Les Livres de Philosophie
35.7K views | +0 today
Follow
Les Livres de Philosophie
Actualités des livres et revues philosophiques de langue française
Curated by dm
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by dm
November 22, 2013 4:41 PM
Scoop.it!

Tracés, n°25/2013, Éducation : émancipation ?

Tracés, n°25/2013, Éducation : émancipation ? | Les Livres de Philosophie | Scoop.it
Alors que, face au reflux des projets de démocratisation scolaire, l'école semble plus que jamais prise dans la contradiction entre reproduction indéniable des inégalités scolaires et sociales et persistance d’une ambition à former des citoyens libres et égaux, ce numéro choisit de réinterroger l’articulation classique entre éducation et émancipation. L’accent y est tout d’abord mis sur les discours et dispositifs qui organisent les parcours des élèves, depuis le principe même de l’obligation scolaire (Elsa Roland) jusqu’aux mécanismes d’orientation (Fabien Truong) et aux réformes qui individualisent l’encadrement des élèves (Camille Giraudon). Tout autant que les dispositifs eux-mêmes, ce sont les appropriations de ces derniers par les acteurs – élèves, enseignants, autorités – et les interprétations qu’ils en donnent qui sont analysées pour mettre en évidence des conceptions antagonistes de l’émancipation, des logiques qui président aux parcours scolaires des élèves, enfin les programmes politiques et pédagogiques qui sous-tendent les politiques éducatives. (...)
No comment yet.
Scooped by dm
November 15, 2013 1:40 AM
Scoop.it!

L'HOMME SURPRIS - Vers une phénoménologie de la morale, Jean-Marc Rouvière

L'HOMME SURPRIS - Vers une phénoménologie de la morale, Jean-Marc Rouvière | Les Livres de Philosophie | Scoop.it
Préface de Roland Vaschalde Ouverture Philosophique L'Harmattan 11/2013 La morale est une création discontinuée. Elle n'est pas codifiable dans de gros livres moralisateurs. Elle n'est rien avant qu'une conscience humaine ne la suscite par des occasions qui la font exister en singularité ici et maintenant. Cet ouvrage désigne la morale non comme une manière possible d'agir que l'on devrait ou non confirmer par l'action mais comme la réponse de principe que donne, dans un réflexe mental, tel homme en prise à tel cas de conscience.
COMMON GOOD FORUM's curator insight, November 21, 2013 10:24 AM

Intéressant pour bien distinguer les notions de Morale et de bien commun.

En effet, prise en compte de la notion de discontinuité, d'équilibre en mouvement. Vision non statique et prise en compte de la praxis, de l'expérience. Théorie de l'action.

COMMON GOOD FORUM's curator insight, June 12, 2014 3:17 AM

Intéressant pour bien distinguer les notions de Morale et de bien commun.

En effet, prise en compte de la notion de discontinuité, d'équilibre en mouvement. Vision non statique et prise en compte de la praxis, de l'expérience. Théorie de l'action.

Scooped by dm
November 13, 2013 3:42 AM
Scoop.it!

Eric Pommier : Jonas

Eric Pommier : Jonas | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

Hans Jonas (1903-1993), philosophe juif allemand, élève de Husserl, Heidegger et Bultmann, ami de Hannah Arendt, successivement établi en Palestine, au Canada et à New-York, a élaboré une pensée originale, trop souvent reçue dans la dispersion. On le connaît tantôt pour ses travaux sur la Gnose, tantôt pour son livre Le Concept de Dieu après Auschwitz, ou encore sa « biologie philosophique », ou enfin « le principe responsabilité » qu'il a formulé.
On se propose ici d'exposer les grands thèmes de cette œuvre – le nihilisme gnostique, l’enracinement dans le monde matériel, la refondation éthique – en prenant le concept de vie pour fil directeur parce qu’il donne à cette œuvre plurielle son foyer et son unité. C’est en effet la découverte d’un air de famille entre l’esprit de la Gnose et la pensée heideggerienne de l’existence qui conduit Hans Jonas à prendre conscience de l’oubli de la vie par la philosophie et à en repenser le concept dans un dialogue avec les données de la biologie. Fort d’une philosophie de la vie ainsi conçue, il peut alors prendre en charge les défis contemporains lancés par la technique en proposant une éthique de la responsabilité, qui fixe des obligations à l’égard de la vie et des générations futures.

