GMOs, NBT & Sustainable agriculture
13.7K views | +0 today
Follow
GMOs, NBT & Sustainable agriculture
Site with information in English and French, used for teaching and educational purposes. Information about sustainable development, mainly related to agriculture, as well as assessment of [CO2] and climate change impact on plants;  or methods to decrease the use or the amount of  pesticides will be included on this site. Because biotechnologies are a part of the answer to these agricultural challenges, information about GMOs will be largely reported here.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Christophe Jacquet from Chimie verte et agroécologie
Scoop.it!

Les robots Naïo Technologies, jeunes pousses de la région toulousaine

Les robots Naïo Technologies, jeunes pousses de la région toulousaine | GMOs, NBT & Sustainable agriculture | Scoop.it
Offrir une solution de désherbage mécanique du vignoble sans produits chimiques : c'est l'ambition du roboticien Naïo Technologies, créé à Toulouse par deux jeunes ingénieurs. Après six ans

Via Yves Carmeille "Libre passeur", Isabelle Pélissié
No comment yet.
Rescooped by Christophe Jacquet from NBT - New breeding techniques
Scoop.it!

DailyTimes | Scientists asked to expedite research in agro-biotechnology

DailyTimes | Scientists asked to expedite research in agro-biotechnology | GMOs, NBT & Sustainable agriculture | Scoop.it
Talking to the Daily Times, agro-biotechnology experts and agriculturists on cotton, maize, corn and other crops said Pakistan should follow the developed world and developing nations like The Philippines and India who have already made significant economic progress by adopting the latest agri-technologies.

Via NBT
NBT's curator insight, March 30, 2017 8:29 AM
The positive impact of biotech crops around the world is evident in reducing pesticide usage, which is subsequently a positive for the environment, he added.
Rescooped by Christophe Jacquet from Abeilles, intoxications et informations
Scoop.it!

M. Valls et les OGM

Le programme de Manuel Valls, "L'abécédaire optimiste", expliqué en vidéo.

Via Bee Api?
No comment yet.
Rescooped by Christophe Jacquet from Abeilles, intoxications et informations
Scoop.it!

AFRIQUE du SUD – OGM : Monsanto à nouveau condamné pour publicité « non fondée » - Inf'OGM

AFRIQUE du SUD – OGM : Monsanto à nouveau condamné pour publicité « non fondée » - Inf'OGM | GMOs, NBT & Sustainable agriculture | Scoop.it

L’ASA n’a pas agi de sa propre initiative. C’est le Centre africain pour la Biosécurité (African Centre for Biosafety, ACB) qui a porté plainte auprès de l’ASA, l’organisme en charge du contrôle de la légalité des publicités.

 

L’ACB contestait les dires de l’entreprise semencière : les plantes génétiquement modifiées (PGM) « nous permettent de produire plus de nourriture, de façon durable, en utilisant moins de ressources ; d’assurer un environnement plus sain en réduisant les pesticides ; de diminuer les gaz à effet de serre et d’accroître substantiellement les rendements ».

 

Comme le droit le stipule, l’ASA a offert à Monsanto la possibilité de répondre aux accusations de l’ACB. Or, l’entreprise a simplement fourni des « liens Internet » vers certaines pages de son site.

 

L’ASA n’a pas considéré ces réponses comme pertinentes : elle attendait qu’un expert «  indépendant et crédible » confirme les différentes études mentionnées par Monsanto montrant les avantages des OGM vantés à la radio. L’ASA précise en effet, dans sa décision, qu’elle n’est pas « un expert technique et n’est pas en mesure d’interpréter des données scientifiques ».


Via Bee Api?
No comment yet.
Rescooped by Christophe Jacquet from EntomoNews
Scoop.it!

