Energie nucléaire au Japon : entre démantèlements et prolongations d'activité | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it
Si le gouvernement japonais de Shinzo Abe n’a jamais caché sa volonté de relancer l’activité nucléaire dans les plus brefs délais, il s’est également montré très ferme à l’égard des réacteurs les plus anciens, réclamant aux exploitants un bilan précis des installations atteignant la limite d’âge de 40 ans. Des réacteurs vulnérables qui devraient donc fermer définitivement et entrer en phase de démantèlement, rassurant ainsi une opinion publique très méfiante sur la question du nucléaire, même si ce sentiment est moins marqué aujourd’hui quand dans les mois qui ont suivi la catastrophe de Fukushima.