EntomoScience
54.4K views | +6 today
Follow
 
Scooped by Bernadette Cassel
onto EntomoScience
Scoop.it!

[Freaky Friday Parasite] Prodigieux Virus - Strange Stuff And Funky Things

[Freaky Friday Parasite] Prodigieux Virus - Strange Stuff And Funky Things | EntomoScience | Scoop.it
... Une question qu’on pose souvent concernant les virus, c’est celle de leur position dans l’arbre du vivant. D’emblée, ça semble une tâche bien ardue puisque la plupart des chercheurs ne sont pas d’accord pour considérer que les virus sont des organismes vivants. C’est une prudence qui peut se comprendre : vu qu’on se casse déjà le cul à tenter de classer le vivant (1, 2 & 3), autant ne pas y rajouter des trucs qui n’ont rien à voir comme des silex, des trombones ou le sécateur de votre voisin.

 

[Image] Rhizome du Vivant

 

"... Des gènes de mimivirus se groupent tantôt tout seuls, tantôt chez les eucaryotes, les eubactéries ou les archées. Selon certains, ces résultats montrent que les virus, et les mimivirus en particulier, sont les rois des voleurs de gènes. Le problème c’est que ces vols de gènes, ce qu’on appelle couramment des transferts horizontaux de gènes, laissent des traces qui s’effacent au fur et à mesure de l’évolution. Même si les virus évoluent vite, force est de constater que la plupart de ces transferts sont probablement très très vieux (on trouve des transferts horizontaux récents dans leur génome, mais ils sont facilement reconnaissables).

Alternativement, d’autres chercheurs proposent un autre angle d’approche pour expliquer ce bordel génétique : l’hybridation, et les transferts génétiques. Comme on l’a vu lors de l’interview de Marc-André Sélosse, les transferts de gènes et autres cochoncetés génétiques sont légions entre les 3 domaines du vivant. Du coup, face à la figure classique de l’arbre du vivant, ces chercheurs évoquent maintenant la possibilité de représenter les relations de parenté où les branches peuvent s’anastomoser comme un système de racine, ou comme les bras des cours d’eau près d’un delta : une sorte de rhizome du vivant, pour utiliser l’expression de Didier Raoult qui est le premier à avoir proposé ce scénario…"

(...)

 

___________________________________________________________________

POUR EN SAVOIR PLUS :

→ Et si Darwin s'était trompé... - Le Point
https://www.lepoint.fr/debats/et-si-darwin-s-etait-trompe-12-12-2011-1406407_2.php

 

C'est l'un des plus grands chercheurs français en microbiologie. Le professeur Didier Raoult dirige l'unité de recherche en maladies infectieuses et tropicales émergentes à la faculté de médecine de Marseille. On lui doit des découvertes fondamentales comme celle des virus géants et peut-être même d'une nouvelle forme de vie. Dans son dernier livre, Dépasser Darwin (Plon), Didier Raoult explique pourquoi le darwinisme, érigé en dogme, est en train de voler en éclats.

 

Le Point : Vous racontez que, dans leurs laboratoires, les chercheurs en biologie sont en train de révolutionner la vision du monde. Aujourd'hui, Copernic n'a pas l'oeil collé à une lunette astronomique, mais à un microscope électronique ?

 

Didier Raoult : Quand Copernic puis Galilée affirment que la Terre tourne autour du Soleil, c'est la façon dont nous avons ordonnancé le monde dans nos têtes qui vole en éclats. L'homme n'est plus au sommet de la création, le centre d'un univers immuable. Avec la révolution génomique, nous vivons les débuts de la biologie. On découvre que l'homme est un écosystème à lui tout seul, un monde dans lequel cohabitent des millions de micro-organismes. Cet écosystème ambulant évolue dans d'autres écosystèmes qu'il modifie et qui le modifient. Tous les êtres vivants passent leur temps à s'échanger des gènes. Pas uniquement par la reproduction, mais aussi par les virus et les bactéries. Le monde du vivant est une immense orgie collective. On sait aujourd'hui que 8 % de l'ADN humain est constitué de vestiges de gènes qui nous ont été transmis par des virus.

 

C'est pourquoi vous dites que l'homme est une "chimère" ?

 

Pendant longtemps, on a pensé que nous descendions d'un ancêtre commun : le Sapiens. En mai 2010, coup de théâtre : les résultats d'une analyse de l'ADN prélevé sur des os de néandertaliens ont révélé que 1 à 4 % de nos gènes viennent de Neandertal. Que cela nous plaise ou non, nous sommes apparentés à ce lourdaud, et non pas uniquement à Sapiens"l'intello". Les deux se sont rencontrés et métissés. L'arbre généalogique de l'espèce humaine est anti-darwinien parce que notre ancêtre est tout à la fois Sapiens, néandertalien, une bactérie et un virus !

 

Vous avez récemment affirmé que quatre formes de vie, et non pas trois comme il a toujours été admis, sont apparues il y a plus d'un milliard d'années. De quoi mettre en ébullition les spécialistes de l'évolution !

 

Le virus géant mimivirus que mon équipe a découvert en 2003, et dont nous avons décrypté le génome, me permet d'émettre l'hypothèse selon laquelle, à côté des trois grandes formes de vie acceptées - bactéries, eucaryotes et Archaea -, il en existerait une quatrième : celle des grands virus à ADN. Mimivirus en fait partie, tout comme trois autres virus dont nous avons aussi révélé l'existence. Ce monde de virus géants constitue un quatrième groupe entièrement parasitaire, distinct des trois autres. Cela suscite un large débat chez les scientifiques. Ce n'est pourtant qu'une étape dans la remise en question nécessaire du classement darwinien du vivant. Les virus en sont aujourd'hui exclus, alors que ce sont les entités biologiques les plus abondantes et la source de plus de la moitié des gènes de l'univers connu !

