Transition énergétique Occitanie
58.1K views | +2 today
Follow
Transition énergétique Occitanie
Lutte contre le changement climatique, maîtrise de la consommation d'énergie, réduction de la précarité énergétique, développement et promotion des EnR en Occitanie
Curated by AREC Occitanie
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by AREC Occitanie from Transports Alternatifs et Éco-Mobilité
Scoop.it!

RATP : 20% des bus rouleront au gaz naturel à l'horizon 2025

RATP : 20% des bus rouleront au gaz naturel à l'horizon 2025 | Transition énergétique Occitanie | Scoop.it

La RATP et GDF Suez ont signé mercredi un partenariat d'une durée de trois ans pour développer une solution d'avitaillement de centres de bus de la RATP en gaz naturel véhicules (GNV) et BioGNV.


Via Covivo
No comment yet.
Rescooped by AREC Occitanie from URBANmedias
Scoop.it!

Design et nouvelles technologies dans la ville

Partout dans le monde, des expérimentations voient le jour qui visent à améliorer la vie urbaine.
Via association concert urbain
No comment yet.
Rescooped by AREC Occitanie from Marketing et management public
Scoop.it!

Canada : l'électrification des transports, une mesure efficace ?

Canada : l'électrification des transports, une mesure efficace ? | Transition énergétique Occitanie | Scoop.it

Le gouvernement Marois veut miser sur l'électrification des transports pour réduire les émissions des gaz à effet de serre et notre dépendance au pétrole.
 
« Il n'y a pas seulement le véhicule électrique qui permettra d'atteindre ces objectifs. Ce que je considère pour les 10 ou 15 prochaines années, ce sont les véhicules hybrides rechargeables. Pour moi, c'est le meilleur des deux mondes. Ça permet de franchir la barrière de l'autonomie », dit Pierre Langlois qui est également consultant en mobilité durable et auteur du livre Rouler sans pétrole.
 
« La réalité pour les transports en commun, c'est que ce qui attire les usagers, c'est la ponctualité, le confort et l'efficacité. Ces éléments-là sont complètement séparés du fait que le transport soit électrique ou non. Aujourd'hui, le principal problème est que l'on doit améliorer l'offre de transport en commun, avant même de penser à électrifier les autobus ordinaires », soutient Pierre-Olivier Pineau, qui est également professeur agrégé à HEC Montréal.

 

 


Via Covivo, La Métropole de Lyon- M3
No comment yet.