EntomoScience
51.0K views | +9 today
Follow
 
Scooped by Bernadette Cassel
onto EntomoScience
Scoop.it!

Comment les insectes font-ils pour voler ?

Comment les insectes font-ils pour voler ? | EntomoScience | Scoop.it

Science étonnante. « Quand on parle du développement de l’aéronautique, on évoque généralement le fait que "de tout temps les hommes"ont toujours été fascinés par la capacité des oiseaux à voler. Mais c’est oublier que les insectes avaient inventé le vol longtemps avant les oiseaux ! »  

  

« Bien que le spectacle soit moins majestueux, il faut reconnaitre que les insectes sont encore plus forts que les oiseaux, j’en veux pour preuve la difficulté qu’il y a à attraper des mouches ou à écraser des moustiques. » 

    

« Et pourtant si on s’en réfère aux lois classiques de l’aérodynamique, les insectes ne devraient pas pouvoir voler ! S’ils y arrivent quand même, c’est que leur vol se base sur des principes physiques assez différents de ceux qui gouvernent un Airbus ou un corbeau. »   

    

[...]


No comment yet.
EntomoScience
L'entomologie jusqu'à ses moindres ramifications et dans tous ses prolongements !
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Bernadette Cassel from EntomoNews
Scoop.it!

RAPPEL : Éviter le piégeage des femelles fondatrices de Frelon asiatique en dehors d’un cadre expérimental

RAPPEL : Éviter le piégeage des femelles fondatrices de Frelon asiatique en dehors d’un cadre expérimental | EntomoScience | Scoop.it

L'article n'est plus visible sur la page d'origine.

→ En retrouver l'équivalent ici :

 

 


___________________________________________________________________

Ancien contenu :

 

 

Le printemps arrive, les fondatrices de Frelons asiatiques sortent de leur torpeur hivernale... Et beaucoup d'apiculteurs, de collectivités, appellent à les piéger. L'Opie et France Nature Environnement mettent en garde sur ces pratiques de piégeage « précoce », néfastes pour de nombreux pollinisateurs.

 

Frelon asiatique : le piégeage de printemps, une menace pour les pollinisateurs

 

 

_________________________________________________________

 

POUR ALLER PLUS LOIN :

 

→ Frelon Asiatique » Lutte
http://frelonasiatique.mnhn.fr/lutte/

 

Une lutte irraisonnée contre une espèce envahissante peut conduire à favoriser son installation. Cela a été trop souvent le cas par le passé. Les espèces envahissantes ont en général une très forte capacité d’adaptation et de dispersion. C’est le cas du Frelon asiatique à pattes jaunes. Les méthodes de lutte qui ont un impact sur le reste de l’environnement (comme l’utilisation d’appâts empoisonnés) risquent donc de desservir nos espèces locales en faveur de ce dernier.

 

Rome, Q., Villemant, C. Le Frelon asiatique Vespa velutina - Inventaire national du Patrimoine naturel. In: Muséum national d’Histoire naturelle [Ed]. Site Web. http://frelonasiatique.mnhn.fr consulté le25.03.2018

 

Recommandations

 

Dans l’attente de nouvelles découvertes et de méthodes de lutte spécifiques, il vaut mieux suivre les recommandations suivantes :

 

Éviter le piégeage des femelles fondatrices de Frelon asiatique en dehors d’un cadre expérimental.

 

C’est en effet la période de l’année où la lutte contre Vespa velutina semble la plus vaine (Monceau et al., 2012 ; Rome et al., 2013b). Cette espèce produit de très nombreuses femelles fondatrices (plus de 500 pour un gros nid), et le printemps est la période où la mortalité des fondatrices de frelons comme de guêpes est la plus élevée, en grande partie du fait de la compétition intervenant entre individus d’une même espèce.

 

Détruire certaines fondatrices à cette période ne ferait que laisser la place à d’autres (Cottam, 1948 ; Thomas, 1960 ; Gamboa, 1978 ; Edwards, 1980 ; MacDonald & Matthews, 1981 ; Bunn, 1982 ; Matsuura, 1984 ; Donovan, 1991 ; Archer, 2010 ; Archer, 2012). De plus, il n’y a actuellement aucun piège réellement sélectif vis-à-vis du Frelon asiatique.

 

Même un piège dit « sélectif » a un impact sur les insectes non cibles, car si une sélection physique partielle a lieu pour certains insectes (trop gros pour pénétrer dans le piège ou assez petits pour s’échapper par les petits trous latéraux), le séjour, même court, dans un piège peut avoir un impact (excès de chaleur, humidité, etc.) sur la survie ou la fécondité des insectes capturés (Dauphin & Thomas, 2009 ; Rome et al., 2011a ; Goldarazena et al., 2015).

 

Pour qu’un piège soit réellement efficace, il faut que son appât soit attractif pour le Frelon asiatique, répulsif pour les autres insectes et durable dans le temps. Des recherches dans ce sens sont en cours à l’INRA de Bordeaux, au CNRS de Gif-sur-Yvette et à l’IRBI de Tours.