 Les Belles Lettres, novembre 2013
No comment yet.
Scooped by dm
November 1, 2013 3:07 PM
Scoop.it!

Myriam Morvan : Descartes, Pascal, Spinoza et la question de l'effacement tragique

Myriam Morvan : Descartes, Pascal, Spinoza et la question de l'effacement tragique | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

L'Harmattan, octobre 2013 ---

 

Le tragique n'est pas uniquement à l'Âge classique une catégorie théâtrale ; il est également un concept philosophique, et si pour des auteurs comme Corneille ou Racine, il est une donnée littéraire reçue de l'Antiquité, il est chez des philosophes comme Descartes, Pascal ou Spinoza, un concept à construire ou à élaborer.ŠCette relation idéale entre hommes de théâtre et philosophes a un enjeu important : quelles solutions apporter au tragique ?

No comment yet.
Scooped by dm
October 25, 2013 3:18 PM
Scoop.it!

Ismaël Jude, « Gilles Deleuze, théâtre et philosophie. La méthode de dramatisation »

Ismaël Jude, « Gilles Deleuze, théâtre et philosophie. La méthode de dramatisation » | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

La notion de « dramatisation » a été formulée par Gilles Deleuze en 1967 dans Différence et répétition pour être délaissée ensuite. Cet ouvrage tâche de clarifier le sens de ce concept en distinguant une acception « dramatique » d’une acception « scénique ». Deleuze n’ayant cependant pas énoncé explicitement de théorie de la scène, une partie de l’entreprise vise à déduire l’hypothèse de cette définition. Cette déduction suppose un « retour aux sources ». Il s’agit non seulement de relire attentivement les textes de Deleuze mais aussi des auteurs qu’il commente, critique ou utilise à ses propres fins, tels que : Platon, Aristote, Kant, Hegel, Simondon, Nietzsche ou Kierkegaard. Un remaniement de la méthode de division platonicienne et de la méthode transcendantale kantienne associé à l’élaboration du concept de répétition à partir de l’éternel retour nietzschéen et de la reprise kierkegaardienne permet d’énoncer l’agencement conceptuel du drame, de la scène et de la répétition. Ainsi l’approche spéculative assumée de cet ouvrage se veut résolument tournée vers les aspects les plus pratiques de la scène. Cet ouvrage est la thèse de Doctorat soutenue par Ismaël Jude sous la direction de Denis Guénoun en 2012. --


Editions Sils Maria - Octobre 2013

No comment yet.
Scooped by dm
October 22, 2013 4:30 AM
Scoop.it!

Philosophiques | Volume 40, numéro 1, printemps 2013 : "Littérature et connaissance"

Philosophiques | Volume 40, numéro 1, printemps 2013 : "Littérature et connaissance" | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

Volume 40, numéro 1, printemps 2013.Littérature et connaissance

Sous la direction de Pascal Engel

No comment yet.
Scooped by dm
October 15, 2013 9:21 AM
Scoop.it!

Situations de Sartre. Sous la direction de Claire Pagès et Marion Schumm

Situations de Sartre. Sous la direction de Claire Pagès et Marion Schumm | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

Ed. Hermann - Octobre 2013 -

Où en est Sartre et où en sommes-nous aujourd’hui dans notre rapport avec son œuvre ? Que nous dit-elle encore et qu’avons-nous à lui demander ? Les contributeurs de Situations de Sartre ont été invités à redécouvrir et à interroger librement – de façon parfois intempestive – les horizons ouverts par Sartre, à questionner non seulement la pensée de Sartre mais aussi son actualité et ses usages contemporains. Il s’agissait de placer au centre de la réflexion une œuvre qui, bien que déterminante pour la pensée contemporaine, ne s’est pas toujours vu reconnaître en France, dans l’Institution philosophique universitaire, la place qu’elle méritait, sans pour autant en développer des interprétations « savantes ». Le volume soulève la question des enjeux actuels de la lecture de Sartre et se conçoit dans un esprit solidairement explicatif et critique. La première partie « Thèmes et concepts » propose de discuter ou d’éclairer certains aspects et concepts spécifiques de l’œuvre. La seconde « Art et littérature » présente des articles consacrés plus spécifiquement à la théorie sartrienne de la littérature, de la poésie et de l’art. La troisième « Confrontations et réceptions » expose la façon dont Sartre a pu être lu par des philosophes des générations suivantes et les réponses que celui-ci pourrait leur adresser et propose des confrontations directes de Sartre avec des auteurs autour de problèmes auxquels il s’est attaché. Enfin, la quatrième « Sartre en contexte » offre des analyses plus historiques portant sur le contexte dans lequel s’est développée sa pensée.

