Newsletter navale
831.7K views | +32 today
Follow
Newsletter navale
Your new post is loading...
Scooped by Patrick H.
Scoop.it!

Cherbourg: CMN met à l’eau son premier intercepteur HSI 32

Cherbourg: CMN met à l’eau son premier intercepteur HSI 32 | Newsletter navale | Scoop.it

Mercredi 18 mars, le chantier naval cherbourgeois CMN a mis à l'eau son premier intercepteur de 32 m pour le Mozambique.

Le HSI des CMN est un intercepteur de 32 mètres. Il s'agit du premier navire d'une série de trois commandés par le Mozambique. Ce navire à coque composite peut atteindre une vitesse de 43 noeuds, soit près de 80 km/h, ce qui est remarquable.

Le HSI a été mis à l'eau à Cherbourg mercredi 18 mars dans l'après-midi. Les deux autres navires seront achevés à un mois et demi d'intervalle. Dans trois mois, ils seront tous les trois livrés au Mozambique.

more...
No comment yet.
Scooped by Patrick H.
Scoop.it!

Le Mozambique commande à CMN 3 intercepteurs HSI32 - mise à l'eau de son premier patrouilleur trimaran OCEAN EAGLE 43

Le Mozambique commande à CMN 3 intercepteurs HSI32 - mise à l'eau de son premier patrouilleur trimaran OCEAN EAGLE 43 | Newsletter navale | Scoop.it

CMN confirms the signing of a new export contract with Mozambique: Three more HSI32 Interceptors have just been ordered for the Navy of Mozambique. This is in addition to the three OCEAN EAGLE 43 trimaran patrol vessels and three HSI32 interceptors (and several fishing vessels) that were ordered by the African nation back in September 2013. Meanwhile, the first trimaran patrol vessel has just been launched by the French Shipyard.
CMN who contacted Navy Recognition explained that the first 3 HSI32 will be delivered from Cherbourg in early summer 2015. The 3 new HSI32 will de deliverered from December 2015 with a rate of one ship every 2 months.


CMN HSI32 Interceptor
The HSI32 is designed to meet the needs of modern Navies and Coast Guards. The HSI32 is a fast interceptor which combines significant intelligence and surveillance capacities with high speed (45 knots) and extended patrol period of 3 days.
CMN has sought to develop a versatile interceptor, efficient and easy to use for conducting anti-piracy, anti-terrorism, or control of illicit trafficking missions.
The HSI32 has a range of 800 nautical miles (approximately) with a crew of only 12 sailors. This new advanced interceptor comes with a RHIB launching ramp at the stern and a 360° bridge.
The HSI32 is fitted with self-defense capabilities including a 20 mm remote weapon system plus two 12.7 mm machine guns with a field of 360° coverage.
In terms of electronic warfare, the HSI32 comes with advanced detection and surveillance sensors:
» C-ESM
» Electro-optical sensors
» Surveillance radar
» Navigation radar
» Satcom datalink for image, video and tactical data upload and download

All sensors are fused and integrated with the Combat Management System and the Integrated Navigation System.


OCEAN EAGLE 43

Meanwhile, the first of three trimaran patrol vessel (ordered as part of the contract signed in September 2013) has just been launched by the French Shipyard. The OCEAN EAGLE 43 is a revolutionary concept with exceptional performance designed to meet the needs of maritime surveillance and security. The OCEAN EAGLE 43 is the result of a fruitful collaboration between CMN, naval architect Nigel Irens, ProLarge and SeaTeam Aviation companies, two small businesses specialized in logistics and operational projects at sea.
The OCEAN EAGLE 43 is a compact high-performance multifunction vessel that is suited to protect coastal areas, strategic offshore infrastructures. It can also conduct electronic warfare and intelligence missions through the use of 300 Kg class VTOL UAV (such as the SCHIEBEL S100 Camcopter).
The OCEAN EAGLE 43 offers an unmatched cost to performance ratio:
» 3,000 nautical miles autonomy at 20 knots
» Top speed of 30 knots sustainable over a distance of 1,000 nautical miles
» Limited crew of 7 sailors
» Accomodations for 8 additional Special Forces

At Euronaval 2014, CMN unveiled a mine warfare variant of the Ocean Eagle.

