Lait de Normandie... et d'ailleurs
168.9K views | +55 today
Follow
 
Scooped by Cedric
onto Lait de Normandie... et d'ailleurs
Scoop.it!

USA : Forte augmentation des exportations de beurre et de crème vers le Canada

USA : Forte augmentation des exportations de beurre et de crème vers le Canada | Lait de Normandie... et d'ailleurs | Scoop.it

VOLUMES: United States exports in OCTOBER 2016 compared to October 2015 increased in volumes for Butter (+178.9%) Cream (+826.5%) Cheese (+5.3%) SMP (+14.4%) Whey Powder (+28.1%) decreased for WMP (-23.9%) Condensed Milk (-3.3%) Bulk and pack. milk (-16.1%)  ...›

No comment yet.
Lait de Normandie... et d'ailleurs
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Cedric
Scoop.it!

La prairie, un atout pour le climat

La prairie, un atout pour le climat | Lait de Normandie... et d'ailleurs | Scoop.it
Le saviez-vous ? Les prairies sont des puits de carbone : L'herbe capte le carbone de l’air par la photosynthèse et le stocke dans le sol sous forme de carbone organique…

Cedric's insight:
voir aussi Les chiffres clés des prairies et parcours en France https://idele.fr/detail-article/les-chiffres-cles-des-prairies-et-parcours-en-france
No comment yet.
Scooped by Cedric
Scoop.it!

Irlande - Teagasc : Vers un coût de production de 2 331 €/vache en 2023

Irlande - Teagasc : Vers un coût de production de 2 331 €/vache en 2023 | Lait de Normandie... et d'ailleurs | Scoop.it

En vêlage de printemps, le coût moyen d'élevage d'une vache en 2021 était de 1656 €/vache (coût d'entretien de la vache et coûts de sa génisse de remplacement compris).


En 2022, ce coût est passé de 1 656 €/vache à 2 218 €/vache, soit une augmentation de 562 €. Cela équivaut à une augmentation de 33 % du coût de production, soit un coût moyen de 37,84 c/L pour 2022.

Cedric's insight:
Ces estimations n'incluent pas les terres possédées et les coûts de main-d'œuvre.
No comment yet.
Scooped by Cedric
Scoop.it!

Lait bio : Face à la crise, l'interpro vise une stabilisation de la consommation

Lait bio : Face à la crise, l'interpro vise une stabilisation de la consommation | Lait de Normandie... et d'ailleurs | Scoop.it

Alors que l'élevage laitier bio subit les conséquences d'un retrait de la consommation depuis près de deux ans, amplifié par la baisse du pouvoir d'achat ces derniers mois, le Cniel mise sur les actions de communication et de lobbying pour enrayer le phénomène...


Côté producteurs, les conversions sont à l’arrêt et les cessations s'accélèrent…

Cedric's insight:
voir aussi Qui l’eut cru… La filière Bio appelle au secours la grande distribution ?!

Lait bio de France demande une concertation pour "aider les fermes" https://sco.lt/8aw59E
No comment yet.
Scooped by Cedric
Scoop.it!

Fonterra réduit ses prévisions de prix du lait en raison de la faiblesse de la demande

Fonterra réduit ses prévisions de prix du lait en raison de la faiblesse de la demande | Lait de Normandie... et d'ailleurs | Scoop.it

Fonterra a abaissé pour la deuxième fois sa fourchette de prévisions de prix du lait à la production pour la saison 2022/23 en raison de la hausse des coûts et du fléchissement de la demande de poudre de lait entier…


Le premier exportateur mondial de produits laitiers s'attend désormais à payer aux agriculteurs entre 8,50 et 9,50 dollars néo-zélandais par kilogramme de lait solide (kgMS), contre 8,50 à 10,00 dollars néo-zélandais par kgMS qu'il prévoyait en août…

Cedric's insight:
(1 $ = 1,5731 dollars néo-zélandais)

voir aussi Fonterra réduit ses prévisions de collecte de lait 2022-23 https://sco.lt/5Q1xiq
No comment yet.
Scooped by Cedric
Scoop.it!