 

D'après vous, il faudrait abattre l'"arbre de Darwin" ?

 

L'arbre darwinien n'existe pas. C'est un fantasme. L'idée du tronc commun avec les espèces qui divergent comme des branches est un non-sens. Un arbre de la vie, pourquoi pas, mais alors planté la tête en bas, les racines en l'air ! Si les espèces s'étaient définitivement séparées il y a des millions d'années, il n'y aurait en fait plus d'espèces vivantes sur la planète. Chacune aurait dégénéré dans son coin faute d'avoir pu suffisamment renouveler son patrimoine génétique. Pour survivre, il faut savoir s'encombrer de gènes inutiles. Ne pas être économe.

(...)

                  

No comment yet.
EntomoScience
Entomologie et interdisciplinarité
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Relations mutualistes entre les plantes et les insectes

Relations mutualistes entre les plantes et les insectes | EntomoScience | Scoop.it
Mutualistic relationships have evolved to work to benefit both of both organisms involved. This is especially true of the three types of relationships plants share with insects: protection, pollination, and seed dispersal.

 

Better Together: Mutualistic Relationships Between Plants and Insects - Seed Dispersal

 

 

Traduction :

 

Dispersion des graines

 

Le rôle des insectes pour disperser les graines est moins connu que celui d'autres animaux. Pourtant, il existe des relations très étroites entre la dispersion des graines de plantes et les insectes.

 

L'exemple le plus intéressant de dispersion des graines par les insectes est probablement celui du bousier. Ces petits insectes sont connus pour rouler les bouses jusqu'à ce qu'ils trouvent un endroit où les enterrer et les protéger des animaux mangeurs de bouses. Le fumier est ensuite mangé et utilisé pour pondre des œufs. Des chercheurs d'Afrique du Sud ont découvert que les graines d'une plante appelée Ceratocaryum argenteum imitent une bouse d'animal. Ces graines sont dures et ont une odeur piquante, très similaire à celle d'une bouse d'antilope. Leur odeur et leur apparence font croire aux bousiers qu'ils ont trouvé une bouse animale. Les bousiers emportent les graines et aident la plante à coloniser de nouvelles zones.

 

D'autres espèces de plantes en Afrique du Sud dépendent des fourmis pour la dispersion des graines. Les fourmis collectent les graines et les apportent à leur nid. Les graines qui sont dispersées par les fourmis ont de petites structures, appelées élaiosomes, sur la surface extérieure qui attirent les fourmis. Les fourmis n'endommagent pas les graines en mangeant les élaiosomes. En fait, dans certains cas, les graines germent plus facilement une fois que les fourmis ont enlevé les élaiosomes.

 

D'autres graines de plantes sont dispersées par des coléoptères, des guêpes, des thrips et certaines espèces de papillons de nuit. Les graines peuvent être dispersées en faisant simplement tomber la graine de la plante sur le sol. Dans d'autres cas, les graines peuvent être transportées à de plus grandes distances de la plante.

 

Certains insectes utilisent les graines à d'autres fins.

Les graines de l'eucalyptus Cadagi, un arbre originaire d'Australie, contiennent de la résine que les abeilles utilisent pour construire leurs nids. Lorsque les abeilles récoltent la résine, elles emportent aussi, par inadvertance, les graines collantes. Les abeilles jettent les graines dès que possible afin qu'elles ne bloquent pas leurs nids. Comme les abeilles butinent à une certaine distance de leur nid, les graines peuvent être récoltées à une distance considérable de la plante mère. Bien sûr, cela n'aide la plante que si la graine atterrit dans un endroit propice à sa croissance.

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L’ADN environnemental, une révolution dans l’air

L’ADN environnemental, une révolution dans l’air | EntomoScience | Scoop.it
Et si la Terre était un océan d’ADN ? Présent dans l’eau, la terre, deux chercheuses viennent désormais de montrer qu’il se trouvait même dans l’air. Une source d’information inépuisable pour en apprendre davantage sur la planète. Pour la première fois, deux équipes de scientifiques ont pu démontrer que l’on pouvait recenser les espèces aux alentours en analysant un échantillon d’air. Cette découverte, attestée par deux papiers publiés dans Current Biology, ouvre de nouvelles perspectives pour recenser et préserver la biodiversité.
 
Le Monde,10.01.2022
 
Vidéo - Deux équipes viennent simultanément de prouver que l’on pouvait identifier les espèces animales présentes dans un zoo grâce à l’ADN contenu dans un simple échantillon d’air.

 

 

Bernadette Cassel's insight:

 

Scoops en relation :

 

  • Deux équipes de scientifiques ont déterminé quels animaux se trouvaient dans leur zoo en prélevant de l'ADN dans l'air - De www.gurumed.org - 13 janvier, 12:17

 

  • Des scientifiques évaluent la biodiversité des insectes en analysant l'ADN dans l'air - De www.gurumed.org - 21 décembre 2021, 18:49

 

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Pourquoi la science moderne n’a pu naître en Chine ?

Pourquoi la science moderne n’a pu naître en Chine ? | EntomoScience | Scoop.it

"Joseph Needham pose la question : « Pourquoi la science moderne, en tant qu’on peut l’opposer à la science antique et médiévale, ne s’est-elle développée que dans le monde occidental ? » La Chine disposait de nombreuses inventions techniques bien avant l’Europe de la Renaissance, pourquoi n’a-t-elle pas développé d’industrie ?"