Patrick H. 's insight:

Lire aussi :

http://www.defenceweb.co.za/index.php?option=com_content&view=article&id=37672:cmn-launches-mozambiques-first-ocean-eagle-patrol-vessel&catid=51:Sea&Itemid=106


more...
No comment yet.
Scooped by Patrick H.
Scoop.it!

Financé par les Saoudiens, le contrat de livraison d'armes françaises au Liban a été signé à Ryad : les patrouilleurs CMN y sont !

Financé par les Saoudiens, le contrat de livraison d'armes françaises au Liban a été signé à Ryad : les patrouilleurs CMN y sont ! | Newsletter navale | Scoop.it

L’Arabie saoudite et la France ont signé mardi à Ryad un contrat de livraison d’armes françaises au Liban, menacé par la poussée jihadiste, grâce à un don saoudien de trois milliards de dollars (2,4 milliards d'euros), indique l'AFP.

Le « contrat d’aide à l’armée libanaise » (Donas) a été signé par le ministre saoudien des Finances Ibrahim al-Assaf, et le patron d'ODAS, la société publique française d’exportation de matériel de défense (qui réunit l'Etat et des grands groupes), et ancien chef d'état-major des armées, Edouard Guillaud.

On notera au passage qu'ODAS (une centaine d'employés) ne compte qu'une délégation permanente à l'étranger, en Arabie saoudite... Un hasard, sans doute. ODAS, au travers d'une mission de contrôle, devrait suivre l'exécution du contrat.

Le chef de l’armée libanaise, le général Jean Kahwaji, était présent à la cérémonie de signature. Pour l'instant, on n'a pas précisé le type d’équipements militaires qui seront livrés à l’armée libanaise.

A Paris, le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius a salué la signature de cet accord qui, « financé grâce à un don saoudien, contribuera à renforcer l’armée libanaise, garante de l’unité et de la stabilité du Liban ». « Il l’aidera à assurer sa mission de défense du territoire et de lutte contre le terrorisme, alors que le Liban est menacé », a-t-il ajouté dans un communiqué.

« Le Donas illustre la qualité exceptionnelle de la relation franco-saoudienne », a estimé M. Fabius.

VAB, radars, Gazelle, patrouilleurs

Le contrat était en discussion depuis que Ryad s’était engagé fin 2013 à accorder trois milliards de dollars à l’armée libanaise afin que celle-ci, faiblement équipée, puisse se procurer des armes françaises.

Les discussions avaient porté ces derniers mois sur la liste précise du matériel militaire devant être fourni à l’armée libanaise. Même si rien n'est officiel, on a évoqué des blindés légers VAB modernisés Mk3 de Renault Trucks Defense, des radars de Thales ou encore des hélicoptères Gazelle équipés de missiles Hot. Le chantier naval CMN de Cherbourg devrait, quant à lui, fournir trois patrouilleurs.

Patrick H. 's insight:

Règlement d'une affaire en cours depuis de nombreux mois :

http://www.scoop.it/t/newsletter-navale/p/4029481865/2014/10/09/patrouilleurs-pour-le-liban-le-chantier-cmn-attend-la-signature-du-contrat


more...
No comment yet.
Rescooped by Patrick H. from Defense
Scoop.it!

CMN : Une petite nouvelle dans la famille Combattante - Mer et Marine

CMN : Une petite nouvelle dans la famille Combattante - Mer et Marine | Newsletter navale | Scoop.it

Après la Combattante FS56, dévoilée en 2012 et qui devrait enregistrer prochainement une première commande, CMN dévoile une version compacte, la Combattante FS46. Ce nouveau modèle de patrouilleur lance-missiles est conçu pour le combat naval comme les missions de surveillance et de protection de la zone économique exclusive. Longue de 46 mètres pour une largeur de 7.45 mètres et un tirant d’eau de 4.2 mètres, la nouvelle Combattante FS46 reprend des lignes éprouvées à la mer, en l’occurrence celles des Combattante II, vendues à plusieurs dizaines d’exemplaires dans le monde par CMN. Basée sur une coque en acier et des superstructures en aluminium bénéficiant des progrès techniques réalisés entre temps, la nouvelle génération de Combattante est, comme ses aînées, capable de réaliser des raids offensifs à grande vitesse. Présentant la particularité de disposer de trois lignes d’arbres, entrainées par autant de moteurs diesels, la Combattante FS46 peut dépasser 35 nœuds et, côté autonomie, franchir 2000 milles à 15 nœuds.


