Life Sciences Université Paris-Saclay
568.0K views | +1.4K today
Follow
Life Sciences Université Paris-Saclay
BioSphERa • Life Sciences and Health • Health and Drug Sciences • Santé Publique • Sport Mouvement et Facteur Humain
Your new post is loading...
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Des nanoparticules pour la délivrance de principes actifs obtenues par un procédé de formulation sans solvant organique

Des nanoparticules pour la délivrance de principes actifs obtenues par un procédé de formulation sans solvant organique | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L’encapsulation de principe actif au sein des nanoparticules polymères permet de mieux le protéger d’une dégradation précoce et de mieux l’adresser au niveau de la zone pathologique à traiter, améliorant ainsi l’efficacité thérapeutique du traitement. Cependant, la libération du principe actif de ces nanoparticules est incontrôlée, induisant ainsi une toxicité importante. De plus, les nanoparticules polymères sont généralement préparées par des procédés de formulation nécessitant l’utilisation de solvants organiques toxiques et des étapes de purification. Les solvants résiduels issus du processus de formulation peuvent alors induire une toxicité, altérer les propriétés physico-chimiques et biologiques, et entraver gravement le développement pharmaceutique ultérieur de ces nanomédicaments.

 

Dans une étude publiée dans Journal of Controlled Release, les scientifiques de l’Institut Galien Paris-Saclay (CNRS/UPSaclay, Orsay), en collaboration avec des scientifiques de l’Université de Gand, ont développé des prodrogues polymères thermosensibles permettant : (i) d’être formulées en nanoparticules par un procédé sans solvant organique et (ii) une libération contrôlée du principe actif. Des nanoparticules de diamètres compris entre 50-80 nm ont été obtenues, induisant une cytotoxicité importante sur plusieurs lignées cellulaires cancéreuses. Par ailleurs, l’encapsulation d’un second principe actif anticancéreux a été effectuée, ouvrant ainsi la voie à la chimiothérapie combinée.

 

Contact : julien.nicolas@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Rôle du canal potassique KCNK3 dans l'hypertension artérielle pulmonaire associée au dasatinib et le dysfonctionnement des cellules endothéliales pulmonaires

Rôle du canal potassique KCNK3 dans l'hypertension artérielle pulmonaire associée au dasatinib et le dysfonctionnement des cellules endothéliales pulmonaires | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

L'hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) est une maladie cardio-pulmonaire sévère qui peut être déclenchée par l'exposition à des médicaments tels que le dasatinib (inhibiteur des tyrosines kinases, utilisé dans le traitement de la leucémie myéloïde chronique) ou facilitée par des prédispositions génétiques, telles que des mutations de perte de fonction dans le gène KCNK3 (codant pour un canal potassique). L'incidence de l'HTAP associée au dasatinib est estimée à 0,45%, suggérant des prédispositions individuelles. Cependant, les mécanismes de l’HTAP associée au dasatinib et/ou à une dysfonction de KCNK3 sont encore incomplets.

 

Dans le cadre des travaux de thèse d’Hélène Le Ribeuz, les chercheurs de l’unité UMR-S 999 « Hypertension pulmonaire : physiopathologie et innovation thérapeutique » (INSERM/UPSaclay, Le Plessis-Robinson) se sont intéressés aux mécanismes de l’HTAP associée à une dysfonction de KCNK3 et à une exposition au dasatinib. Dans cette étude les chercheurs ont identifié un nouveau variant du gène KCNK3 chez un patient atteint d'HTAP associée au dasatinib. Par la technique de patch-clamp, ils ont observé une diminution de la fonction de ce variant, suggérant un haut degré de pathogénicité. Par des expériences ex vivo sur artères pulmonaires isolées, ils ont également montré que l’exposition au dasatinib induit la constriction des artères pulmonaires en diminuant la fonction et l'expression de KCNK3. Par des expériences in vitro sur des cellules musculaires lisses d’artères pulmonaires (CML-APs) et des cellules endothéliales d’artères pulmonaires (CE-APs) humaines contrôles, ils ont mis en évidence que l’inactivation de KCNK3 favorise la dépolarisation de la membrane mitochondriale et promeut le changement métabolique de CML-APs vers la glycolyse. Au niveau des CE-APs, l’inactivation de KCNK3 réduit la migration, la prolifération et l’angiogenèse in vitro de ces cellules. Pour finir, par l’utilisation d’une approche de « proximity labeling » couplée à la spectrométrie de masse, ils ont pu mettre en évidence pour la première fois l'intéractome KCNK3, révélant que KCNK3 interagit avec diverses protéines dans différents compartiments cellulaires qui pourraient en partie expliquer l’importance de KCNK3 dans la circulation pulmonaire.

 

L’ensemble de ces résultats apporte de nouvelles connaissances de la physiopathologie de l’HTAP. Ces travaux démontrent que la perte de signalisation dépendante de KCNK3 contribue au dysfonctionnement endothélial de l'HTAP ainsi qu’au changement métabolique des CML-APs. Cette étude coordonnée par le Dr Fabrice Antigny (UMR-S 999) et publiée dans le American Journal of Respiratory Cell and Molecular Biology implique également l’Institut Necker-Enfants Malades, l’unité EA4397 de l’Université Paris-Est Créteil, le département génétique de la Pitié Salpêtrière et un groupe de recherche de la faculté de médecine de Madrid.

 

Contact : fabrice.antigny@inserm.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

GS HEADS / GS LSH - Professeur·euse attaché·e - Sensibilisation au développement durable

GS HEADS / GS LSH - Professeur·euse attaché·e - Sensibilisation au développement durable | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Les GS LSH et HeaDS ont obtenu un poste de Professeur.e attaché.e de l'Université Paris-Saclay, dont la mission sera de proposer une sensibilisation au développement durable des étudiants de master des mentions "Biologie-Santé" et "Sciences du médicament et des produits de santé". Il s’agit d’amener les étudiants à avoir une réflexion, dans leur discipline, autour de l’articulation de celle-ci avec le développement soutenable.

