Nucléaire : la revue de presse
102.6K views | +17 today
Follow
Nucléaire : la revue de presse
Your new post is loading...
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Fukushima : nouvelles images de l'intérieur du réacteur 2

Fukushima : nouvelles images de l'intérieur du réacteur 2 | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

L'opérateur de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima, dévastée par un tsunami en 2011, a rendu publiques de nouvelles images de l'intérieur d'un des réacteurs endommagés, montrant des fragments de métal et des débris qui pourraient être du combustible nucléaire fondu.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Japon : premier feu vert depuis 2011 pour le redémarrage de réacteurs nucléaires Tepco

Japon : premier feu vert depuis 2011 pour le redémarrage de réacteurs nucléaires Tepco | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it
Aucun réacteur de la société n’avait été autorisé à rouvrir depuis la catastrophe de Fukushima, dont l’opérateur est considéré comme responsable.
more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Le CEA français va aider Tepco à démanteler Fukushima

Le CEA français va aider Tepco à démanteler Fukushima | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Après avoir négocié, en 2014, un partenariat avec le groupe anglais Sellafield Ltd, l’opérateur de la centrale détruite vient de finaliser un accord avec le Commissariat à Energie atomique et aux énergies alternatives.

 

Ayant tardivement reconnu qu’il ne pourrait pas mener seul le gigantesque et complexe chantier de démantèlement de la centrale de Fukushima-Daiichi, l’électricien japonais Tepco commence à accepter les offres de coopérations internationales. Après avoir négocié, l’an dernier, un partenariat avec le groupe anglais Sellafield Ltd, l’opérateur de la centrale détruite vient de finaliser un accord avec le Commissariat à l’energie atomique et aux energies alternatives (CEA).

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Trois ex-cadres de TEPCO seront accusés pour le désastre nucléaire de Fukushima

Trois ex-cadres de TEPCO seront accusés pour le désastre nucléaire de Fukushima | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it
Trois ex-cadres de la compagnie électrique japonaise TEPCO recevront des accusations criminelles pour la négligence dont ils auraient fait preuve dans le désastre nucléaire de la centrale de Fukushima.
more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Tepco va mener une opération délicate à Fukushima

Tepco va mener une opération délicate à Fukushima | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

La compagnie japonaise veut retirer du réacteur numéro 3, très endommagé par le tsunami en 2011, l'équipement de plus de 20 tonnes qui sert à déplacer le combustible.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Accident de Fukushima : rapport de l’AIEA

Accident de Fukushima : rapport de l’AIEA | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Le Conseil des Gouverneurs de l’AIEA s’est réuni à huis clos à Vienne mercredi 10 juin pour discuter du rapport exhaustif sur les causes et les conséquences de l’accident à la centrale de Fukushima Dai-ichi ; rapport qui a impliqué 180 scientifiques venus de plus de 40 pays. La NHK a obtenu une version résumée (240 pages) de ce rapport. La conclusion de ce dernier est que l’accident est dû à l’insuffisance des mesures de sécurité pour prévenir les accidents, en raison d’une confiance trop élevée des Japonais dans la sûreté des centrales nucléaires ; et que Tepco n’a pas réussi à mettre en place les mesures nécessaires pour contrôler l’accident, en raison notamment d’un manque de préparation. L’AIEA prévoit de solliciter l’opinion de ses pays membres avant de présenter la version finale du rapport lors de la conférence générale en septembre. Le gouvernement a d’ores et déjà exprimé le souhait de partager son expérience et les leçons apprises de l’accident avec les autres membres de l’agence.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Uranium frais, peu servi, à vendre au Japon

Uranium frais, peu servi, à vendre au Japon | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it
Cherchant à redresser ses finances et à réorganiser son modèle économique, l’électricien japonais Tepco, qui gère notamment le démantèlement de la centrale de Fukushima Daiichi, se préparerait à revendre une partie des gigantesques stocks d’uranium qu’il avait accumulés avant la catastrophe de 2011. L’agence de presse Kyodo, qui a eu accès à un document interne du groupe, révèle que Tepco pourrait récupérer plus de 100 millions de dollars de la vente de plusieurs tonnes d’uranium acquises dans les années 2000.

