'Grands groupes, petites entreprises et collectivités sont invités à commenter avant le 26 août ce dispositif de maîtrise des risques qui leur permettra de mettre en œuvre une démarche destinée à maintenir leurs activités critiques même dans les circonstances les plus exceptionnelles.'