DocPresseESJ
442.5K views | +33 today
Follow
DocPresseESJ
Veille sur l'actualité du journalisme, de la presse et des médias.
Curated by DocPresseESJ
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Les anciens journalistes de «Science & Vie» lancent un nouveau magazine scientifique

Les anciens journalistes de «Science & Vie» lancent un nouveau magazine scientifique | DocPresseESJ | Scoop.it

«Epsiloon» fera son apparition dans les kiosques fin juin. La quasi-totalité de la rédaction du magazine scientifique avait démissionné fin mars, en désaccord avec la politique éditoriale de leur nouveau propriétaire Reworld Media.
«Nous faisons le pari d’être plus intéressants à lire que notre concurrent», sourit son rédacteur en chef Hervé Poirier (ESJ Lille 1999, 6e promo JS).

(accès abonnés)

 

Voir aussi 

DocPresseESJ's insight:

«J’ai commencé à lire Science & Vie à l’âge de 10 ans, c’est le magazine qui m’a donné le goût des sciences», explique Emmanuel Mounier, le président d’Unique Héritage Média, qui a notamment racheté Fleurus Presse (Papoum, Abricot, Les P’tites princesses, Le Monde des ados, etc.)

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

La quasi-totalité des rédacteurs de Sciences et Vie démissionne

La quasi-totalité des rédacteurs de Sciences et Vie démissionne | DocPresseESJ | Scoop.it
Neuf journalistes travaillant pour le magazine Science et Vie, dont la quasi-totalité des rédacteurs titulaires, ont annoncé mardi avoir démissionné du titre en raison de «désaccords» avec le groupe Reworld Media, son propriétaire depuis l'été 2019.

Ce départ collectif concerne, dans le détail, cinq titulaires et quatre pigistes travaillant pour le mensuel et ses hors-séries. Il risque de porter «un coup fatal» à cette publication centenaire, spécialisée dans la vulgarisation scientifique, selon sa société des journalistes (SDJ).

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

«la nouvelle organisation de Science & Vie se caractérise par l’absence totale d’expertise scientifique au sein de la rédaction»

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Au secours de «Science & Vie», Roselyne Bachelot veut revoir les aides à la presse

Au secours de «Science & Vie», Roselyne Bachelot veut revoir les aides à la presse | DocPresseESJ | Scoop.it

Alors que le magazine scientifique se débat contre son propriétaire, Reworld, le ministère de la Culture a annoncé une mission pour réformer les conditions d'accès aux aides à la presse, exigeant notamment la présence de journalistes dans les rédactions concernées...

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

Les aides à la presse peuvent être directes, comme les aides au portage ou celles favorisant le pluralisme, ou indirectes, notamment via une TVA à taux super-réduit (2,10% en métropole) ou à travers des tarifs postaux avantageux.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Grignoté par Reworld, «Science & Vie» oppose une motion de défiance

Grignoté par Reworld, «Science & Vie» oppose une motion de défiance | DocPresseESJ | Scoop.it
La rédaction du magazine, repris en 2019 par un groupe à la piètre exigence journalistique, s’inquiète des contenus de son site web et du manque d’effectifs.

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

"Science-et-vie.com publie de plus en plus d’articles qui indignent les journalistes du magazine. Des articles ou plutôt des «contenus», le domaine de compétence de Reworld. Une «chargée de contenu» travaille depuis la rentrée à plein temps pour nourrir le site."

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

A «Science & Vie», la menace d'une démission collective de la rédaction

A «Science & Vie», la menace d'une démission collective de la rédaction | DocPresseESJ | Scoop.it
Détenus par le groupe Reworld, les journalistes du magazine scientifique s'inquiètent pour leur indépendance et leur avenir. En cause, des articles publiés sur leur site sans leur aval.

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

Depuis septembre, plusieurs articles ont été publiés sur le site, sans que la direction de la rédaction du magazine ne soit consultée, ni pour valider l’angle choisi ni pour relire avant publication. Ces articles ont été écrits à Boulogne-Billancourt, dans les locaux de Reworld Media, par une «chargée de contenu».

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Biba donne de la voix

Biba donne de la voix | DocPresseESJ | Scoop.it

Depuis une semaine, sur le site du magazine Biba (Reworld Media), trône un rectangle rose juste en dessous de son titre, sur lequel est inscrit «Écouter cet article». Si la voix est encore un peu blanche et mécanique, on est encore loin du podcast léché que serait en mesure de produire le groupe, c’est parce que l’internaute écoute cette lecture rendue possible par de la technologie d’Intelligence artificielle.

