Le retour des champignons, des coléoptères et du Pic mar | EntomoNews | Scoop.it

(...)

Ce n'est que depuis 30 ou 40 ans que les gestionnaires forestiers ont pris conscience de l'importance de conserver une certaine proportion d'arbres morts ou vieux, d'augmenter la diversité des essences et de pratiquer des coupes sélectives.


Dans la Flandre belge, la loi locale impose désormais que cinq à dix grands arbres soient conservés par hectare, et un réseau de réserves biologiques, couvrant jusqu'à 5 % de la surface boisée totale, a été mis en place.


Ces mesures commencent à porter leurs fruits aujourd'hui, et plusieurs espèces qui avaient autrefois disparu recolonisent des régions entières : les champignons saproxyliques, les coléoptères xylophages et les oiseaux cavernicoles.

(...)