Un groupe de chercheurs français du réseau sur le stockage électrochimique (RS2E) mené par Patrice Simon (CIRIMAT), lauréat 2015 de la médaille d'argent du CNRS, vient de présenter une nouvelle méthode permettant de stocker l'énergie directement sur les puces électroniques.

Via Le CNRS Occitanie Ouest