No comment yet.
Scooped by dm
October 11, 2013 2:26 AM
Scoop.it!

Revue Illusio. Théorie critique de la crise. Vol. 1

Revue Illusio. Théorie critique de la crise. Vol. 1 | Les Livres de Philosophie | Scoop.it
La prochaine livraison de la revue Illusio porte, comme son titre l’indique, sur la Théorie critique (du capitalisme, de la rationalité instrumentale, de la société administrée, de la culture de masse) et la crise. Illusio a proposé aux auteurs de contribuer à penser les différentes dimensions des crises permanentes dans lesquelles sont prises les sociétés contemporaines.
No comment yet.
Scooped by dm
September 26, 2013 3:29 AM
Scoop.it!

Les disciplines de pensée. Alain Firode, Jean-François Goubet, Hubert Vincent (dir.)

Les disciplines de pensée. Alain Firode, Jean-François Goubet, Hubert Vincent (dir.) | Les Livres de Philosophie | Scoop.it
Artois Presses Université, 2013 ... Les contributions rassemblées dans cet ouvrage se proposent de questionner la prétention de certains savoirs à valoir non seulement par le contenu de connaissances positives qu'ils sont censés procurer, mais aussi et surtout par leur vertu "formatrice", c'est-à-dire par leur capacité à produire des effets supposés structurants sur celui qui les pratique (ces effets pouvant être d'ordre intellectuel, moral, esthétique, méthodologique voire tout simplement humain). Pour quelles raisons certains savoirs ont-ils été amenés, au cours de l'histoire, à jouer un tel rôle "disciplinant" (comme par exemple les mathématiques ou le latin en ce qui concerne la formation intellectuelle) ? Sur quels arguments, philosophiques, psychologiques, pédagogiques, s'est-on appuyé pour leur attribuer cette fonction structurante ?
No comment yet.
Scooped by dm
September 24, 2013 11:41 AM
Scoop.it!

Revue philosophique de la France et de l'étranger 2013/3, Penser au féminin au XVIIe siècle

Revue philosophique de la France et de l'étranger 2013/3, Penser au féminin au XVIIe siècle | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

Page 307 à 310 : Marie-Frédérique Pellegrin - Penser au féminin au XVIIe siècle | Page 311 à 326 : Eileen O’Neill - Margaret Cavendish, Stoic Antecedent Causes, and Early Modern Occasional Causes | Page 327 à 346 : Lisa Shapiro - The Outward and Inward Beauty of Early Modern Women | Page 347 à 360 : Desmond M. Clarke - Anna Maria van Schurman and Women's Education | Page 361 à 375 : Laura J. Burch - Madeleine de Scudery : peut-on parler de femme philosophe ? | Page 377 à 392 : Marie-Frédérique Pellegrin - La science parfaite. Savants et savantes chez Poulain de la Barre | Page 393 à 399 : Arnaud Villani - Philosophie du don. La réciprocité en anthropologie | Page 401 à 440 : - Analyses et comptes rendus | Page 441 à 453 : - Revue des revues (2012).

No comment yet.
Scooped by dm
September 18, 2013 2:19 AM
Scoop.it!

Dire le vrai dans la première modernité - Langue, esthétique, doctrine. Dominique de Courcelles (dir.)

Dire le vrai dans la première modernité - Langue, esthétique, doctrine. Dominique de Courcelles (dir.) | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

Cet ouvrage étudie la langue du vrai dans la première modernité. La vérité dépend-elle d'une belle énonciation? Y a-t-il des règles institutionnelles spécifiques d'énonciation de la vérité? Pourquoi la doctrina constitue-t-elle l'horizon de tout savoir et de tout enseignement prétendant à la vérité?

 

Classiques Garnier, septembre 2013, coll. "Colloques, congrès et conférences sur la Renaissance européenne"

No comment yet.
Scooped by dm
September 7, 2013 6:34 AM
Scoop.it!