Bel va vendre du fromage à tartiner contenant des protéines laitières… sans lait

Bel va vendre du fromage à tartiner contenant des protéines laitières… sans lait | Lait de Normandie... et d'ailleurs | Scoop.it

Le groupe Bel lancera bientôt aux États-Unis un fromage à tartiner végétal contenant des protéines laitières obtenues par fermentation, sans utiliser de lait de vache. Pour cela, l'entreprise s'appuie sur la start-up californienne Perfect Day, à l'origine d'une technologie de synthèse des protéines laitières…


Après avoir planché sur la formulation de son produit, Bel a noué un contrat avec Perfect Day, qui lui fournit ces protéines laitières non-animales. Pour les produire, la start-up américaine a développé un processus de fermentation de précision. "Ce sont des micro-organismes qui vont se multiplier et cibler la synthèse de protéines spécifiques", des protéines laitières similaires à la beta-lactoglobuline du lactosérum…


Pour y travailler, Bel a également noué un partenariat de recherche avec la start-up français Standing Ovation qui travaille, elle aussi, sur la synthèse de protéines laitières. D'autant que l'entreprise n'est pas la seule à lorgner sur ce marché en pleine croissance: le géant Unilever compte vendre dès 2023 une crème glacée au "lait de vache sans vache" et Starbucks a déjà testé dans certains de ses cafés des produits contenant les protéines Perfect Day…

Cedric's insight:
No comment yet.
Scooped by Cedric
Scoop.it!

[Dossier] Mais qu’est-ce qui ne va pas chez Sodiaal Coop ?

[Dossier] Mais qu’est-ce qui ne va pas chez Sodiaal Coop ? | Lait de Normandie... et d'ailleurs | Scoop.it

Les producteurs reprochent aux administrateurs de Sodiaal « de ne pas défendre suffisamment les intérêts des éleveurs ». Ils se disent lassés de « servir de variable d’ajustement » et dénoncent aussi un « manque de transparence » de leur coopérative, en critiquant ses choix de gestion. « Cela fait dix ans que nous demandons une rénovation et cela ne se fait pas»…


« Nous sommes allés trois fois voir les enseignes de grande distribution pour obtenir des hausses qui auraient permis de couvrir les charges et de payer le lait plus cher. Nous en avons obtenu, mais nous n’avons pas réussi à faire passer tout ce que nous espérions et l’effet n’est pas immédiat… Du côté du marché beurre-poudre, si un certain nombre de contrats qui lient la coopérative à ses acheteurs ont été renégociés, l’effet n’est pas non plus immédiat… Le lait infantile reste un point noir, avec un marché qui s’est complètement retourné »…


« En plus de la difficulté de passer des hausses tarifaires auprès des GMS françaises, le groupe a été pénalisé par des contrats à couverture longue sur les produits industriels. En 2022, l’entreprise a dû honorer des engagements commerciaux négociés sur des durées longues et décalés par rapport à la situation du moment »...


Depuis la suspension de sa formule de prix le 1er juillet, le groupe coopératif diminue « de façon égalitaire les prix A et B. Puis, au prix B, nous ajoutons le surcoût lié à l’énergie »…


Sodiaal a « un objectif de ratios bancaires à respecter…, c’est la réalité économique de l’entreprise aujourd’hui. Nous devons être prudents et c’est pour cela que nous pilotons la stratégie de l’entreprise mois par mois »…


« Sodiaal travaille depuis dix ans pour moins dépendre des produits basiques et créer plus de valeur, Nous sommes passés de 1Md à 400 Ml transformés en beurre-poudre »…


