Transition énergétique Occitanie
58.2K views | +0 today
Follow
Transition énergétique Occitanie
Lutte contre le changement climatique, maîtrise de la consommation d'énergie, réduction de la précarité énergétique, développement et promotion des EnR en Occitanie
Curated by AREC Occitanie
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by AREC Occitanie
Scoop.it!

Recours climatique : une pétition historique

Recours climatique : une pétition historique | Transition énergétique Occitanie | Scoop.it

Elle est entrée dans l’Histoire. Trois jours après sa mise en ligne, la pétition accompagnant le recours climatique de 4 ONG contre l’Etat français a déjà recueilli plus d’1,3 million de signatures. [MAJ 01/02/19 : plus de 2 100 000 signatures]

No comment yet.
Scooped by AREC Occitanie
Scoop.it!

La Cour internationale de justice reconnaît le droit à réparation des dommages à l'environnement

La Cour internationale de justice reconnaît le droit à réparation des dommages à l'environnement | Transition énergétique Occitanie | Scoop.it

Par une décision historique, l'organe judiciaire des Nations unies admet que les dommages environnementaux peuvent être réparés. Cette décision ouvre des perspectives aux Etats victimes des nuisances de leurs alter ego.

No comment yet.
Scooped by AREC Occitanie
Scoop.it!

Jusqu'où peuvent aller les lanceurs d'alerte ?

Jusqu'où peuvent aller les lanceurs d'alerte ? | Transition énergétique Occitanie | Scoop.it
Pourquoi les militants de Greenpeace ont-ils été sévèrement condamnés pour leur intrusion dans une centrale nucléaire ? Les lanceurs d'alerte doivent-ils être plus encadrés ? Sont-ils aujourd'hui moins protégés ? Actu-Environnement vous apporte des éléments de réponse dans son nouveau débat vidéo.
No comment yet.
Rescooped by AREC Occitanie from Economie Responsable et Consommation Collaborative
Scoop.it!

Le viticulteur qui avait refusé d'épandre des pesticides est relaxé

Le viticulteur qui avait refusé d'épandre des pesticides est relaxé | Transition énergétique Occitanie | Scoop.it

« C’est une victoire de la mobilisation citoyenne ». Ce sont les premiers mots de soulagement lancés par Emmanuel Giboulot à la sortie du palais de justice de Dijon ce 4 décembre. La Cour d’appel vient de prononcer sa relaxe au terme d’une bataille remontant à juin 2013. A l’époque, ce viticulteur bio refuse de se plier à un arrêté préfectoral l’obligeant à épandre un insecticide pour lutter contre une maladie de la vigne, la flavescence dorée (lire l’article de Basta ! ayant révélé l’affaire). Aucun foyer de la maladie n’est à ce moment là identifié dans son département, la Côte d’Or. Mais le vigneron encourt jusqu’à six mois de prison et 30 000 euros d’amende. 

Condamné en première instance le 7 avril dernier à 1000 euros d’amende, dont la moitié avec sursis, Emmanuel Giboulot décide de faire appel. La Cour a finalement invalidé l’arrêté préfectoral obligeant à traiter les vignobles. « Il n’avait pas été approuvé par le ministre de l’Agriculture et surtout le caractère d’urgence n’était pas démontré. C’est ce que nous défendions », se réjouit Benoist Busson, l’avocat du viticulteur auprès du journal Le Monde. Cette affaire a relancé la mobilisation contre les pesticides et marque probablement un tournant pour la profession viticole.

 

 


Via Aurélien BADET
No comment yet.