Ethique des relations internationales, Jean-Baptiste Jeangène Vilmer et Ryoa Chung (dir.)

Ethique des relations internationales, Jean-Baptiste Jeangène Vilmer et Ryoa Chung (dir.) | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

PUF, aoû 2013

 

Y a-t-il des guerres justes ? Existe-t-il un droit à la santé et une obligation de secourir ? Quelles sont nos obligations à l’égard des générations futures ? Le commerce international doit-il se soumettre à des contraintes morales ? Qui est garant de l’environnement et qui est responsable de sa dégradation ? Quels sont les défis éthiques auxquels doivent faire face les tribunaux pénaux internationaux ? Le monde serait-il meilleur sans frontières ? Qu’est-ce qu’un compromis acceptable en matière d’humanitaire ? Est-il seulement possible d’atteindre une gouvernance globale juste et efficace ?Ce ne sont que quelques-unes des nombreuses questions qui mettent en évidence la nature et le rôle des valeurs morales, des enjeux et des dilemmes éthiques dans les relations internationales. Réunissant une vingtaine d’auteurs internationaux, ce livre est le premier et le seul manuel d’éthique des relations internationales en français. Jean-Baptiste Jeangène Vilmer, philosophe et juriste, est chercheur à la Faculté de droit de l’Université McGill. Il est notamment l’auteur de La Guerre au nom de l’humanité : tuer ou laisser mourir (PUF, 2012).Ryoa Chung est professeur de philosophie à l’Université de Montréal. Elle a notamment codirigé, avec Geneviève Nootens, Le Cosmopolitisme : enjeux et défis contemporains (Presses de l’Université de Montréal, 2010).
No comment yet.
Scooped by dm
September 5, 2013 4:06 PM
Scoop.it!

Florence Lotterie : Le Genre des Lumières - Femme et philosophe au XVIIIe siècle

Florence Lotterie : Le Genre des Lumières - Femme et philosophe au XVIIIe siècle | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

Au xviiie siècle, la figure insistante de la «femme philosophe» s'articule à un imaginaire ambivalent de la différence des sexes, entre hantise d'une confusion délétère et quête d'un modèle d'harmonie. La femme travestit-elle la philosophie? Les Lumières ont-elles un genre?

 

Classiques Garnier, août 2013

 

> table des matières

No comment yet.
Scooped by dm
November 19, 2013 6:40 PM
Scoop.it!

Renaud Barbaras, Dynamique de la manifestation

Renaud Barbaras, Dynamique de la manifestation | Les Livres de Philosophie | Scoop.it
Vrin, 2013

L’a priori universel de la corrélation entre l’étant transcendant et ses modes de donnée subjectifs dessine le cadre minimal de toute démarche qui se revendique de la phénoménologie. Il s’agit ici de montrer qu’une analyse rigoureuse de la corrélation se déploie nécessairement à trois niveaux et que la phénoménologie est ainsi vouée à se dépasser elle-même vers une cosmologie et une métaphysique. Un premier niveau d’analyse, proprement phénoménologique, permet d’établir que la transcendance pure du monde se donne à un sujet dont le mode d’exister est un certain mouvement, que nous caractérisons comme désir. Cependant, la corrélation présuppose également un mode d’être commun aux deux pôles, fondement de l’appartenance du sujet au monde. Pour autant que le sujet est mouvement, le monde auquel il appartient doit lui-même être compris comme une réalité processuelle : notre mouvement procède de l’archimouvement du monde; la phénoménologie dynamique renvoie à une dynamique phénoménologique qui est synonyme d’une cosmologie. Dès lors, la différence du sujet, sans laquelle il n’y a pas de corrélation, ne peut que correspondre à une scission, plus originaire encore, qui affecte le procès même de la manifestation sans néanmoins en procéder. Cette scission au cœur de l’archi-mouvement doit être comprise comme un archi-événement : celui-ci fait l’objet d’une métaphysique en un sens très singulier, qui recueille l’ultime condition de possibilité de la phénoménologie elle-même.

No comment yet.
Scooped by dm
November 14, 2013 2:06 AM
Scoop.it!