La coopérative tente de calmer le jeu en annonçant qu’une nouvelle formule de prix sera mise en application dès le début d’année 2023, ce qui lui permettra d’être plus réactive aux évolutions conjoncturelles…


« Ce sera bien différent début janvier. On devrait être au même niveau que les autres entreprises. Notre objectif est d’obtenir un prix de 500 €/1000l auprès de nos clients intégrant l’effet sécheresse et l’effet inflation, appliqué dès le 1er janvier.»…


Sodiaal a annoncé 420 €/1000 l de prix de base A pour les livraisons de décembre et 483 €/1000 l pour celles de janvier…


Le propriétaire de Candia et de Yoplait veut revaloriser les tarifs de ses produits de 15 % à 20 % pour 2023. « Les jours sont comptés pour la filière laitière. Nous jouons gros sur 2022 et 2023.» Pour Damien Lacombe, les trois prochaines semaines seront cruciales. Selon la direction, c’est le seul moyen pour rester dans le vert et continuer à rémunérer ses 17.000 éleveurs adhérents à un prix décent…


« Pour la première fois, l’offre mondiale de lait ne suit pas la demande, et ça va durer. Un changement de paradigme » qui devrait profiter aux producteurs de lait, durablement…

No comment yet.
Scooped by Cedric
Scoop.it!

COP 15 : ce que font Bel, Carrefour et Michelin pour la biodiversité

COP 15 : ce que font Bel, Carrefour et Michelin pour la biodiversité | Lait de Normandie... et d'ailleurs | Scoop.it

Certaines grosses entreprises françaises en partenariat avec WWF souhaitent que ce sommet fasse bouger les lignes directrices des entreprises en matière de protection du vivant. Retour sur les actions de chacune d'elles en faveur de la biodiversité…


Le groupe Bel s'est associé à WWF pour développer plusieurs méthodes de mesures de biodiversité. Un des sites de Normandie fabriquant le célèbre Boursin est aujourd'hui la plateforme test du groupe…


L'industriel a par ailleurs travaillé tout au long de sa chaîne de valeur pour réduire son impact sur la biodiversité. « Nous favorisons le pâturage en amont de la chaîne ainsi que l'agroforesterie et la plantation de haies pour favoriser les oiseaux mais aussi les insectes d'intérêt pour nos cultures. Nous faisons des diagnostics de biodiversité pour sensibiliser nos collaborateurs à la faune qui les entoure autour des sites de production...


« Nous avons une dépendance à la biodiversité, nous en avons besoin pour pérenniser notre activité. S'il n'y a pas de pollinisation, pas de pommes pour nos Pom'Potes, s'il n'y a pas de vers de terre dans le sol, pas de pâturages donc pas de lait... »

Cedric's insight:
En plus d'être un enjeu écologique, la perte de la biodiversité est un enjeu économique. WWF estime que « 50 % du PIB mondial est modérément ou fortement impacté par la perte de la biodiversité »...

voir aussi COP 15 : les menaces sur la biodiversité, en trois graphiques

No comment yet.
Scooped by Cedric
Scoop.it!

Transmission des exploitations agricoles : l'indispensable anticipation

Transmission des exploitations agricoles : l'indispensable anticipation | Lait de Normandie... et d'ailleurs | Scoop.it

Une exploitation agricole sur deux va connaître un départ à la retraite dans les dix ans : l'enjeu est d'importance en Bretagne, première région agricole. Une transmission se prépare plusieurs années en amont…


« C'est indispensable car ce n'est pas une simple cession, c'est bien une transmission. » Dans les faits, les exploitants doivent faire une remise à plat de ce qu'ils ont à proposer, car il faut réussir à faire envie. "Passé 50 ans, l'agriculteur ou l'agricultrice doit se poser une question : comment rendre ma ferme beaucoup plus attractive à la transmission ? Ça veut dire les investissements à réaliser, les changements de pratiques, le foncier à regrouper autour de la ferme."

