Un exercice de sûreté nucléaire à Areva Melox le 16 décembre | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it
Même si les réacteurs y sont à l’arrêt depuis plusieurs années, le site de Marcoule reste encore bien évidemment un site nucléaire.

Un site sensible donc, où les risques sont différents et potentiellement plus élevés que sur un site industriel lambda. Quatre entreprises y gèrent plusieurs installations, parmi lesquelles l’usine Areva Melox, qui fabrique du combustible MOX pour les centrales nucléaires.