 

Bernadette Cassel's curator insight, March 25, 2018 12:26 PM

 

Sur le même sujet :

 

'piégeage du frelon asiatique' in EntomoNews | Scoop.it
https://www.scoop.it/t/entomonews/?&tag=pi%C3%A9geage+du+frelon+asiatique

 

(8 scoops)

Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Mais quelle est cette chenille aux allures de serpent ?

Mais quelle est cette chenille aux allures de serpent ? | EntomoScience | Scoop.it

"... Certaines espèces usent de moyens spécifiques pour se défendre ou se protéger. Il peut s’agir de camouflage, de poils urticants ou encore d’épines toxiques."

 

Par Yohan Demeure, 18 avril 2021

 

"L’espèce Hemeroplanes triptolemus commune dans plusieurs pays d’Amérique Latine prend quant à elle l’apparence d’un autre animal. Au stade larvaire, la chenille a un corps jaune-vert sur le dessous et brun sur le dessus. Ces couleurs lui permettent de se fondre dans le décor de la forêt tropicale. Toutefois, ce camouflage n’est pas suffisant face à ses prédateurs.

Lorsqu’elle se sent menacée, la chenille en question rétracte ses pattes et étire les segments antérieurs de son corps. Elle arbore alors une forme très impressionnante, ressemblant comme deux gouttes d’eau à un petit serpent menaçant ! Comme le montre la vidéo en fin d’article, son apparence devient assez déconcertante. De plus, la chenille a accentué la ressemblance jusqu’à faire apparaître deux taches sombres donnant un effet “yeux de serpent”."

(...)

 

 

[Image] Crédits : capture YouTube / Andreas Kay

 

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Pour se protéger, cette étonnante chenille se transforme... en serpent - De www.maxisciences.com - 8 mai 2014, 20:30

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Benjamin Bergerot, maître de conférences et chercheur, Université Rennes 1 : les insectes aquatiques

Benjamin Bergerot, maître de conférences et chercheur, Université Rennes 1 : les insectes aquatiques | EntomoScience | Scoop.it
Benjamin Bergerot, maître de conférences à l’Université de Rennes 1, Rémi Gerber, doctorant et Romain Georges, ingénieur de recherche au CNRS, travaillent au cœur d’une unité de recherche spécifique appelée ECOBIO. Au sein de ce véritable laboratoire pluridisciplinaire, les trois chercheurs affinent leur compréhension des insectes aquatiques émergents pour prouver l’impact de leur présence sur les milieux.

 

Agence Bretonne de la Biodiversité, 23.03.2021
 


Tournage réalisé dans le cadre d'une Breizh:Expedition proposée par In:Expeditions, plateforme de visio-expéditions au service de l'engagement.

REJOIGNEZ-NOUS !

➡️ Site internet
https://biodiversite.bzh/​

➡️ Twitter
https://twitter.com/biodiversiteBZH

➡️ LinkedIn
https://www.linkedin.com/company/biod​...

➡️ Newsletter "La Mensuelle de la #BiodiversitéBZH​

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

[BALADO] Au gym avec la mouche à fruit | JDM

[BALADO] Au gym avec la mouche à fruit | JDM | EntomoScience | Scoop.it
Les mouches à fruit sont des athlètes accomplies. En étudiant de près leurs activités physiques, des chercheurs en apprennent de plus en plus sur l’entraînement sportif... des humains !

 

 

Les invertébrés

 

L'octopamine a été découverte pour la première fois par le scientifique italien Vittorio Erspamer en 1948 dans les glandes salivaires de la pieuvre et on a depuis découvert qu'elle agit comme un neurotransmetteur , une neurohormone et un neuromodulateur chez les invertébrés.

 

Bien qu'Erspamer ait découvert son occurrence naturelle et l'a nommée, l'octopamine existait en fait depuis de nombreuses années en tant que produit pharmaceutique. Il est largement utilisé dans les comportements exigeants en énergie par tous les insectes, crustacés (crabes, homards, écrevisses) et araignées. Ces comportements comprennent le vol, la ponte et le saut.

 

L'octopamine agit comme l' équivalent insecte de la noradrénaline et a été impliquée dans la régulation de l'agression chez les invertébrés, avec des effets différents sur différentes espèces. Des études ont montré que la réduction du neurotransmetteur octopamine et la prévention du codage de la tyramine bêta hydroxylase (une enzyme qui convertit la tyramine en octopamine) diminue l'agressivité chez la drosophile sans influencer les autres comportements.