 

-> Voir la fiche de poste

 

La date limite de candidature est fixée au 23 avril 2024.

 

Contacts :

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Caractérisation phénotypique des patients avec hypertension artérielle pulmonaire et variants GDF2 (BMP9) et BMP10 : une étude internationale multicentrique

Caractérisation phénotypique des patients avec hypertension artérielle pulmonaire et variants GDF2 (BMP9) et BMP10 : une étude internationale multicentrique | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Il existe 12 gènes connus comme étant causaux dans l’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) et la moitié font partie de la famille du TGF-β. Parmi ces gènes, GDF2 et BMP10 codent pour 2 ligands (BMP9 et BMP10) impliqués dans le maintien du tonus vasculaire. Des cas de maladie de Rendu-Osler (MRO) ont été décrits chez des patients présentant des variants dans GDF2. Les caractéristiques phénotypiques des patients avec des variants GDF2 et BMP10 sont peu connues.

 

Une étude dirigée par le Pr David Montani, de l’UMR-S 999 « Hypertension pulmonaire : physiopathologie et innovation thérapeutique » (INSERM/UPSaclay et Service de Pneumologie, AP-HP, Hôpital Bicêtre) en collaboration avec l’équipe hollandaise du Pr Harm-Jan Bogaard, s'est penchée sur les caractéristiques clinicobiologiques de ces patients. Publiée dans European Respiratory Journal, l'étude a identifié 26 cas : 20 avec un variant GDF2 hétérozygote, 4 hétérozygotes pour BMP10, 1 homozygote pour GDF2 et un double hétérozygote pour GDF2 et un variant dans BMP10. Ces mutations sont rares, avec une prévalence de 1,3% pour GDF2 et de 0,4% pour BMP10. Tous les patients présentaient une HTP précapillaire, sans cas de MRO détecté. L’étude de la littérature a identifié que <10% des patients avec des variants GDF2 développaient une MRO, avec ou sans HTAP, et ceux avec des variants BMP10 pouvaient également présenter des cardiomyopathies et des retards du développement.

 

L'étude conclut que le mode de transmission de la maladie est semi-dominant pour les patients avec des variants GDF2, avec une pénétrance incomplète, soulignant le besoin de futures études pour mieux caractériser ces patients.

 

Légende Figure : Atteinte vasculaire pulmonaire identifiée au moment du diagnostic chez les patients avec variants pathogéniques dans BMPR2, GDF2, ACVRL1 et ENG.

 

Contact : david.montani@aphp.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Fréquence des cellules T régulatrices naturelles spécifiques du facteur VIII dans le sang périphérique de donneurs sains

Fréquence des cellules T régulatrices naturelles spécifiques du facteur VIII dans le sang périphérique de donneurs sains | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Environ 30% des patients atteints d’hémophilie A et traités par le facteur VIII (FVIII) humain recombinant développent des anticorps neutralisants. Ces anticorps sont retrouvés chez environ 20% des donneurs sains alors qu’ils expriment un niveau normal de FVIII. Dans une précédente étude, les chercheurs du Laboratoire d’Immunologie Cellulaire et Biotechnologie - LICB du DMTS/SIMoS (CEA/UPSaclay, Gif-sur-Yvette) ont montré que les lymphocytes T CD4+ conventionnels (Tconvs) spécifiques du FVIII sont présents à une fréquence élevée dans le sang périphérique de donneurs sains, expliquant l’existence d’anticorps anti-FVIII (Meunier et al., 2017).

 

Dans une nouvelle étude publiée dans European Journal of Immunology, les scientifiques de ce laboratoire ont recherché l’existence de lymphocytes T régulateurs CD4+FoxP3+ (Tregs) spécifiques qui contribueraient à diminuer les réponses immunitaires contre le FVIII. Ils ont développé une nouvelle approche méthodologique permettant l’amplification sélective de ces Tregs. Sur la base de l’expression du marqueur d’activation CD137, ils ont déterminé qu’ils étaient présents à une fréquence 10 fois inférieure à celle des Tconvs spécifiques. En collaboration avec le Laboratoire Epigénétique et Environnement – LEE du Centre National de Recherche en Génomique Humaine – CNRGH (CEA-Jacob, Evry), la stabilité de l’expression a été associée à la déméthylation de la région TSDR du gène FoxP3, suggérant leur origine thymique.

 

En conclusion, les auteurs ont mis en évidence pour la première fois l'existence de Tregs spécifiques du FVIII humain dans le sang de donneurs sains, suggérant leur rôle dans la suppression des réponses des Tconvs spécifiques du FVIII. Cette étude a mis en lumière un mécanisme de tolérance au FVIII, démontrant que celui-ci n’est pas ignoré par le système immunitaire, même chez des sujets normaux.

 

Contact :  catherine.menier@cea.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Utilisation des immunomodulateurs chez les patients immunodéprimés atteints de pneumonie suite à un Covid-19

Utilisation des immunomodulateurs chez les patients immunodéprimés atteints de pneumonie suite à un Covid-19 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Des équipes du département d’hématologie de l’hôpital Necker-Enfants malades AP-HP, du centre d’épidémiologie clinique de l’hôpital Hôtel-Dieu AP-HP, du département de rhumatologie de l’hôpital Bicêtre AP-HP, de l’Inserm, d’Université Paris Cité, de l’Institut Imagine, et de l’Université Paris-Saclay, coordonnées par les Prs Olivier Hermine, Raphaël Porcher et Xavier Mariette, ont étudié l’utilisation des immunomodulateurs chez les patients immunodéprimés atteints de pneumonie suite à un Covid-19 sévère ou critique.  Les résultats de cette étude ont fait l’objet d’une publication parue le 9 février 2024 dans la revue Lancet eClinical Medicine.