Jérémy Parola, patron du numérique de Reworld Media, a bon espoir que d’ici la fin de l’année la méthode de langage évolue encore pour proposer une lecture encore plus qualitative.

 

Voir aussi

 

DocPresseESJ's insight:

D’autres titres pourraient eux aussi se voir accompagnés d’une lecture en mode IA. Des réflexions sont actuellement en cours autour de Science & Vie et des titres cuisine de Reworld Media.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Qui produit les contenus de "Biba" et "Marie France"?

Qui produit les contenus de "Biba" et "Marie France"? | DocPresseESJ | Scoop.it

Depuis le rachat des magazines du groupe  Mondadori (Grazia, Closer, Auto-Plus, Télé-Star ou Biba) par Reworld Media, la production est externalisée.
Le sous-traitant s'appelle ETX Studio et Jérôme Doncieux, son président-fondateur, sort du silence pour mettre les choses au point: "Nous sommes une agence de presse, au même titre que l'AFP, qui dépend des services du Premier ministre."

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

ETX Studio est le nouveau nom de Relaxnews, agence de presse française spécialisée dans l'information sur les loisirs, créée par Pierre et Jérôme Doncieux, et acquise en 2015 par Publicis Groupe.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Reworld Media lance la plateforme Tennis Majors

Reworld Media lance la plateforme Tennis Majors | DocPresseESJ | Scoop.it

Reworld Media (Marie France, Grazia, Télé Star...) a lancé la plateforme Tennis Majors, imaginée par Serena Williams et Patrick Mouratoglou lors de l’US Open 2018, qui a pour ambition de devenir une référence tennis des sites d’informations avec la vidéo comme principale promesse éditoriale.
La direction éditoriale a été confiée au journaliste Cédric Rouquette (ESJ Lille 2000, 74e promo, ex-Eurosport.fr et actuel directeur des études du CFJ).

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

Le groupe lancera d'ici à l'été Reworld Media TV, son pôle de production et d'édition de chaînes TV linéaires et services SVOD, incluant notamment Nous Deux TV.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Reworld Media entre dans une nouvelle ère avec l'intégration de Mondadori France

Reworld Media entre dans une nouvelle ère avec l'intégration de Mondadori France | DocPresseESJ | Scoop.it

Le groupe dirigé par Pascal Chevalier, spécialiste du rachat de vieilles marques de presse magazine qu'il digitalise - avec des méthodes contestées par certains -, doit faire face au départ des deux tiers de la rédaction des magazines de la filiale française de Mondadori, qu'il vient de racheter («Grazia», «Science & Vie», «Closer»…).

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

«La presse magazine féminine a la spécificité d'être conçue sur un modèle publicitaire. Mais pour le reste de nos magazines, notre modèle est plutôt bâti en direction du lecteur, notre premier client, devant l'annonceur publicitaire.»

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

200 journalistes quittent Mondadori après le rachat par Reworld Media

200 journalistes quittent Mondadori après le rachat par Reworld Media | DocPresseESJ | Scoop.it

Selon Yves Corteville, élu SNJ-CGT chez Mondadori France, cité dans les colonnes du "Figaro", près de 200 journalistes du groupe de presse ("Top Santé", "Pleine Vie", "Grazia", "Télé Star" et "Closer") ont décidé de quitter Mondadori après son rachat par Reworld Media. Pendant deux mois, tous les journalistes du groupe ont été invités à se positionner pour bénéficier de leur clause de cession. Ce dispositif permet aux journalistes de démissionner à des conditions avantageuses lors d'un changement d'actionnaire.

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

"Autant dire que les titres de presse de Reworld seront quasiment des coquilles vides, que le nouvel actionnaire aura le choix de repeupler ou non."

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Reworld finalise l'acquisition de Mondadori France

Reworld finalise l'acquisition de Mondadori France | DocPresseESJ | Scoop.it

Le groupe de médias et de marketing Reworld Media, propriétaire notamment des magazines Auto Moto, Marie France ou Maison et Travaux, a finalisé l'acquisition de Mondadori France (Auto Plus, Pleine Vie, Top Santé, Biba, Grazia, Closer, Télé Star, Le Chasseur Français, Science et Vie...)

L'intersyndicale a dénoncé un "passage en force".

