Nouveau dossier déposé pour le réacteur n°3 de Hamaoka | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Chubu EPCO a déposé mardi 16 juin un dossier de demande d’inspection auprès de la NRA (Nuclear Regulation Authority) pour le réacteur n°3 de sa centrale de Hamaoka, en vue de son redémarrage. En effet, depuis 2013 et l’arrêt de toutes les centrales nucléaires, chaque réacteur doit passer par plusieurs inspections de la NRA pour obtenir son aval et pouvoir être redémarré. Ce dossier constitue donc la première étape, à savoir l’examen par la NRA du dossier général du réacteur (design, mesures de sûreté, etc.). Chubu EPCO a déclaré avoir l’intention de prendre les mesures nécessaires pour renforcer la sécurité du réacteur n°3 contre les risques de séisme et de tsunami avant septembre 2017. Ce dernier avait déjà déposé un dossier, en février 2014, pour le réacteur n°4 de cette même centrale, qui en compte 5 (dont les deux premiers sont en démantèlement depuis 2009). Les dossiers de la centre de Hamaoka avanceront probablement moins vite que ceux des autres centrales (Sendai, Takahama…), car celle-ci se situe au coeur d’une région à haut risque – le Tokai – dont les scientifiques disent qu’elle sera sujette à un tremblement de terre de grande ampleur dans un avenir proche. C’est la raison pour laquelle Chubu EPCO a d’ores et déjà bâti un mur de 22 mètres autour de sa centrale.