Tempête à l'INRA autour d'un rapport sur l'agriculture biologique

Tempête à l'INRA autour d'un rapport sur l'agriculture biologique | GMOs, NBT & Sustainable agriculture | Scoop.it

Par Marie Astier. Reporterre. « Plus de cent chercheurs en agronomie ont envoyé une lettre à la direction de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA). Dans cette lettre, révélée par Reporterre, les chercheurs vilipendent le parti pris non scientifique d’une étude critiquant l’agriculture biologique. Face à cette bronca exceptionnelle, la direction de l’Institut agronomique se réfugie dans le silence. »

 

« Ils sont agronomes, géographes, économistes, sociologues, généticiens ou encore chercheurs en cancérologie. Ils travaillent dans des écoles d’agronomie, des universités ou des instituts reconnus de la recherche française, tels que le CNRS (Centre national de la recherche scientifique), l’INRA (Institut national de la recherche agronomique) et l’INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale). »

 

« Ce matin, ils sont cent seize chercheurs à avoir signé en leur nom propre une longue lettre adressée au PDG de l’INRA. Reporterre a pu se la procurer : elle demande le retrait de ce qui était présenté comme une grande synthèse scientifique de l’institut sur l’agriculture biologique. Une copie a même été adressée au ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll. »

 

 Lettre à télécharger :


→ Demande de retrait du rapport INRA sur l'AB sls.pdf

 

[...]


Via Bernadette Cassel
No comment yet.
Rescooped by Christophe Jacquet from EntomoNews
Scoop.it!

Des cultures génétiquement modifiées comme moyen de défense contre l'araignée rouge

Des cultures génétiquement modifiées comme moyen de défense contre l'araignée rouge | GMOs, NBT & Sustainable agriculture | Scoop.it

Bulletins-electroniques. BE Espagne. « Agronomie. Une protection naturelle des récoltes contre les invasions d'acariens »

 

« Une équipe de recherche de l'Institut des Sciences de la Vigne et du Vin (ICVV) de l'Université de La Rioja, a identifié, grâce à l'interaction de l'étude des génomes d'une plante et d'un acarien, une substance naturelle qui permettrait d'éviter de recourir à l'usage de pesticides dans la lutte contre les acariens parasites des espèces cultivées. »

« L'étude génomique menée par l'équipe de l'ICVV sur la plante Arabidopsis thaliana et sur un acarien appelé araignée rouge, a permis d'identifier un sucre, l'indol-3-glucosinolato, naturellement produit par Arabidopsis Thaliana, mais également par le brocoli, et qui s'avère mortel pour l'araignée rouge qui est incapable de digérer. »

« Cette molécule, l'indol-3-glucosinolato, présente l'avantage d'être sans danger pour la santé humaine, et pourrait même présenter des propriétés anti cancérigènes. Elle ouvre des possibilités d'études intéressantes dans le domaine de la modification génétique des plantes : des cultures génétiquement modifiées pour exprimer le gène qui conduit à la fabrication de l'indol-3-glucosinolato pourraient ainsi acquérir un moyen de défense efficace contre l'araignée rouge. »

 



Via Bernadette Cassel
No comment yet.
Rescooped by Christophe Jacquet from EntomoNews
Scoop.it!

Des mouches OGM pour sauver les olives - Magazine GoodPlanet Info

Des mouches OGM pour sauver les olives - Magazine GoodPlanet Info | GMOs, NBT & Sustainable agriculture | Scoop.it

Plantation d’oliviers près de Séville, Andalousie, Espagne (37°22’ N – 6°05’ O). © Yann Arthus-Bertrand/Altitude

Des mouches transgéniques pourraient bientôt  servir à lutter contre les dommages causés par d’autres mouches dans les cultures d’olives d’Europe. Pour lutter contre un ravageur des cultures d’oliviers, la mouche de l’olive, une entreprise a en effet développé une version génétiquement modifiée de l’insecte. La version OGM du mâle de la mouche est équipée d’un gêne empêchant la perpétuation de l’espèce. Ce gêne doit entrainer la mort des femelles nées de la reproduction entre un  mâle  OGM et une femelle dans la nature.

Des mouches OGM au secours des oliviers

L’entreprise britannique Oxitec vient ainsi de déposer une demande d’autorisation pour effectuer des expérimentations en champs de cette technologie, rapporte la BBC le 20 novembre. Selon le site anglais, c’est la première fois qu’une entreprise dépose demande à tester l’introduction d’un insecte génétiquement modifiée dans des cultures.  Les tests, si l’autorisation est accordée par les autorités espagnoles, auront lieu en Espagne dans des oliviers recouverts de filets pour éviter la fuite des mouches OGM.

