La crise du coronavirus n’est pas une bonne nouvelle pour le climat | Transition énergétique Occitanie | Scoop.it
Quand les cartes des émissions de gaz à effet de serre en Chine, avant et après le déclenchement de l’épidémie de coronavirus, ont été publiées, certains ont immédiatement crié victoire. Quand la circulation automobile s’arrête, quand les usines ne tournent plus, quand les gens sont enfermés chez eux, l’air devient respirable et le climat s’en porte mieux, sans délai. Nous vivions là une expérimentation grandeur nature de ce que pourrait être la fameuse « décroissance » prônée par certains militants écologistes. Mais la réalité est toute autre. La crise du coronavirus n’est pas bonne pour le climat. Elle peut même compromettre tous les efforts faits en la matière.