Transition énergétique Occitanie
58.1K views | +2 today
Follow
Transition énergétique Occitanie
Lutte contre le changement climatique, maîtrise de la consommation d'énergie, réduction de la précarité énergétique, développement et promotion des EnR en Occitanie
Curated by AREC Occitanie
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by AREC Occitanie from Transports Alternatifs et Éco-Mobilité
Scoop.it!

Ce que la fin programmée de la voiture individuelle nous révèle sur notre futur économique

Ce que la fin programmée de la voiture individuelle nous révèle sur notre futur économique | Transition énergétique Occitanie | Scoop.it

La voiture individuelle, longtemps icône des sociétés de consommation, est en perte de vitesse aux États-Unis comme en Europe. Une tendance qui sonne comme la fin du "Véhicule pour Tous" et qui semble annoncer une lente évolution vers un modèle plus collectif.


Via Covivo
Les Médias en Chantier www.lmc.today's comment, March 14, 2014 10:09 AM
Je suis surpris de lire de telles choses. En réalité, je ne crois pas que ça soit vrai du tout. Tout au plus les acteurs majeurs du secteur d'aujourd'hui ne sont plus les acteurs majeurs du secteur de demain, c'est tout. Non, l'avenir est toujours bel et bien au moyen de transport individuel. Mais, forcément, comme les villes sont de mieux en mieux connectées et que la population devient de plus en plus urbaine, il y aura de plus en plus de gens pour se désinteresser de la voiture. Mais il y aura sur le monde bien plus de voitures à la fin du siècle qu'aujourd'hui. Fonctionnant à l'hydrogène ou au thorium, mais ce seront toujours des véhicules individuels. Evidemment que dans les zones urbanisées, de posséder une voiture pour plusieurs ou des modèles comme Autolib ont de l'avenir. Ca ne signifie pas que l'autonomie en matière de transport relève du passé. Pour ma part, j'ai déjà acquis que suivant où je dois aller à Paris, je laisserai ma voiture dans un P+R à l'entrée de l'agglomération. Mais le modèle ne deviendra pas plus collectif pour autant. Tout au plus moins individuel en zone urbaine.
Catherine Devin's curator insight, March 17, 2014 2:50 PM

La voiture continuerait-elle ainsi à porter la symbolique de la consommation : après l'essor incontrôlé, un effort vers la modération des pratiques, et donc une recomposition de nos pratiques, de notre façon de créer de la valeur et du bien-être, .... ?

Rescooped by AREC Occitanie from Mobilités _ covoiturage
Scoop.it!

Pourquoi la Suisse a-t-elle besoin de tarifer la mobilité?

Pourquoi la Suisse a-t-elle besoin de tarifer la mobilité? | Transition énergétique Occitanie | Scoop.it
La tarification de la mobilité («mobility pricing») est un principe économique qui veut que l'utilisateur participe davantage à son financement.

 

La Suisse dispose d’un très bon système de transport, mais il est de plus en plus engorgé. Pour les seules routes nationales, on compte 20 000 heures d’embouteillage par an. Dans de nombreuses parties du pays, les transports publics sont surchargés aux heures de pointe. En outre, le système suisse est très onéreux. D’après le compte fédéral de la mobilité, le coût total du trafic routier se monte à 70,5 milliards de francs par an et celui du chemin de fer à 11,4 milliards.

 

Les 3 erreurs structurelles de la politique des transports :

--> Le subventionnement du trafic avec l'argent des impôts renforce la demande

--> Le manque de différenciation des prix empêcher d'utiliser entièrement le système de tranport

--> Les décisions en matière d'investissement comportent un aspect politique

 

--> Réorganiser la base de financement

--> La redevance sur la mobilité, un facteur de croissance


Via Covivo, La Métropole de Lyon- M3
No comment yet.