Nucléaire américain : le temps des start-up » | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it
Le lecteur français, lui, y découvre une bouillonnante industrie du nucléaire en train de renaître, principalement – mais pas seulement – par le biais de start-up. Parmi elles, Terra Power, Transatomic, Terrestrial Energy (canadien), Flibe Energy, ou encore U Power et, dans le domaine de la fusion nucléaire, General Fusion ou encore LPP Fusion. Toutes sont financées par le capital-risque. Bill Gates et Nathan Myhrvold, ancien responsable de la recherche de Microsoft, soutiennent par exemple Terra Power. Transatomic a été initialement financée par Ray Rothrock, un capital risqueur de la silicon Valley. General Fusion a reçu 32 millions de dollars de financement, dont 20 de Jeff Bezos, patron d’Amazon. Quant à LPP Fusion elle vient même de lever 180 000 dollars via le… crowd-funding.