Le Visiatome fête ses 10 ans | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it
Battre en brèche les idées reçues sur le nucléaire et l'épineuse question de ses déchets : voici l'un des leitmotivs qui anime le Visiatome depuis maintenant dix ans. En 2004, l'idée de sa création fait son chemin au moment de la discussion du projet de loi sur les déchets radioactifs et les matières nucléaires. C'est le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) qui est chargé de mettre l'entité sur les rails, grâce notamment à des financements provenant de la Région, du Conseil général du Gard et de l'Union européenne via les fonds Feder.

Petit à petit, la mayonnaise prend et le musée parvient à trouver son public. "On se situe au fin fond du Gard, il a fallu se faire connaître. En plus, la thématique n'est pas forcément attrayante de prime abord. Mais aujourd'hui, on en est à 200 000 visiteurs cumulés, c'est quelque chose ", analyse Fabienne Ivaldi, directrice du Visiatome depuis 2008.