GMOs, NBT & Sustainable agriculture
13.7K views | +0 today
Follow
GMOs, NBT & Sustainable agriculture
Site with information in English and French, used for teaching and educational purposes. Information about sustainable development, mainly related to agriculture, as well as assessment of [CO2] and climate change impact on plants;  or methods to decrease the use or the amount of  pesticides will be included on this site. Because biotechnologies are a part of the answer to these agricultural challenges, information about GMOs will be largely reported here.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Christophe Jacquet from Chimie verte et agroécologie
Scoop.it!

Pierre Fabre associé à la création du cluster chimie verte de Midi-Pyrénées | Pierre Fabre

Pierre Fabre associé à la création du cluster chimie verte de Midi-Pyrénées | Pierre Fabre | GMOs, NBT & Sustainable agriculture | Scoop.it

Les Laboratoires Pierre en tant qu’industriel co-fondateur du cluster mettent en place de nombreuses actions répondant à un ou plusieurs principes de la chimie verte, notamment sur le site de production d'actifs de Gaillac. Depuis la création de ce site de production en 1976, les principes de cette chimie « durable » sont systématiquement appliqués pour toutes les activités chimiques et mis en œuvre de la conception au procédé industriel final.


Via Isabelle Pélissié
No comment yet.
Rescooped by Christophe Jacquet from EntomoNews
Scoop.it!

Blattaculture

Blattaculture | GMOs, NBT & Sustainable agriculture | Scoop.it

 

C’est facile, pas cher et ça rapporte. L’éleveur peut espérer 20 € d’une livre de la poudre, qui sera utilisée en pharmacie et en cosmétique. Les bêtes mangent n’importe quoi, vivent dans le noir, trouvent leur bien-être animal entre des cartons à œufs bloqués par des tôles ondulées rouillées. Une fois engraissées, après s’être laissé ébouillanter sans crier ni provoquer les cris des amis des bêtes, elles sèchent au soleil.
C’est la Blatte américaine Periplaneta americana (Blat. Blattidé) qui marche le mieux.

 

[...]

 

D’après « Cockroach farms multiplying in China », par Barbara Demick. Lu le 15 octobre 2012 à www.latimes.com/

 


Via Bernadette Cassel
Rescooped by Christophe Jacquet from Chimie verte et agroécologie
Scoop.it!

Bretagne. Plouguenast va exploiter le filon des micro-algues | Ouest France Entreprises

Bretagne. Plouguenast va exploiter le filon des micro-algues | Ouest France Entreprises | GMOs, NBT & Sustainable agriculture | Scoop.it
La plus grande ferme d'Europe

Derrière le nom LDC Algae se cache un projet agro-industriel de culture de micro-algues à 30 millions d'euros. Il doit s'implanter à Plouguenast, près de Loudéac dans les Côtes-d'Armor, commune de 1 869 habitants.

Un choix géographique pas si anodin : Le Centre Bretagne est une position centrale pour une ferme qui s'alimente en lisier. Mais c'est également un territoire qui bénéficie d'un climat tempéré idéal pour des installations dont la température doit absolument rester constante.

Ce site de plus de 30 ha en fera même la plus grande ferme de micro-algues d'Europe à destination des secteurs cosmétiques, pharmaceutiques et alimentaires. C'est dire si l'enjeu est de taille.

Comment ça marche ?

Pour cultiver les micro-algues, LDC Algae se sert de lisier méthanisé, comme d'engrais. La méthanisation sera le vrai moteur du site : elle sera source de fertilisants, mais aussi de chaleur et de CO2.

De la Chine à la Bretagne

Ce projet, on le doit à René-Jean Guillard, d'origine nantaise. Ce chef d'entreprise français émigré en Chine a choisi la Bretagne pour y créer une exploitation de culture de micro-algues après plusieurs années passées dans le secteur de l'agroalimentaire.

Un virage « rentable » reconnaît l'entrepreneur, mais également de conviction. « La culture et l'exploitation des micro-algues doivent permettre de répondre aux problématiques du futur comme les besoins alimentaires, l'antibiorésistance ou la pression croissante sur les terres agricoles », indique-t-il. Un projet écolo en somme, où l'ensemble des ressources utilisées sont renouvelables.

 

 


Via Isabelle Pélissié
No comment yet.