 

Publié le 13 janvier 2022 par Solidarités Émergentes

 

Pierre Musso : Extrait de l’ouvrage « La religion industrielle », 2017, Fayard, pp.290-291

 

 

[Image] "Fernand Braudel en parle dans son livre sur la Civilisation, en citant les hypothèses de Jacob Needham." Grammaire des civilisations Poche – 24 août 2013 de Fernand Braudel

 

via Michel Bauwens sur Twitter, 14.01.2022 https://twitter.com/mbauwens/status/1481971040167337986

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Lumière sur l'érosion de la biodiversité avec Marie-Charlotte Anstett

Lumière sur l'érosion de la biodiversité avec Marie-Charlotte Anstett | EntomoScience | Scoop.it
... ses récentes recherches portent sur la filière du cassis qui subit de plein fouet des changements liés à l’érosion de la biodiversité. Il s'agit de Marie-Charlotte Anstett, écologue chercheuse au laboratoire Biogéosciences au sein de de l’équipe du Centre de Recherches de Climatologie à Dijon

 

 

Bernadette Cassel's insight:

 

Actualité en relation :

 

Le cassis souffre de la raréfaction des insectes pollinisateurs - De www.lejdc.fr - 12 juillet 2021, 16:36

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Cryptobiose : ces organismes capables d'arrêter le temps

Cryptobiose : ces organismes capables d'arrêter le temps | EntomoScience | Scoop.it
Des invertébrés microscopiques sont revenus à la vie après 24 000 ans passés dans la glace. Une longue sieste qui s’explique par une capacité très spéciale : la cryptobiose, dont sont également capables les tardigrades. Une aptitude à arrêter le temps qui fait rêver les êtres humains.

 

15/06/2021
Par Pierre Ropert
 

"... Il existe plusieurs types de cryptobiose selon les conditions auxquels sont exposés les organismes. Dans le cas d'une baisse importante de température, on parle ainsi de cryobiose. Mais le mode de cryptobiose peut aussi se différencier selon qu'il soit du à un stress hydrique (anhydrobiose), à une diminution du taux d'oxygène (anoxybiose) ou encore à de hauts niveaux de toxines (chimiobiose). 

 

Pour supporter ces changements brusques, "la cryptobiose s'accompagne de modifications plus ou moins poussées de la structure de l'organisme et d'un ralentissement plus ou moins important de leur métabolisme", précise Stéphane Tirard dans son étude Cryptobiose et reviviscence dans les animaux, le vivant et la structure. La cryptobiose se distingue ainsi par des changements plus conséquents que ceux induits par d'autres états de suspension de l'organisme, telles la vie ralentie (comme la dormance, caractéristique de certaines bactéries) ou la vie latente (l'hibernation).

 

 

_______________________________

 

Cas du moustique Polypedilum vanderplanki

 

Un exemple du monde animal, qui combine plusieurs propriétés cryptobiotiques, sont les larves de Polypedilum vanderplanki, une espèce de moustique du Nigeria appelée le "chironomide dormant".

 

Les larves de P. vanderplanki sont des insectes résistants au froid et à la sécheresse. Ils peuvent survivre en tant que larves déshydratées dans l'Hélium liquide (-270 °C) jusqu'à cinq minutes sans dommages permanents. En outre, P. vanderplanki est la seule espèce connue qui peut sécher à moins de 3 % d'humidité et survivre. Dans un environnement naturel, les larves sont exposées à des températures supérieures à 70 °C. En laboratoire, ils ont survécu à des températures de plus de 100 °C pendant trois heures, à des températures supérieures à 200 °C pendant cinq minutes. Ils peuvent passer d'un état complètement inactif et complètement sec à un état complètement actif en moins d'une heure (environ 44 minutes). Cette restriction temporaire de l'activité physique est appelée cryptobiose.

Au moment de la cryptobiose, la tréhalose occupe environ 20 % du poids sec des larves.

 

Lire plus: https://www.aquaportail.com/definition-3266-cryptobiose.html

 

[Image] Anhydrobiotic cycle of P. vanderplanki larvae

 

via Identification of Anhydrobiosis-related Genes from an Expressed Sequence Tag Database in the Cryptobiotic Midge Polypedilum vanderplanki (Diptera; Chironomidae)
https://www.researchgate.net/publication/46220220_Identification_of_Anhydrobiosis-related_Genes_from_an_Expressed_Sequence_Tag_Database_in_the_Cryptobiotic_Midge_Polypedilum_vanderplanki_Diptera_Chironomidae

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'ouvrage "L'immunité des plantes" reçoit le prix Roberval 2021 - IJPB

L'ouvrage "L'immunité des plantes" reçoit le prix Roberval 2021 - IJPB | EntomoScience | Scoop.it
Ce 34e prix Roberval 2021 récompense l'ouvrage « L'immunité des plantes - Pour des cultures résistantes aux maladies », meilleure œuvre dans la catégorie "Enseignement Supérieur". Outre sa qualité scientifique, il récompense sa grande accessibilité à un large public.

 

Publié le 08/12/2021

 

Coordination éditoriale de cet ouvrage collectif : Christian Lannou (INRAE), Dominique Roby (CNRS), Virginie Ravigné (Cirad), Mourad Hannachi (INRAE) et Benoît Moury (INRAE)


Qu'est-ce que l'immunité ?

 

"Ce livre traite de l'immunité végétale, c’est-à-dire de l'ensemble des mécanismes qui permettent aux plantes de résister ou d'échapper aux agents pathogènes et autres ravageurs."

 

"... Les plantes disposent d’une immunité naturelle qui leur permet de résister aux maladies et aux agressions parasitaires dans leur environnement. L’invention puis le développement de l’agriculture ont cependant créé des milieux très favorables à l’émergence de nouvelles maladies et au développement des épidémies. Cette vulnérabilité sanitaire s’est ensuite accentuée avec l’intensification agricole, à partir des années 1950, de sorte que le recours généralisé aux pesticides de synthèse est devenu un pilier essentiel de la production. Ce modèle est désormais remis en cause et le développement d’une protection agroécologique des cultures devient une nécessité.