J. Derrida, Penser à ne pas voir - Ecrits sur les arts du visible (1970-2004)

J. Derrida, Penser à ne pas voir - Ecrits sur les arts du visible (1970-2004) | Les Livres de Philosophie | Scoop.it
Textes réunis et établis par Ginette Michaud, Joana Masó et Javier Bassas. Paris : Editions de la Différence, coll. "Les Essais", 2013. Penser à ne pas voir réunit les principaux textes consacrés par Jacques Derrida à la question des arts depuis la parution, en 1978, de La Vérité en peinture. À travers ces interventions de facture diverse (études, conférences, entretiens) s’échelonnant sur vingt-cinq ans et portant autant sur le dessin et la peinture, la photographie, que le cinéma, la vidéo et le théâtre, le lecteur pourra suivre les concepts issus de la déconstruction, mieux saisir toute la cohérence de la critique de la représentation et de la visibilité à l’oeuvre dans le travail de Derrida et, surtout, prendre la mesure de ses axiomes les plus inventifs en ce qui concerne l’oeuvre d’art et son commentaire. Une bibliographie détaillée et une filmographie complètent l’ouvrage.
No comment yet.
Scooped by dm
November 6, 2013 4:23 PM
Scoop.it!

Paul Ricoeur : Anthropologie philosophique. Ecrits et conférences, 3

Paul Ricoeur : Anthropologie philosophique. Ecrits et conférences, 3 | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

Comment les hommes deviennent-ils humains ? Cette interrogation anime les « sciences humaines ». Mais celles-ci, remarque Ricœur, se dispersent dans de multiples disciplines et tendent à l’homme un miroir brisé. D’où l’« urgence » à ses yeux d’une anthropologiephilosophique, qui a une histoire plus ancienne mais qu’il croit riche encore de ressources inemployées. Cela ne l’empêche pas de dialoguer avec la psychanalyse, l’histoire, la sociologie, l’ethnologie ou les sciences du langage, et de déployer ainsi une réflexion parfaitement actuelle et ouverte. Car il n’y a décidément pas de réponse simple à la question : qu’est-ce que l’homme ? « Volontaire » et « involontaire », « agir » et « souffrir », « autonomie » et « vulnérabilité », « capacité » et « fragilité », « identité » et « altérité » : c’est par ces tensions que Ricœur, pour sa part, exprime une telle complexité. Les textes ici réunis offrent ainsi une vue d’ensemble de sa propre philosophie, depuis sa conférence sur « l’attention », prononcée en 1939, jusqu’à son discours de réception du prix Kluge sur les « capacités personnelles » et la « reconnaissance mutuelle », rédigé en 2004 quelques mois avant sa mort.


Seuil - "La couleur des idées" - Nov. 2013

No comment yet.
Scooped by dm
October 29, 2013 3:33 PM
Scoop.it!

Revue Les Études philosophiques 2013/3, Foucault et la phénoménologie

Revue Les Études philosophiques 2013/3, Foucault et la phénoménologie | Les Livres de Philosophie | Scoop.it
Page 311 à 315 : Jean-Claude Monod - Présentation | Page 317 à 332 : Philippe Sabot - Foucault et Merleau-Ponty : un dialogue impossible ? | Page 333 à 344 : Natalie Depraz - De Husserl à Foucault : la restitution pratique de la phénoménologie | Page 345 à 358 : Jean-Claude Monod - La méditation cartésienne de Foucault | Page 359 à 368 : Felix Heidenreich - Une archéologie de l'« archéologie ». Sur une parenté rhétorique entre Husserl et Foucault | Page 369 à 371 : Edmund Husserl, Jean-Claude Monod - Archéologie phénoménologique (1932) | Page 373 à 381 : Guillaume Le Blanc - Se moquer de la phénoménologie, est-ce encore faire de la phénoménologie ? | Page 383 à 396 : Céline Spector - De l'union de l'âme et du corps à l'unité de la sensibilité. L'anthropologie méconnue de L'Esprit des lois | Page 397 à 422 : Christophe Perrin - Une guerre à couteaux tirés. Heidegger et le rationalisme | Page 429 à 455 : - Comptes rendus.
No comment yet.
Scooped by dm
October 23, 2013 1:17 AM
Scoop.it!

Walter Benjamin : Baudelaire.

