L'actualité de l'Université libre de Bruxelles (ULB)
132.2K views | +19 today
Follow
L'actualité de l'Université libre de Bruxelles (ULB)
Enseignement, Recherche, événements: toute l'actualité de l'ULB - <a href="http://www.ulb.be" rel="nofollow">http://www.ulb.be</a>
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Université libre de Bruxelles
Scoop.it!

Marius Gilbert : « Une longue cohabitation avec le Covid-19 doit être envisagée »

Marius Gilbert : « Une longue cohabitation avec le Covid-19 doit être envisagée » | L'actualité de l'Université libre de Bruxelles (ULB) | Scoop.it
La « coronavida » pourrait durer des mois, voire un an. Marius Gilbert, chercheur en épidémiologie de l’ULB explique pourquoi notre mode de vie va être durablement impacté par l’épidémie de coronavirus.
Université libre de Bruxelles's insight:

Marius Gilbert, chercheur en épidémiologie à l’Université Libre de Bruxelles : « Pour un vaccin, il faudra attendre six mois en étant très optimiste, un an en étant optimiste » . 

No comment yet.
Scooped by Université libre de Bruxelles
Scoop.it!

"Sur des surfaces, on ignore si le virus garde sa capacité de contagion" - Santé - LeVif

"Sur des surfaces, on ignore si le virus garde sa capacité de contagion" - Santé - LeVif | L'actualité de l'Université libre de Bruxelles (ULB) | Scoop.it
On ne peut plus se côtoyer (de trop près). On ne peut plus se toucher. Mais on peut toujours sortir prendre l'air, faire ses courses ou se faire livrer. Et on finit par se demander si nos chaussures, nos achats, nos colis ne seraient pas eux aussi porteurs du Covid-19. Si les bancs sur lesquels on s'assoit, dans le parc, nos baskets de jogging qui foulent le tarmac, les bouteilles en plastique qu'on ramène du supermarché ne propagent pas, eux aussi, le virus. A tort, à raison ?
Université libre de Bruxelles's insight:

 "Lorsqu'il se retrouve dans l'air ou sur des surfaces, on ignore s'il garde sa capacité de contagiosité", indique Yves Coppieters, professeur à l'Ecole de santé publique (ULB).

No comment yet.
Scooped by Université libre de Bruxelles
Scoop.it!

Le Magazine "Questions en prime" répond aux questions des téléspectateurs.

Le Magazine "Questions en prime" répond aux questions des téléspectateurs. | L'actualité de l'Université libre de Bruxelles (ULB) | Scoop.it

Dans le magazine "Questions en prime", Sacha Daout revient sur les questions que se posent les téléspectateurs sur la crise du coronavirus en compagnie des experts invités sur le plateau.

Université libre de Bruxelles's insight:

Avec la participation d'Yves Coppieters, Professeur de santé publique, Ecole de santé publique de l'Université Libre de Bruxelles (ULB) (à partir de 45:00)

No comment yet.
Scooped by Université libre de Bruxelles
Scoop.it!

Coronavirus: quelles différences avec l'épidémie de Sras de 2002 ? - La Libre

Coronavirus: quelles différences avec l'épidémie de Sras de 2002 ? - La Libre | L'actualité de l'Université libre de Bruxelles (ULB) | Scoop.it
L'actuelle épidémie de coronavirus qui sévit à travers le monde n'est pas la première du genre. En 2002, une autre épidémie du même type s'était déclarée, principalement en Asie, et avait contaminé plus de 8000 personnes. Mais quelles sont les différences avec l'actuelle pandémie de Covid-19 ?
Université libre de Bruxelles's insight:

L’épidémie de Sras en 2002 a également démarré en Chine comme c’est le cas pour la pandémie actuelle, mais n’a touché que quelques pays et a été beaucoup plus limitée en nombre de cas. Cela est lié au fait que, pour le SRAS de 2002, les personnes étaient principalement infectieuses lorsqu’elles étaient malades elles-mêmes", explique Marius Gilbert, épidémiologiste à l'ULB.

No comment yet.
Scooped by Université libre de Bruxelles
Scoop.it!

"Face au coronavirus, l'Afrique dispose de forces et de faiblesses"

"Face au coronavirus, l'Afrique dispose de forces et de faiblesses"
Université libre de Bruxelles's insight:

Marius Gilbert, épidémiologiste de l'Université libre de Bruxelles, évoque pour le JDD les risques qui pèsent sur l'Afrique alors que l'épidémie de Covid-19 progresse.

No comment yet.