En attendant de bâtir ses EPR, EDF prolonge la durée de vie de ses centrales britanniques | Nucléaire : la revue de presse | Scoop.it

EDF veut tirer le maximum de son parc de centrales nucléaires au Royaume-Uni. L’électricien français vient de recevoir le feu vert des autorités britanniques pour prolonger de dix ans la durée de vie des deux réacteurs de Dungeness, dans le Kent, au sud-est de l’Angleterre. Cette centrale, opérationnelle depuis 1983, continuera à produire de l’électricité jusqu’en 2028 (soit une durée d’utilisation de quarante-cinq ans), a annoncé hier EDF Energy, la filiale d’EDF outre-Manche.


Le groupe explique qu’il investit 150 millions de livres (près de 200 millions d’euros) dans cette opération, dont la moitié pour le système informatique de la salle de contrôle. Les protections contre les inondations ont été renforcées. Le groupe avait annoncé son intention de prolonger la durée de vie de Dungeness il y a près d’un an. La concrétisation du projet a pris un peu plus de temps que prévu.