 

Octopamine - https://fr.qaz.wiki/wiki/Octopamine

Les invertébrés L'octopamine a été découverte pour la première fois par le scientifique italien Vittorio Erspamer en 1948 dans les glandes salivaires de la pieuvre et on a depuis découvert qu'elle agit comme un neurotransmetteur , une neurohormone et un neuromodulateur chez les invertébrés . Bien qu'Erspamer ait découvert son occurrence naturelle et l'a nommée, l'octopamine existait en fait depuis de nombreuses années en tant que produit pharmaceutique. Il est largement utilisé dans les comportements exigeants en énergie par tous les insectes, crustacés (crabes, homards, écrevisses) et araignées. Ces comportements comprennent le vol, la ponte et le saut. L'octopamine agit comme l' équivalent insecte de la noradrénaline et a été impliquée dans la régulation de l'agression chez les invertébrés, avec des effets différents sur différentes espèces. Des études ont montré que la réduction du neurotransmetteur octopamine et la prévention du codage de la tyramine bêta hydroxylase (une enzyme qui convertit la tyramine en octopamine) diminue l'agressivité chez la drosophile sans influencer les autres comportements. Octopamine - https://fr.qaz.wiki/wiki/Octopamine
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Cancers, maladies héréditaires, moustiques, cultures : l’édition du génome en quatre applications

Cancers, maladies héréditaires, moustiques, cultures : l’édition du génome en quatre applications | EntomoScience | Scoop.it
Du traitement des cancers à l’amélioration des variétés cultivées en passant par l’élimination des insectes vecteurs de maladies, les « ciseaux moléculaires » CRISPR ouvrent de nouveaux horizons.

 

Publié le 09.04.2021

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Reproduction sexuée : méiose, diploïdie et haploïdie

Reproduction sexuée : méiose, diploïdie et haploïdie | EntomoScience | Scoop.it

"Les cellules somatiques de la plupart des plantes et des animaux sont diploïdes, chaque cellule ayant en son noyau 2 copies de chaque chromosome (chez l'homme, 23 paires).

Lors de la division normale des cellules, appelée mitose, une cellule (diploïde) se scinde en deux cellules (diploïdes aussi).

Par contre, lors de la division (appelée méiose) générant les gamètes (cellules reproductrices, chez l'homme spermatozoïde et ovule), une cellule diploïde se divise en deux cellules [19], chacune n'ayant qu'une copie de chaque chromosome. Ces cellules sont dites haploïdes."

 

Ethologie – R. Maurer – Université de Lausanne, 2001-2002

 

 

[19] En fait c'est plus compliqué que cela :

 

(a) Dans la spermatogenèse, un spermatocyte primaire diploïde se divise par méiose en 2 spermatocytes secondaires haploïdes, qui effectuent une mitose en 4 spermatides haploïdes, qui se différencient en spermatozoïdes.

 

(b) Dans l'oogenèse, l'oocyte primaire diploïde se divise en 2 oocytes secondaires haploïdes de format différent (oocyte secondaire et premier corps polaire); les deux se divisent encore, ce qui résulte en un grand ootide et trois corps polaires secondaires ; l'ootide devient ovule, les corps polaires dégénèrent.

 

[Image] oogénèse de Drosophila melanogaster

 

via Drosophila melanogaster
http://oer2go.org/mods/fr-wikipedia-static/content/a/drosophila_melanogaster.html

 

Bernadette Cassel's insight:

 

Actualité en relation :

 

#Gamètes #oogénèse : Une étude chez la drosophile montre qu'ovocytes et cellules nourricières sont intimement liés dans la régulation de la croissance des kystes germinaux - De twitter.com - Aujourd'hui, 19:03

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Ralph Waldo Emerson : Nature, suivi de Société et solitude

Ralph Waldo Emerson : Nature, suivi de Société et solitude | EntomoScience | Scoop.it
... Ami et mentor de Thoreau, Emerson est l'un des premiers grands philosophes américains. Chef de file du transcendantalisme, il entre en scène avec un essai, Nature, où il défend l'idée que la nature est un grand tout, plein et harmonieux, dans lequel le Soi devrait se fondre. Il entérine par là une vision nouvelle de la nature, vivant de son existence propre, sans l'homme - à charge pour celui-ci de la célébrer et de la respecter. Nature s'ouvre sur ces mots : « Pour s'isoler l'homme a autant besoin de se retirer de son cabinet que de la société. » Trente-quatre ans plus tard, Société et solitude revient sur cette dialectique entre la vie en commun et la vie solitaire, et le moyen d'articuler « La civilisation » et « Les clubs » avec « La chose rustique »... Un parcours, du premier au dernier essai d'Emerson, qui a façonné une autre manière de voir (et de vivre) la nature.

 

Le Pommier - Mars 2021
Présentation par Hicham-Stéphane Afeissa

 

Les Livres de Philosophie, 04.004.2021

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Henry Thoreau : Écologiste avant la lettre - De www.politis.fr - 11 décembre 2014, 14:06

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Bestioles : le podcast pour enfants sur le monde animal

Bestioles : le podcast pour enfants sur le monde animal | EntomoScience | Scoop.it

"En avant pour un incroyable périple dans le monde animal ! Bestioles est une série de podcasts à destination des 5-7 ans et des grands enfants qui les entourent. Chaque épisode nous embarque dans les aventures d'une espèce animale souvent inaccessible : 5 à 7 minutes d'histoires pleines d'humour, de bruitages animaliers et de surprises pour prendre conscience de la richesse de la biodiversité qui nous entoure de manière ludique et scientifique."