Walter Benjamin : Baudelaire. | Les Livres de Philosophie | Scoop.it
La Fabrique - Octobre 2013 --------- Édition établie par Giorgio Agamben, Barbara Chitussi et Clemens-Carl Härle Introduction de Giorgio Agamben. ---------- On croyait tout savoir ou presque du travail de Walter Benjamin dans ses dernières années : son labeur acharné à la Bibliothèque nationale sur Paris au XIXe siècle, ses rapports difficiles avec ses commanditaires, Adorno et Horkheimer, qui refusent son Paris du Second Empire chez Baudelaire et se montrent fort réticents envers tout son travail sur Baudelaire. On pensait que Benjamin, isolé, étranglé par les difficultés matérielles, avait fini par se plier, par renoncer à un Baudelaire autonome. Désormais, nous savons qu’il n’en est rien. C’est que Giorgio Agamben a découvert dans le placard des dépôts de la Bibliothèque nationale une liasse de feuillets manuscrits que Benjamin avait confiée à Georges Bataille – conservateur de la BN à l’époque – avant de quitter Paris en 1940. Ces manuscrits, pour la plupart inédits jusqu’à aujourd’hui, contiennent une abondance de notes et de textes préparatoires à son Baudelaire, et le plan du livre auquel il travaillait sans relâche, au point d’en faire le centre secret de son œuvre, évidant, dévorant par l’intérieur le projet sur Paris. Le présent ouvrage reconstitue le Baudelaire de Benjamin d’après ces notes, d’après ce plan. Il bouleverse la conception traditionnelle du dernier Benjamin, en éclairant son mode de travail: c’est presque par-dessus son épaule qu’on assiste à l’accumulation des documents, aux ébauches d’écriture, aux étapes de la rédaction. Les textes connus sur Baudelaire, jusque-là épars et sans lien entre eux, prennent ici tout leur sens et leur cohérence apparaît de façon lumineuse. L’ensemble a été traduit par Patrick Charbonneau, l’un des meilleurs spécialistes de la littérature allemande moderne. Un livre à la fois philologique et passionnant, indispensable à tous les amis de Walter Benjamin.
No comment yet.
Scooped by dm
October 18, 2013 4:42 PM
Scoop.it!

L'Éthique sans l'ontologie. Par Hilary Putnam

L'Éthique sans l'ontologie. Par Hilary Putnam | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

Octobre 2013 - Cerf - "Passages -

 

Philosophe américain et professeur émérite à l’université d’Harvard, Hilary Putnam a tout d’abord exploré, dans ses premiers travaux datant des années 1960, la philosophie de la logique et des mathématiques, celle du langage et de l’esprit. À partir des années 1980, les questions liées au réalisme s’inscrivent au cœur de ses analyses, dans une perspective de plus en plus pragmatiste et wittgensteinienne.

Parallèlement, Putnam a toujours étudié les questions éthiques, notamment celles de la distinction fait/valeur et celles de la rationalité et de l’objectivité de nos jugements moraux. Dans « L’Éthique sans Ontologie » (« Ethics Without Ontology », 2005), Hilary Putnam préfère aborder la question, plus générale, de l’objectivité des jugements éthiques. En accordant une place centrale à John Dewey, il achève la rupture avec le positivisme logique en éthique et participe du renouveau du pragmatisme.

No comment yet.
Scooped by dm
October 15, 2013 9:13 AM
Scoop.it!

Laurent Perreau : Le monde social selon Husserl

Laurent Perreau : Le monde social selon Husserl | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

Cette étude est consacrée à l'examen de la théorie du monde social qui se découvre dans la phénoménologie d’Edmund Husserl : est-elle à même de dire les phénomènes sociaux, sur quel mode et avec quels résultats ?

Dans un premier moment, nous reconstituons le propos des deux « ontologies sociales » qui pensent le monde social en son essence et en ses essences : d’une part, l'ontologie de la région « monde social », subordonnée à la région de l'« esprit » et élaborée à partir d'une phénoménologie de la communication ; d’autre part, l'ontologie morphologique et eidétique des formes essentielles de communautés sociales. Dans un second moment, nous suivons l'élaboration d'une « sociologie transcendantale » qui reconsidère le rapport de la subjectivité transcendantale au monde social. Nous montrons comment les développements de la théorie de la personne dans la perspective de la phénoménologie génétique, qui semblent nous détourner de la considération de sa socialité, précisent en réalité le rapport du sujet personnel au monde social sous l'angle de sa « mienneté », de l'habitualité et de la familiarité d'une part, et dans la perspective d'une éthique sociale d'autre part. On établit enfin comment, autour de la Krisis, la théorie du monde de la vie fournit le cadre théorique d'une « sociologie transcendantale » qui se développe, sur le fond d'une anthropologie du monde commun, comme théorie de la générativité. De l'ontologie sociale à la sociologie transcendantale, cette recherche est conçue comme une investigation des ressources et des difficultés de la voie d'accès à la réduction transcendantale par l'ontologie, relativement à la question du « social ».

