Oh My Little Data !
895 views | +0 today
Your new post is loading...
Scooped by Oh My Little Data ❗️
Scoop.it!

Ouvrir la Science - Les principes « TRUST » des entrepôts de données

Ouvrir la Science - Les principes « TRUST » des entrepôts de données | Oh My Little Data ! | Scoop.it
Site du Comité pour la science ouverte
Oh My Little Data ❗️'s insight:
la qualité des données de la recherche publiées en open access
No comment yet.
Scooped by Oh My Little Data ❗️
Scoop.it!

Note de synthèse sur la mise en œuvre d’un Observatoire des pratiques de la science ouverte –

« Dans la note de synthèse, le groupe « Observatoire des pratiques de la science ouverte » présente les principes pour réaliser un Observatoire dont les objectifs sont de suivre l’évolution de la s…
No comment yet.
Scooped by Oh My Little Data ❗️
Scoop.it!

Bande-dessinée pédagogique sur la bibliométrie et l’évaluation de la recherche –

Bande-dessinée pédagogique sur la bibliométrie et l’évaluation de la recherche – | Oh My Little Data ! | Scoop.it
« Depuis 2015, le Service commun de la Documentation (SCD) de l’Université de Guyane a entamé un travail de refonte de ses formations – notamment en Master et en Doctorat – dans l…
No comment yet.
Scooped by Oh My Little Data ❗️
Scoop.it!

@rchiveSIC - Enquête sur les archives ouvertes françaises menée par Couperin en 2019 : résultats et analyses

@rchiveSIC - Enquête sur les archives ouvertes françaises menée par Couperin en 2019 : résultats et analyses | Oh My Little Data ! | Scoop.it
Les établissements d’enseignement supérieur français sont, pour 89 % des répondants à l’enquête, désormais dotés de leur propre archive ouverte ou déclarent être en phase de mise en œuvre (contre 82 % en 2017 et seulement 62 % en 2014). On peut donc considérer que la quasi-totalité des établissements de l’ESR propose désormais une solution de dépôt ou de signalement Green Open Access à leurs chercheurs.

Les réflexions encore en cours ou les projets suspendus sont plutôt liés aux recompositions actuelles du paysage de l’enseignement supérieur. Les obstacles les plus évidents aux dernières implémentations restent la faible implication des chercheurs dans le projet et les moyens humains mis à disposition.

On note une légère mais réelle progression du taux d’inscription des archives ouvertes dans la politique générale des établissements (de 53 à 61 % de réponses positives par rapport aux résultats de l’enquête 2017). Leur gestion fonctionnelle est toujours et essentiellement prise en charge par des bibliothèques et des services documentaires, qui sont dotés pour 70 % d’entre eux d’un service d’appui à la recherche.

Le nombre d’établissements ayant acté une obligation de signalement des références bibliographiques (de 9 à 23 % des répondants) ou de dépôt du texte intégral (de 10 à 15 % des répondants) augmente nettement entre 2017 et 2019. Ces obligations émanent plus fréquemment qu’en 2017 des instances décisionnelles et politiques des établissements, mais elles semblent bénéficier d’abord au signalement des références plus qu’au dépôt du texte intégral. La part de documents en texte intégral dans les Archives Ouvertes est très variable, puisqu’elle s’échelonne de 100 % à moins de 10 %. Cependant, une nette majorité d’Archives propose moins de 50 % de documents en texte intégral, comme constaté lors de l’enquête précédente.

La plateforme majoritairement utilisée reste HAL, pour 80 % des répondants (78 % en 2017). Cette prééminence est très marquée dans les universités (91 %), les grandes écoles (79 %) et les regroupements d’établissements (75 %), moins prégnante pour les organismes de recherche (46 %). 90 % des 18 établissements répondants ayant opté pour une autre solution technique, majoritairement DSPACE et EPrints, ont choisi de connecter leur archive à HAL.

La majorité des établissements semble avoir pris conscience de la nécessité de se doter d'une politique concernant les données de la recherche même si celle-ci reste encore à l'état de projet (54 % des répondants). Toutefois, ceux-ci semblent encore majoritairement méconnaitre les pratiques de leurs chercheurs vis-à-vis des données.
Oh My Little Data ❗️'s insight:
Le développement des archives ouvertes en France
No comment yet.
Scooped by Oh My Little Data ❗️
Scoop.it!

