L’entreprise pharmaceutique CIS Bio avait été mise en demeure de réaliser des travaux de sécurité anti-incendie. Le chantier s’était terminé avec 18 mois de retard.