Cedric's insight:
voir aussi Renouvellement des générations : La difficile transmission des élevages
No comment yet.
Scooped by Cedric
Scoop.it!

Perspectives de développement du soja dans le bassin du Grand Ouest

Perspectives de développement du soja dans le bassin du Grand Ouest | Lait de Normandie... et d'ailleurs | Scoop.it

Aujourd’hui le Nord-Ouest de la France reste un bassin où les surfaces de soja peinent à se développer. En 2021, un réseau de 62 parcelles de soja a été mis en place sur le Grand Ouest. Les rendements obtenus sont mitigés…


Les rendements au niveau national sont en moyenne de 29 q/ha. Toutefois, sur l’observatoire, les rendements sont plutôt de 22,4 q/ha. Le taux moyen de protéines est plutôt bon, à 42 %., mais les PMG sont très faibles…


Les facteurs limitants identifiés : type de sol favorable, peuplement de levée trop faible, gestion de l’enherbement difficile, stress hydrique en fin de cycle…

Cedric's insight:
voir aussi L’élevage peut-il se passer du soja importé ?

Les protéagineux en remplacement du tourteau de soja

Le tourteau de soja local non OGM amené à se développer https://sco.lt/8bGXpI
No comment yet.
Scooped by Cedric
Scoop.it!

Irlande : L’index des prix d’Ornua a chuté de 12 points et 3c/L en novembre

Irlande : L’index des prix d’Ornua a chuté de 12 points et 3c/L en novembre | Lait de Normandie... et d'ailleurs | Scoop.it

Le PPI pour le mois dernier est de 171,8, ce qui se convertit en un prix de 52c/L, TVA comprise sur la gamme d'achats de produits d'Ornua et les coûts de traitement supposés des membres de 9,5c/L, et hors marge des membres…

Cedric's insight:
voir aussi Irlande - Milk Price Tracker : Les prix sont resté stables depuis juillet jusqu’en octobre
No comment yet.
Scooped by Cedric
Scoop.it!

Les indications géographiques plus facilement reconnues pour « valoriser la ruralité »

Les indications géographiques plus facilement reconnues pour « valoriser la ruralité » | Lait de Normandie... et d'ailleurs | Scoop.it
Une avancée « considérable » : Véritable reconnaissance du savoir-faire territorial, les indications géographiques seront plus faciles à faire reconnaître par les agriculteurs…

Reconnues depuis plus de 30 ans, elles permettent aux consommateurs d’être sûrs de la qualité des produits et pour les agriculteurs, c’est la promesse de meilleurs revenus. Mais la procédure pour obtenir cet agrément va changer sous l’impulsion du conseil européen…
Cedric's insight:
voir aussi Territoires : l’effet AOP

[Infographie] Les chiffres-clés des produits laitiers sous AOP et IGP en 2021
No comment yet.
Scooped by Cedric
Scoop.it!

La Suisse devra importer plus de beurre en 2023 aussi

La Suisse devra importer plus de beurre en 2023 aussi | Lait de Normandie... et d'ailleurs | Scoop.it

L'Interprofession du lait estime que la situation déjà constatée cette année se reproduira l'année prochaine. La fabrication de fromage absorbe une grande partie de la production de lait, si bien qu’il en reste trop peu pour le beurre…


En 2023 également, la Suisse devra augmenter ses importations de beurre, la production indigène de lait restant insuffisante. Berne a donné son feu vert à un relèvement du contingent de 3000 tonnes pour l'année prochaine…

Cedric's insight:
Cette année, la Confédération a déjà libéré 6100 tonnes supplémentaires de beurre pour l'importation dans le contingent. En 2020 et 2021, cette limite avait été relevée à chaque fois d'environ 5000 tonnes…
No comment yet.
Scooped by Cedric
Scoop.it!