Écoutez les dix premiers épisodes du podcast Bestioles.

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les animaux se droguent aussi : quand les lémuriens se shootent aux mille-pattes

Les animaux se droguent aussi : quand les lémuriens se shootent aux mille-pattes | EntomoScience | Scoop.it
Des primates se servent d'insectes pour se traiter contre des parasites. Mais l'ingestion de mille-pattes a également un effet psychotrope et il n'est pas rare qu'ils en abusent ! Les lémuriens seraient-ils junkies ?

 

avec : 

  • Jean-Lou Justine, parasitologue  et professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle, RC de la revue scientifique Parasite, revue officielle de la Société française de Parasitologie
  • Clément Lagrue, parasitologue et conseiller scientifique pour le Département de la Conservation en Nouvelle Zélande.  Il est l'auteur du livre Les parasites manipulateurs, sommes-nous sous influences ? Ed HumenScience Nature

 

[Image] via Drogue : un lémurien se défonce aux mille-pattes - ZAPPING SAUVAGE - YouTube, 04.10.2017 https://www.youtube.com/watch?v=qlLaS37nm3I

 

 

________________________________________

 

À lire aussi :

 

→ Pourquoi les lémuriens se frottent-ils l'anus avec des cadavres de mille-pattes ? Les lémuriens ont développé une étonnante stratégie pour tuer les parasites - Sciences et Avenir, 10.08.2018
https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/les-lemuriens-ont-developpe-une-etonnante-strategie-pour-tuer-les-parasites_126642

 

"Pourquoi se ruiner en produits anti-moustiques quand on peut s'enduire de jus de mille-pattes ? C'est en effet l'option choisie par les lémuriens d'après une récente étude parue dans la revue Primates.

  

Tout commence un petit matin de novembre 2016, alors que la saison des pluies vient juste de débuter sur l'île de Madagascar. Louise Peckre, l'auteure principale de l'étude, marche dans la forêt pour observer les lémuriens et remarque que le sol grouille de mille-pattes diplopodes (probablement Sechelleptus) sortis après les premières grosses pluies. (...)"

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les propriétés insoupçonnées de la colle produite par la drosophile

Les propriétés insoupçonnées de la colle produite par la drosophile | EntomoScience | Scoop.it
Les études menées par Flora ont mis en évidence des propriétés insoupçonnées de la colle produite par les larves de drosophiles pour maintenir la pupe au substrat : elle est universelle et peut supporter par exemple près de 15 000 fois la masse de la pupe !


Par Flora Borne, 06.04.2021

 

"L’équipe « Évolution et Génétique » dont je fais partie (Institut Jacques Monod, Paris), utilise la drosophile comme un modèle d’étude pour comprendre comment des variations génétiques ont permis à des espèces de s’adapter à leur environnement. La colle des drosophiles représente un bon trait de caractère pour étudier l’évolution génétique : c’est un système simple car elle n’est composée que de huit protéines et elle pourrait avoir une fonction importante pour que l’individu survive dans son environnement (protection contre la prédation ou contre la pluie, le vent, ...).

Pour mieux comprendre comment la colle permet aux individus de s’attacher à des substrats divers dans des environnements variés, une première étude a porté sur l’évolution des huit gènes codant les protéines de colle (Da Lage et al., 2019)."

Bernadette Cassel's insight:

 

"Les Drosophiles synthétisent de la colle universelle très performante. Flora Borne étudie cette colle et nous explique tout !"

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Pandémie et biodiversité | Web-série Virus

Pandémie et biodiversité | Web-série Virus | EntomoScience | Scoop.it
Depuis le début du XXe siècle, une dizaine de maladies virales ont émergé. Leur point commun : toutes proviennent de la confrontation entre les humains et des espèces animales autrefois contingentées dans leur milieu naturel.



Philippe Grandcolas, systématicien et biologiste de l’évolution, directeur de recherche du CNRS au Muséum, fait le point sur les liens entre pandémie et biodiversité dans ce nouvel épisode de la web-série Virus.

Copyright ---
© MNHN - 2021
Réalisation : Sébastien Pagani, Xavier Simon
Illustrations : Florence Gendre

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

« Raviver les braises du vivant » en lui laissant la place d’exister

« Raviver les braises du vivant » en lui laissant la place d’exister | EntomoScience | Scoop.it
La paysannerie et le respect de la vie sauvage ne sont pas mutuellement exclusifs, écrit Baptiste Morizot dans « Raviver les braises du vivant ». Au contraire, elles peuvent être les piliers d’une redéfinition de la place de l’humanité dans un monde vivant qui permette à chaque espèce de disposer d’un espace où s’épanouir.

