Les femmes plus sensibles au coaching sportif | L'actualité de l'Université libre de Bruxelles (ULB) | Scoop.it
"De manière générale, les femmes ont besoin de plus de soutien social pour gérer le stress, explique-t-elle. Au travers du coaching, elles vont chercher […] une aide extérieure pour mieux gérer le stress."

C’est ce que les spécialistes appellent "le mécanisme de coping" que l’on retrouve nettement moins dans le sport masculin. Coping signifie "s'adapter à", au stress en l’occurrence.