Ouvrir la Science - Collège Données de la recherche : actions 2020

Ouvrir la Science - Collège Données de la recherche : actions 2020 | Oh My Little Data ! | Scoop.it
Site du Comité pour la science ouverte
Oh My Little Data ❗️'s insight:
Share your insight
No comment yet.
Scooped by Oh My Little Data ❗️
Scoop.it!

La vie sans Elsevier

La vie sans Elsevier | Oh My Little Data ! | Scoop.it
Ce n'est pas l'idéal, ni une fin en soi, mais faire de la recherche sans accès aux revues d'Elsevier, ou du moins sans accès à la collection complète, est envisageable dans une certaine mesure, c'est du moins ce que nous montrent ces 2 sujets en provenance de la Suède et de la Floride : En…
Oh My Little Data ❗️'s insight:
De l'influence du mouvement vers la Science ouverte sur les relations BU-grands éditeurs : Le cas Elsevier
No comment yet.
Scooped by Oh My Little Data ❗️
Scoop.it!

TEL - Thèses en ligne - Ouverture des données de la recherche : de la vision politique aux pratiques des chercheurs

TEL - Thèses en ligne - Ouverture des données de la recherche : de la vision politique aux pratiques des chercheurs | Oh My Little Data ! | Scoop.it
Cette thèse s’intéresse aux données de la recherche, dans un contexte d’incitation croissante à leur ouverture. Les données de la recherche sont des informations collectées par les scientifiques dans la perspective d’être utilisées comme preuves d’une théorie scientifique. Il s’agit d’une notion complexe à définir, car contextuelle. Depuis les années 2000, le libre accès aux données occupe une place de plus en plus stratégique dans les politiques de recherche. Ces enjeux ont été relayés par des professions intermédiaires, qui ont développé des services dédiés, destinés à accompagner les chercheurs dans l’application des recommandations de gestion et d’ouverture. La thèse interroge le lien entre idéologie de l’ouverture et pratiques de recherche. Quelles formes de gestion et de partage des données existent dans les communautés de recherche et par quoi sont-elles motivées ? Quelle place les chercheurs accordent-ils à l’offre de services issue des politiques de gestion et d’ouverture des données ? Pour tenter d’y répondre, 57 entretiens ont été réalisés avec des chercheurs de l’Université de Strasbourg dans différentes disciplines. L’enquête révèle une très grande variété de pratiques de gestion et de partage de données. Un des points mis en évidence est que, dans la logique scientifique, le partage des données répond un besoin. Il fait partie intégrante de la stratégie du chercheur, dont l’objectif est avant tout de préserver ses intérêts professionnels. Les données s’inscrivent donc dans un cycle de crédibilité, qui leur confère à la fois une valeur d’usage (pour la production de nouvelles publications) et une valeur d’échange (en tant que monnaie d’échange dans le cadre de collaborations avec des partenaires). L’enquête montre également que les services développés dans un contexte d’ouverture des données correspondent pour une faible partie à ceux qu’utilisent les chercheurs. L’une des hypothèses émises est que l’offre de services arrive trop tôt pour rencontrer les besoins des chercheurs. L’évaluation et la reconnaissance des activités scientifiques étant principalement fondées sur la publication d’articles et d’ouvrages, la gestion et l’ouverture des données ne sont pas considérées comme prioritaires par les chercheurs. La seconde hypothèse avancée est que les services d’ouverture des données sont proposés par des acteurs relativement éloignés des communautés de recherche. Les chercheurs sont davantage influencés par des réseaux spécifiques à leurs champs de recherche (revues, infrastructures…). Ces résultats invitent finalement à reconsidérer la question de la médiation dans l’ouverture des données scientifiques.
Oh My Little Data ❗️'s insight:
Une thèse sur l'ouverture des données de recherche et ses enjeux
No comment yet.
Scooped by Oh My Little Data ❗️
Scoop.it!

AgroParisTech se dote d’une politique de science ouverte - AgroParisTech

AgroParisTech se dote d’une politique de science ouverte - AgroParisTech | Oh My Little Data ! | Scoop.it
Le Conseil d'administration d'AgroParisTech a adopté, le 29 novembre dernier, une politique dédiée à la science ouverte. Entrée en vigueur au 1er (...)
Oh My Little Data ❗️'s insight:
AgroParisTech et la science ouverte : une politique active
No comment yet.
Scooped by Oh My Little Data ❗️
Scoop.it!

Appel à projets du Fonds national pour la science ouverte

Appel à projets du Fonds national pour la science ouverte | Oh My Little Data ! | Scoop.it
Nos actualités La création du Fonds national pour la science ouverte (FNSO) est une des mesures du premier axe « Généraliser l’accès ouvert aux publications » du Plan national pour la science ouverte.
Oh My Little Data ❗️'s insight:
Appel à projets Science ouverte 2020
No comment yet.
Scooped by Oh My Little Data ❗️
Scoop.it!