À l’été 2020, un conflit éclata dans la Drôme entre la Confédération paysanne locale et l’Association pour la protection des animaux sauvages (Aspas), conduite notamment par le naturaliste (...)

 

Maxime Lerolle (Reporterre)

6 avril 2021 à 10h24 Mis à jour le 6 avril 2021 à 10h2

 

"C’est d’un tel conflit que part Raviver les braises du vivant, la nouvelle enquête du philosophe Baptiste Morizot. Au fil d’un livre mêlant poésie, philosophie et écologie, l’auteur s’attaque frontalement au problème qui grève la formation d’un « front commun » contre « le camp de l’exploitation insoutenable » : le fameux dualisme nature/culture. Dans la lignée de l’anthropologue Philippe Descola, Morizot déconstruit pied à pied le concept même de nature, « poubelle ontologique » légitimant son exploitation la plus éhontée. Si les travaux de Bruno Latour et Philippe Descola ont déjà révélé la responsabilité de la philosophie naturaliste moderne dans la catastrophe environnementale, l’enquête de Morizot, de son côté, met en lumière le fardeau qu’une telle conception représente pour les luttes écologistes. La « protection de la nature » ne fait que prolonger ce que le philosophe appelle l’« écopaternalisme », c’est-à-dire le processus d’« hétéronomisation de la nature », occulté par la suite, « dont l’être humain se présente ensuite comme intendant et gestionnaire ».

Défaire la « métaphysique de la production »

Qu’il prétende la protéger ou l’exploiter, l’écopaternalisme considère toujours la nature comme trop faible, déficiente, insuffisante en elle-même pour « produire » quelque chose. C’est bien dans ce concept de « production » que tient le nœud du problème. Revenant aux philosophes du XVIᵉ siècle, Morizot décortique une véritable « métaphysique de la production » née sous leur plume. Celle-ci repose sur deux éléments. D’une part, « la dévaluation de l’agentivité du vivant dans sa propre genèse » ; et d’autre part, « la surévaluation de l’initiative humaine dans la genèse du “produit” ». En d’autres termes, une telle métaphysique laisse accroire que l’humain serait seul responsable de la pollinisation des végétaux et des mutations biologiques à l’origine des espèces, voire de la photogénèse."

(...)

 

[Image] Baptiste Morizot présente **Raviver les braises du vivant** - YouTube, 07.10.2020 https://www.youtube.com/watch?v=SMPF3RosWac

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Vinciane Despret signe une "Autobiographie d'un poulpe" : "Difficile" de quantifier les extinctions animales

Vinciane Despret signe une "Autobiographie d'un poulpe" : "Difficile" de quantifier les extinctions animales | EntomoScience | Scoop.it
Vinciane Despret, philosophe des sciences, psychologue, et écrivaine, professeure à l'Université de Liège, auteure de "Autobiographie d’un poulpe et autres récits d’anticipation" (Actes Sud), était l'invitée du Grand entretien de France Inter.

 

L'invité de 8h20 : le grand entretien

mercredi 31 mars 2021

par Nicolas Demorand, Léa Salamé

 

"Dans un récit d'anticipation, Vinciane Despret nous plonge au cœur des débats scientifiques d'un futur indéterminé. Quelque part entre faits scientifiques et affabulations poétiques, se dessine un horizon troublant : et si les araignées, les wombats et les poulpes nous adressaient des messages codés à travers leurs comportements ? Par cette étonnante expérience de pensée nourrie des plus récentes découvertes scientifiques, Vinciane Despret ouvre la voie à un décentrement de la condition humaine sur Terre. 

 

La philosophe des sciences, psychologue et écrivaine s'est inspirée d’Ursula Le Guin, autrice de “L'auteur des graines d'Acacia”, nouvelle qui raconte qu'une association de "thérolinguistes" "découvrent que des fourmis écrivent avec leurs phéromones, sur des graines d'acacia" et mettent au jour "une poésie pamphlétaire chez la fourmi". Elle poursuit : "Cette association, je me suis dit qu’il ne fallait pas la laisser au chômage" et, dans son livre, "des pécheurs trouvent des débris de poteries avec une écriture à l’encre de poulpe..."

 

Cet ouvrage fait écho aux extinctions animales, difficiles à quantifier pour Vinciane Despret. "On nous parle en termes de chiffres. SI ça nous touchait, probablement que des choses changeraient. Les chiffres, les camemberts, les proportions ne nous touchent pas. Peut-être que, l’une des voies, c’est de penser quelle forme ces animaux ont donné au monde."

 

[Image] Vinciane Despret. Crédit : Actes Sud

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Images de science : Quand les coléoptères guident la lumière

Images de science : Quand les coléoptères guident la lumière | EntomoScience | Scoop.it
Ceci n'est pas un récif corallien mais bien les écailles d'un coléoptère vivant en Indonésie.

