utiliser rapidement en clinique.

 

Les résultats de cette étude, publiée dans Neuro-Oncology, devraient permettre une meilleure stratification et une prise en charge plus adaptée pour les enfants atteints de DMG.

 

Contact : david.castel@gustaveroussy.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Colloque « L’ADN (ADNe) et l’ARN (ARNe) environnementaux : marqueurs du vivant dans les écosystèmes » - 28 septembre 2023 à l'Académie d'Agriculture de France

Colloque « L’ADN (ADNe) et l’ARN (ARNe) environnementaux : marqueurs du vivant dans les écosystèmes » - 28 septembre 2023 à l'Académie d'Agriculture de France | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Colloque :

L’ADN et l’ARN environnementaux : marqueurs du vivant dans les Ă©cosystĂšmes 

jeudi 28 septembre 2023 de 9h30 à 17h30

à l'Académie d'agriculture de France

18 rue de Bellechasse Ă  Paris VIIe

 

Organisé par Serge Poulet et Chris Bowler, Philippe Kim-Bonbled, Dominique Job, Francis Martin,  Jean-Claude Pernollet et AgnÚs Ricroch avec plusieurs participant.e.s de UPSaclay

 

Programme et inscription

 

Contact : agnes.ricroch@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

 Raman–Charpak Fellowship (RCF)

 Raman–Charpak Fellowship (RCF) | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le Raman-Charpak fellowship propose une bourse sur une durĂ©e de 2 Ă  6 mois aux doctorants souhaitant effectuer un sĂ©jour de recherche dans le pays partenaire. L’appel est dĂ©sormais Ă©galement ouvert aux Ă©tudiants de master français souhaitant effectuer un sĂ©jour de recherche en Inde.

 

Date limite de candidature : 30 septembre 2023

 

En savoir plus

No comment yet.
Rescooped by Life Sciences UPSaclay from Life Sciences Université Paris-Saclay
Scoop.it!

RAPPEL ! CLand General Assembly - 19 September 2023

RAPPEL ! CLand General Assembly - 19 September 2023 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Don't forget to join us on September 19 for the CLand General Assembly.

 


Via Life Sciences UPSaclay
No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

La relation génotype-phénotype à la lumière de l’analyse du contrôle métabolique : une revue de ses implications génétiques et évolutives

La relation génotype-phénotype à la lumière de l’analyse du contrôle métabolique : une revue de ses implications génétiques et évolutives | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Il y a 50 ans naissait la thĂ©orie du contrĂŽle mĂ©tabolique – aujourd’hui appelĂ©e MCA, pour Metabolic Control Analysis –, qui Ă©tudie comment un systĂšme mĂ©tabolique rĂ©pond Ă  de petites perturbations au voisinage d'un Ă©tat stationnaire (Kacser & Bums 1973; Heinrich & Rapoport 1974). Ce que l’on peut considĂ©rer comme la premiĂšre approche de biologie des systĂšmes s’est rĂ©vĂ©lĂ©e extrĂȘmement fĂ©conde. En biochimie, elle a notamment permis de montrer que le contrĂŽle des flux mĂ©taboliques Ă©tait distribuĂ© entre toutes les enzymes, ce qui a marginalisĂ© la notion de facteur limitant. L’influence de la MCA s'est aussi Ă©tendue Ă  des domaines tels que la transduction du signal et le cycle cellulaire, mais elle a surtout fourni un modĂšle biologiquement rĂ©aliste de la relation – non-linĂ©aire – entre le gĂ©notype et le phĂ©notype.