Craintes autours de ces essais transgéniques

Cette expérimentation fait craindre un risque de contamination. Helen Wallace de l’ONG Genewatch, dont la mission est de surveiller l’usage des OGM, explique ses craintes : « nous ne pensons pas que cette technologie soit très efficace. Ces mouches ne sont pas stériles Elles vont produire une descendance. Et les descendantes sont programmées pour mourir au stade larvaire, ce qui signifie qu’il restera encore beaucoup d’asticots OGM dans ces olives. »

Les mouches transgéniques, une alternative aux pesticides

Co-fondateur et responsables scientifique chez Oxitec, Dr Luke Alphey justifie ce choix technologique  «  la mouche de l’olive est le principal ravageur des cultures d’olives. Dans une mauvaise année, vous pouvez perdre une récolte entière. Et il s’agit d’un ravageur très difficile à contrôler. Il a été traité avec des insecticides mais face auquel il y  a désormais de nombreuses résistances ».

En Europe, près de 5 millions d’hectares d’olives sont cultivées. Ce n’est pas la première fois que l’idée de modifier génétiquement des insectes trouve une application puisque de telles technologies sont déjà expérimentes dans le cadre de la lutte contre le paludisme, par exemple : sur le même principe, des moustiques sont modifiés génétiquement pour faire en sorte que leur descendance ne soit pas viable.

- See more at: http://www.goodplanet.info/actualite/2013/11/21/mouches-ogm/#sthash.0ePSktPB.dpuf

Plantation d’oliviers près de Séville, Andalousie, Espagne (37°22’ N – 6°05’ O). © Yann Arthus-Bertrand/Altitude

Des mouches transgéniques pourraient bientôt  servir à lutter contre les dommages causés par d’autres mouches dans les cultures d’olives d’Europe. Pour lutter contre un ravageur des cultures d’oliviers, la mouche de l’olive, une entreprise a en effet développé une version génétiquement modifiée de l’insecte. La version OGM du mâle de la mouche est équipée d’un gêne empêchant la perpétuation de l’espèce. Ce gêne doit entrainer la mort des femelles nées de la reproduction entre un  mâle  OGM et une femelle dans la nature.

Des mouches OGM au secours des oliviers

L’entreprise britannique Oxitec vient ainsi de déposer une demande d’autorisation pour effectuer des expérimentations en champs de cette technologie, rapporte la BBC le 20 novembre. Selon le site anglais, c’est la première fois qu’une entreprise dépose demande à tester l’introduction d’un insecte génétiquement modifiée dans des cultures.  Les tests, si l’autorisation est accordée par les autorités espagnoles, auront lieu en Espagne dans des oliviers recouverts de filets pour éviter la fuite des mouches OGM.

Craintes autours de ces essais transgéniques

Cette expérimentation fait craindre un risque de contamination. Helen Wallace de l’ONG Genewatch, dont la mission est de surveiller l’usage des OGM, explique ses craintes : « nous ne pensons pas que cette technologie soit très efficace. Ces mouches ne sont pas stériles Elles vont produire une descendance. Et les descendantes sont programmées pour mourir au stade larvaire, ce qui signifie qu’il restera encore beaucoup d’asticots OGM dans ces olives. »

Les mouches transgéniques, une alternative aux pesticides

Co-fondateur et responsables scientifique chez Oxitec, Dr Luke Alphey justifie ce choix technologique  «  la mouche de l’olive est le principal ravageur des cultures d’olives. Dans une mauvaise année, vous pouvez perdre une récolte entière. Et il s’agit d’un ravageur très difficile à contrôler. Il a été traité avec des insecticides mais face auquel il y  a désormais de nombreuses résistances ».

En Europe, près de 5 millions d’hectares d’olives sont cultivées. Ce n’est pas la première fois que l’idée de modifier génétiquement des insectes trouve une application puisque de telles technologies sont déjà expérimentes dans le cadre de la lutte contre le paludisme, par exemple : sur le même principe, des moustiques sont modifiés génétiquement pour faire en sorte que leur descendance ne soit pas viable.