 

Voir aussi 

DocPresseESJ's insight:

La recette de Reworld Media depuis plusieurs années est de racheter à bas prix ou de se faire payer pour la reprise de titres de presse magazine en difficulté avant de les pousser à une mutation numérique accélérée.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Mondadori va céder sa filiale française de magazines à Reworld Media

Mondadori va céder sa filiale française de magazines à Reworld Media | DocPresseESJ | Scoop.it

Le groupe Reworld Media, propriétaire de Marie France, d’Auto Moto, de Be ou encore du Journal de la maison, va racheter les magazines français de Mondadori pour 70 millions d’euros. Une trentaine de titres thématiques passent ainsi dans l’escarcelle de l’entreprise dirigée par Pascal Chevalier et Gautier Normand: Science & Vie, Closer, Grazia, Télé Star, Autoplus, Biba, Dr Good
En mettant la main sur la filiale française de Mondadori, propriété de la famille Berlusconi, Reworld devient le premier groupe de presse magazine en France, devant Prisma Media (Capital, Télé Loisirs, Femme actuelle…)

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

«Il est certain que les salariés n’en sortiront pas indemnes. Après ce qui s’est passé dans les magazines de Lagardère rachetés par Reworld [Be, Auto Moto, Maison & Travaux, Pariscope], on s’attend à des centaines de départ»

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Cession de Science & Vie: 300 scientifiques montent au créneau

Cession de Science & Vie: 300 scientifiques montent au créneau | DocPresseESJ | Scoop.it
Près de 300 chercheurs dont plusieurs prix Nobel signent une tribune dans le quotidien Le Monde en soutien du magazine Science & Vie en cours de cession, affichant leur vigilance afin «qu'un tel pilier de la culture scientifique ne soit pas dénaturé». Les magazines Science & Vie font partie du groupe Mondadori, numéro 3 de la presse magazine dans l'hexagone (Grazia, Télé Star...) en négociations exclusives pour vendre sa filiale française à Reworld Media.
DocPresseESJ's insight:

«Ils craignent que leur indépendance éditoriale soit remise en cause, que des groupes d'intérêt peu scrupuleux puissent, à l'avenir, imposer leurs vues dans leurs magazines»

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Reworld Media, ou la vision d’une presse sans journalistes

Reworld Media, ou la vision d’une presse sans journalistes | DocPresseESJ | Scoop.it

Le 30 mars, neuf des dix rédacteurs que comptait encore le mensuel scientifique Science & Vie ont annoncé leur démission, réduisant à néant l’une des dernières rédactions encore abritées par Reworld Media.
Présent dans onze pays, le groupe abrite une quarantaine de marques médias telles que Dr Good, Grazia, Marie France, Auto Plus, Gourmand, Top Santé, Télé Magazine, etc.


Reworld Media sait se montrer rudement efficace pour faire fuir les titulaires d’une carte de presse: les «responsables d’audience», ou de marque, remplacent les chefs de rubrique, et les «chargés de contenus» écrivent des textes à la va-vite.


Article réservé aux abonnés

DocPresseESJ's insight:

«Frapper dans les coûts éditoriaux, c’est la clé du modèle économique de Reworld»

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Reworld contre Science et Vie: entretien avec Hervé Poirier

Reworld contre Science et Vie: entretien avec Hervé Poirier | DocPresseESJ | Scoop.it

Nous avons évoqué dans un précédent article la mobilisation de la rédaction de Science et Vie face aux pratiques brutales de Reworld Media, propriétaire du titre. Nous revenons dans cet entretien sur les tenants et aboutissants de cette mobilisation avec Hervé Poirier (ESJ Lille 1999, 6e promo JS), ancien directeur de la rédaction qui a quitté le magazine en septembre 2020. Quand marchandisation de l’information et journalisme scientifique ne font pas bon ménage...

DocPresseESJ's insight:

"Autre exemple du choc de culture entre Reworld et Science et Vie: le choix de nommer un ingénieur spécialiste en référencement web comme responsable éditorial des «contenus» du site. C’est là in fine que le désaccord est le plus profond."

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

«Parce que l’information n’est pas un contenu comme les autres, sauvons “Science & Vie”!»

«Parce que l’information n’est pas un contenu comme les autres, sauvons “Science & Vie”!» | DocPresseESJ | Scoop.it

Philippe Descola, Julie Battilana, Françoise Combes, Annie Ernaux, Gabriel Zucman, Julia Cagé… Dans une tribune au «Monde», un collectif de près de trois cents universitaires et scientifiques dénonce les pratiques du groupe Reworld avec l’éthique journalistique.