L’électricien disposerait actuellement d’une réserve de 17,570 tonnes d’uranium (tU), ce qui lui permettrait en théorie de faire fonctionner pendant dix ans sa gigantesque centrale de Kashiwazaki-Kariwa, mais il ne peut charger aucune de ses tranches puisque toutes les centrales nucléaires du pays sont à l’arrêt. Si le groupe, comme les autres électriciens, parie sur une relance progressive du nucléaire au Japon dans les prochains mois, il estime qu’il n’aura plus besoin de sécuriser les volumes d’uranium qu’il gérait avant la catastrophe de Fukushima. Selon Kyodo, le groupe risque aussi de remettre en cause les contrats d’approvisionnement en uranium négociés, dans le passé, avec les grands fournisseurs de la planète.
more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Au cœur du réacteur numéro 1 de la centrale de Fukushima Daiichi

Au cœur du réacteur numéro 1 de la centrale de Fukushima Daiichi | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

La Tepco a envoyé un robot au cœur de l'enceinte de confinement de l'un des réacteurs de la centrale de Fukushima Daiichi, afin d'effectuer des prises de vue et des relevés. Le robot ne s'en est pas remis. Explications et vidéos.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Fukushima : Tepco renonce à récupérer son robot-serpent perdu dans la cuve

Fukushima : Tepco renonce à récupérer son robot-serpent perdu dans la cuve | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it
L'opérateur japonais de la centrale accidentée de Fukushima a indiqué avoir renoncé à récupérer un robot en forme de serpent utilisé pour rechercher des traces du combustible fondu dans un des réacteurs.
more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Traitement de l'eau : TEPCO réévalue son calendrier

Traitement de l'eau : TEPCO réévalue son calendrier | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Plus de 90 % de l'eau contaminée stockée sur le site de Fukushima Daiichi sera traité d'ici la fin du mois de mai, soit deux mois de plus que ce TEPCO avait annoncé.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Fukushima Daiichi : traitement mobile pour traiter l eau de réservoir

Fukushima Daiichi : traitement mobile pour traiter l eau de réservoir | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it
a société Kurion, a annoncé avoir remporté un contrat par Tokyo Electric Power Company (TEPCO) pour le déploiement d’un deuxième système de traitement mobile Kurion sur le site de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi.


Le premier système a commencé à fonctionner sur le site au début du mois d'octobre 2014. Kurion a terminé récemment la construction et les tests d’un deuxième système identique au premier, qui est arrivé au Japon la semaine dernière.

"Nous sommes honorés que TEPCO nous ait fait confiance pour construire et livrer un deuxième système mobile afin d’enlever le strontium de l’eau du réservoir sur le site de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi", a déclaré John Raymont, fondateur et président de Kurion. "La performance concluante du premier système de traitement mobile démontre que notre approche novatrice au niveau du réservoir est efficace et peut améliorer la sécurité du site en réduisant les niveaux de strontium. Notre capacité à livrer un système aussi sophistiqué sur une base anticipée de moins de trois mois rend hommage à nos employés et à notre partenaire de fabrication, HiLine Engineering and Fabrication."

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Fukushima: le gros danger de la piscine du réacteur 4 en passe d'être écarté

Fukushima: le gros danger de la piscine du réacteur 4 en passe d'être écarté | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

L'un des plus gros dangers pointés du doigt à la centrale accidentée de Fukushima est en passe d'être écarté avec le retrait achevé du combustible nucléaire usé qui se trouvait dans la piscine fragilisée du réacteur numéro 4, selon la compagnie Tepco.


Mardi, il ne restait que 11 assemblages de combustible usé dans ce bassin d'entreposage dont les pourtours avaient été fortement endommagés par des explosions d'hydrogène.