 

Ce dernier aspect fait l’objet d’un article de Dominique de Vienne, Charlotte Coton et Christine Dillmann (UnitĂ© GQE Le Moulon / IDEEV UPSaclay/INRAE/CNRS/AgroParisTech, Gif-sur-Yvette) paru dans le cadre d’un numĂ©ro spĂ©cial du journal BioSystems consacrĂ© aux avancĂ©es passĂ©es et actuelles de la MCA. Cet article passe en revue les apports majeurs de cette thĂ©orie en gĂ©nĂ©tique, gĂ©nĂ©tique quantitative et Ă©volution. La dominance, l’épistasie, l’hĂ©tĂ©rosis (vigueur hybride), la neutralitĂ© sĂ©lective des polymorphismes molĂ©culaires, la dynamique de rĂ©tention des gĂšnes aprĂšs duplication des gĂ©nomes, la distribution biaisĂ©e des effets des gĂšnes Ă  effet quantitatif, etc., sont autant d’observations fondamentales que la MCA a Ă©clairĂ©es (Fig. A Ă  D). Des rĂ©sultats originaux sur la mesure de l’épistasie sont Ă©galement prĂ©sentĂ©s, ainsi qu’une Ă©tude montrant les relations structurelles Ă©troites entre l’épistasie et l’hĂ©tĂ©rosis dans le contexte de la MCA (Fig. E).

 

LĂ©gende Figure : ConsĂ©quences gĂ©nĂ©tiques de la non-linĂ©aritĂ© de la relation gĂ©notype-phĂ©notype. Le phĂ©notype est ici le flux mĂ©tabolique et le gĂ©notype est l’ensemble des facteurs gĂ©nĂ©tiques susceptibles d’affecter la concentration des enzymes. A. Épistasie. La forme de la relation entre la concentration d’une enzyme particuliĂšre et le flux dĂ©pend du fonds gĂ©nĂ©tique : les trois courbes correspondent Ă  concentrations diffĂ©rentes des autres enzymes de la chaĂźne. B. Coefficient de contrĂŽle. La sensibilitĂ© du flux Ă  la variation de concentration d’une enzyme est quantifiĂ©e via le coefficient de contrĂŽle, qui est la pente normalisĂ©e au point considĂ©rĂ© (flĂšches jaunes). Au niveau du plateau, l’enzyme a un contrĂŽle nĂ©gligeable sur le flux. C. Dominance. Le croisement entre le gĂ©notype aa (flux Jaa) et le gĂ©notype AA (flux JAA) donne le gĂ©notype Aa dont le flux JAa est supĂ©rieur Ă  la moyenne des flux parentaux. L'allĂšle A est donc dominant sur l'allĂšle a en ce qui concerne le flux bien qu’il y ait additivitĂ© des concentrations d’enzymes. D. HĂ©tĂ©rosis. Le flux (courbes de niveau) dĂ©pend des concentrations de deux enzymes. L’hybride issu du croisement P1 x P2 a un flux (losange noir) supĂ©rieur Ă  la moyenne des flux parentaux, mais infĂ©rieur Ă  celui du meilleur parent (mid-parent heterosis). L’hybride issu du croisement P3 x P4 a un flux supĂ©rieur Ă  celui du meilleur parent (best-parent heterosis). L’hĂ©tĂ©rosis est donc une consĂ©quence inĂ©vitable de la courbure de la surface. E. Relation entre hĂ©tĂ©rosis et Ă©pistasie (simulations de la glycolyse de levure). A partir des valeurs de flux pour une sĂ©rie de parents et de leurs hybrides, un indice d’épistasie (en abscisse) et un indice d’hĂ©tĂ©rosis (en ordonnĂ©e) ont Ă©tĂ© calculĂ©s. Les valeurs d’épistasie entre 0 et 1 correspondent Ă  de l’épistasie antagoniste, les valeurs supĂ©rieures Ă  1 Ă  de l’épistasie synergique. Points jaunes : mid-parent heterosis. Points bleus : best-parent heterosis. On voit que les plus fortes valeurs d’hĂ©tĂ©rosis sont associĂ©es Ă  l’épistasie antagoniste : cela signifie que lorsque les parents ont des valeurs phĂ©notypiques faibles en raison d’interactions nĂ©gatives entre gĂšnes, l’hybridation est un moyen de contrecarrer ces effets.

 

Contact : dominique.de-vienne@inrae.fr

No comment yet.