"Ce combat pour Science & Vie, c’est d’ailleurs un combat pour l’ensemble des médias. Nous l’avons souligné, ce n’est pas la première fois que Reworld vide les rédactions des titres qu’il rachète de leurs journalistes et remplace l’information qu’elles produisaient par des contenus parfois faux, souvent publicitaires, régulièrement copiés-collés. Mais au-delà de Reworld, les exemples ne manquent pas d’actionnaires qui se croient tout permis.
Article réservé aux abonnés

DocPresseESJ's insight:

"Contrairement aux prétentions de Pascal Chevalier qui présente Reworld comme «un monétiseur d’audiences», les abonnés ne sont pas une audience à monétiser – ce sont des citoyens voulant légitimement être informés. L’information n’a pas vocation à enrichir des actionnaires qui auraient fait un pari financier, mais à éclairer des citoyens en démocratie."

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

"Il est temps de se demander si l'on veut vraiment une presse scientifique indépendante en France"

"Il est temps de se demander si l'on veut vraiment une presse scientifique indépendante en France" | DocPresseESJ | Scoop.it

Alors que la grève se poursuit à Science & Vie pour défendre son indépendance éditoriale, après le départ soudain du directeur de la rédaction et l'annonce qu'une part significative des postes de sa rédaction ne serait pas renouvelée depuis l'achat par Reworld Media, le thème des Assises internationales du journalisme est "Informer aux temps du Covid".

Questions à l'un des modérateurs cette édition spéciale, Yves Sciama, journaliste scientifique indépendant, président de l'AJSPI, Association des journalistes scientifiques de la presse d'information, élu au bureau de la Fédération Européenne pour le Journalisme Scientifique (EFSJ)

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

"Il ne faudrait pas que le journalisme scientifique devienne un ghetto cantonné à des pages sciences reléguées en fin de journal."

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Diapason joue sur la corde digitale

Diapason joue sur la corde digitale | DocPresseESJ | Scoop.it

Reworld Media, propriétaire du magazine Diapason, titre référence des mélomanes qui existe depuis 1956, veut offrir une seconde jeunesse au titre, notamment via le digital et l'événementiel.

"Nous avons développé notre présence sur les réseaux sociaux et notamment sur Facebook en recrutant un community manager. Nous avons inauguré le mois dernier une newsletter envoyée deux fois par semaine. Enfin, nous venons d'initier un format vidéo", nous confie le directeur des activités numériques chez Reworld Media Jérémy Parola.

(article réservé aux abonnés)

DocPresseESJ's insight:

«Diapason fait partie des belles marques du portefeuille de Mondadori que nous avons rachetées, comme Réponses Photo ou Guerres & Histoire. Ce sont des petites pépites qui n'étaient pas dans la stratégie prioritaire de développement de l'actionnaire, notamment en matière de digital. Il y a tout à construire et à faire avec Diapason qui rassemble une communauté d'intérêt très active et des audiences assez faibles.»

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Reworld Media annonce un plan de licenciements, «Grazia» ne reviendra pas en kiosque sous forme hebdomadaire

Reworld Media annonce un plan de licenciements, «Grazia» ne reviendra pas en kiosque sous forme hebdomadaire | DocPresseESJ | Scoop.it

Alors que «Grazia» ne reparaîtra plus sous forme hebdomadaire, mais peut-être dans une parution «trois à quatre fois par an», le groupe Reworld prévoit de supprimer 31 postes.

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

Racheté à l’ex-Mondadori France (Biba, Pleine vie, Closer, science et Vie, Auto Plus, etc.) le 31 juillet dernier, Grazia bénéficiait d’une diffusion proche des 100 000 exemplaires.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Disparu des kiosques pendant le confinement, le magazine «Grazia» ne prépare pas de retour

Disparu des kiosques pendant le confinement, le magazine «Grazia» ne prépare pas de retour | DocPresseESJ | Scoop.it

Laissée sans information, l’équipe rédactionnelle de l’hebdomadaire féminin s’inquiète. Le titre a souffert de la crise due au coronavirus, mais aussi du non-paiement de ses créances par Presstalis et de la baisse de ses annonceurs.
(Article réservé aux abonnés)

 

Voir aussi

DocPresseESJ's insight:

Grazia pourrait-il voir sa fabrication entièrement externalisée, les articles étant fournis par des agences de contenus comme c’est le cas au mensuel Biba?

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Une décennie de mutation de la presse magazine en France

Une décennie de mutation de la presse magazine en France | DocPresseESJ | Scoop.it

(accès abonnés)

Il y a dix ans, trois groupes dominaient la presse magazine en France: Lagardère Active, alors l’un des géants mondiaux du secteur (Elle, Paris Match, Télé 7 Jours…), l’allemand Prisma (Capital, Geo, Femme actuelle…) et l’italien Mondadori (Télé Star, Biba, Closer, Sciences et Vie…).

