Une zone euro plus sociale et plus démocratique ? Les citoyens attendent toujours | L'actualité de l'Université libre de Bruxelles (ULB) | Scoop.it

Ce dont l’Europe meurt depuis 20 ans, c’est de l’immobilisme des progressistes autoproclamés qui, tout en clamant être les « bons Européens », sont surtout les défenseurs d’un statu quo intenable.