Le principe de précaution : quelques réflexions sur sa mise en œuvre (DT) I Dominique Auverlot, Joël Hamelin, Jean-Luc Pujol | Propriété Intellectuelle et Numérique | Scoop.it

'...Ce principe est malheureusement très souvent mal compris de la part du citoyen, mais aussi parfois des hommes politiques, très mal relayé par les médias, et sert trop souvent d’argument à l’immobilisme ou au choix d’un moratoire qui n’est alors utilisé que comme le report d’une décision pendant plusieurs mois : sa mise en œuvre doit déclencher au contraire les programmes de recherche et les approfondissements nécessaires à l’évaluation des incertitudes existantes...'