- See more at: http://www.goodplanet.info/actualite/2013/11/21/mouches-ogm/#sthash.0ePSktPB.dpuf

Plantation d’oliviers près de Séville, Andalousie, Espagne (37°22’ N – 6°05’ O). © Yann Arthus-Bertrand/Altitude

Des mouches transgéniques pourraient bientôt  servir à lutter contre les dommages causés par d’autres mouches dans les cultures d’olives d’Europe. Pour lutter contre un ravageur des cultures d’oliviers, la mouche de l’olive, une entreprise a en effet développé une version génétiquement modifiée de l’insecte. La version OGM du mâle de la mouche est équipée d’un gêne empêchant la perpétuation de l’espèce. Ce gêne doit entrainer la mort des femelles nées de la reproduction entre un  mâle  OGM et une femelle dans la nature.

Des mouches OGM au secours des oliviers

L’entreprise britannique Oxitec vient ainsi de déposer une demande d’autorisation pour effectuer des expérimentations en champs de cette technologie, rapporte la BBC le 20 novembre. Selon le site anglais, c’est la première fois qu’une entreprise dépose demande à tester l’introduction d’un insecte génétiquement modifiée dans des cultures.  Les tests, si l’autorisation est accordée par les autorités espagnoles, auront lieu en Espagne dans des oliviers recouverts de filets pour éviter la fuite des mouches OGM.

Craintes autours de ces essais transgéniques

Cette expérimentation fait craindre un risque de contamination. Helen Wallace de l’ONG Genewatch, dont la mission est de surveiller l’usage des OGM, explique ses craintes : « nous ne pensons pas que cette technologie soit très efficace. Ces mouches ne sont pas stériles Elles vont produire une descendance. Et les descendantes sont programmées pour mourir au stade larvaire, ce qui signifie qu’il restera encore beaucoup d’asticots OGM dans ces olives. »

Les mouches transgéniques, une alternative aux pesticides

Co-fondateur et responsables scientifique chez Oxitec, Dr Luke Alphey justifie ce choix technologique  «  la mouche de l’olive est le principal ravageur des cultures d’olives. Dans une mauvaise année, vous pouvez perdre une récolte entière. Et il s’agit d’un ravageur très difficile à contrôler. Il a été traité avec des insecticides mais face auquel il y  a désormais de nombreuses résistances ».

En Europe, près de 5 millions d’hectares d’olives sont cultivées. Ce n’est pas la première fois que l’idée de modifier génétiquement des insectes trouve une application puisque de telles technologies sont déjà expérimentes dans le cadre de la lutte contre le paludisme, par exemple : sur le même principe, des moustiques sont modifiés génétiquement pour faire en sorte que leur descendance ne soit pas viable.

 


Via Bernadette Cassel
Bernadette Cassel's curator insight, November 26, 2014 4:11 PM


SUR ENTOMONEWS


→  Kabylie. La récolte oléicole compromise ?


Rescooped by Christophe Jacquet from NBT - New breeding techniques
Scoop.it!

Les NBT, une solution d’avenir pour l’agriculture selon l'OPECST - Info NBT

Les NBT, une solution d’avenir pour l’agriculture selon l'OPECST - Info NBT | GMOs, NBT & Sustainable agriculture | Scoop.it
Au terme de deux années d’étude, les députés et les sénateurs de l’OPECST (groupe d’étude transpartisan) ont annoncé le 28 mars 2017 qu’ils « soutiennent le développement des nouvelles techniques de sélection végétale ». Symbole du contrôl

Via NBT
NBT's curator insight, April 5, 2017 10:07 AM
Des travaux menés, l’OPECST retient que « si l’on prend les variétés végétales, cela fait près de 10 000 ans que les Hommes ont inventé l’agriculture et les sélectionnent, récolte après récolte, pour améliorer leurs propriétés. Des plantes aussi courantes que le raisin, le maïs ou le blé n’ont rien de naturel, les espèces naturelles dont elles dérivent n’étaient ni comestibles ni cultivables ».
Rescooped by Christophe Jacquet from Abeilles, intoxications et informations
Scoop.it!

Le Chili célèbre le triomphe contre la Loi Monsanto et l'Accord UPOV...

Le Chili célèbre le triomphe contre la Loi Monsanto et l'Accord UPOV... | GMOs, NBT & Sustainable agriculture | Scoop.it

Le retrait de la loi Monsanto sur la privatisation des semences paysannes et la non adhésion à la Convention UPOV 91 sur la protection de l’obtention des végétaux sont célébrées par les citoyens chiliens qui se mobilisent activement en défense de la production agro-écologique et de la culture familiale paysanne.
../...