 

Lire le communiqué de presse

 

Contact : xavier.mariette@aphp.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Une nouvelle bactérie, capable de dégrader efficacement des fibres alimentaires variées, présente tous les atouts d'une bactérie bénéfique pour la santé humaine : focus sur Bacillus paralicheniformis

Une nouvelle bactérie, capable de dégrader efficacement des fibres alimentaires variées, présente tous les atouts d'une bactérie bénéfique pour la santé humaine : focus sur Bacillus paralicheniformis | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Une étude collaborative entre l'équipe Fonctionnalité de l'Ecosystème Intestinal (FInE), les plateformes MIMA2 et PAPPSO (Institut MICALIS, INRAE/AgroParisTech/UPSaclay, Jouy-en-Josas), le laboratoire Architecture et Fonction des Macromolécules  Biologiques (CNRS, Aix-Marseille) et les Collections Coordonnées Marocaines de Microorganismes (CCMM/CNRST, Rabat, Maroc) a démontré la capacité de plusieurs souches de la bactérie Bacillus paralicheniformis à dégrader efficacement des fibres végétales complexes, présentes dans notre alimentation, et carburant pour notre microbiote intestinal. Publiée dans Scientific Reports, cette étude a combiné criblages enzymatiques, analyses génomiques et étude de secretome, et mis en évidence un arsenal d'enzymes dédiées à l'hydrolyse des fibres de cellulose, hémicelluloses ou pectines présentes dans divers aliments (fruits, légumes, légumineuses, céréales). Ces fibres, composées de multiples combinaisons de sucres et de liaisons glycosidiques qui rendent leur structure moléculaire indigestibles par nos propres cellules, représentent des substrats privilégiés pour les bactéries fibrolytiques intestinales qui nourrissent, à leur tour, d'autres espèces de l'écosystème intestinal.

 

Chez certains individus souffrant de diabète ou d'inflammation intestinale, la fonction fibrolytique est altérée en raison d'une diminution des bactéries métabolisant ces fibres. L'équipe FInE de MICALIS caractérise des bactéries fibrolytiques qui pourraient être utilisées comme probiotique de nouvelle génération pour restaurer cette fonction du microbiote intestinal. Cette étude a identifié B. paralicheniformis parmi les bactéries fibrolytiques d'intérêt en santé humaine de par ses propriétés hémicellulolytiques, soutenue par des résultats sur l'innocuité des souches étudiées. Une seconde étude, en cours de publication, examine l'impact de cette bactérie sur la composition et les fonctions fibrolytiques et fermentatives du microbiote intestinal humain.

 

Légende Figure :A) Détection des activités enzymatiques de 9 souches de Bacillus paralicheniformis des CCMM. B) Cartographie des gènes de glycoside hydrolases, et de leurs substrats cibles, prédits in silico. C) Abondance de différentes glycoside hydrolases sécrétées par B. paralicheniformis selon la nature des fibres végétales métabolisées.

 

Contact : christel.maillet@inrae.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Un numéro spécial de la revue Antioxidants consacré aux cibles moléculaires du stress oxydatif

Un numéro spécial de la revue Antioxidants consacré aux cibles moléculaires du stress oxydatif | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le stress oxydatif, connu pour augmenter le risque de survenue de multiples troubles métaboliques et de maladies chroniques, ou le développement de cancer, est défini comme un déséquilibre entre la production d’espèces réactives de l'oxygène et la capacité des antioxydants à contrecarrer les effets délétères de ces molécules. Pour réguler l'équilibre d’oxydoréduction, de nombreuses enzymes antioxydantes et des antioxydants non enzymatiques peuvent être mis en jeu. Ainsi, les radicaux libres induits lors d’un stress oxydatif activent des facteurs de transcription pour favoriser la production d’antioxydants et la biogenèse mitochondriale. Un de ces facteurs de transcription, le nuclear factor erythroid 2-related factor 2 (Nrf2), joue un rôle majeur dans les réponses antioxydantes et anti-inflammatoires. Le Nrf2 contribue à l'équilibre redox en initiant la transcription de centaines de gènes impliqués dans les réponses antioxydantes et cytoprotectrices. Une meilleure compréhension des cibles moléculaires du stress oxydatif et de leurs interactions avec la voie de signalisation Nrf2 pourrait permettre d’envisager de nouvelle stratégies thérapeutiques dans différents types de pathologies humaines.

 

Dans un numéro spécial de Antioxidants, édité par le Prof Marcel Bonay de l’Unité End:icap UMR-S 1179 (INSERM/UPSaclay/UVSQ, Montigny le Bretonneux), les chercheurs ont été invités à soumettre des articles originaux ou des revues générales sur différents aspects de la modulation du stress oxydatif dans des modèles animaux ou chez l’homme. Les sujets inclus portaient sur les effets biologiques et physiologiques de la voie de signalisation Nrf2 dans les maladies neurodégénératives, infectieuses, métaboliques et les cancers.

 

Légende Figure : Représentation simplifiée du mécanisme d'action de Nrf2 et des voies avec lesquelles il interagit. Tiré d’un des articles de ce numéro spécial (Sani et al., 2023).

 

Contact: marcel.bonay@aphp.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Vers le développement de nanomédicaments plus efficaces grâce à la modélisation moléculaire

Vers le développement de nanomédicaments plus efficaces grâce à la modélisation moléculaire | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La mise au point de nouveaux nanomédicaments est quasi exclusivement basée sur la stratégie classique d'essais-erreurs, qui est extrêmement chronophage et qui nécessite beaucoup de ressources.

 

Dans une étude publiée dans Angewandte Chemie International Edition, les scientifiques de l'Institut Galien Paris-Saclay – IGPS et du laboratoire BioCIS (CNRS/UPSaclay, Orsay) ont mis au point une méthode de modélisation moléculaire de type « gros grains » permettant de guider la conception de nanoparticules de prodrogues polymères plus efficaces.

