Transition énergétique Occitanie
58.1K views | +2 today
Follow
Transition énergétique Occitanie
Lutte contre le changement climatique, maîtrise de la consommation d'énergie, réduction de la précarité énergétique, développement et promotion des EnR en Occitanie
Curated by AREC Occitanie
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by AREC Occitanie from Développement Durable, RSE et Energies
Scoop.it!

Conclusions et recommandations provisoires du Groupe de travail 1 : RSE, compétitivité et développement durable


Via Stéphane NEREAU
No comment yet.
Rescooped by AREC Occitanie from Développement Durable, RSE et Energies
Scoop.it!

L'Europe est-elle sur le point de payer (cher) sa révolution énergétique manquée ?

L'Europe est-elle sur le point de payer (cher) sa révolution énergétique manquée ? | Transition énergétique Occitanie | Scoop.it

L'énergie est beaucoup plus chère en Europe que dans les grands pays industrialisés des autres régions du monde. En particulier, les prix du gaz sont 3 ou 4 fois plus élevés qu'aux Etats-Unis ou en Russie,et 12 % supérieurs à ceux de la Chine, selon la commission européenne. En réaction, cette dernière a adopté mercredi 22 janvier une recommandation qui autorise l'exploitation du gaz de schiste en Europe.


Via Stéphane NEREAU
Stéphane NEREAU's curator insight, January 24, 2014 1:13 AM
La décision européenne d'autoriser l'exploitation du gaz de schiste dans certains pays européens a-t-elle pour objectif de rattraper le retard du continent en termes de coûts ?

En fait cette décision concerne principalement certains pays d'Europe centrale et orientale, soit la Pologne et la Roumanie. Elle s'explique avant tout par des raisons d'indépendances énergétiques plutôt que de coût. La Pologne notamment est historiquement coincée entre la Russie et l'Allemagne, alliées énergétiquement via Gazprom. La Pologne a été la victime principale des guerres gazières russo-ukrainiennes à la fin des années 2000. C'est donc plutôt dans cette optique d'indépendance qu'il faut lire cette recommandation, car échanger du gaz contre du charbon risque finalement de revenir plus cher  à la Pologne. En effet, pour des raisons géologiques, elle va devoir forer beaucoup plus et profondément que les États-Unis.