En viticulture, le chai est le lieu où se déroule la vinification[1].

Le terme est aussi utilisé pour indiquer le lieu où sont conservés en tonneaux (tonnelets, fûts, barils, etc.) les vins ou les eaux de vie. Par extension, on l’utilise même pour le lieu où sont emmagasinées des bouteilles de vin ou d’alcool[2] Il s’agit alors d’une cave à vin s'il est situé en partie ou en totalité en dessous du niveau du sol ou d’un cellier s'il est au niveau du sol.

Cette fonction d'édifice où se trouvent réunies toutes les étapes de la production vinicole à imposé aux architectes du monde entier des normes à respecter. Dans chaque pays viticole européen, l'originalité des constructions était restée bien apparente. Décoration, style, richesse de l'ornementation se surajoutaient à la simplicité des formes pour afficher une certaine prospérité surtout pour les grandes propriétés viticoles (villas toscanes, bodegas espagnoles, châteaux du Bordelais ou wineries du Nouveau Monde)[3].