Transition énergétique : une loi à côté de la plaque ? | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Les députés ont voté, mercredi dernier, la très attendue loi de transition énergétique (LTE) pour une croissance verte. La France, qui préside à la fin de l'année la COP21, souhaite témoigner d'un engagement exemplaire : la communication enthousiaste entourant son adoption promet un « nouveau modèle énergétique ». Au-delà des considérations environnementales, l'enjeu de la loi est politique : « Cette loi est une chance pour sortir de la crise », a tweeté la ministre de l'Environnement. Or, si la diversification du « mix » énergétique est nécessaire, et le rôle de l'Etat pour soutenir les solutions décarbonées essentiel, la LTE s'annonce contre-productive en termes d'émission carbone et d'efficacité énergétique.