Coronavirus: quatre questions autour du micmac des amendes administratives | L'actualité de l'Université libre de Bruxelles (ULB) | Scoop.it
Les procureurs généraux ne voient pas de base légale aux amendes administratives communales pour mettre au pas les citoyens ne respectant les mesures de confinement. Les bourgmestres qui privilégiaient ce modèle pour désengorger la justice sont perdus. Le fédéral est appelé à clarifier la situation.