 

 Par Serge Berthier, 13.04.2021

 

"Nous ne sommes pas sur un récif corallien en face d’une anémone de mer, mais devant les écailles très grossies d’un coléoptère, Tmesisternus rafaelae, un longicorne vivant en Indonésie. Cet insecte a été étudié pour ses remarquables changements de couleur sous l’effet de l’humidité. Ses belles couleurs jaune doré, légèrement iridescentes, sont créées au sein des écailles par une structure interférentielle."

(...)

 

[Image] Vue au microscope optique numérique des écailles du longicorne Tmesisternus rafaelae sous éclairage ultraviolet. ©Serge Berthier. Institut des Nanosciences de Paris, Author provided

 

[énergie solaire ; animaux ; insectes ; imagerie ; lumière ; optique ; fluorescence ; microscopie ; images de science ; photonique]

 
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Alain Damasio : « aujourd’hui, on est dans l’orgie numérique »

Alain Damasio : « aujourd’hui, on est dans l’orgie numérique » | EntomoScience | Scoop.it
Alain Damasio revient avec nous sur le poid de l'orgie numérique et du technococon. Une reflexion pour faire un pas de coté

 

Propos recueillis par Julien Leprovos, 08.03.2021

 

"Depuis plus de 20 ans, Alain Damasio donne à la science-fiction française une nouvelle portée politique et engagée en amenant le lecteur à réfléchir à la place de la technologie dans notre quotidien ainsi qu’aux crises sociales et écologiques. De La Zone du Dehors en 1999 en passant par La Horde du Contrevent et Les Furtifs (tous réédités en poche chez Folio début 2021) à sa dernière nouvelle Scarlet et Novak, sortie en mars 2021, son travail est traversé par une réflexion sur ce que constitue la vitalité de l’existence et la manière de faire un pas de côté dans un monde déshumanisé. Alain Damasio a également pris la plume dans Reporterre, le média écologiste fondé par Hervé Kempf et dans le dernier ouvrage des collapsologues Pablo Servigne et Raphael Stevens où il développe la notion de techococon. Rencontre avec l’auteur culte Alain Damasio."

(...)

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'émergence de l'individualité comportementale dans le cerveau de la mouche

L'émergence de l'individualité comportementale dans le cerveau de la mouche | EntomoScience | Scoop.it
D’où vient notre individualité ? Qu’est-ce qui nous rend uniques dans notre comportement ? Tout cela pourrait-il se trouver dans notre cerveau ? Bassem Hassan et son équipe à l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (Inserm/CNRS/Sorbonne Université/AP-HP) ont découvert un mécanisme aléatoire de formation de circuits neuronaux dans le cerveau de la mouche du vinaigre (drosophila melanogaster) à l’origine d’un comportement individuel. Ces résultats, publiés dans la revue Science, pourrait représenter un principe général de la façon dont certains aspects de l’individualité émergent dans le cerveau.

 

L’émergence de l’individualité comportementale dans le cerveau de la mouche : un principe général pour l'origine neuro-développementale d'un aspect de la personnalité ?

Mis en ligne le 20 mars 2020

 

[Image] Bassem Hassan, directeur scientifique et chef d’équipe à l’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière, Allen Distinguished Investigator et « Einstein Visiting Fellow » de l’Institut de la Santé de l’Université libre de Berlin.

via Institut du Cerveau - Paris Brain Institute

 

Bernadette Cassel's insight:

 

À (re)lire :

 

« C’est une question de câblage » : s’il est fait bien symétrique, la mouche passe pour saoule - De www7.inra.fr - 11 mars 2020, 18:35

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'observation et la recherche autour des insectes sociaux

L'observation et la recherche autour des insectes sociaux | EntomoScience | Scoop.it
La première partie se focalise sur le collectif.  La parole de deux spécialistes de fourmis et de termites s’entrecroise pour nous raconter le monde de la lutte des castes mais aussi de l’altérité.

 

De l’anarchie bien ordonnée, l'observation et la recherche autour des insectes sociaux.

 

Le 21/12/2020
SÉRIE Des insectes et des hommes (4 épisodes)

Épisode 1 - S'organiser et cohabiter - Ép. 1/4

À retrouver dans l'émission
LSD, La série documentaire par Perrine Kervran
 

"Le duo amical de Jean Poinsignon et Fernand Deroussen nous offre des sons de fourmilières réelles ou musicales. Tandis qu'en contrepoint, des extraits du texte Le chez-soi des animaux  (éd. Actes sud) de la philosophe et éthologue Vinciane Despret, font réfléchir à l’habitat, au territoire. De l’humain à l’animal qui habite chez qui ?"

 

Les textes sont lus par Laurence Vielle. 

Sélection génétique

Les fourmis ouvrières agressent les mâles à l'entrée des nids, ce qui est a priori bizarre. Elles peuvent même les tuer. On essaye de comprendre pourquoi et notre hypothèse, c'est que indirectement, elles sélectionnent le meilleur mâle, celui qui est capable de résister aux agressions et donc ainsi de transmettre des bons gènes à la jeune reine. Claudie Doums

Blattes ou termites ? 