Mais Lagardère a vendu entre 2011 et 2019 quasiment tous ses titres, à l'exception de Paris Match, à CMI (propriété de Daniel Kretinsky), et Mondadori a cédé tous ses titres à Reworld Media, devenu le premier groupe de presse magazine en France, en tout cas en chiffre d'affaires.

DocPresseESJ's insight:

Lagardère et Mondadori ont souhaité se désengager de la presse magazine, car leurs modèles économiques, à la différence de Prisma, étaient principalement fondés sur la publicité plutôt que sur la diffusion.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

L’entrée de Fleur Pellerin chez Reworld Media fait polémique

L’entrée de Fleur Pellerin chez Reworld Media fait polémique | DocPresseESJ | Scoop.it

L’ancienne ministre de la culture de François Hollande entre au conseil d’administration du repreneur du groupe de presse Mondadori. Deux cents journalistes avaient fait jouer la clause de cession après le rachat.

 

Voir aussi

 

DocPresseESJ's insight:

"C’est l’une de ses amies, Véronique Philipponnat, ancienne du magazine Elle, qui a été propulsée à la tête de Grazia.

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

Reworld Media dans une nouvelle ère

Reworld Media dans une nouvelle ère | DocPresseESJ | Scoop.it

Reworld Media, officiellement propriétaire de Mondadori France, indique dans un communiqué que le nouvel ensemble représente désormais un chiffre d’affaires annuel pro forma de 483 millions € et un EBITDA pro forma de 37,2 millions €. Il se revendique dans la foulée à la «1ère place des éditeurs de presse thématique et à la 4e place des groupes média thématiques dans le digital».

 

Voir aussi 

Reworld Media finalise le rachat des sites Sports.fr et Football.fr (CB News, 01/10/19)

DocPresseESJ's insight:

Reworld Media édite notamment Marie France, Maison & Travaux, Gourmand, Télé Magazine, Auto Moto ou, plus récemment intégrées, Biba, Grazia, Sciences & Vie, Auto Plus, Le Chasseur Français

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

L’olympisme français aura sa TV le 28 mai

L’olympisme français aura sa TV le 28 mai | DocPresseESJ | Scoop.it

La chaîne de télévision du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), qui vise à médiatiser des sports peu exposés, sera lancée en mai prochain, a annoncé son président Denis Masseglia lors du baptême mercredi de l'Agence nationale du sport (ANS).

Opérée par Media365, agence conseil en production de contenus à destination de la TV et du digital du groupe Sporever (Reworld Media), cette chaîne aura "pour vocation d'avoir l'égalité des chances" entre les sports.

 

Voir aussi L'agence nationale du sport est née (L'Equipe, 21 avril 2019)

DocPresseESJ's insight:

"Sur 36 disciplines olympiques, hiver et été, on peut limiter à une douzaine simplement celles qui ont droit à un accès régulier à l'écran de télévision. Il en reste une vingtaine qui ont besoin elles aussi d'être médiatisées".

No comment yet.
Scooped by DocPresseESJ
Scoop.it!

«Ces cons de journalistes»: un portrait sans concession de la profession

«Ces cons de journalistes»: un portrait sans concession de la profession | DocPresseESJ | Scoop.it

(Edition abonnés)

Olivier Goujon, journaliste et photoreporter, dresse, dans «Ces cons de journalistes» (Editions Max Milo), l’état des lieux d’une presse en grande fragilité, qui se débat dans d’inextricables difficultés financières. En ce début d’année, l’un des principaux groupes de presse magazine, Mondadori («Grazia», «Science & Vie», «Télé Star»...), s’apprête même à passer sous la coupe de Reworld Media, connu pour avoir introduit, dans ce secteur, une nouvelle culture: une presse sans journalistes, qui n’écrit plus des «articles» mais produit des «contenus» dictés par les annonceurs. Contrats précaires, régime généralisé de piges payées au lance-pierre, statut fragile d’auto-entrepreneur imposé par les rédactions: en se penchant sur la précarisation galopante des journalistes, Olivier Goujon raconte aussi avec minutie l’état éditorial de notre presse.

DocPresseESJ's insight:

"La vente de Mondadori, comme la cession par appartements des magazines de Prisma Media, signifie d'abord la fin de la presse magazine des années 1990, et la victoire définitive de la publicité, de la finance et de la communication sur le journalisme."

No comment yet.