 

En se basant sur la surface accessible au solvant de la liaison polymère-principe actif comme paramètre discriminant pour prédire la libération du principe actif et donc la cytotoxicité des nanoparticules, ils ont mis au point une liaison plus prometteuse, qui a ensuite été validée expérimentalement in vitro sur des nanoparticules de prodrogues polymères basées sur deux principes actifs différents très utilisés en clinique.

 

Cette approche in silico pourrait permettre d'éviter de nombreuses expériences de criblage in vitro, de réduire les coûts et pourquoi pas de réduire l'expérimentation animale. 

 

Contact : julien.nicolas@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

SAVE THE DATE ! 2 avril 2024 - Journée Jeunes Chercheurs - GS HeaDS

SAVE THE DATE ! 2 avril 2024 - Journée Jeunes Chercheurs - GS HeaDS | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La Graduate School “Health & Drug Sciences“ (GS HeaDS) organise une Journée dédiée aux jeunes chercheurs de l’Université Paris-Saclay contribuant à l’innovation thérapeutique, au médicament et au diagnostic.

 

Cette journée aura lieu le mardi 2 avril 2024 dans le bâtiment Henri MOISSAN (17 avenue des Sciences - 91400 - Orsay).

 

Merci de bloquer d'ores et déjà cette date dans vos agendas !

 

Ce rendez-vous est l'occasion de connaître et de rencontrer les nouveaux arrivants contribuant à la GS HeaDS. 

 

Les chercheurs et chercheuses intéressés à participer avec une communication orale ou poster pour présenter leur thématique de recherche, merci de soumettre un abstract en format WORD utilisant le modèle disponible à l’adresse suivante : contact.gs-heads@universite-paris-saclay.fr avant le 16 février 2024.

No comment yet.
Rescooped by Life Sciences UPSaclay from Life Sciences Université Paris-Saclay
Scoop.it!

RAPPEL ! "Breaking Barriers in Chemical Science" - Mardi 27 février 2024 - 9h30 - bâtiment Henri Moissan

RAPPEL ! "Breaking Barriers in Chemical Science" - Mardi 27 février 2024 - 9h30 - bâtiment Henri Moissan | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La Graduate School Chimie et la Graduate School Health and Drug Sciences vous invitent à partager un petit-déjeuner sur le thème "Breaking Barriers in Chemical Science". 

 

Dans le cadre de la journée mondiale organisée par IUPAC "Global Women's Breakfast", nous vous donnons RDV

 

le mardi 27 février 2024

à partir de 9h30 en salle 4000

 bâtiment Henri Moissan HM1

 17 avenue des Sciences - 91400 - Orsay

 

Cette matinée est ouverte à toutes et tous et l'inscription est obligatoire ICI.

 

Plus d'information : https://iupac.org/gwb/information/

Contact : contact.gs-heads@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Le profilage moléculaire de cancers des voies biliaires révèle des paysages génomiques distincts entre l’ADN tumoral circulant et le tissu tumoral

Le profilage moléculaire de cancers des voies biliaires révèle des paysages génomiques distincts entre l’ADN tumoral circulant et le tissu tumoral | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Les cancers des voies biliaires (BTCs), incluant les cholangiocarcinomes (CCA) et les carcinomes de la vésicule biliaire (GBC), sont des tumeurs hétérogènes et rares, dont le pronostic est sombre. La majorité de ces tumeurs sont détectées à un stade avancé, avec des options thérapeutiques limitées.

 

Dans une étude publiée dans Experimental Hematology & Oncology, les scientifiques du laboratoire « Vulnérabilités génétiques et épigénétiques dans les tumeurs solides et les sarcomes » de l’UMR-S 981 (INSERM/UPSaclay/Gustave Roussy, Villejuif) ainsi que les médecins du Département d’Innovation Thérapeutique et d’Essais Précoces - DITEP de Gustave Roussy ont caractérisé le profil moléculaire d’une nouvelle cohorte de 128 tumeurs, parmi lesquelles 32 présentaient un profilage de l’ADN tumoral circulant (ctDNA) supplémentaire. Cette nouvelle cohorte d’échantillons appariés représente à date, une des plus grandes cohortes décrites dans cette pathologie.

 

Les auteurs ont pu identifier des altérations fréquentes dans les gènes impliqués dans la réparation de l’ADN et de remodelage de la chromatine, permettant ainsi d’accroître la proportion de patients avec des mutations actionnables, au-delà des altérations FGFR2 et IDH1 pour lesquels des thérapies ciblées ont déjà montré leur efficacité.

 

Les auteurs rapportent également une certaine disparité dans l’identification des altérations actionnables entre le ctDNA et l’ADN tumoral, notamment dans les gènes KRAS et FGFR2. Malgré tout, il existe une association positive significative entre les deux méthodes, soulignant ainsi leur complémentarité pour guider les décisions thérapeutiques. 

 

La caractérisation de cette nouvelle cohorte ainsi que la comparaison des profils moléculaires entre ADN tumoral circulant et tissulaire pourrait permettre de d’apporter de nouvelles options de prise en charge pour les patients atteints de BTCs.

 

Légende Figure : A) Etude de la cohorte de 128 patients atteints de BTCs avec un sous-groupe de 32 patients disposant d’un profilage de l’ADN tumoral tissulaire et circulant. B) Oncoplot du paysage moléculaire de la cohorte. Les mutations actionnables IDH1 et ATM sont conservées entre l’ADN tumoral circulant et tissulaire. Si les altérations FGFR2 actionnables sont davantage détectées dans le ctDNA, les mutations KRAS sont plutôt restreintes au tissu tumoral. C) Le nombre d’altérations entre le ctDNA et l’ADN tumoral sont positivement corrélés (p <0,05).