Une plateforme puissamment armée

 

En matière d'armement, la FS46, bien que moins équipée que sa grande sœur du type FS56, plus longue de 10 mètres, n’en demeure pas moins très puissante. Elle peut, ainsi, mettre en œuvre quatre missiles antinavire Exocet MM40 Block3, ainsi que deux canons de 40mm et deux affûts télé-opérés de 20 à 30mm sur les superstructures, offrant un champ de battage à 360 degrés. Un atout complété par la vision panoramique offerte par la passerelle pour offrir une architecture et des moyens d’autodéfense adaptés aux menaces asymétriques, en particulier lors des missions en zones littorales. On notera que la tourelle arrière de 40mm peut être remplacée par un système surface-air à très courte portée Simbad-RC, la version totalement automatique du Simbad de MBDA,  avec deux missiles Mistral prêts à l’emploi (portée de 6000 mètres). L’autodéfense peut être complétée avec deux lance-leurres de la gamme Sylena, développée par Lacroix, installés devant la passerelle. En plus de son radar de surveillance et de sa conduite de tir, la Combattante FS46 peut mettre en œuvre...


Lire la suite sur Mer et Marine.com


Via Valerie I.
more...
No comment yet.
Scooped by Patrick H.
Scoop.it!

Patrouilleurs pour le Liban: le chantier CMN attend la signature du contrat

Patrouilleurs pour le Liban: le chantier CMN attend la signature du contrat | Newsletter navale | Scoop.it

Voici le design des Combattante FS 56, dont le Liban pourrait acquérir trois unités.

Le chantier CMN de Cherbourg pourrait recevoir prochainement une commande de patrouilleurs pour le Liban. L'ancien Premier ministre libanais, Saad Hariri, a été reçu mardi 7 octobre à l’Élysée. A l'issue de cet entretien, il a déclaré attendre une évolution du dossier des livraisons d'armes françaises au Liban "dans les jours qui viennent". Pour le Liban, il s'agit clairement, face aux menaces djihadistes en Syrie, de renforcer l'équipement des forces de sécurité du pays.

Ce contrat, porté en France par Odas, une société associant Etat et industriels pour soutenir les exportations de matériels militaires, est évalué à 3 milliards de dollars. Il inclut des blindés légers, des hélicoptères, des missiles et des patrouilleurs. Ces derniers, au nombre de trois, seraient les FS 56 de CMN.

Héritier des Combattante, ce patrouilleur rapide de 56 mètres de long peut embarquer des missiles de type Exocet, une tourelle de 76 mm, des canons télé-opérés et des missiles surface-air.
Le financement serait assuré par l'Arabie Saoudite.

Début septembre, François Hollande avait reçu le prince héritier d'Arabie Saoudite, et l’Élysée avait indiqué que le contrat était "acquis et en voie de finalisation".

Patrick H. 's insight:

Dossier en cours depuis de nombreux mois :

http://www.scoop.it/t/newsletter-navale/p/4020214276/2014/04/24/le-liban-attend-le-cheque-de-ryad-pour-s-offrir-des-armes-francaises-dont-des-patrouilleurs-construits-par-cmn


more...
No comment yet.
Scooped by Patrick H.
Scoop.it!

Le Liban attend le chèque de Ryad pour s’offrir des armes françaises dont des patrouilleurs construits par CMN

Le Liban attend le chèque de Ryad pour s’offrir des armes françaises dont des patrouilleurs construits par CMN | Newsletter navale | Scoop.it

La France et le Liban ont récemment arrêté une liste d’équipements militaires pour un montant de 2,1 milliards de dollars. Elle est actuellement pour validation à Ryad, qui finance le réarmement de Beyrouth.

L'Arabie Saoudite a entre ses mains la vente d'armes par la France au Liban pour un montant de trois milliards de dollars. Après quatre mois de travail seulement, la fameuse "shopping list" a été arrêtée entre l'acheteur, le Liban, et le vendeur, la France. Reste à la faire valider par le financeur, l'Arabie Saoudite. A ce trio, il faut rajouter aussi un pays qui s'agite beaucoup en coulisse, Israël, que l'on dit préoccupé par cette opération et qui a regardé de très près cette liste d'armements, qui l'inquiète dans une région particulièrement explosive où prospère notamment le Hezbollah...