 

Comprendre comment fonctionne l’immunité des plantes et déchiffrer leur arsenal de défense face aux agressions parasitaires est essentiel pour produire des variétés résistantes et réduire la dépendance de l’agriculture à la protection chimique."

(...)

Bernadette Cassel's insight:

 

'immunité innée' in EntomoScience
https://www.scoop.it/topic/membracides/?&tag=immunit%C3%A9+inn%C3%A9e

 

(5 scoops)

Gilbert C FAURE's comment, January 10, 12:33 PM
immunité innée
Bernadette Cassel's comment, January 10, 1:57 PM
oui :)
Howhighcenter's curator insight, January 11, 9:49 PM

 

Magic Mushroom Compound Called Psilocybin May Help Treat Depression
 

The psychedelic substance found in magic mushrooms, also known as shrooms, can relieve symptoms in people with major depressive disorder, according to a new studyTrusted Source.

While additional research is needed, this study shows the clinical potential of psilocybin, particularly for treating depression that’s resistant to other therapies.

The study was published on November 4 in JAMA Psychiatry.

“This is an extremely important study that advances the study of psychedelics and mental health, but more importantly, offers a new and novel treatment for major depressive disorder,” said Dr. Rakesh Jetly, chief medical officer at Mydecine, who wasn’t involved in the new study.

Twenty-four people completed the study, which involved receiving two doses of psilocybin along with supportive psychotherapy.

Johns Hopkins Medicine researchers reported that the participant’s depressive symptoms improved rapidly, with over two-thirds responding well to the treatment.

Four weeks after psilocybin treatment, over half of the participants met the criteria for remission of their depression.

 
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

30 comportements surprenants des animaux

30 comportements surprenants des animaux | EntomoScience | Scoop.it
... Territorialité, parasitisme, migration, soins parentaux, séduction et conflits sexuels, défense contre les prédateurs, évolution, etc., le champ de recherche est vaste et passionnant

 

François Verheggen

Un Tanguy chez les hyènes | Delachaux et Niestlé


François Verheggen est professeur de zoologie à l’université de Liège. Auteur de près de 200 publications scientifiques, il est notamment récompensé, en 2017, par le « Prix de la Francophonie pour jeunes chercheurs » décerné par l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF).


Stéphane Deprée dessine des animaux, des croquis de nature et des bandes dessinées. Illustrateur et professeur d’arts plastiques, il fonde, en 2001, Les Z'Ateliers avec la commune de Houffalize (Belgique) pour développer des projets socioculturels et artistiques en milieu rural.

Bernadette Cassel's insight:

 

Précédemment :

 

Francois Verheggen (aut.) Stéphane Deprée (ill.) Un Tanguy chez les hyènes. 30 comportements surprenants des animaux - De twitter.com - 24 novembre 2021, 19:22

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Société, nature et biodiversité. Regards croisés sur les relations entre les Français et la nature

Société, nature et biodiversité. Regards croisés sur les relations entre les Français et la nature | EntomoScience | Scoop.it
Qu’est-ce que la notion de nature évoque pour les Français ? Quelle relation entretiennent-ils avec les milieux naturels, la faune et la flore ?...
 
Eric Pautard, Frédéric Ducarme, Julien Gauthey, [...]
Document édité par Le service des données et études statistiques (SDES), 13.12.2021
 
 [Image] Distribution des groupes d'individus « convaincus », « sceptiques » et « indécis » dans le premier plan factoriel Distribution des variables quantitatives dans le premier plan factoriel
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'évolution est avant tout une grande histoire d'extinctions - Jean-Jacques Hublin - Paléoanthropologie - Collège de France

L'évolution est avant tout une grande histoire d'extinctions - Jean-Jacques Hublin - Paléoanthropologie - Collège de France | EntomoScience | Scoop.it
Jean-Jacques Hublin - Paléoanthropologie - "L'évolution est avant tout une grande histoire d'extinctions", entretien avec Jean-Jacques Hublin professeur titulaire de la chaire Paléoanthropologie.
Bernadette Cassel's insight:

 

Paléoanthropologie   Le Pr Jean-Jacques Hublin est paléoanthropologue, auteur de nombreux travaux sur l’évolution des Néandertaliens et sur les origines africaines des hommes modernes.
 
Il a joué un rôle pionnier dans le développement de la paléoanthropologie virtuelle, qui fait largement appel aux techniques de l’imagerie médicale et industrielle, et à l’informatique pour reconstituer et analyser les restes fossiles. Il s’est aussi intéressé à l’évolution des rythmes de croissance et au développement cérébral chez les hominidés ainsi qu’à l’histoire de sa discipline.
Professeur invité sur chaire internationale depuis 2014, il devient titulaire en 2021 de la chaire Paléoanthropologie.


Il prononcera sa leçon inaugurale, intitulée « Homo sapiens, une espèce invasive », au Collège de France le 13 janvier 2022 à 18 h et en direct sur notre site web.
 
Lisez son interview : L'évolution est avant tout une grande histoire d'extinctions

 

via La Lettre du Collège - 5 janvier 2022

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La Nuit des Idées 2022 : Dans plus de 100 pays dans le monde, l'opération marquera la résilience de la circulation des idées et des savoirs en temps de crise

La Nuit des Idées 2022 : Dans plus de 100 pays dans le monde, l'opération marquera la résilience de la circulation des idées et des savoirs en temps de crise | EntomoScience | Scoop.it
En 2022, la Nuit des idées sera placée sous le signe de la présidence française du Conseil de l’Union européenne. À cette occasion, partout au sein de l’Union, de grands dialogues réuniront des personnalités intellectuelles de premier plan, venues du monde des arts, des lettres, des sciences, du journalisme et de l’engagement. Dans les capitales du continent, elles évoqueront leurs perspectives sur l’Europe, ses cultures, ses défis et ses possibilités.

