Nucléaire : la revue de presse
102.6K views | +17 today
Follow
Nucléaire : la revue de presse
Your new post is loading...
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Fukushima Daiichi : NDF évoque la possibilité d’un sarcophage

NDF (Nuclear Damage Compensation and Decommissioning Facilitation Corporation), organisme gouvernemental chargé de coordonner les activités de démantèlement de la centrale accidentée de Fukushima Daiichi, a publié mercredi 13 juillet un rapport ouvrant la réflexion sur la possibilité de recourir à terme à un «sarcophage » pour sceller les bâtiments réacteurs. Le rapport réaffirme l’intention du gouvernement d’extraire le corium des réacteurs, à l’aide de deux méthodes suivant l’état des réacteurs. Il présente l’option du « sarcophage » qui recouvrirait les réacteurs avec le combustible à l’intérieur, sur le modèle de Tchernobyl. La méthode finale devrait être adoptée mi-2017. Les maires des communes entourant la centrale ont réagi vigoureusement, réclamant que le gouvernement s’en tienne à sa promesse initiale d’extraire le combustible fondu. Pour ces derniers, l’option du sarcophage traduit l’incompétence des responsables des opérations de démantèlement. Le Vice-ministre du METI pour l’industrie, Yosuke Takagi, a écarté l’hypothèse du sarcophage lors d’un entretien jeudi 15 juillet avec le gouverneur de Fukushima, Masao Uchibori, qui se disait choqué par cette idée et la qualifiait d’inacceptable. Yosuke Takagi a affirmé que le METI avait enjoint NDF à réécrire son rapport.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Fukushima Daiichi n°1, 2 et 3 : retrait des combustibles différé

Fukushima Daiichi n°1, 2 et 3 : retrait des combustibles différé | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Le gouvernement japonais a officiellement annoncé vendredi 12 juin avoir approuvé une révision du calendrier de retrait des barres de combustible usé des piscines de refroidissement des trois premiers réacteurs de la centrale de Fukushima Dai-ichi, déposée par Tepco. Cette temporisation est due aux travaux de décontamination préalables à toute opération ; ceux-ci se sont révélés plus compliqués que prévu. Selon le nouveau planning, les opérations de retrait du réacteur n°3 devraient débuter en 2017 – contre 2015 préalablement –, et 2020 – contre 2017 – pour les réacteurs n°1 et 2. L’opération de retrait du combustible usé du réacteur n°4 avait démarré en novembre 2013 et s’était achevée en décembre 2014. Les opérations de retrait des débris issus de la fusion des coeurs des trois premiers réacteurs sont ainsi prévues pour débuter en 2021, après le retrait du combustible usé des piscines achevé. La durée totale prévue pour la décontamination complète de la centrale, entre 30 et 40 ans, reste elle inchangée.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Au cœur du réacteur numéro 1 de la centrale de Fukushima Daiichi

Au cœur du réacteur numéro 1 de la centrale de Fukushima Daiichi | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

La Tepco a envoyé un robot au cœur de l'enceinte de confinement de l'un des réacteurs de la centrale de Fukushima Daiichi, afin d'effectuer des prises de vue et des relevés. Le robot ne s'en est pas remis. Explications et vidéos.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Fukushima : les poissons peuvent être consommés

Fukushima : les poissons peuvent être consommés | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

You may have heard media reports about concerns regarding fish contaminated by the Fukushima Daiichi nuclear power plant meltdown migrating to the North American west coast.
The truth is, scientists in British Columbia have found no noticeable radiation in fish on Canada’s west coast as a result of Fukushima and the Canadian Food Inspection Agency has found no cause for concern but continues to monitor the situation.
“The radiation levels we can attribute to Fukushima are essentially not visible,” Simon Fraser University nuclear scientist Kris Starosta recently told Global News.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Fukushima, le Japon incinère les déchets végétaux radioactifs

Fukushima, le Japon incinère les déchets végétaux radioactifs | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Les autorités japonaises ont décidé d’incinérer les déchets végétaux radioactifs (plantes, herbes, lichens, arbustes) qui se trouvent autour de la centrale accidentée de Fukushima Daiichi.


