La question du logement soulève une problématique essentielle du vieillissement et de la dépendance. Aujourd’hui, 90% des nonagénaires et la moitié des 6000 centenaires français vivent toujours à leur domicile, avec des risques, de chutes notamment, faute d’adaptation du logement. Les nouvelles technologies autour de l’habitat intelligent peuvent proposer des solutions intéressantes pour favoriser le maintien à domicile en toute sécurité des personnes âgées…


Via Hervé Denudt, Serge Meunier, association concert urbain