 

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Revue internationale et stratégique 2021/4 (N° 124) : Géopolitique de la nature

Revue internationale et stratégique 2021/4 (N° 124) : Géopolitique de la nature | EntomoScience | Scoop.it

En Europe comme ailleurs, l’écologie a migré de la périphérie vers le centre du débat d’idées, puisqu’elle interroge la possibilité même du modèle politique moderne et de l’invention d’une société post-industrielle. Sur le plan national, elle ne procède donc plus seulement du projet politique des différents partis. Elle définit désormais à l’inverse leurs matrices politiques

 

Les Livres de Philosophie, samedi 18 décembre 2021

 

"Si la politique de l’objet « nature » concerne classiquement la manière dont la nature s’intègre dans les processus politiques nationaux, la géopolitique de la nature interroge quant à elle la manière dont la nature s’intègre dans les processus politiques nationaux et internationaux. La nature est ainsi au centre des négociations du Green Deal sur le plan européen et des conférences des parties (COP) sur le climat ou la biodiversité au niveau mondial. À l’inverse, il est devenu concevable d’interroger la nature non plus seulement comme objet, arrière-plan, ressource ou usage, mais comme agent, actrice ou sujet du politique."

(...)

 

IRIS Editions - Décembre 2021

 

via @dm

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Sciences & Médias 2022 : Raconter la science en temps de crise

Sciences & Médias 2022 : Raconter la science en temps de crise | EntomoScience | Scoop.it
Le thème abordé cette année s’intéresse à la manière de raconter la science en temps de crise. À l’heure où science et technologie sont au cœur des enjeux sociétaux (climat, énergie, 5G, biotechnologies, vaccination, etc.), la façon dont les médias ont couvert la pandémie de COVID interroge. Comment expliquer la délétère cacophonie sanitaire qui s’est installée ? Quelle a été la place des journalistes scientifiques dans les rédactions ? Fallait-il laisser le traitement de cette information aux « experts », et lesquels ?

 

SIF

Posted on 13/12/2021


Pour l’avenir de notre santé comme de notre démocratie, il apparaît indispensable d’améliorer le traitement des questions et des controverses scientifiques.


Date : le 25 janvier 2022
Lieu : la Bibliothèque nationale de France et en live-streaming sur la chaîne YouTube de Science et Média


Programme complet : http://www.sciencesetmedias.org/
Inscription (gratuite mais obligatoire) sur http://www.sciencesetmedias.org/inscriptions.php

Bernadette Cassel's insight:

 

"Les journées Sciences et Médias réunissent tous les deux ans les acteurs de la science et des médias autour de thématiques concernant la place de la science dans les médias. Que le thème soit les médias traditionnels et numériques, ou ceux destinés à la jeunesse, ou encore comme en 2018 la désinformation scientifique ou en 2020 la place des femmes scientifiques dans les médias, l’objectif de ces journées est d’abord de dresser un constat des difficultés ou problèmes existants, puis de proposer des solutions."

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Sébastien Bouchard et Enrique Utria (dir.) : Perspectives sur l'animalité : Vulnérabilités, empathie, statut moral

Sébastien Bouchard et Enrique Utria (dir.) : Perspectives sur l'animalité : Vulnérabilités, empathie, statut moral | EntomoScience | Scoop.it
Cet ouvrage collectif témoigne de la volonté de s'engager activement dans une série de collaborations scientifiques, sociales et artistiques sur la vulnérabilité, et ce, autour du sujet animal. Il se consacre à l'ontologie animale ou la zooontologie qui questionne sur ce que sont les animaux, et souvent, par ricochet, à ce qui les distingue ou les rapproche fondamentalement des êtres humains. L'ontologie animale s'intéresse aux animaux en eux-mêmes, non pour donner un discours sur l'homme, mais pour les penser en eux-mêmes.

 

Les Livres de Philosophie

jeudi 16 décembre 2021


"Que sont-ils, ou plutôt qui sont-ils ? Comment les connaître ? Quel effet cela fait d'entrer en contact avec un animal d'une autre espèce ? Y a-t-il un psychisme animal ? Quelle forme de rationalité manifestent-ils ? L'approche est bien souvent continentale, phénoménologique, mais pas exclusivement."

 

Publications de l'Université de Rouen et du Havre - Décembre 2021
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des pandémies pour longtemps ?

Des pandémies pour longtemps ? | EntomoScience | Scoop.it
Une pandémie, c’est à la fois l’urgence, les tests, les vaccins, les confinements, les protocoles sanitaires, mais c’est aussi un phénomène qui concerne toute la planète, favorisé entre autres par les activités humaines, et les liens que nous avons avec la nature et biodiversité, des liens qui se dégradent.


Je pense donc j'agis | RCF, 11.01.2022

Présenté par Melchior Gormand, Madeleine Vatel

 
Avec :

- Philippe Grandcolas, fondateur et directeur de l'ISYEB

- Pascal Boireau, directeur du laboratoire de santé animale de l'Anses

- Jean-Pierre Andrevon, écrivain, auteur

 

___________________________

 

[via] Philippe Grandcolas invité sur RCF mercredi 12 janvier à 9 heures | L’Institut de Systématique, Évolution, Biodiversité
https://isyeb.mnhn.fr/fr/actualites/philippe-grandcolas-invite-sur-rcf-mercredi-12-janvier-9-heures-8003

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La droséra, plante carnivore experte en piège

La droséra, plante carnivore experte en piège | EntomoScience | Scoop.it
La droséra est une carnivore piégeuse : elle exsude une substance sucrée pour attirer les moustiques qui se révèle en fait être un adhésif puissant.