Idele : La Pac dans tous ses états

Idele : La Pac dans tous ses états | Lait de Normandie... et d'ailleurs | Scoop.it
Les orientations politiques d'élevage et les perspectives pour les filières lait et viande






Cedric's insight:
No comment yet.
Scooped by Cedric
Scoop.it!

Pourquoi les ETA devraient encore augmenter leurs tarifs en 2023

Pourquoi les ETA devraient encore augmenter leurs tarifs en 2023 | Lait de Normandie... et d'ailleurs | Scoop.it

Affectées par de multiples hausses de charges, les entreprises de travaux agricoles ont augmenté leurs tarifs en moyenne de 5 à 15% en 2022 et pourraient encore procéder à des hausses en 2023…


« La situation en 2022 a été catastrophique pour tout le monde, et notamment dans le milieu agricole avec la sécheresse, les carburants et le prix des pièces qui ont explosé et un manque de rendement. C’est une année qu’il faudra vite oublier »...


« Le prix des carburants aurait tendance à se tasser un peu mais le prix du matériel agricole va continuer à augmenter avec des hausses de 10 à 15%.»

Cedric's insight:
voir aussi Les ETA ont augmenté leurs tarifs de 5 à 15 %
No comment yet.
Scooped by Cedric
Scoop.it!

UK : La production de lait de novembre poursuit sa trajectoire ascendante

UK : La production de lait de novembre poursuit sa trajectoire ascendante | Lait de Normandie... et d'ailleurs | Scoop.it

Les livraisons de lait en novembre sont estimées à 1 011 millions de litres selon les dernières données de livraison quotidiennes. Il s'agit de 36,9 millions de litres (3,8 %) de plus qu'au même mois l'an dernier…


La production est demeurée relativement stable tout au long du mois avec des livraisons moyennes de 33,7 millions de litres par jour. C'est 1,2 million de litres par jour de plus qu'en novembre de l'année dernière…

Cedric's insight:
voir aussi Bilan du marché laitier de septembre au Royaume-Uni https://sco.lt/55arQG
No comment yet.
Scooped by Cedric
Scoop.it!

Quelles suites aux mobilisations des éleveurs néerlandais face au plan azote ?

Quelles suites aux mobilisations des éleveurs néerlandais face au plan azote ? | Lait de Normandie... et d'ailleurs | Scoop.it

Après les mobilisations massives d’agriculteurs néerlandais contre le plan azote de leur gouvernement l’été dernier, la situation semble plus apaisée aux Pays-Bas. Pour autant, la trajectoire définie par le pays pour réduire les émissions et se conformer aux exigences européennes, n’est pas modifiée…

Cedric's insight:
voir aussi Pays-Bas : "Le coup d’arrêt à l’agriculture intensive" https://www.youtube.com/watch?v=8q5kF33wtfU

La Commission européenne s’apprête à lever la dérogation à la directive nitrates aux Pays-Bas

La colère des agriculteurs néerlandais ne faiblit pas
No comment yet.
Scooped by Cedric
Scoop.it!

Plein lait yeux : En Isère, des éleveurs laitiers cherchent plus que quelques centimes d’euros

Plein lait yeux : En Isère, des éleveurs laitiers cherchent plus que quelques centimes d’euros | Lait de Normandie... et d'ailleurs | Scoop.it

L’association Plein lait yeux anime le lait local à marque Is Here. Une première étape car les vingt-trois producteurs veulent aller plus loin que ce lait UHT et reprendre la main sur le devenir de leur lait…


Dans le sud de l’Isère, l’association Plein lait yeux a été créée en 2020 par dix exploitations, avec pour objectif une meilleure valorisation de leur lait. « Dans cette région montagneuse, les conditions sont difficiles et il n’y a pas de signe officiel de qualité. Il y a une perte de dynamisme en bovin lait, souligne Thomas Huver, conseiller lait à la chambre d’agriculture de l’Isère, qui accompagne l’association. Il y avait donc une envie de créer une dynamique. »

Cedric's insight:
Depuis, neuf exploitations soit 23 éleveurs se sont lancés dans un projet de produit laitier 100 % local. La brique de lait Plein lait yeux à marque Is Here est née après de deux ans de travail. Ce lait est garanti collecté en Isère par Sodiaal, qui le conditionne en brique de lait UHT dans son usine à Vienne.
No comment yet.
Scooped by Cedric
Scoop.it!

