Des bactéries intestinales d'une larve peuvent dégrader du plastique - | GMOs, NBT & Sustainable agriculture | Scoop.it

Le plastique est bien connu pour rester dans l’environnement pendant des années sans se décomposer, contribuant de façon significative aux déchets. Mais des scientifiques ont maintenant découvert que des bactéries provenant de l’intestin d’une larve connue pour grignoter les emballages alimentaires peuvent dégrader le polyéthylène, le plastique le plus commun. Publiée dans la revue de l’ACS Environmental Science & Technology, la découverte pourrait conduire à de nouvelles façons d’aider à se débarrasser des déchets persistants autrement, disent les scientifiques.