 

National Geographic Wild France
15.06.2019 


Plus d'informations :
http://www.nationalgeographic.fr

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

À l'aide d'un laser surpuissant, la science veut envoyer des tardigrades vers l'infini (et au-delà)

À l'aide d'un laser surpuissant, la science veut envoyer des tardigrades vers l'infini (et au-delà) | EntomoScience | Scoop.it
... Depuis 2015, sous l'égide de la NASA, les scientifiques du Projet Starlight planchent sur des engins miniatures capables de collecter des données et de transmettre les informations récoltées vers la Terre. D'une masse avoisinant le gramme, ces vaisseaux pourraient bien être propulsés à l'aide d'une technologie basée sur l'emploi de lasers à énergie directe, qui leur permettraient d'atteindre d'une vitesse comprise entre 20 et 30% de celle de la lumière.

 

Repéré par Thomas Messias sur Vice

11/01/2022

Sans retour

C'est là la grande innovation du Projet Starlight: être en capacité de propulser un tel engin dans l'espace et de lui faire atteindre son objectif en quelques jours. À l'intérieur, des tardigrades en phase de cryptobiose, susceptibles d'être réveillés une fois arrivés à destination. L'idée est de tester la façon dont ils pourraient réagir à leurs nouvelles conditions de vie, [Lubin et son équipe pourraient ensuite extrapoler ces résultats pour évaluer les effets potentiels des voyages interstellaires sur les humains.]"

(...)

 

→ Scientists Want to Send Tardigrades to Distant Stars With Massive Lasers, 10.01.2022 https://www.vice.com/en/article/v7d7q3/scientists-want-to-send-tardigrades-to-distant-stars-with-massive-lasers

 

__________________________

 

Sur le même sujet :

 

Des scientifiques proposent d’envoyer de minuscules créatures dans des voyages interstellaires - De www.gurumed.org - 11 janvier, 19:07

 

[Image] Représentation de la propulsion laser utilisée dans le projet Starlight. (Q. Zhang/ NASA)

Bernadette Cassel's insight:

 

'tardigrades' in EntomoScience | Scoop.it
https://www.scoop.it/topic/membracides/?&tag=tardigrades

 

(15 scoops)

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Vanesse Labeyrie, lauréate de la bourse ERC Starting Grant 2022

Vanesse Labeyrie, lauréate de la bourse ERC Starting Grant 2022 | EntomoScience | Scoop.it
Vanesse Labeyrie vient d’obtenir une bourse de 1,5 millions d’euros du Conseil européen de la recherche (ERC) pour financer une étude sur 3 000 exploitations agricoles en zones semi-arides (Maroc, Sénégal, Madagascar) sur la circulation des semences et ses conséquences pour la résilience des exploitations. Son objectif : mieux comprendre comment les paysans accèdent à la diversité cultivée qui leur est nécessaire pour faire face aux perturbations, notamment climatiques. La jeune chercheuse du Cirad fait partie des 53 scientifiques français récompensés sur près de 400 en Europe. Moins de 10 % des candidats ont été retenus.

 

Comprendre comment l’accès des paysans à la diversité des plantes cultivées impacte leur résilience

10 janv. 2022
LeCIRAD
 
 
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Adèle B. Combes : "Comment l'Université broie les jeunes chercheurs"

Adèle B. Combes : "Comment l'Université broie les jeunes chercheurs" | EntomoScience | Scoop.it
Elle a enquêté sur les conditions de travail des jeunes chercheurs en France : Adèle B. Combes, docteure en neurobiologie et initiatrice du projet “Vies de thèse”, auteure de "Comment l'Université broie les jeunes chercheurs" (Ed Autrement, 2022), est notre invitée aujourd'hui.

 

Harcèlement, précarité… Université, le grand gâchis ?
À retrouver dans l'émission
La Grande Table idées par Olivia Gesbert
04/01/2022

 

"Adèle B. Combes est docteure en neurobiologie. Partant de sa propre expérience et de témoignages recueillis grâce au questionnaire "Vies de thèse : Doctorat et qualité de vie", elle pointe un phénomène banal mais peu (re)connu : la détresse des jeunes chercheur(e)s en France. 

 

Elle publie Comment l'université broie les jeunes chercheurs : Précarité, harcèlement, loi du silence (Autrement, 5 janvier 2022). Une enquête sur les conditions de travail des jeunes chercheurs en France, “ceux qui n’ont pas été écoutés”, entre culte du secret, copinages ou malhonnêteté intellectuelle. L'enquête aborde ainsi "toute forme d'abus de pouvoir dans la recherche" : agressions psychologiques voire sexuelles, discriminations, harcèlement au travail, difficultés à trouver un financement ou encore précarité du contrat doctoral."

(...)

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Résultats de la COP 26 : quelle action intégrée en faveur du climat et de la biodiversité ?

Résultats de la COP 26 : quelle action intégrée en faveur du climat et de la biodiversité ? | EntomoScience | Scoop.it
Le Giec et l'IPBES sont clairs, dans leur rapport d'atelier coparrainé, sur le fait que nous ne pouvons réussir à inverser les crises du changement climatique et de la perte de biodiversité que par une réponse intégrée et ambitieuse. La « Nature » a occupé une place importante à la COP 26, dans le cadre de la campagne thématique de la présidence britannique sur ce sujet, et dans les side events, et les liens entre climat et biodiversité ont également été présents dans les négociations techniques et politiques. Les résultats de Glasgow offrent des avancées sur ces liens, mais une ambition politique et une mise en œuvre plus intégrées sont encore nécessaires dans la perspective du Bilan mondial de l’Accord de Paris, alors que les Parties et les acteurs non étatiques font face à une pression croissante pour démontrer l’intégrité de leurs engagements de neutralité carbone.