---

Ed. Springer - Collection: Phaenomenologica, Vol. 209 - Octobre 2013

No comment yet.
Scooped by dm
October 10, 2013 1:39 AM
Scoop.it!

Xavier Pavie : Exercices spirituels. Leçons de la philosophie contemporaine

Xavier Pavie : Exercices spirituels. Leçons de la philosophie contemporaine | Les Livres de Philosophie | Scoop.it
Les Belles Lettres - Octobre 2013 - Le propos de l'ouvrage est de mettre en lumière la présence des exercices spirituels ainsi qu'ils ont été constitués par les philosophes de l'Antiquité dans notre espace contemporain. Cette notion d'exercice spirituel est en effet intimement liée à la philosophie antique et plus particulièrement aux stoïciens, épicuriens et cyniques. Elle désigne toute pratique destinée à transformer, en soi-même ou chez les autres, la manière de vivre, de voir les choses. Elle se détermine à la fois par un discours, qu'il soit intérieur ou extérieur, et une mise en œuvre. Cette discipline est destinée à aider l'homme à mieux vivre, à mieux être, à jouir de ce qu'il vit plutôt qu'à vivre soumis à ses passions, finalement jamais assouvies. Cette intensité de la philosophie dans l'Antiquité comme recherche de techniques, de méthodes, d'exercices pour permettre de mieux vivre pose la question de son écho dans notre espace contemporain. S'il semble en effet indiscutable que le besoin de cette discipline soit toujours aussi présent, il est tout autant incontestable que les Ecoles antiques, les grands courants philosophiques et les exercices spirituels, semblent avoir disparu. Si les raisons de cette extinction sont connues, notamment leur dissolution et absorption partielle dans le christianisme, puis la prédominance de la philosophie analytique, il faut souligner qu'une lignée de philosophes a toutefois réussi à maintenir une certaine authenticité de la philosophie antique au cours du Moyen Age, à l'époque de la renaissance, à l'âge classique, à l'époque moderne, durant les Lumières et, de manière plus discrète jusqu'à aujourd'hui. Ce livre met au jour les exercices spirituels dans la philosophie contemporaine en commençant avec Ralph Waldo Emerson et Henri David Thoreau jusqu'aux philosophes que sont, entre autres, Pierre Hadot, Hilary Putman, Stanley Cavell, William James, John Dewey, Ludwig Wittgenstein, Michel Foucault ou encore Richard Rorty. Ce parcours de près de deux siècles met en évidence l'idée que la philosophie comme pratique des exercices spirituels demeure, que celle-ci perdure dans notre espace contemporain. Si les Anciens ont institué des principes universels pour faire face aux obstacles de la vie, s'ils ont écrit les premières lignes destinées à apprendre à mieux vivre, le chemin qui est tracé ici démontre la permanence de la philosophie comme manière de vivre.
No comment yet.
Scooped by dm
September 24, 2013 11:45 AM
Scoop.it!

Cinq études herméneutiques. Paul Ricoeur

Cinq études herméneutiques. Paul Ricoeur | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

Les cinq études réunies dans ce volume reprennent des textes de Paul Ricoeur édités par Labor et Fides entre 1975 et 1991 dans des ouvrages collectifs. Ils offrent un parcours cohérent à travers les grands thèmes de la réflexion herméneutique développée par le célèbre philosophe. Les deux premières études abordent la question générale de la tâche de l'herméneutique, rendue nécessaire par les nombreux phénomènes de double sens (de la métaphore au
rêve en passant par le mythe). La tâche de les interpréter oblige à une distanciation, première étape sur le chemin de la compréhension et de l’appropriation, dont la narration est une modalité à laquelle Ricoeur accorde une importance
toute particulière. Elle débouche sur la mise en place d’une conception d’un soi se constituant sur le mode de l’identité narrative. Ces réflexions peuvent s’appliquer également au texte biblique et au langage religieux.