Le marché mondial des produits laitiers se cherche

Le marché mondial des produits laitiers se cherche | Lait de Normandie... et d'ailleurs | Scoop.it

Les prix des produits laitiers demeurent sous pression en Europe mais commencent à résister sur le marché mondial…


Les prix du beurre et de la poudre de lait reculent depuis le mois d’août sur le marché européen. Une baisse qui s’est récemment accélérée, pour le beurre, par la disparition des acheteurs…

Cedric's insight:
D’une part, leurs besoins ont reculé, conséquence des hauts niveaux de prix et de la baisse des volumes achetés par les ménages. La consommation de beurre recule…

D'autre part, les utilisateurs étaient rassurés par les chiffres plus positifs de la collecte laitière. En octobre, on constatait une hausse de 7,5 % sur un an en Irlande et de 2,1 % en Pologne par exemple…
No comment yet.
Scooped by Cedric
Scoop.it!

Danone Lacapelle-Marival : « La confiance est retrouvée et la porte est ouverte »

Danone Lacapelle-Marival : « La confiance est retrouvée et la porte est ouverte » | Lait de Normandie... et d'ailleurs | Scoop.it

Après l’annonce de la reconversion de l’usine laitière de Villecomtal en produits végétaux, le groupe Danone a finalement confirmé son réengagement sur Lacapelle-Marival et sa zone de collecte Lotoise. Ayant désormais besoin de lait, il négocie de nouveaux contrats avec ses éleveurs et ouvre même la porte à de nouveaux producteurs…


« Pour notre groupe Lotois, Danone maintient son engagement de collecte du lait. Pour les producteurs des autres départements, nous sommes en train de négocier leur reprise avec deux autres groupes laitiers. Les industriels laitiers ont aujourd’hui besoin de volumes. Notre bassin Lotois représente 20 millions de litres. L’usine de Lacapelle-Marival justifie son activité d’écrémage et de concentration du lait pour sortir un produit qui est bien valorisé. Il part sur les sites de Ferrières en Bray et à côté de Lyon. »…


«Danone a suivi la flambée des coûts de production en nous augmentant cette année le prix de l’ordre de 22 % par rapport à 2021. Nous avons également voulu améliorer la réactivité face à la volatilité des charges, nous avons donc demandé et obtenu dès juin une indexation trimestrielle du prix. Nous préparons donc de nouveaux contrats pour 2023 avec l’ambition de conforter les litrages. Les producteurs peuvent demander des augmentations de volumes et Danone ouvre même la porte à de nouveaux éleveurs qui souhaiteraient nous rejoindre. Ainsi l’horizon s’éclaircit et cela doit nous permettre d’installer des jeunes et de pérenniser ce secteur vital pour notre département… »

Cedric's insight:
L’Organisation des Producteurs Sud-Ouest Laitier compte 175 éleveurs répartis sur une très grande zone de collecte qui va du Lot au Pays Basque, dont 35 sur le bassin Lotois du Ségala-Limargue…

Voir aussi L’OPSOL et Danone, un engagement pérenne

En Normandie, Danone revalorise le prix du lait

Tensions : Le prix de base de Danone peine à décoller
No comment yet.
Scooped by Cedric
Scoop.it!

En 10 ans, le nombre de Jersiaises a triplé en France

La Jersiaise, une petite vache en pleine expansion pour ses nombreuses qualités…

Cedric's insight:
No comment yet.
Scooped by Cedric
Scoop.it!