 

Alexandra Deprez

Chercheuse, Gouvernance internationale du climat

10.12.2021

 

"... L'inclusion des liens entre le climat et la biodiversité dans le Pacte de Glasgow est la plus importante à ce jour dans une décision finale de la COP de la CCNUCC7, ce qui témoigne de l'importance croissante que diverses Parties accordent à l'établissement de liens entre les deux agendas, et du rôle des organisations de la société civile dans la mise en avant de cette question.

 

 

Suivant les bases posées par la décision finale de la COP 25 de Madrid, les décisions finales du Pacte de Glasgow :

 

(i) notent l'importance d'assurer l'intégrité de tous les écosystèmes et la conservation de la biodiversité, et réitèrent que les crises mondiales du climat et de la perte de biodiversité sont liées,

 

(ii) reconnaissent explicitement l'importance de la protection, de la conservation et de la restauration des écosystèmes pour atteindre l'objectif global à long terme de la Convention et l'objectif de limitation du réchauffement de l'Accord de Paris « en agissant comme des puits et des réservoirs de gaz à effet de serre et en protégeant la biodiversité, tout en assurant des garanties sociales et environnementales »,

 

(iii) encouragent les Parties à adopter une approche intégrée des écosystèmes dans les politiques nationales, et

 

(iv) établissent un dialogue récurrent sur le lien entre l'océan et le climat."

(...)

No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Life Sciences Université Paris-Saclay
Scoop.it!

Laelia Benoit dans Le Monde : « L’inaction écologique est une forme d’abus contre la jeunesse »

Laelia Benoit dans Le Monde : « L’inaction écologique est une forme d’abus contre la jeunesse » | EntomoScience | Scoop.it

L’écoanxiété, cette angoisse à l’égard du changement climatique dont témoignent de plus en plus de jeunes, n’est pas une maladie. Ce trouble appelle plutôt à une « réponse sociale », selon la pédopsychiatre Laelia Benoit.

 

Laelia Benoit est pédopsychiatre et chercheuse associée au Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations - CESP (UMR-S 1018 Inserm/UVSQ/UPSaclay). Elle mène en ce moment une vaste étude sur l’impact du changement climatique sur le bien-être et la santé mentale des enfants et des adolescents au Yale Child Study Center (Yale School of Medicine) à l’université de Yale (à New Haven), aux Etats-Unis.

 

Lire la suite de l'article dans Le Monde ICI.

 


Via Life Sciences UPSaclay
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from EntomoScience
Scoop.it!

Déclin des insectes : l’Académie des sciences exige des actes. Sera-t-elle entendue par les décideurs ?

Déclin des insectes : l’Académie des sciences exige des actes. Sera-t-elle entendue par les décideurs ? | EntomoScience | Scoop.it
Dans un avis publié mardi [26 janvier 2021], l’institution s’alarme de l’érosion de la biodiversité des insectes. Pour les savants, il s’agit «une grave menace pour nos sociétés», contre laquelle les décideurs doivent «urgemment» prendre des mesures.

 

Par Florian Bardou, 28.01.2021 (abonnés)

 

"Le déclin des insectes inquiète – le verbe est faible – l’Académie des sciences. A tel point que l’institution centenaire, dont l’image fut un temps ternie par son impossibilité à accorder ses violons sur le consensus scientifique autour du changement climatique, s’en est officiellement et publiquement émue. Dans un court avis publié mardi sur son site – et motivé par une recension de la littérature scientifique de référence –, ses membres s’alarment en effet de «l’érosion de la biodiversité» des papillons, bourdons, éphémères et autres coléoptères qu’ils décrivent comme «une grave menace pour nos sociétés». Cela se traduit par «des baisses très importantes et durables des populations» de l’entomofaune, «voire des extinctions d’espèces», tendances qui obligent, selon les savants, à prendre «urgemment» la batterie de mesures qui s’imposent.

 

Parmi elles, le lancement de programmes scientifiques de suivi des effectifs d’invertébrés terrestres et aquatiques, la diminution «significative» du recours aux pesticides dans l’agriculture, le fait de limiter la conversion des espaces naturels (pour en faire des champs, des routes ou des zones commerciales par exemple), la réduction des émissions de gaz à effet de serre pour atténuer les effets du dérèglement climatique ou la lutte contre les «espèces exotiques envahissantes». On ne pouvait pas être plus clair. «Cet avis fait un bilan honnête de la situation des insectes telle qu’on la connaît grâce à la science aujourd’hui, souligne l’écologue Philippe Grandcolas, directeur de recherche au CNRS et d’un laboratoire au Muséum national d’histoire naturelle (MNHN). C’est un message scientifique sans concession.» Et qui vient clore un semblant de début de controverse."

  

"... Sera-t-elle entendue par les décideurs ? La réautorisation cet automne par le Parlement, à titre dérogatoire, des pesticides néonicotinoïdes, dits «tueurs d’abeilles», pour la filière betterave, malgré la vive opposition de chercheurs et d’associations environnementales, illustre que la prise de parole scientifique n’empêche nullement les retours en arrière. Philippe Grandcolas invoque, lui, un «déni de réalité», contre lequel il est impératif de «changer la donne». Et vite."

 

Bernadette Cassel's insight:

 

Voir les liens vers les différents articles dans Scoop.it

 

Le déclin des insectes : il est urgent d'agir

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

la Nuit européenne des idées avec le Collège de France

la Nuit européenne des idées avec le Collège de France | EntomoScience | Scoop.it
... le Collège de France [...] organise le 27 janvier, en collaboration avec l’Institut français, la Nuit européenne des idées, lors de laquelle cinquante-quatre jeunes Européens débattront en public des grandes questions liées au destin européen. Il reçoit, à partir du mois de mars 2022 l’écrivain, critique et essayiste Alberto Manguel, premier titulaire de la chaire L’invention de l’Europe par les langues et les cultures, pour une exploration du mythe de l’identité européenne.

