3 stations de prélèvement d'air près de sites nucléaires ont été incendiées | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it
Trois stations de prélèvement d'air situées près de sites nucléaires dans le Finistère, le Cher et en Côte-d'Or ont été incendiées entre dimanche matin et lundi matin, a confirmé mardi à l'AFP l'IRSN, l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, propriétaire de ces matériels. "Ce sont des actes de malveillance car le feu a pris par le bas", a estimé Jérôme Joly, directeur général adjoint de l'IRSN, en charge de la radioprotection. Dans l'une des trois stations, un "système de mise à feu très rudimentaire" a été retrouvé, a-t-il précisé. Ces trois préleveurs d'air servent à analyser la radioactivité ambiante. "En l'état, des constatations sont menées pour voir si ces faits pourraient être liés les uns aux autres. A ce stade, il n'y a eu aucune revendication", a indiqué de son côté une source proche du dossier. Trois enquêtes ont été ouvertes, a-t-elle ajouté.