...Dans le domaine naval, c'est le chantier de Cherbourg CMN, propriété du Libanais Iskandar Safa, qui a remporté la mise face à DCNS, qui proposait des Gowind de la classe Adroit, et Raidco. Le chantier naval des Constructions Mécaniques de Normandie fournira à la marine libanaise trois petits patrouilleurs, vraisemblablement équipés du système Simbad-RC de MBDA. Enfin, les équipements de Thales sont aussi bien présents dans la liste avec des radars, de l'optronique et des systèmes de communications.

more...
No comment yet.
Scooped by Patrick H.
Scoop.it!

PRIVINVEST / CMN présente une version améliorée de corvette Combattante BR 71(Baynunah) Mk II au salon IDEX/NAVDEX

PRIVINVEST / CMN présente une version améliorée de corvette Combattante BR 71(Baynunah) Mk II au salon IDEX/NAVDEX | Newsletter navale | Scoop.it

French shipyard CMN, part of Privinvest holding company, will unveil a new version of its famous Baynunah class corvette during IDEX/NAVDEX 2015 defense exhibition which starts on Sunday in Abu Dhabi. Based on the sea proven Combattante BR 71 corvette, the new Mk II evolution incorporates the latest innovations from CMN's research and development. It also leverages some of the design work from the FS56 Fast Attack Craft series.

According to CMN, the vessel is designed for littoral warfare defence operations against air and surface threats, patrolling tasks, law enforcement and ISR missions.

Performance and Competitive Features:
> Impressive performance for a medium range vessel
> Very compact and powerful
> Optimised wheelhouse arrangement with wide visibility all around the vessel
> 360° free radar detection arc
> Large modularity adapted to the full range of maritime surveillance tasks
> Helicopter platform Level 2 Class 2 (Day & Night)

More details on the Combattante BR 71 Mk II Corvette soon in our NAVDEX 2015 coverage.

Visit Privinvest during NAVDEX 2015 on stand B-026

more...
No comment yet.
Scooped by Patrick H.
Scoop.it!

CMN : des précisions sur la vente de patrouilleurs Combattante FS56 au Liban (pas de MM40) - Mer et marine

CMN : des précisions sur la vente de patrouilleurs Combattante FS56 au Liban (pas de MM40) - Mer et marine | Newsletter navale | Scoop.it

...Si la Combattante FS56 est conçue pour la mise en œuvre de 8 Exocet MM40, les bâtiments qui doivent être réalisés pour les Libanais ne devraient pas disposer de missiles antinavire. MBDA doit néanmoins fournir un système surface-air à très courte portée Simbad-RC, afin d’assurer l’autodéfense antiaérienne et antimissile. Nexter, de son côté, est supposé livrer deux canons télé-opérés Narwhal de 20mm pour chaque patrouilleur, le Liban ayant déjà acquis récemment ce matériel pour d’autres bâtiments de sa flotte. Enfin, l’artillerie principale devrait être constituée d’une tourelle de 76mm...

Lire l'intégralité de l'article sur Mer et Marine :

http://www.meretmarine.com/fr/content/cmn-un-pas-de-plus-vers-la-vente-de-trois-patrouilleurs-au-liban

more...
No comment yet.
Scooped by Patrick H.
Scoop.it!

C Sword 90 : CMN dévoile sa nouvelle bête de guerre - Mer et Marine

C Sword 90 : CMN dévoile sa nouvelle bête de guerre - Mer et Marine | Newsletter navale | Scoop.it

C’est l’une des grosses surprises d’Euronaval, que nous vous révélons en exclusivité dès aujourd’hui. Plus grand bâtiment de combat développé jusqu’ici par CMN, le C Sword 90 est aussi l’un des plus novateurs du moment.  

Bénéficiant d’études poussées en matière de furtivité, cette corvette de 95 mètres de long pour 15.7 mètres de large adopte un design de coque très travaillé, permettant d’offrir une excellente tenue à la mer, ainsi que des performances élevées en matière de vitesse et d’autonomie....