 

Contact: clemence.astier@gustaveroussy.fr ou sophie.postel-vinay@gustaveroussy.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Des micelles photoactivables pour une action cytotoxique contrôlée dans le temps et l’espace

Des micelles photoactivables pour une action cytotoxique contrôlée dans le temps et l’espace | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Dans une étude publiée dans ACS Applied Materials & Interfaces, des chercheurs du département Médicaments et Technologies pour la Santé (DMTS, UMR 0496, CEA/UPSaclay/INRAe, CEA Paris-Saclay, Gif-sur-Yvette), en collaboration avec l’Institute of Macromolecular Chemistry de Prague, ont développé des micelles nanométriques photoactivables qui ont été construites par assemblage de lipides amphiphiles dérivés du ferrocène.

 

Des expériences conduites in vitro ont montré qu’en absence de stimulus lumineux, les micelles étaient parfaitement tolérées et rapidement internalisées dans les cellules. En revanche, l’activation des micelles sous illumination induit une forte cytotoxicité qui est médiée par la génération de d’espèces réactives de l’oxygène directement au contact de la machinerie cellulaire.

 

Ces objets originaux constituent une nouvelle approche photothérapeutique que les équipes partenaires souhaitent maintenant étudier dans des modèles précliniques murins.

 

Contact : edmond.gravel@cea.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Des nanoconjugués de Budesonide pour le traitement des maladies inflammations pulmonaires

Des nanoconjugués de Budesonide pour le traitement des maladies inflammations pulmonaires | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Afin d’améliorer l'activité thérapeutique des glucocorticoïdes inhalés et réduire leurs effets secondaires, l’équipe INPACT de l’Institut Galien Paris-Saclay (Elias Fattal, Laurence Moine et Nicolas Tsapis) à conçu une forme d’administration combinant les avantages des nanoparticules, qui sont fortement captées par les cellules pulmonaires et notamment les macrophages alvéolaires, avec ceux des microparticules, qui présentent un bon dépôt dans les alvéoles. Cette forme devait permettre un meilleur ciblage du tissu pulmonaire, une libération contrôlée de la substance active tout en limitant son passage systémique.

 

Un conjugué de poly (acide malique)-budésonide a été synthétisé. Ce conjugué s'autoassemble en solution aqueuse pour former des nanoconjugués. Ces nanoconjugués de forme sphérique, de très faible diamètre (80 à 100 nm), permettent de véhiculer une charge élevée de substance active. Des études réalisées sur des macrophages murins activés par le lipopolysaccharide ont montré que le budésonide pouvait être régulièrement libéré des nanoconjugués et que son activité anti-inflammatoire était préservée.

 

Les nanoconjugués ont ensuite été incorporés dans des microparticules par une technique de séchage par atomisation. L’intérêt de cette transformation est qu’elle permet aux nanoconjugués d’atteindre la zone alvéolaire car ces microparticules ne subissent pas la clairance élevée des nanoparticules en suspension qui sont, en grande partie, exhalées à la suite de leur administration par inhalation. Les microparticules ont été produites avec un diamètre aérodynamique proche de 1 µm. Elles se redispersent facilement dans les liquides pulmonaires simulés. Elles ont fait l’objet d’études de pharmacocinétique chez le rat. Libéré in vivo par les nanoconjugués au sein des microparticules, le budésonide a été distribué de manière constante pendant 48 heures dans le tissu pulmonaire, le liquide bronchoalvéolaire et le culot cellulaire contenu dans ce fluide biologique.

 

Avec des taux de charge élevés, une cinétique de libération modulable et une faible cytotoxicité, les nanoconjugués délivrés par des microparticules sont prometteurs pour un traitement plus efficace des maladies inflammatoires pulmonaires.

 

Cette étude a été publiée dans Drug Delivery and Translational Research.

 

Contact : elias.fattal@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Une stratégie pour évaluer un scénario biosynthétique conduisant à des substances naturelles hautement complexes…

Une stratégie pour évaluer un scénario biosynthétique conduisant à des substances naturelles hautement complexes… | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Le décryptage de voie de biosynthèse de substances naturelles de structure complexe connait des avancées considérables du fait de l’explosion des technologies « omiques ». Quand aucune donnée ni génomique, ni enzymatique ne sont disponibles pour des familles entières de substances naturelles, le défi est encore plus grand.

 

Pour la première fois, l’équipe « chimie des substances naturelles » de BioCIS (CNRS/UPSaclay, Orsay) montre dans la revue Organic Letters comment, en alliant des questions de réactivité moléculaire et des approches chimio-informatiques pour visualiser des métadonnées issues de la métabolomique, il est possible de tester rapidement la pertinence d’hypothèses de biosynthèse. Une preuve de ce concept est apportée par l’étude d’une famille d’alcaloïdes d’origine marine : les alcaloïdes de type « manzamines » de structure incroyablement complexe. Les travaux permettent de mettre en évidence la réactivité très finement modulée des précurseurs biochimiques proposés, il y a plus de trente ans, par Baldwin et Whitehead dans une des hypothèses de biosynthèse de ces molécules fascinantes.

 

Ont collaboré à ce travail : Axel Leblond, Alexandre Nguyen, Charlotte Alcover, Karine Leblanc, Jean-François Gallard, Delphine Joseph, Erwan Poupon et Mehdi Beniddir.

 

Contact : erwan.poupon@universite-paris-saclay.fr ou mehdi.beniddir@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Une PCR Ultra-rapide comme outil de lutte contre l’antibiorésistance

Une PCR Ultra-rapide comme outil de lutte contre l’antibiorésistance | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Dans une étude publiée dans Journal of Antimicrobial Chemotherapy les scientifiques de l’équipe RESIST de l’UMR-S 1184 (INSERM/UPSaclay/CEA et CHU de Bicêtre, Laboratoire de Bactériologie-Hygiène, AP-HP, Le Kremlin-Bicêtre) et de la société BforCure (Montreuil, France) ont combiné leurs efforts pour adapter une nouvelle plateforme de PCR ultra rapide, Chronos Dx développée par BforCure, au diagnostic de l’antibiorésistance.

