Le CEA français va aider Tepco à démanteler Fukushima | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Après avoir négocié, en 2014, un partenariat avec le groupe anglais Sellafield Ltd, l’opérateur de la centrale détruite vient de finaliser un accord avec le Commissariat à Energie atomique et aux énergies alternatives.

 

Ayant tardivement reconnu qu’il ne pourrait pas mener seul le gigantesque et complexe chantier de démantèlement de la centrale de Fukushima-Daiichi, l’électricien japonais Tepco commence à accepter les offres de coopérations internationales. Après avoir négocié, l’an dernier, un partenariat avec le groupe anglais Sellafield Ltd, l’opérateur de la centrale détruite vient de finaliser un accord avec le Commissariat à l’energie atomique et aux energies alternatives (CEA).