Pour Laurence Piketty, Directrice de l’assainissement et du démantèlement nucléaire au CEA, cette technique est bien encadrée en France où elle permet de réduire significativement les volumes de déchet de l’industrie nucléaire.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

À Fukushima, le retrait de la couverture du réacteur 1 a commencé

À Fukushima, le retrait de la couverture du réacteur 1 a commencé | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it
Tepco (Tokyo Electric Power), la compagnie gérante de la centrale accidentée Fukushima Daiichi, a annoncé avoir débuté mercredi 22 octobre 2014 les opérations en vue du retrait de la couverture du réacteur 1. L'opérateur précise avoir pris des précautions particulières pour minimiser les nouveaux rejets radioactifs.
more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Impact environnemental d’un accident nucléaire

Impact environnemental d’un accident nucléaire | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it
La gravité d’un accident ne doit pas être évaluée uniquement par l’importance des rejets radioactifs. Les conditions météorologiques au moment des rejets ont un rôle déterminant (sens du vent, épisodes pluvieux ou neigeux…) sur l’importance et l’étendue de la contamination radioactive. Les conditions environnementales et la saison ont également une influence importante. Au Japon, la situation en bord de mer de la centrale a entrainé une contamination marine, mais les forts courants ont permis une dilution rapide de la radioactivité.

Les conséquences de ces accidents majeurs ne se limitent pas aux effets sanitaires potentiels. Dans les deux cas, on se retrouve avec des territoires durablement contaminés, des conséquences sociales et économiques importantes avec le bouleversement de la vie de nombreuses personnes (environ 150 000 personnes au Japon, environ 270 000 autour de Tchernobyl).
more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Accident de Fukushima : rapport de l’AIEA

Accident de Fukushima : rapport de l’AIEA | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Le Conseil des Gouverneurs de l’AIEA s’est réuni à huis clos à Vienne mercredi 10 juin pour discuter du rapport exhaustif sur les causes et les conséquences de l’accident à la centrale de Fukushima Dai-ichi ; rapport qui a impliqué 180 scientifiques venus de plus de 40 pays. La NHK a obtenu une version résumée (240 pages) de ce rapport. La conclusion de ce dernier est que l’accident est dû à l’insuffisance des mesures de sécurité pour prévenir les accidents, en raison d’une confiance trop élevée des Japonais dans la sûreté des centrales nucléaires ; et que Tepco n’a pas réussi à mettre en place les mesures nécessaires pour contrôler l’accident, en raison notamment d’un manque de préparation. L’AIEA prévoit de solliciter l’opinion de ses pays membres avant de présenter la version finale du rapport lors de la conférence générale en septembre. Le gouvernement a d’ores et déjà exprimé le souhait de partager son expérience et les leçons apprises de l’accident avec les autres membres de l’agence.

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

L'après-Fukushima du nucléaire

L'après-Fukushima du nucléaire | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it
Quatre ans plus tard, l'impact économique de l'accident de Fukushima-Daiichi sur le nucléaire planétaire apparaît toujours contrasté. Il est majeur ou insignifiant, selon la région du monde observée.
more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Fukushima Daiichi : traitement mobile pour traiter l eau de réservoir

Fukushima Daiichi : traitement mobile pour traiter l eau de réservoir | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it
a société Kurion, a annoncé avoir remporté un contrat par Tokyo Electric Power Company (TEPCO) pour le déploiement d’un deuxième système de traitement mobile Kurion sur le site de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi.


Le premier système a commencé à fonctionner sur le site au début du mois d'octobre 2014. Kurion a terminé récemment la construction et les tests d’un deuxième système identique au premier, qui est arrivé au Japon la semaine dernière.

"Nous sommes honorés que TEPCO nous ait fait confiance pour construire et livrer un deuxième système mobile afin d’enlever le strontium de l’eau du réservoir sur le site de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi", a déclaré John Raymont, fondateur et président de Kurion. "La performance concluante du premier système de traitement mobile démontre que notre approche novatrice au niveau du réservoir est efficace et peut améliorer la sécurité du site en réduisant les niveaux de strontium. Notre capacité à livrer un système aussi sophistiqué sur une base anticipée de moins de trois mois rend hommage à nos employés et à notre partenaire de fabrication, HiLine Engineering and Fabrication."

more...
No comment yet.
Scooped by SFEN
Scoop.it!

Fukushima : fin de l’évacuation des combustibles usés du réacteur 4

Fukushima : fin de l’évacuation des combustibles usés du réacteur 4 | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

Tokyo Electric Power (TEPCO) vient de réussir une étape importante dans le démantèlement de la centrale de Fukushima-Daiichi : l’électricien vient de retirer avec deux mois d’avance tous les 1 331 assemblages de combustible usé qui se trouvaient dans la piscine numéro 4. Détails d’une opération déterminante.

more...
No comment yet.