 

Les chercheurs ont développé un kit de PCR (Bfast [VRE Panel]) universel pour la détection des entérocoques résistants aux glycopeptides (ERG), utilisable sur Chronos Dx, mais aussi des plateformes de qPCR traditionnelles telles que la CFX96 Touch (Bio-Rad). Les ERG constituent un problème de santé publique, du fait de leurs descriptions de plus en plus fréquentes dans le monde, d’épidémies difficiles à contrôler en milieu hospitalier et du risque important de transfert de la résistance vers les staphylocoques. Ainsi le dépistage des patients hospitalisés à risque de portage des ERG est obligatoire pour contrôler leur dissémination. 

Le kit PCR Bfast [VRE Panel], un test quantitatif rapide et fiable pour la détection des 4 principaux gènes responsable de la résistance aux glycopeptides, vanA, vanB, vanD et vanM, présente des performances analytiques similaires (sensibilité et spécificité) au meilleur test commercialisé avec cependant une capacité de multiplexage augmenté (détection de 4 gènes versus 2 gènes), et un gain de temps important (16 min sur Chronos versus 45 min sur CFX96 Touch).

 

La robustesse, la simplicité d’utilisation et la rapidité du kit Bfast [VRE Panel] sur Chronos Dx, semblent inégalées par rapport aux autres outils de dépistage des ERG, et en font un véritable outil de diagnostic au point de soin.

 

Légende Figure : La plateforme Chronos DX. A) Thermocycleur Chronos DX (BforCure). B) Chambre d’amplification. C) Exemple de courbe d’amplification. Chronos DX enregistre la fluorescence en continu. Courbe bleue : vanA ; Courbe noire : vanB ; Courbe verte : vanD ; Courbe rouge : contrôle d'interne amplification (utile en cas de résultat négatif).

 

Contact : thierry.naas@aphp.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Vers une compréhension approfondie des interactions entre fibres alimentaires et bactéries du microbiote intestinal : mise en évidence des métabolites produits et des voies métaboliques mobilisées

Vers une compréhension approfondie des interactions entre fibres alimentaires et bactéries du microbiote intestinal : mise en évidence des métabolites produits et des voies métaboliques mobilisées | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Une étude entre l’équipe ProbiHôte (Institut Micalis, INRAE/AgroParisTech/UPSaclay, Jouy-en-Josas), les Unités MaIAGE (INRAE/UPSaclay, Jouy-en-Josas) et(SPI/DMTS (CEA-Joliot/INRAE/UPSaclay, Gif-sur-Yvette) et la société General Mills a permis de mieux comprendre les interactions entre fibres alimentaires et bactéries du microbiote intestinal. Les fibres alimentaires sont des sucres complexes présents dans les végétaux que nous consommons et carburant principal des bactéries du microbiote intestinal. Ces composants suscitent un intérêt croissant, à travers un nombre important d’études qui rapportent des bénéfices santé de la consommation de fibres via la métabolisation par le microbiote intestinal.

 

L’étude publiée dans mSystems a tout d’abord décrit l’effet de 4 fibres alimentaires (inuline, fibre de maïs, pectine, polydextrose) sur la croissance et l’activité fermentaire in vitro de 17 bactéries appartenant aux 3 phyla majoritaires (Bacteroidetes, Firmicutes, Actinobacteria) du microbiote intestinal. Les résultats ont montré que l’utilisation des fibres est principalement guidée par l’appartenance phylogénétiques des bactéries, qui disposent de systèmes enzymatiques distincts. Des études approfondies ont été réalisées par métabolomique (LC-MS Haute résolution) et transcriptomique (RNASeq, Plateforme de séquençage I2BC, CNRS, Gif-sur-Yvette). Les données ont montré que le métabolisme des fibres par des bactéries du microbiote stimulent la production de métabolites d’intérêt santé, au-delà de la production des acides gras à chaine courte. L’identité de nombreux analytes obtenus reste encore à explorer. Ce travail a aussi mis en évidence des voies de métabolisation spécifiques à chacune des fibres alimentaires étudiées et différentes en fonction des phyla bactériens.

 

Légende Figure : A : Schéma de la stratégie expérimentale pour l’analyse métabolomique sans à priori (LC-MS haute résolution) de surnageant bactérien après culture en présence de sucre d’intérêt ; :  Profil métabolomique obtenu en présence d’inuline pour 3 souches de Bacteroidetes  [B. xylanisolvens (B. xyla), B. thetaiotaomicron (B. theta), B. intestinalis (B. int)] et 3 souches de Firmicutes [S. variabile (S. var), R. intestinalis (R. int), E. rectale (E. rect)]. Ces données mettent en évidence : 1/ la production de métabolites d’intérêt santé en présence de fibre alimentaire et 2/ des profils métabolomiques différents en fonction de l’appartenance phylogénétique des bactéries. Le profil présenté est obtenu avec les variables annotées par la base de données de l’Unité SPI (CEA, Gif-sur-Yvette).

 

Contact : claire.cherbuy@inrae.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Une vraie révolution pour l’analyse fonctionnelle des microbiotes !

Une vraie révolution pour l’analyse fonctionnelle des microbiotes ! | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Une nouvelle génération de spectromètres de masse en tandem a vu le jour très récemment et propose des performances époustouflantes pour le séquençage des protéines. Basé sur un analyseur opérant à 200Hz, les signaux de l’Orbitrap Astral sont extrêmement denses en information, rendant leur interprétation particulièrement complexe si des bases de données généralistes sont nécessaires.

