Opinion | Team buildings : stop ou encore ? | L'actualité de l'Université libre de Bruxelles (ULB) | Scoop.it

"On a tous eu, un jour ou l’autre, un team building qui nous a laissés sur notre faim ou qui nous a embarrassés parce que, décalé, gênant par ce qu’on nous demande d’y faire, parfois infantilisant ou trop intime. Au bout du compte, c’est alors plus de cynisme des participants après qu’avant, l’inverse du résultat recherché."