Les termites sont étroitement apparentées aux blattes, tellement apparentées que les dernières hypothèses phylogénétiques convergent vers la même hypothèse : Les termites seraient nichées au sein des blattes.C'est-à-dire que ce serait des blattes “eusociales” Frédéric Legendre

Fourmis éleveuses

Les fourmis sont une des rares espèces avec l'homme à faire des élevages. Elles sont capables d'élever des pucerons. C'est à dire que le matin, elles sortent leurs pucerons et le soir, elle les rentrent dans le nid pour qu'ils soient protégés. Claudie Doums

 

Avec

  • Claudie Doums, directeur d'études EPHE à l'Institut de Systématique, Évolution, Biodiversité.
  • Fréderic Legendre, entomologiste au Museum d’Histoire Naturelle
  • Philippe Grancolas, directeur, Institut de Systématique, Evolution, Biodiversité au Museum d’Histoire Naturelle
  • Boris Van der Avoort, cinéaste 
  • Fernand Deroussen, audio naturaliste
  • Jean Poinsignon, musicien compositeur, utilisant les sons d’insectes comme des instruments

 

Un documentaire de Juliette Boutillier, réalisé  par Jean-Philippe Navarre

 

[Image] Fourmis sur une aire d'autoroute • Crédits : Juliette Boutillier - Radio France

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Sur Variétés entomologiques, 25 décembre 2020, 19:34
Des insectes et des hommes – série de podcasts à écouter
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Comment certains papillons non toxiques repoussent-ils leurs prédateurs ?

Comment certains papillons non toxiques repoussent-ils leurs prédateurs ? | EntomoScience | Scoop.it

"Pour avertir leurs prédateurs qu'ils sont trop rapides pour eux, certaines espèces de papillons Adelpha ont adopté des motifs et des formes similaires."

 

L'art de la fuite chez les papillons Adelpha.

Par Angèle Petit, le 30.03.2021

 

"Des chercheurs sont parvenus à démontrer que les oiseaux sont capables d’apprendre à reconnaître les papillons à éviter en raison de leur vitesse et de leur agilité, grâce aux formes et aux couleurs présentes sur leurs ailes."

 

[Image] Une étude suggère que les couleurs et les motifs de certains papillons avertiraient les prédateurs de leur vitesse et de leur agilité. Chez les papillons Adelpha, de nombreuses espèces présentent l'un des trois motifs communs.

Jeff Gage/Muséum d'Histoire Naturelle de Floride

 

Bernadette Cassel's insight:

 

(Re)lire aussi :

 

« Inrattrapables » : ou ayant leur allure ; alors pas la peine d'essayer, et on apprend vite à les reconnaître - De www.insectes.xyz - 19 mars, 16:55

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les insectes ingénieurs

Les insectes ingénieurs | EntomoScience | Scoop.it

"Il sera question de soies et de microstructures du tégument, associées à des sécrétions, qui donnent aux insectes des pouvoirs adhésifs enviables. Ils leur permettent de marcher ou de grimper sans glisser même sur des surfaces mouillées, de tenir sur leur partenaire sexuel, de constituer et transporter un amas de débris protecteur, d’assurer leur tête ou leurs ailes au repos, de fixer leurs œufs, ou encore d’attraper une proie."

 

INSECTES n°192 - 2019 (1)

Par Alain Fraval

 

 

[Image] Les 4 types de soies adhésives chez le Doryphore. En bas, détails des pointes. De A à C et de E à F : à la fois chez les mâles et les femelles. D et H : chez les mâles uniquement - Peinture de Christian Corraze, d’après des prises de vue en microscopie électronique (les couleurs sont imaginaires).

 

Bernadette Cassel's insight:

 

(Re)lire aussi :

 

Les propriétés insoupçonnées de la colle produite par la drosophile - De passion-entomologie.fr - 7 avril, 20:08

 
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Sciences participatives : Phasmes & Phyllies

Sciences participatives : Phasmes & Phyllies | EntomoScience | Scoop.it
En France ces insectes ne sont représentés que par les trois espèces ci-dessus.
 
Ils sont largement répandus dans la moitié sud du pays mais sont quasiment indétectables. Il faut dire que ces animaux sont nocturnes ce qui ne facilite pas les rencontres ni les observations. Pour les observer, sans trop de difficulté, il faut attendre la nuit, au environ de 23 heures.

La nuit venue, il suffit de se munir d'une lampe électrique et aller observer les massifs de ronces des environs, les phasmes (s'ils sont présents) se tiennent généralement sur le dessus du massif et souvent bien en évidence. Le jour par contre les trois espèces (lucifuges) sont très difficiles à repérer. Pour augmenter vos chances de les observer il est conseillé d'utiliser un pulvérisateur et de pulvériser l'eau sur les buissons surtout vers leur base. Dès qu'un phasme est aspergé par l'eau il s'agite et devient visible.
 
