Après le rush des débuts sur une note amour-haine, la connivence des marques avec leurs communautés numériques prend un tour plus rationnel.

Via Isabelle Clément