 

L'administrateur, les professeurs et toute la communauté du Collège de France vous souhaitent une belle année 2022 - Actualités - 01.01.2022

 

_____________________________________

 

Reportée du 27 janvier au 12 mars :

 

La Nuit des Idées 2022 : Dans plus de 100 pays dans le monde, l'opération marquera la résilience de la circulation des idées et des savoirs en temps de crise - De www.lanuitdesidees.com - Aujourd'hui, 13:01

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Biocontrôle. La prédation des ravageurs de culture par d’autres insectes

Biocontrôle. La prédation des ravageurs de culture par d’autres insectes | EntomoScience | Scoop.it

"Sur les mois de novembre et décembre 2021, l’Inrae organisait une série de webinaires sur le thème du biocontrôle. L’un d’entre eux était consacré à la prédation des ravageurs de culture par d’autres insectes. Un mécanisme qui peut être spontané dans les écosystèmes, mais qui s’appuie parfois sur l’introduction d’espèces exogènes à un milieu. Marc Kenis, chercheur du CABI, pour Centre for Agricultural Bioscience International, a livré un état des lieux de cette pratique."

Guerre d'insectes pour protéger les cultures | Culture Agri

Par Eloi Pailloux - Publié le 06/01/2022 à 16:38

 

"Embaucher des insectes exotiques pour lutter contre les ravageurs des cultures ? Une idée qui semble séduisante ! Et qui permet, en cas de succès, de limiter les quantités d'insecticides épandues. Lors d'un webinaire organisé en novembre 2021, les atouts et points de vigilance de cette stratégie ont été récapitulés."

(...)

 

[Image] Webinaire 5 enregistrement de la session du 18 novembre 2021 - YouTube, 19.11.2021 https://www.youtube.com/watch?v=jmFQ1MBPkcI&list=PL6M0JVWAhyQnP8SYOtF00o_FwcmS4Yg5j&index=6

 
Cinquième webinaire du colloque Ecophyto Recherche & Innovation sur la restitution finale des Appels à projets de Recherche "JEVI 2016", Pesticides 2014" et "PSPE2".
 
Thème de la session : Macroorganismes : les frères ennemis
 
Déroulé :
00:00:00 Présentation par Mariam YALAOUI, INRAE, et introduction par Thibaut MALAUSA, Directeur de recherche à l'INRAE - ISA 00:05:06 Présentation des résultats finaux du projet RHIZODIA par Maria-Martha FERNANDEZ, CTIFL
00:14:02 Questions/ réponses
00:20:00 Présentation des résultats finaux du projet BIOCCYD par Nicolas BOROWIEC, INRAE
00:31:38 Questions/ réponses
00:37:58 Présentation des résultats finaux du projet ACAROSOL par Marie-Stéphane TIXIER, Montpellier SupAgro
00:47:42 Questions/ réponses
00:52:58 Intervention de Cécilia MULTEAU, Chargée de partenariat et innovation Biocontrôle - INRAE
01:05:17 Questions/ réponses
01:06:59 Intervention de Marc KENIS, Responsable de l'analyse du risque et de l'écologie de l'invasion - CABI
01:23:38 Une phrase de synthèse par porteur et par intervenant 01:28:37 Clôture et annonce du prochain webinaire le 25 novembre 2021
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La transition, un récit qui façonne nos imaginaires ?

La transition, un récit qui façonne nos imaginaires ? | EntomoScience | Scoop.it
Avec l’urgence climatique, l’expression « transition énergétique » a acquis un tel prestige que les historiens en sont venus à l’employer pour décrire toutes sortes de processus, y compris ceux qui furent, à rigoureusement parler, des additions énergétiques. Cette conférence propose une nouvelle façon d’aborder l’histoire de l’énergie en tant que dynamique d’accumulation symbiotique. Elle présentera également une généalogie de la « transition énergétique » : comment s’est construite cette vision particulière du passé et du futur de l’énergie, une vision trop confortable qui projette un passé qui n’existe pas sur un futur pour le moins fantomatique.

 

Mardi 4 janvier 2022 à 19h

 

 

 

Jean-Baptiste Fressoz, historien des sciences, des techniques et de l'environnement, chercheur au CNRS (Centre de recherches historiques, EHESS/CNRS).

 

Anthropocène : des récits en questions - THEMA : Les récits - Conférences - Activités & spectacles - Au programme - Cité des sciences et de l'industrie

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

MOOC Immunité innée

MOOC Immunité innée | EntomoScience | Scoop.it
Ce MOOC présente les acteurs et l'ensemble de l'orchestre impliqués dans l'immunité innée contre les agents pathogènes.

 

 

Innate Immunity

 

Institut Pasteur
Début du cours : 14 janvier 2022

Inscription
Du 1 décembre 2021 au 9 mars 2022
Cours
Du 14 janvier 2022 au 16 mars 2022
Langues
Anglais

"Ce MOOC vise les personnes qui possèdent des connaissances dans le domaine médical ou scientifique ou étudient ce domaine, et s’intéressent à tous les aspects de l’immunité innée ; étudiants en médecine, étudiants en deuxième année de master ou doctorants pour un diplôme en sciences (immunologie, bactériologie, parasitologie, virologie…), les post-doc, les médecins, les pharmaciens, les vétérinaires et tous les scientifiques qui travaillent sur les bactéries, les virus, les champignons et parasites. Ainsi que pour tous ceux qui souhaitent mieux comprendre le mécanisme de défense de l’hôte contre les pathogènes."

Bernadette Cassel's insight:

 

'immunité innée' in EntomoScience
https://www.scoop.it/topic/membracides/?&tag=immunit%C3%A9+inn%C3%A9e

 

(3 scoops)

No comment yet.