Redémarrage de Takahama n°4 | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Kansai EPCO a remis en marche le réacteur n°4 de sa centrale de Takahama (870 MW, PWR) à la date prévue, le vendredi 26 février à 17h00. Ce réacteur a atteint son niveau de criticité le lendemain, samedi 27, et devrait commencer à produire de l’électricité lundi 29 février. Le début de son exploitation commerciale est attendu pour fin-mars. C’est le quatrième réacteur à être relancé après Sendai n°1 et 2 et Takahama n°3. Sur les 157 assemblages combustibles chargés, 4 sont du combustible MOX (comme Takahama 3). Kansai EPCO, qui avait annoncé de longue date un redémarrage le 26 février, a hésité à le repousser après qu’une fuite d’eau légèrement radioactive ait été repérée le 20 février dans un des bâtiments du réacteur. En tout, 34 litres d’eau se seraient écoulés, avant d’être rapidement nettoyés, représentant un total de 60 000 Bq, soit 50 fois moins que le niveau réglementaire qui oblige à avertir le gouvernement. L’opérateur a trouvé la cause de la fuite le lendemain – un boulon mal serré sur la valve d’un tuyau – et a ainsi pu reprendre les opérations de préparation en vue du redémarrage en début de semaine, après avoir vérifié tous les boulons similaires de Takahama 3 et 4.