Investir pour le climat, un moteur pour notre croissance | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it
La COP21, qui se tiendra à Paris dans moins de 160 jours maintenant, est l'opportunité pour les Etats de s'engager dans une ère nouvelle, qui nous impose de repenser nos façons de produire et de consommer pour préserver notre bien-être et notre planète. Si la transition écologique est d'abord un enjeu de préservation de notre environnement, elle est devenue également un formidable enjeu industriel et de développement économique. A la suite du protocole de Kyoto, les politiques de réduction des émissions de gaz à effet de serre ont été perçues comme des contraintes voire des entraves au développement. A l'inverse, les nouvelles technologies « bas carbone » sont maintenant reconnues par tous les pays comme des opportunités de croissance. Les charges et les risques que génèrent notre dépendance aux énergies fossiles et les conséquences du changement climatique sont également devenus des évidences que le monde économique, et plus largement nos sociétés, ont intégrées. Les technologies « bas carbone » seront les marchés de demain et les premiers qui sauront les produire efficacement prendront l'avantage sur les autres.