Lire l'intégralité de l'article sur Mer et Marine :

http://www.meretmarine.com/fr/content/c-sword-90-cmn-devoile-sa-nouvelle-bete-de-guerre


Patrick H. 's insight:

Lire la fiche de caractéristiques techniques de ce projet sur le site Navy Recognition :

http://www.navyrecognition.com/index.php?option=com_content&task=view&id=2069


more...
No comment yet.
Scooped by Patrick H.
Scoop.it!

CMN : Le patrouilleur Ocean Eagle en version guerre des mines

CMN : Le patrouilleur Ocean Eagle en version guerre des mines | Newsletter navale | Scoop.it

Le constructeur cherbourgeois crée la surprise en développant une version dédiée à la guerre des mines de son patrouilleur à coque trimaran vendu au Mozambique. L’Ocean Eagle 43 Mine Hunter sera officiellement dévoilé à l’occasion du salon Euronaval, qui ouvrira ses portes au Bourget le 27 octobre. Il s’agit de la réponse de CMN à une tendance lourde observée sur le marché. D’un côté, de nombreuses marines veulent moderniser leur outil de guerre des mines ou développer une telle capacité, en s’équipant notamment de drones. De plus en plus performants, ces engins sous-marins offrent l’avantage de réduire au maximum l’intervention humaine et de positionner à distance de sécurité le bateau porteur....

....Sur la base du modèle adopté par le Mozambique, soit un patrouilleur long de 43.6 mètres pour une largeur de 15.7 mètres, les ingénieurs cherbourgeois ont intégré toute l’infrastructure et les équipements nécessaires à une opération de chasse aux mines. Après avoir ôté la plateforme, ils ont développé la superstructure afin que celle-ci puisse accueillir un module dédié à la mise en œuvre de drones spécialisés. La propulsion a également été adaptée puisqu’elle est électrique, avec des propulseurs azimutaux, pour les phases de chasse aux mines (à des vitesses de 0 à 8 nœuds). Pour les périodes de transit, le bâtiment s’appuie sur une propulsion classique, avec deux moteurs diesels et deux lignes d’arbres, l’allure maximale étant de 19 nœuds. L’Ocean Eagle 43 MH est donc moins rapide que les patrouilleurs mozambicains, plus puissamment motorisé (quatre diesels générateurs) et conçus pour atteindre 30 nœuds....

Lire l'intégralité de l'article sur Mer et Marine :

http://www.meretmarine.com/fr/content/cmn-le-patrouilleur-ocean-eagle-en-version-guerre-des-mines

more...
No comment yet.
Scooped by Patrick H.
Scoop.it!

Commande du Mozambique : la coque du 1er patrouilleur trimaran Ocean Eagle 43 construite par H2X pour CMN va quitter la Ciotat pour Cherbourg

Commande du Mozambique : la coque du 1er patrouilleur trimaran Ocean Eagle 43 construite par H2X pour CMN va quitter la Ciotat pour Cherbourg | Newsletter navale | Scoop.it

The first of the three hulls that H2X will deliver to CMN for the contract with Mozambique left the workshops on Monday, September 8. The hull will leave La Ciotat, France, on Friday, September 12 to reach Cherbourg aboard the cargo Spirit. It will then be motorized and equipped in CMN shipyard.

CMN confirmed in September 2013 the signing of a major export contract with Mozambique. The contract includes the delivery of three OCEAN EAGLE 43 trimaran patrol vessels, three HSI 32 interceptors and eighteen fishing vessels for a total of twenty-four ships.

OCEAN EAGLE 43

The OCEAN EAGLE 43 is a revolutionary concept with exceptional performance designed to meet the needs of maritime surveillance and security. The OCEAN EAGLE 43 is the result of a fruitful collaboration between CMN, naval architect Nigel Irens, ProLarge and SeaTeam Aviation companies, two small businesses specialized in logistics and operational projects at sea.

The OCEAN EAGLE 43 is a compact high-performance multifunction vessel that is suited to protect coastal areas, strategic offshore infrastructures. It can also conduct electronic warfare and intelligence missions through the use of 300 Kg class VTOL UAV (such as the SCHIEBEL S100 Camcopter).

The OCEAN EAGLE 43 offers an unmatched cost to performance ratio:
» 3,000 nautical miles autonomy at 20 knots
» Top speed of 30 knots sustainable over a distance of 1,000 nautical miles
» Limited crew of 7 sailors
» Accomodations for 8 additional Special Forces

more...
No comment yet.