 

Dans une étude publiée dans Microbiome, les chercheurs de la plateforme ProGénoMix de l'UMR 0496 (SPI/DMTS CEA-Joliot/INRAE/UPSaclay, site de Marcoule) viennent de déjouer tous les pronostics en proposant une méthodologie astucieuse pour gérer la complexité des données. Appliquée sur un échantillon de matière fécale, les chercheurs ont pu identifier et quantifier plus de 122 000 peptides différents en 30 minutes de mesure, leur permettant de suivre un total de 38 000 groupes de protéines, et d’obtenir une image fonctionnelle très précise des voies métaboliques actives spécifiques de chaque bactérie, levure et champignon présent dans ce microbiote. Certes futile et appelé à être rapidement amélioré, les chercheurs ont établi au passage un record du monde : 122 000 entités chimiques différentes identifiées en 30 minutes !

 

La méthodologie pour établir la structure taxonomique d’une communauté microbienne et une description fine de son fonctionnement par le biais des protéines est si rapide que des applications en diagnostic peuvent être envisagées.

 

Légende Figure : Représentation schématique des voies métaboliques de deux bactéries présentes dans le microbiote analysé.

 

Contact : jean.armengaud@cea.fr

 

Voir la vidéo associée sur youtube

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Nanoparticules lipidiques à base de plasmalogène, administrées par voie intranasale, régulent divers biomarqueurs chez les souris atteintes de la maladie de Parkinson

Nanoparticules lipidiques à base de plasmalogène, administrées par voie intranasale, régulent divers biomarqueurs chez les souris atteintes de la maladie de Parkinson | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Les plasmalogènes, phospholipides caractérisés par une liaison vinyle-éther dans leur structure, représentent une nouvelle classe prometteuse de médicaments lipidiques contre divers troubles, notamment la neuro-inflammation, le stress oxydatif, le dysfonctionnement mitochondrial et les troubles du métabolisme lipidique. Ils peuvent activer les voies de signalisation neurotrophiques et neuroprotectrices, mais leur faible biodisponibilité limite leur efficacité dans le traitement des maladies neurodégénératives.

 

Dans un article récent publié dans Advanced Healthcare Materials, Yu Wu et Angelina Angelova de l'Institut Galien Paris-Saclay – IGPS (CNRS/UPSaclay, Orsay) ont créé différents types de nanoparticules lipidiques à cristal liquide (LCNPs) par auto-assemblage (vésicules et hexosomes), dans le but d'administrer des plasmalogènes par voie intranasale. Les résultats in vivo avec un modèle murin transgénique de la maladie de Parkinson mettent en évidence l'importance de la nanostructure déterminée par la composition des LCNPs.

 

Le traitement intranasal avec des vésicules et des hexosomes a entraîné une amélioration des symptômes comportementaux de la maladie de Parkinson et une régulation négative des gènes inflammatoires tels que Il6, Il33 et Tnfa. Les nanomédicaments à base de plasmalogènes entraînent aussi une amélioration des biomarqueurs de la maladie de Parkinson, du métabolisme des lipides ainsi que du type et du nombre de transcriptions réactives pouvant être impliquées dans la neurorégénération.

 

Contact : angelina.angelova@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Combiner la lumière et les inhibiteurs de protéines kinases dans le traitement du cancer

Combiner la lumière et les inhibiteurs de protéines kinases dans le traitement du cancer | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La photopharmacologie est un domaine émergent basé sur le contrôle spatial et temporel de l’activité d’une drogue grâce à la lumière. L’objectif est de concentrer l’activité thérapeutique d’une drogue au niveau des tissus et organes malades. C’est donc une approche prometteuse pour circonscrire les problèmes de sélectivité et par conséquent limiter les effets secondaires, principaux écueils des traitements thérapeutiques actuels. Une des stratégies est basée sur l’introduction, par liaison covalente, d’un groupement photolabile sur une drogue, la rendant temporairement inactive. L’irradiation lumineuse induit une réaction de photolyse conduisant à la libération localisée de la molécule d’intérêt (concept de photodécageage) avec une concentration locale suffisante pour initier l’effet biologique recherché.

 

Dans une étude publiée dans ChemBioChem par les équipes de BioCIS (UMR 8076 CNRS/UPSaclay, Orsay) et de l’unité « Chimie, Modélisation pour la Biologie du Cancer » (UMR9187/U1196 CNRS/INSERM/Institut Curie, Orsay), les scientifiques ont développé la première version photoactivable de UNC2025, un inhibiteur de tyrosine kinase majeur de la famille TAM transmembranaire (Tyro3, AXL et MERTK) impliquée dans la survie des cellules malignes de différents cancers localisés comme le colon, la prostate, la vessie et les cancers du sein. Le greffage de deux groupements photolabiles sur UNC2025 induit une perte totale d’activité de la prodrogue sur la famille TAM. Après irradiation à 370 nm, les 2 groupements photolabiles sont clivés rapidement (< 5 minutes) et l’activité inhibitrice de UNC2025 est restaurée comme démontrée dans les tests enzymatiques et les tests de survie cellulaire sur 2 lignées cellulaires de cancer de vessie.

 

Contact : sandrine.piguel@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Comment l'encapsulation contrôlée de cellules dans des hydrogels offre des perspectives pour leur cryopréservation

Comment l'encapsulation contrôlée de cellules dans des hydrogels offre des perspectives pour leur cryopréservation | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La cryoconservation est actuellement le seul moyen de stocker des cellules de mammifères à long terme, et joue donc un rôle crucial dans l'accompagnement de l'essor des thérapies cellulaires. Toutefois, cette technique peut également conduire à des pertes de viabilité ou de fonctionnalité cellulaire, dus à la nature même de la congélation : stress mécanique, stress osmotique, croissance et à la recristallisation de la glace, qui peuvent être particulièrement préjudiciables à des cellules sensibles.

