À la veille de la COP25, la Chine pointée du doigt pour son addiction au charbon | Vers la transition des territoires ! | Scoop.it
Après la sortie officielle des Etats-Unis de l'Accord de Paris, c'est un bien mauvais signal envoyé à la communauté internationale à quelques jours de la COP25. Dans un nouveau rapport du Global Energy Monitor, la Chine est de nouveau pointée du doigt pour sa production électrique au charbon. Après avoir suspendu la construction de nouvelles centrales pour lutter contre la pollution de l'air, le pays a accru ses capacités de 43 gigawatts en seulement un an et demi, annihilant les efforts du reste du monde.