«Ces 11 assemblages ont été enlevés depuis et nous sommes actuellement en train d'effectuer les contrôles», a expliqué mercredi à l'AFP un porte-parole de Tepco.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Japon: feu vert confirmé pour le redémarrage de deux réacteurs nucléaires de Tepco

Tokyo - L'autorité japonaise de régulation nucléaire a annoncé mercredi avoir donné son feu vert définitif à Tepco pour redémarrer deux de ses réacteurs au Japon, une première pour cet opérateur énergétique depuis la catastrophe de Fukushima, dont il est considéré comme responsable.
more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Fukushima 2017 : État des lieux et perspectives

Fukushima 2017 : État des lieux et perspectives | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it
Le 11 mars 2011 en début d’après-midi, environ 6.500 personnes, salariés de l’exploitant TEPCO et de ses entreprises partenaires, sont présentes sur le site de la centrale de Fukushima Daiichi lorsque celle-ci est touchée d’un tremblement de terre suivi d’un tsunami.
more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Le CEA et TEPCO signent un accord de coopération

Le CEA et TEPCO signent un accord de coopération | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

La Direction de l’énergie nucléaire du CEA et la société japonaise Tokyo Electric Power Company (TEPCO) en charge du démantèlement de la centrale de Fukushima-Daiichi ont signé hier un accord de coopération dans le but de favoriser leurs échanges d’informations dans le domaine du démantèlement des installations nucléaires.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Fukushima : Une coopérative de pêcheurs approuve le rejet d’eau traitée dans la mer

Fukushima : Une coopérative de pêcheurs approuve le rejet d’eau traitée dans la mer | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

La Coopérative des pêcheurs de Soma et Futaba (The Soma-Futaba Fisheries Cooperative Association) a approuvé lundi 27 juillet le plan de Tepco de reverser dans la mer, après traitement, les eaux souterraines contaminées drainées à proximité des réacteurs, avant que celles-ci ne se mélangent à celles hautement radioactives des sous-sols de la centrale (via le système de « subdrainage »). Cette coopérative regroupe les pêcheurs de la côte nord de la centrale ; selon les observateurs, une autre coopérative, regroupant ceux de la côte sud, devrait également soutenir le plan dans les prochains jours. La coopérative générale de la préfecture de Fukushima (Fukushima Prefecture Federation of Fisheries Cooperative Association) va tenir une réunion exceptionnelle avec tous les chefs de coopératives début-août afin d’approuver formellement ce plan, en échange de mesures de la part de Tepco, comme le soutien à des politiques pour réduire les craintes des consommateurs concernant les produits halieutiques de la région.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Fukushima Daiichi n°1, 2 et 3 : retrait des combustibles différé

Fukushima Daiichi n°1, 2 et 3 : retrait des combustibles différé | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Le gouvernement japonais a officiellement annoncé vendredi 12 juin avoir approuvé une révision du calendrier de retrait des barres de combustible usé des piscines de refroidissement des trois premiers réacteurs de la centrale de Fukushima Dai-ichi, déposée par Tepco. Cette temporisation est due aux travaux de décontamination préalables à toute opération ; ceux-ci se sont révélés plus compliqués que prévu. Selon le nouveau planning, les opérations de retrait du réacteur n°3 devraient débuter en 2017 – contre 2015 préalablement –, et 2020 – contre 2017 – pour les réacteurs n°1 et 2. L’opération de retrait du combustible usé du réacteur n°4 avait démarré en novembre 2013 et s’était achevée en décembre 2014. Les opérations de retrait des débris issus de la fusion des coeurs des trois premiers réacteurs sont ainsi prévues pour débuter en 2021, après le retrait du combustible usé des piscines achevé. La durée totale prévue pour la décontamination complète de la centrale, entre 30 et 40 ans, reste elle inchangée.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Tokyo lève le dernier obstacle au redémarrage du nucléaire

Tokyo lève le dernier obstacle au redémarrage du nucléaire | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Le régulateur estime que les installations des tranches 1 et 2 de la centrale de Sendai exploitée par l’électricien Kyushu Electric Power, au sud-ouest du pays, respectent désormais totalement les standards de sécurité très stricts édictés après la catastrophe de Fukushima en 2011.