→ Cliquer sur la photo pour trouver les infos complémentaires à l'identification.
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Biodiversité et comptabilité : un langage commun ?

Biodiversité et comptabilité : un langage commun ? | EntomoScience | Scoop.it
Alexandre Rambaud est Maître de Conférence et co-responsable de la chaire « comptabilité écologique » à Agro-Paris Tech, et chercheur au Centre international de recherche sur l’environnement et le développement (CIRED). Il interviendra le 13 avril de 12h à 13h dans le cadre de notre défi Biodiversité pour une Conférence Action sur la thématique « Biodiversité et comptabilité : un langage commun ? »

 

Biodiversité, Entreprise, Environnement, Futurs désirables, Interviews/par Jérôme Cohen, 17 mars 2021

 

"... J’ai commencé comme chercheur en mathématiques, avant de m’orienter en économie de l’environnement. J’ai ensuite été séduit par les travaux de Jacques Richard et j’ai réalisé une thèse sur la comptabilité socio-environnementale. C’est lui qui a réussi à me montrer que la comptabilité n’était pas juste un outil technique, qu’elle cachait une vraie compréhension sociologique et politique du monde et que c’était un moyen d’action extraordinaire. Lorsqu’il a commencé à travailler sur le modèle CARE, cela m’a passionné et j’ai apporté ma touche de mathématicien.

 

“ La comptabilité n’est pas juste un outil technique, elle cache une vraie compréhension sociologique et politique du monde et c’est un moyen d’action extraordinaire. ” 

 

Justement, quel est votre rôle dans la création de la méthode CARE (Comprehensive Accounting in Respect of Ecology) ?

 

J’ai apporté un esprit de modélisation et de connexion vraiment forte avec l’économie. Le but de ce modèle n’est pas juste de développer une énième méthode de reporting, mais d’avoir une réflexion de fond sur la connexion entre les normes comptables et l’économie, ainsi que sur les conséquences de la mise en place d’un tel modèle sur l’écologie.'

(...)

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

5 choses à savoir sur la Petite tortue

5 choses à savoir sur la Petite tortue | EntomoScience | Scoop.it
  Ce joli papillon orangé de début de printemps est l’un des plus communs et des plus précoces en France.  Mais saviez-vous que son nom faisait référence à un animal marin, qu’il était associé aux orties ou qu’il draguait en jouant de la musique ?

 

Sciences participatives
2 Avril 2021

 

→ Pour avoir une chance de recontrer la Petite tortue, participez à l'Opération papillons !
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Démissions à Science et Vie : le journalisme scientifique en péril ?

Démissions à Science et Vie : le journalisme scientifique en péril ? | EntomoScience | Scoop.it
Le magazine "Science et vie" a été fondé en 1913. Aujourd'hui, ce mensuel dédié à la vulgarisation scientifique est en pleine crise, plusieurs de ses journalistes sont partis, après le rachat du titre par Reworld Media en 2019. Pourquoi ? Le journalisme scientifique est-il en péril ?

 

À retrouver dans l'émission
La Question du jour par Guillaume Erner, 31.03.2021
Bernadette Cassel's insight:

 

Précédemment :

 

→ « Parce que l’information n’est pas un contenu comme les autres, sauvons “Science & Vie” ! » - De www.lemonde.fr - 17 décembre 2020, 00:00

No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Variétés entomologiques
Scoop.it!

Comment les Hommes ont-ils construit leur rapport aux petites bêtes ? Réponse d'un ethno-entomologiste le 14 avril !

Comment les Hommes ont-ils construit leur rapport aux petites bêtes ? Réponse d'un ethno-entomologiste le 14 avril ! | EntomoScience | Scoop.it

"[colloque #demaindesinsectes] 14 avril, 10h-10h10 : Les #insectes et nous. Nicolas Césard, ethno-entomologiste et enseignant-chercheur du @Le_Museum nous raconte comment les Hommes ont construit leur rapport aux petites bêtes. Retransmis depuis le @Musee_Homme"

 

Opie insectes sur Twitter, 06.04.2021 : 
https://twitter.com/Opie_insectes/status/1379409472691564548

 

No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les Académies Nationales soutiennent la Charte de transparence sur le recours aux animaux pour la Science

Les Académies Nationales soutiennent la Charte de transparence sur le recours aux animaux pour la Science | EntomoScience | Scoop.it
La Charte de transparence des animaux pour la Science a pour objectif de stimuler une démarche collective d’ouverture vers le public.

 

ETHIQUE

30 - 03 - 2021

Recherche-animale.org est le site de la recherche biologique et médicale française qui informe sur la place des animaux en recherche. Il est animé par le Gircor.

 

_____________________________________________

 

Sujet proche :

 

Expérimentation animale : l’urgence de la transparence
https://reporterre.net/Experimentation-animale-l-urgence-de-la-transparence 

Tribune de Nicolas Marty

2 avril 2021 à 10h24 Mis à jour le 3 avril 2021 à 10h17

 

No comment yet.