Les chiffres clés de la chaîne alimentaire européenne - édition 2022

Les chiffres clés de la chaîne alimentaire européenne - édition 2022 | Lait de Normandie... et d'ailleurs | Scoop.it

En 2021, la production de lait cru dans les exploitations agricoles de l'UE était estimée à 161,0 millions de tonnes ; cela représenterait une augmentation de 0,7 million de tonnes (ou 0,4%) par rapport à l'année précédente…


La grande majorité de la production de lait cru dans l'UE est livré aux laiteries ; seulement 10,4 millions de tonnes ont été utilisées dans les fermes. Sur les 150,7 millions de tonnes de lait livrées aux laiteries, 146,5 millions de tonnes étaient du lait de vache, le reste étant du lait d'autres animaux…

Cedric's insight:
En 2021, plus d'un cinquième (21,8 %) du lait de vache de l'UE a été collecté pour la transformation par les laiteries en Allemagne. Ensemble, l'Allemagne, la France (16,6 %), les Pays-Bas (9,3 %), l'Italie (8,9 %) et la Pologne (8,5 %) représentaient près des deux tiers (65,2 %) du lait de vache collecté par les laiteries de l'UE…
No comment yet.
Scooped by Cedric
Scoop.it!

Bourgogne Franche Comté : Fermoscopie 2022

Bourgogne Franche Comté : Fermoscopie 2022 | Lait de Normandie... et d'ailleurs | Scoop.it

Repères et stratégies pour s’adapter dans un monde chaotique : En plaine, la hausse du prix du lait couvre celle des charges. Le prix de revient est quasiment couvert par le prix de vente en 2022…

Cedric's insight:

Voir aussi Bourgogne-Franche-Comté : Des revenus « hors normes » en 2022
No comment yet.
Scooped by Cedric
Scoop.it!

Le prix du lait spot est en léger recul cette semaine à 560€

Le prix du lait spot est en léger recul cette semaine à 560€ | Lait de Normandie... et d'ailleurs | Scoop.it
Ce petit fléchissement-(10€) est habituel à l'approche de Noël, les fabrications pour les fêtes étant bien avancées. Le niveau reste tout de même très élevé…

Cedric's insight:
En Italie, le spot était encore à 67,3€/100kg le 27 novembre https://agriculture.ec.europa.eu/system/files/2022-11/eu-raw-milk-spot-prices_en_2.pdf
No comment yet.
Scooped by Cedric
Scoop.it!

Coopératives laitières : Grand est, la 6e région laitière de France

Coopératives laitières : Grand est, la 6e région laitière de France | Lait de Normandie... et d'ailleurs | Scoop.it

2 240 emplois directs, 2 578 points de collecte et 1.6 milliard de litres de lait collecté en 2022, en incluant les régions Champagne-Ardenne, Alsace et Lorraine, mais aussi Bourgogne Franche-Comté…


Dans le Grand Est, la coopération laitière dont dépendent 8 coopératives mobilise des hommes et des femmes engagés dans la collecte du lait jusqu’à sa transformation finale, en yaourts, beurres, fromages… Avec 959 millions d’euros en 2022, le Grand est s’affiche comme la 6e plus importante région laitière…

Cedric's insight:
voir aussi L’Arc Atlantique veut continuer à produire plus de lait https://sco.lt/85S6Pg
No comment yet.
Scooped by Cedric
Scoop.it!

UE : Le prix moyen du lait est de 56,6€/100 kg en octobre

UE : Le prix moyen du lait est de 56,6€/100 kg en octobre | Lait de Normandie... et d'ailleurs | Scoop.it
Le prix moyen du lait est de 56,6€/100 kg en octobre en hausse de 46% par rapport à l’an passé. En France, il est de 48,26 €, en hausse de 22%...

Aux Etats-Unis, il s’élève à 54,8€ ; en Nouvelle-Zélande à 40,6€...
Cedric's insight:
No comment yet.