Après deux ans de réflexion et de multiples inspections, l’autorité de régulation du nucléaire japonais (NRA) a donné mercredi son autorisation définitive au rallumage des premiers réacteurs du parc nucléaire du pays qui est actuellement à l’arrêt complet. Le régulateur estime que les installations des tranches 1 et 2 de la centrale de Sendai exploitée par l’électricien Kyushu Electric Power, au sud-ouest du pays, respectent désormais totalement les standards de sécurité très stricts édictés après la catastrophe de Fukushima en 2011. L’électricien aurait démontré la sureté de ses infrastructures, sur lesquelles il a dû massivement retravailler, mais également défini des plans complets de réaction à une éventuelle destruction du site par une catastrophe naturelle.


Kyushu Electric Power qui a déjà emporté le feu vert de la municipalité de Satsumasendai, qui abrite ses infrastructures, ainsi que l’accord des autorités de la préfecture de Kagoshima, pense pouvoir rallumer la tranche 1 de sa centrale en juillet ou en août, avant de relancer le réacteur 2 en septembre. Ce sera alors la première fois depuis septembre 2013 que de l’électricité d’origine nucléaire sera produite dans l’Archipel.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Japon : Tepco se voit reprocher la vétusté de son système informatique

Japon : Tepco se voit reprocher la vétusté de son système informatique | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

La compagnie japonaise d'électricité Tokyo Electric Power (Tepco) en difficulté, qui gère la centrale nucléaire de Fukushima, a été critiquée par une société indépendante d'audit qui lui reproche la vétusté de son système informatique.


Faisant face à une tâche colossale de déblaiement et à des dédommagements se chiffrant en milliards de dollars, Tepco pensait pouvoir économiser de l'argent en différant la modernisation de son système informatique Windows XP qui est dépassé.


Cependant, une société indépendante de surveillance, la Japan's Board of Audit (JBA), - qui généralement surveille les pratiques de gabegie avec l'argent public - a averti Tepco qu'il fallait qu'elle renforce son système informatique pour des raisons de sécurité.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Tepco publie des images de l'intérieur d'un réacteur de Fukushima

Cette nuit en Asie - L’électricien Tepco, responsable du démantèlement de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, commence à diffuser les informations captées, vendredi dernier, avant sa “mort” par un robot “serpent” introduit à l’intérieur de l’enceinte de confinement du réacteur numéro 1. La petite machine développée exclusivement pour tenter de se faufiler dans la tranche afin de faire un premier état des lieux des dégâts avait été perdue, dans le week-end, avant de terminer sa mission de collecte de données.


Elle s’était retrouvée coincée et ne répondait plus aux commandes des ingénieurs situés, eux, à l’extérieur, à distance du réacteur. Avant de s’éteindre, le robot a toutefois retransmis quelques images ainsi que des données sur la température et surtout les taux de radioactivité à l’intérieur de la tranche qui reste totalement inaccessible aux humains. Selon Tepco, les taux de radioactivité évolueraient, sur la plate-forme où se déplaçait le robot à l’intérieur de l’enceinte de confinement, entre 7 et 9,7 sieverts par heure. Dans un tel environnement, un humain ne survivrait pas plus d’une heure. A quelques centaines de mètres de là, à l’intérieur du réacteur 4, où il n’y a plus de combustible et où les ouvriers travaillent presque “normalement”, le taux de radioactivité n’est que de 25 microsieverts par heure.


