Et si un Boeing s'écrasait sur la centrale nucléaire ? | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Le public est toujours avide d'informations concernant le nucléaire. En témoignent 200 personnes à la Halle de Mer ce jeudi. Y était organisée une réunion publique sur de nouvelles mesures de sécurité que la centrale de Saint-Laurent appliquera suite à l'accident de Fukushima en 2011 (lire la NR du 28 décembre). Organisée par la commission locale d'information (CLI) de la centrale, présidée par Claude Denis, la réunion s'est tenue en présence notamment du directeur du site de Saint-Laurent-de-Eaux, d'un représentant de l'Autorité de sûreté nucléaire et du directeur du cabinet du préfet de Loir-et-Cher. Les échanges se sont tenus dans un esprit respectueux.