Veille territoriale AURH
61.7K views | +23 today
Follow
Your new post is loading...
Scooped by AURH - Agence d'urbanisme
Scoop.it!

Normandie - Nouvelles tarifications des trains intercités

Normandie - Nouvelles tarifications des trains intercités | Veille territoriale AURH | Scoop.it
Les billets des trains intercités évoluent... A la hausse. A compter de ce mercredi 19 Avril, sont concernés les titulaires des cartes de réduction (jeunes, enfants, week-end ou seniors). 
No comment yet.
Scooped by AURH - Agence d'urbanisme
Scoop.it!

Le débat se focalise sur l’impact du déficit des Intercités sur les finances régionales / La Région Normandie adopte un vaste plan d’investissement pour les transports ferroviaires

Le débat se focalise sur l’impact du déficit des Intercités sur les finances régionales / La Région Normandie adopte un vaste plan d’investissement pour les transports ferroviaires | Veille territoriale AURH | Scoop.it
Le Conseil régional de Normandie a voté lundi une autorisation de programme de 892 M€ dans le domaine ferroviaire. Cette enveloppe, exceptionnelle par son ampleur, comprend notamment l’achat de 40 …
AURH - Agence d'urbanisme's insight:
No comment yet.
Scooped by AURH - Agence d'urbanisme
Scoop.it!

L’avenir des trains Intercités parmi les dossiers soumis lundi 20 juin au Conseil économique et social de Normandie

La réunion du Ceser aura lieu pour la première fois à l’agglomération de Caen la mer La réunion du Ceser aura lieu pour la première fois à l’agglomération de Caen la mer CAEN (NORMANDIE). Les 156 membres du Conseil économique, social, environnement régional (Ceser) se réunissent lundi 20 juin à Caen, dans les locaux de l’hôtel de l’agglomération, là même où le conseil régional de Normandie tiendra désormais deux sessions plénières par an. Avant la séance publique de la Région le 26 juin, plusieurs dossiers sont soumis à l’avis des membres du Ceser.

http://www.paris-normandie.fr/breves/normandie/l-avenir-des-trains-intercites-parmi-les-dossiers-soumis-lundi-20-juin-au-conseil-economique-et-social-de-normandie-HH6081292#.V2PjSaLDFuI
No comment yet.
Scooped by AURH - Agence d'urbanisme
Scoop.it!

Amélioration des dessertes ferroviaires en Normandie - Hervé Morin trace son sillon

Amélioration des dessertes ferroviaires en Normandie - Hervé Morin trace son sillon | Veille territoriale AURH | Scoop.it

Le président de région a une nouvelle fois rencontré le secrétaire d'Etat aux transports lundi 11 avril.  Hervé Morin veut que la région ait compétence pour l'organisation et la gestion des trains intercités.


No comment yet.
Scooped by AURH - Agence d'urbanisme
Scoop.it!

Prise en main des trains Intercités - pour Hervé Morin « l’État progresse »

Ferroviaire. Hervé Morin rencontrait à nouveau le ministre des transports hier après-midi. Le président de Région se montre confiant quant à la prise de gouvernance par la collectivité.

http://www.paris-normandie.fr/detail_article/articles/5505307/newsletters/prise-en-main-des-trains-intercites--pour-herve-morin-l-etat-progresse#.Vwzk6nrDFId
No comment yet.
Scooped by AURH - Agence d'urbanisme
Scoop.it!

Hervé Morin confirme sa volonté de régionaliser les lignes Intercités avec Paris

Hervé Morin confirme sa volonté de régionaliser les lignes Intercités avec Paris | Veille territoriale AURH | Scoop.it
Hervé Morin, président UDI de la Région Normandie, a indiqué jeudi soir avoir obtenu de l’Etat lors d’un entretien avec le secrétaire d’Etat aux Transports, Alain Vidalies, l’engagement d’investir ...
No comment yet.
Scooped by AURH - Agence d'urbanisme
Scoop.it!

L’inquiétude grandit à l’approche des conclusions du “rapport“ Duron

L’inquiétude grandit à l’approche des conclusions du “rapport“ Duron | Veille territoriale AURH | Scoop.it
Les sénateurs UDI et UMP de la Seine-Maritime, Agnès Canayer (UMP), Charles Revet (UMP) et Catherine Morin-Desailly (UDI), montent à nouveau au créneau à propos de l’avenir des lignes normandes de la SNCF, et des trains Intercités ou TET (Trains d’équilibre du territoire) dans un courrier qu’ils viennent d’adresser au président de la SNCF, où il dénoncent le « double langage » de la SNCF.   En plus de la dégradation du service avec des «  conditions de transports devenues exécrables » les trois sénateurs reviennent sur le rapport que la société a rédigé à l’intention de la commission nationale “Avenir des trains d’équilibre du territoire“ que préside le député PS du Calvados Philippe Duron (*). Rédigé par Alain Le Vern, directeur Intercités et TER de la SNCF, et surtout ancine président PS du conseil régional de Haute-Normandie, ce rapport décrit les conditions de fonctionnement des lignes Intercités si l’Etat cessait de les subventionner comme le prévoit la loi. Il s’agirait d’une « scénario de l’absurde » comme la rapportait un autre sénateur UDI, Hervé Maurey, à la suite d’une rencontre avec Guillaume Pépy. Pour la seule ligne Paris – Rouen – Le Havre, le service serait alors ramené à quatre allers et retours par jour.   Les sénateurs UDI et UMP de la Seine-Maritime déplorent que la SNCF « n’apporte aucune réponse concrète » à leurs interrogations et que Philippe Duron ne prenne pas le temps de les recevoir. Cette « opacité a (…) le but unique de réduire drastiquement » les liaisons ferroviaires et de mettre la Normandie « devant le fait accompli » estiment les auteurs de la lettre qui demandent à être associés à l’élaboration des projets d’infrastructures.   Ce que les sénateurs dénomment “Rapport Le Vern“ est une des nombreuses études remises à la commission Duron qui doit remettre début juin ses « conclusions et recommandations » au gouvernement en vue de la préparation d’une nouvelle convention d’exploitation TET avec la SNCF dès 2016. Ce rapport sera ensuite présenté aux commissions compétentes du Parlement (Assemblée nationale et Sénat), préalablement à la décision du Gouvernement. Plus généralement, les élus de toutes les régions françaises craignent un désengagement de l’Etat aux dépens des budgets régionaux.   (*) En plus de Philippe Duron, la commission est composée de cinq parlementaires (1 UDI, 1 UMP, 1 PRG, 1 PS, 1 EELV), de deux élus régionaux (1 PS, 1 PCF) et de quatre personnalités qualifiées.  
No comment yet.