Les ingénieurs de Tepco estiment que la radioactivité mesurée dans le coeur du réacteur numéro 1, où la température est comprise entre 17 et 20 degrés, permettront tout de même d’envoyer, dans les prochaines semaines, d’autres robots pour des explorations de courte durée afin d’essayer de localiser au fond de l’enceinte le combustible qui avait fondu dans les premières heures de la catastrophe de mars 2011, quand les systèmes de refroidissement de la centrale avaient été détruits par un gigantesque tsunami.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Inspection pré-opérationnelle de la centrale de Sendai

Inspection pré-opérationnelle de la centrale de Sendai | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

La NRA (Nuclear Regulation Authority) a entamé le 30 mars l’inspection pré-opérationnelle du réacteur n°1 de la centrale de Sendai (Kyushu EPCO), phase finale du processus réglementaire qui devrait aboutir au redémarrage effectif du réacteur au cours du mois de juillet selon les calculs de l’exploitant. L’autorité s’attachera en particulier à évaluer la performance des équipements installés sur le site pour répondre aux nouvelles normes de sûretés durcies, tels que des générateurs d’électricité additionnels par exemple. Si cela est vrai pour l’ensemble des compagnies électriques régionales, le redémarrage des réacteurs nucléaires est particulièrement important pour le rétablissement financier de Kyushu EPCO qui vient d’enregistrer pour la quatrième année consécutive un résultat net négatif : ses pertes s’élèvent à 115 milliards de yens (880 millions d’euros) sur l’exercice 2014 (terminé le 31 mars 2015). Kyushu EPCO estime que ses bénéfices augmenteront de 20 milliards de yens par mois (150 millions d’euros) une fois que les deux réacteurs de la centrale de Sendai auront redémarré. L’exploitant espère être en mesure de réactiver le réacteur n°2 de la centrale environ un mois après le redémarrage du premier réacteur.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Démantèlement de Fukushima : des technologies françaises pour extraire le combustible fondu

Démantèlement de Fukushima : des technologies françaises pour extraire le combustible fondu | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Le démantèlement de Fukushima nécessitera d’évacuer le combustible fondu du cœur du réacteur. Pour réaliser cette étape critique, les opérateurs du démantèlement vont tester un détecteur de muons et une technologie française de découpe laser.


Quatre ans après la catastrophe de Fukushima, la compagnie gérante de la centrale Tokyo Electric Power (Tepco) doit maintenant parvenir à localiser, découper et récupérer pour l’entreposer dans un endroit sûr le combustible fondu de trois des quatre réacteurs de la centrale. Le retrait de ces débris de combustible, communément appelé corium, constitue une étape critique dans le programme de démantèlement des réacteurs accidentés, dont la durée totale pourrait être de trente à quarante ans. Si la société Tepco estime que le combustible fondu est encore dans l’enceinte en béton, certains experts craignent qu’il ne l’ait déjà traversée.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Fukushima : fin de l’évacuation des combustibles usés du réacteur 4

Fukushima : fin de l’évacuation des combustibles usés du réacteur 4 | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Tokyo Electric Power (TEPCO) vient de réussir une étape importante dans le démantèlement de la centrale de Fukushima-Daiichi : l’électricien vient de retirer avec deux mois d’avance tous les 1 331 assemblages de combustible usé qui se trouvaient dans la piscine numéro 4. Détails d’une opération déterminante.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Fukushima : large trou dans la couverture provisoire du réacteur 1

Fukushima : large trou dans la couverture provisoire du réacteur 1 | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Un violent coup de vent a indirectement provoqué mardi 28 octobre un important trou dans la couverture qui protège le réacteur numéro un de la centrale accidentée de Fukushima, a expliqué l'opérateur du site Tokyo Electric Power (Tepco).


« L'incident s'est produit alors qu'une grue était en mouvement : un trou carré d'environ 30 centimètres de côté avait été percé pour les travaux, mais, à cause d'une rafale qui a engendré un mouvement inattendu d'un engin au bout d'une grue, le trou a été élargi à 1 mètre sur 2, a déclaré un porte-parole de Tepco. Les mesures de poussières et autres sur le site n'ont pas signalé de changement de niveau de radioactivité. »


Le réacteur numéro un, un des trois dont le cœur a fondu et dont le bâtiment a été soufflé par des explosions d'hydrogène, avait été recouvert en octobre 2011. Ce toit provisoire doit être enlevé pour faire place à des équipements destinés au retrait des détritus et à l'extraction ensuite des quelque 500 assemblages de combustible usé restés dans la piscine de désactivation.

more...
No comment yet.