 

Labor et Fides, septembre 2013

No comment yet.
Scooped by dm
September 24, 2013 11:33 AM
Scoop.it!

Introduction à la philosophie des mathématiques. Marco Panza, Andrea Sereni

Introduction à la philosophie des mathématiques. Marco Panza, Andrea Sereni | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

 

Cet ouvrage n'a aucun équivalent dans la littérature philosophique française et étrangère, hormis le classique de Léon Brunschvicg, Les étapes de la philosophie mathématique, paru chez Alcan en 1912. Il se concentre sur le devenir d'un argument majeur en philosophie des mathématique, voire son argument ontologique fondamental : le platonisme ou réalisme mathématique, soit la thèse selon laquelle les assertions des mathématiques, notamment les théorèmes des mathématiques, font référence à un domaine d'objet abstrait, une réalité séparée aussi bien du monde physique que des vécus psychiques, c'est-à-dire des deux dimensions, externes et internes, de notre expérience.
Cette thèse, dont on va suivre toutes les vicissitudes depuis sa formulation initiale, n'est pas considérée du point de vue métaphysique traditionnel, mais bien d'un point de vue épistémologique : dans son opérativité propre, sa valeur explicative relativement au domaine même des mathématiques. La première partie suit l'histoire du platonisme mathématique, des origines à Gödel (1930). La seconde partie se consacre de façon neuve à un chapitre de l'histoire contemporaine de la philosophie des mathématiques : chapitre aujourd'hui fort connu dans le monde anglophone, mais qui n'avait jamais trouvé sa place dans l'historiographie philosophique en langue française.
La dernière partie aborde l'une des controverses majeures qui traverse actuellement le champ de la philosophie contemporaine des mathématiques. Il s'agit de la dernière défense et illustration du platonisme en philosophie des mathématiques, née dans une certaine mesure d'une résolution du dilemme de Benacerraf, et représentée par Willard van Orman Quine.

 

Champs-Flammarion, septembre 2013

 

No comment yet.
Scooped by dm
September 9, 2013 3:59 PM
Scoop.it!

Adeline Barbin : André Gorz, Travail, économie et liberté

Adeline Barbin :  André Gorz, Travail, économie et liberté | Les Livres de Philosophie | Scoop.it


 

André Gorz perçoit dans l’organisation politique et économique moderne la menace d’une société dépossédée de ses libertés. En effet, si la rationalité économique poursuivait l’extension de son champ d’application, les individus devraient, bon gré mal gré, s’insérer, pour tous les aspects de leur existence, dans un monde rationalisé et bureaucratisé.
Marqué par l’existentialisme sartrien, la sociologie de Max Weber et l’économie de Marx, Gorz propose en alternative un projet de société fondé sur une rupture avec l’idéal de la consommation et du travail productiviste. Il est selon lui nécessaire de restreindre le champ des échanges marchands afin de restaurer un espace de réalisation du sujet dans lequel celui-ci peut choisir ses fins et ses valeurs, quitte à produire et consommer moins pour réaliser davantage par lui-même, et garder ainsi le libre contrôle de son existence.


CNDP CHASSENEUIL-DU-POITOU, " PHILOSOPHIE EN COURS", juin 2013

No comment yet.
Scooped by dm
September 7, 2013 6:28 AM
Scoop.it!

La ruse du Léviathan, de Anne Staquet

La ruse du Léviathan, de Anne Staquet | Les Livres de Philosophie | Scoop.it

Editions Hemann, coll. Philosophie, septembre 3013

 

Si en quelque sorte dans l’état de nature tous les moyens sont bons pour obtenir ce qu’on souhaite, cela ne signifie pas pour autant que la ruse, le mensonge et la tromperie soient admises par Hobbes. Cet ouvrage explore à la fois les conceptions du philosophe sur la légitimité de ces pratiques dissimulatrices, et sa manière de procéder dans le Léviathan. L’étude portera tout particulièrement sur les appendices à l’édition latine : il s’agira de montrer comment, dans ces textes ajoutés après les ennuis que la publication de son œuvre majeure en anglais a valus à Hobbes, il reprend les points les plus scandaleux de sa pensée, tel son matérialisme, en les présentant sous une lumière différente.

No comment yet.