Un rôle remarquable a été joué par les femmes paysannes et indigènes, les agriculteurs biodynamiques, conjointement avec des associations socio-ambiantales, indigènes, de consommateurs et des familles, chacun d’entre eux concernés par la possibilité bénéficier d’une alimentation saine et sûre. Ensemble ils formèrent le cœur du mouvement de défense des semences.

 

Il faut faire remarquer qu’au cours des dernières années, au Chili, la redécouverte des valeurs de l’agriculture familiale paysanne, et de l’agro-écologie - comme alternatives concrètes pour affronter un changement climatique, également en réponse à la nécessité pour la population de disposer d’une plus grande quantité et d’une meilleure alimentation - a pris de l’ampleur

 

 


Via Bee Api?
Rescooped by Christophe Jacquet from Abeilles, intoxications et informations
Scoop.it!

Agriculture: Le Foll favorable à un débat sur les OGM

Agriculture: Le Foll favorable à un débat sur les OGM | GMOs, NBT & Sustainable agriculture | Scoop.it

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll s'est montré favorable mardi à un débat sur "l'intérêt général" qu'il y aurait éventuellement à recourir aux organismes génétiquement modifiés, les OGM.
"Il y a un débat qu'il faut organiser sur l'intérêt général qui peut être, ou pas, d'utiliser les OGM" a indiqué le ministre lors de l'émission en ligne co-organisée par le site linternaute.com et les quotidiens 20 Minutes et Ouest-France.


"Il faut laisser aux Etats des possibilités juridiquement cadrées pour prendre une décision" sur la culture ou non des OGM au sein de l'Union européenne. Or, "tout le monde s'en lave un peu les mains", a regretté M. Le Foll qui réclame "des règles claires".
"Il y a des sojas qui sont utilisés pour l'alimentation du bétail qui sont OGM, qui sont importés", a-t-il rappelé, notamment en France où la culture commerciale des OGM est interdite.

 

 


Via Bee Api?
No comment yet.
Rescooped by Christophe Jacquet from Abeilles, intoxications et informations
Scoop.it!

Néonicotinoïdes 2, le retour? - Revenu Agricole

Néonicotinoïdes 2, le retour? - Revenu Agricole | GMOs, NBT & Sustainable agriculture | Scoop.it

Le Parlement européen a adopté mardi un texte, sans valeur législative ou juridique, qui prône de revenir sur l'interdiction des insecticides néonicotinoïdes, actuellement en vigueur dans l'UE selon l'AFP.

 

Le texte d'apparence anodine et destiné officiellement à défendre le secteur horticole en Europe, était porté par la conservatrice britannique Anthea McIntyre, une eurodéputée connue notamment pour ses positions pro-OGM.

 

Le rapport dit d'initiative parlementaire, a été adopté par 354 voix pour, 285 contre et 21 abstentions.


Via Bee Api?
No comment yet.
Rescooped by Christophe Jacquet from Insect Archive
Scoop.it!

Éducation au développement durable : une brochure sur l'agriculture urbaine

Éducation au développement durable : une brochure sur l'agriculture urbaine | GMOs, NBT & Sustainable agriculture | Scoop.it

[...] Le groupe de travail Benelux (Environnement et Éducation) « Éducation au Développement durable » espère, grâce à cette brochure, partager les connaissances et les informations disponibles dans les trois pays à toute personne intéressée, jeune ou moins jeune.

 

Agriculture urbaine durable dans le Benelux, français (pdf) et en néerlandais (pdf)

 


Via Bruno Vitasse \\ Zone-AH!, Bernadette Cassel
Bruno Vitasse \\ Zone-AH!'s curator insight, December 20, 2013 12:45 PM

http://www.benelux.int/fr/pub/pub_stadslandbouw.asp

Bernadette Cassel's curator insight, December 25, 2013 1:05 PM


Cette brochure s'adresse « aux habitants, aux animateurs socio-culturels, mais aussi aux écoles et aux instituts désireux de lancer des projets de jardins partagés. Le document dresse un aperçu de quelques initiatives couronnées de succès dans différentes villes du Benelux et prodigue de précieux conseils pour se mettre à l'ouvrage et récolter les fruits de son travail. »