 

Dans une étude publiée dans International Journal of Pharmaceutics, des chercheurs de l'Institut Galien Paris-Saclay – IGPS (CNRS/UPSaclay, Orsay) étudient l'influence de l'encapsulation préalable des cellules dans des matrices d'hydrogel à base d'alginate sur l'issue de la cryoconservation. Grâce au contrôle des propriétés physicochimiques des billes d'alginate sur un éventail de tailles, morphologies et techniques d'encapsulation, l'équipe a montré une influence directe de la taille des hydrogels sur la viabilité cellulaire après cryoconservation, avec maintien de la fonctionnalité cellulaire, dans le cas de macrophages. La survie cellulaire peut être corrélée à la déformation des systèmes sous l'effet de la cristallisation.

 

L'étude ouvre plusieurs perspectives sur la protection que pourrait apporter une incorporation contrôlée dans une matrice d'hydrogel sur la cryopréservation de cellules thérapeutiques. 

 

Contact : herve.hillaireau@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Bénéfice clinique des immunothérapies dans les cancers avancés en France : une estimation à l’échelle de la population française de 2014 à 2021

Bénéfice clinique des immunothérapies dans les cancers avancés en France : une estimation à l’échelle de la population française de 2014 à 2021 | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Si les immunothérapies (IT) ont considérablement amélioré le pronostic des patients atteints de cancers avancés en prolongeant leur survie, peu de données sont disponibles sur leur bénéfice clinique à l’échelle de la population. Dans une étude publiée dans ESMO Open, les chercheurs en économie de la santé de l’équipe Oncostat (CESP, UMR-S 1018 Inserm/UVSQ/UPSaclay, Villejuif) ont évalué rétrospectivement l’apport des immunothérapies (IT) par rapport à leurs comparateurs en terme de décès évité, d’année de vie gagnée et de QALY (année de vie en bonne santé), depuis leur commercialisation jusqu’en 2021.

 

L’analyse s’est intéressée à toutes les IT commercialisées en France entre 2014 et 2021, quelle que soit l’indication. Le nombre de patients ayant initié une IT par molécule et par indication a été estimé à partir du PMSI. Le bénéfice clinique des IT, exprimé en nombre de décès évités et d’années de vie gagnées (AVG) et de QALY par rapport à leur comparateur, a été calculé à partir des courbes de survie et des scores d’utilité.

 

Sur la période, 132 924 patients ont initié une immunothérapie dans 21 indications. Ces traitements ont permis d’éviter 16 173 décès par rapport aux traitements de référence et de gagner 37 316 années de vie et 27 709 QALYs.

 

L’introduction des immunothérapies a permis des bénéfices cliniques significatifs pour la population française, en terme d’AVG et de QALYs. L’accès précoce, lorsqu’il a été possible, a été une réelle opportunité pour les patients.

 

Contact : isabelle.borget@gustaveroussy.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

INVITATION : "Breaking Barriers in Chemical Science" - Mardi 27 février 2024 - 9h30 - bâtiment Henri Moissan

INVITATION : "Breaking Barriers in Chemical Science" - Mardi 27 février 2024 - 9h30 - bâtiment Henri Moissan | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La Graduate School Chimie et la Graduate School Health and Drug Sciences vous invitent à partager un petit-déjeuner sur le thème "Breaking Barriers in Chemical Science". 

 

Dans le cadre de la journée mondiale organisée par IUPAC "Global Women's Breakfast", nous vous donnons RDV

 

le mardi 27 février 2024

à partir de 9h30 en salle 4000

 bâtiment Henri Moissan HM1

 17 avenue des Sciences - 91400 - Orsay

 

Cette matinée est ouverte à toutes et tous et l'inscription est obligatoire ICI.

 

Plus d'information : https://iupac.org/gwb/information/

Contact : contact.gs-heads@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Rescooped by Life Sciences UPSaclay from Life Sciences Université Paris-Saclay
Scoop.it!

RAPPEL ! "Breaking Barriers in Chemical Science" - Mardi 27 février 2024 - 9h30 - bâtiment Henri Moissan

RAPPEL ! "Breaking Barriers in Chemical Science" - Mardi 27 février 2024 - 9h30 - bâtiment Henri Moissan | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

La Graduate School Chimie et la Graduate School Health and Drug Sciences vous invitent à partager un petit-déjeuner sur le thème "Breaking Barriers in Chemical Science". 

 

Dans le cadre de la journée mondiale organisée par IUPAC "Global Women's Breakfast", nous vous donnons RDV

 

le mardi 27 février 2024

à partir de 9h30 en salle 4000

 bâtiment Henri Moissan HM1

 17 avenue des Sciences - 91400 - Orsay

 

Cette matinée est ouverte à toutes et tous et l'inscription est obligatoire ICI.

 

Plus d'information : https://iupac.org/gwb/information/

Contact : contact.gs-heads@universite-paris-saclay.fr

No comment yet.
Scooped by Life Sciences UPSaclay
Scoop.it!

Fonctionnalisation de la sous-unité B de la toxine de Shiga comme outil vaccinal

Fonctionnalisation de la sous-unité B de la toxine de Shiga comme outil vaccinal | Life Sciences Université Paris-Saclay | Scoop.it

Des chercheurs de l'institut Curie, du Service d'Ingénierie Moléculaire pour la Santé (SIMoS) au sein du DMTS (CEA/UPSaclay, Gif-sur-Yvette) et de l'Hôpital Européen Georges-Pompidou, décrivent, dans deux publications, Cells et Biomaterials, la synthèse, l'ingénierie et l'évaluation des propriétés de la sous-unité B de la toxine bactérienne de Shiga (STxB), administrée par voie mucosale, comme outil vaccinal. Leurs résultats confirment l'intérêt de l'exploitation d'une STxB synthétique dans une stratégie de vaccination anti-tumorale et anti-infectieuse.

 

Lire l’Actu CEA-Joliot

 

Contact : denis.servent@cea.fr

No comment yet.