Les évolutions du plan S (en 20 points)

Les évolutions du plan S (en 20 points) | Oh My Little Data ! | Scoop.it
SPARC Europe a publié sur son site un rapport sur les changements dans le plan S suite à la consultation publique (dont l'ensemble des contributions vient d'être rendue publique sur Zenodo) sur le guide d'implémentation dudit plan. Voici une traduction du résumé du rapport, pour se faire une idée des principales évolutions du Plan S.…
Oh My Little Data ❗️'s insight:
Plan S, dernières nouvelles
No comment yet.
Scooped by Oh My Little Data ❗️
Scoop.it!

Les bibliothèques au cœur de la gestion des données de la recherche - Educpros

Les bibliothèques au cœur de la gestion des données de la recherche - Educpros | Oh My Little Data ! | Scoop.it
Les SCD (services communs de la documentation) des universités sont des espaces privilégiés pour concevoir des offres dédiées aux données de la recherche. Ils agissent en transversalité dans les établissements et répondent aux enjeux de la science ouverte. Dans les pratiques du quotidien, comment se développent ces services ?
Oh My Little Data ❗️'s insight:
Rôle des bibliothèques dans la Science Ouverte
No comment yet.
Scooped by Oh My Little Data ❗️
Scoop.it!

Lancement d’un appel Flash science ouverte sur les pratiques de recherche et les données ouvertes

Lancement d’un appel Flash science ouverte sur les pratiques de recherche et les données ouvertes | Oh My Little Data ! | Scoop.it
"L’Agence nationale de la recherche (ANR) lance un appel Flash dans le domaine de la science ouverte. Prévu dans le cadre du Plan national pour la science ouverte et annoncé par la ministre Frédérique Vidal lors des Journées nationales de la science ouverte 2018, cet appel vise à demander à la communauté scientifique elle-même de…
Oh My Little Data ❗️'s insight:
Un appel à projets sur les données de la recherche par l'ANR. A court (très court) terme
No comment yet.
Scooped by Oh My Little Data ❗️
Scoop.it!

Pourquoi les chercheurs ouvrent-ils leurs recherches ? –

« Aux origines de la science ouverte, il y a une convergence de la pensée des intellectuels d’après-guerre favorables à la libre diffusion des savoirs scientifiques vers la société, comme rempart a…
Oh My Little Data ❗️'s insight:
Petit rappel sur les objectifs de la Science Ouverte
No comment yet.
Scooped by Oh My Little Data ❗️
Scoop.it!

1 - Qu’est-ce qu’un entrepôt de données de recherche / Déposer des données dans un entrepôt - Coopérer en information scientifique et technique - Cirad

1 - Qu’est-ce qu’un entrepôt de données de recherche / Déposer des données dans un entrepôt - Coopérer en information scientifique et technique - Cirad | Oh My Little Data ! | Scoop.it
No comment yet.
Scooped by Oh My Little Data ❗️
Scoop.it!

Open access publishers: The new players

Open access publishers: The new players | Oh My Little Data ! | Scoop.it
The essential role of journals as registries of scientific activity in all areas of knowledge justifies concern about their ownership and type of access. The purpose of this research is to analyze the main characteristics of publishers with journals that have received the DOAJ Seal. The specific objectives are a) to identify publishers and journals registered with the DOAJ Seal; b) to characterize those publishers; and c) to analyze their article processing fees. The research method involved the use of the DOAJ database, the Seal option and the following indicators: publisher, title, country, number of articles, knowledge area, article processing charges in USD, time for publication in weeks, and year of indexing in DOAJ. The results reveal a fast-rising oligopoly, dominated by Springer with 35% of the titles and PLOS with more than 20% of the articles. We’ve identified three models of expansion: a) a few titles with hundreds of articles; b) a high number of titles with a mix of big and small journals; and c) a high number of titles with medium-size journals. We identify a high number of titles without APCs (27%) in all areas while medicine was found to be the most expensive area. Commercial publishers clearly exercise control over the scope of journals and the creation of new titles, according to the interests of their companies, which are not necessarily the same as those of the scientific community or of society in general.
Oh My Little Data ❗️'s insight:
Les grands éditeurs et l'open access
No comment yet.
Scooped by Oh My Little Data ❗️
Scoop.it!

Le peer-reviewing en quête d'un nouveau modèle [2/5] : PREreview.org

Le peer-reviewing en quête d'un nouveau modèle [2/5] : PREreview.org | Oh My Little Data ! | Scoop.it
Après Peer Community In, nous poursuivons notre série d'entretiens avec des fondateurs de plateformes alternatives de peer-reviewing.
No comment yet.
Scooped by Oh My Little Data ❗️
Scoop.it!

Papers | How open science is fighting against private, proprietary publishing platforms

Papers | How open science is fighting against private, proprietary publishing platforms | Oh My Little Data ! | Scoop.it
Article 27 of the United Nations Universal Declaration on Human Rights states that:
(1) Everyone has the right freely to participate in the cultural life of the community, to enjoy the arts and to share in scientific advancement and its benefits.
(2) Everyone has the right to the protection of the moral and material interests resulting from any scientific, literary or artistic production of which he is the author.
Oh My Little Data ❗️'s insight:
open access and publishing platforms
No comment yet.
Scooped by Oh My Little Data ❗️
Scoop.it!

(138) Inoreader - Des lignes directrices pour les revues et les éditeurs quant aux données de recherche

(138) Inoreader - Des lignes directrices pour les revues et les éditeurs quant aux données de recherche | Oh My Little Data ! | Scoop.it
Empty description
Oh My Little Data ❗️'s insight:
Politiques "Données ouvertes" pour les éditeurs scientifiques
No comment yet.
Scooped by Oh My Little Data ❗️
Scoop.it!

Ouvrir la Science - Les chercheurs français sont favorables au mouvement vers la science ouverte

Ouvrir la Science - Les chercheurs français sont favorables au mouvement vers la science ouverte | Oh My Little Data ! | Scoop.it
Site du Comité pour la science ouverte
No comment yet.
Scooped by Oh My Little Data ❗️
Scoop.it!

Avis du COMETS : " Les publications à l'heure de la science ouverte"

Avis du COMETS  : " Les publications à l'heure de la science ouverte" | Oh My Little Data ! | Scoop.it
No comment yet.
Scooped by Oh My Little Data ❗️
Scoop.it!

Science ouverte : la révolution nécessaire

Science ouverte : la révolution nécessaire | Oh My Little Data ! | Scoop.it
Accéder à la connaissance peut coûter cher... même lorsque celle-ci est produite grâce à des financements publics. Afin de contrer le monopole imposé par certains éditeurs spécialisés, acteurs de la recherche et pouvoirs publics travaillent ensemble pour rendre accessible à tous, gratuitement, l’intégralité des publications scientifiques.
Oh My Little Data ❗️'s insight:
La science ouverte en France
No comment yet.
Scooped by Oh My Little Data ❗️
Scoop.it!

La lettre de veille de septembre 2019 : «Les données de la recherche sont la matière première de la connaissance» –

La lettre de veille de septembre 2019 : «Les données de la recherche sont la matière première de la connaissance» – | Oh My Little Data ! | Scoop.it
L’ANR met en place un plan de gestion des données pour les projets financés dès 2019 : Dans le cadre de sa politique science ouverte, l’Agence nationale de la recherche (ANR) demande l’élaboratio
Oh My Little Data ❗️'s insight:
Objectif : Horizon Europe
No comment yet.
Scooped by Oh My Little Data ❗️
Scoop.it!

Rapports d’évaluation en ligne sur HAL-HCERES

Rapports d’évaluation en ligne sur HAL-HCERES | Oh My Little Data ! | Scoop.it
Aujourd’hui, le portail https://hal-hceres.archives-ouvertes.fr/ propose plus de 15 000 rapports d’évaluation publiés par le Haut Conseil, et précédemment par l’AERES, depuis 2008. Complémentaire, le site web du Hcéres diffuse les rapports des 5 dernières campagnes afin que toute entité évaluée accède à sa dernière évaluation. Les rapports d’évaluation sont publiés au fil de l’eau sur … Continuer la lecture de Rapports d’évaluation en ligne sur HAL-HCERES →
Oh My Little Data ❗️'s insight:
Les rapports HCERES en ligne sur HAL. Un nouveau pas vers la science ouverte
No comment yet.
Scooped by Oh My Little Data ❗️
Scoop.it!

Les données APC 2017 pour le CNRS publiées sur la plateforme OpenAPC

Les données APC 2017 pour le CNRS publiées sur la plateforme OpenAPC | Oh My Little Data ! | Scoop.it
Nos actualités
Oh My Little Data ❗️'s insight:
Un peu d'Open science
No comment yet.