MED-Amin network
9.5K views | +0 today
Follow
MED-Amin network
(Mediterranean Agricultural Information Network) Fostering cooperation and experience sharing among the national information systems on agricultural (cereals) markets in the Mediterranean. The network of 13 countries is coordinated by CIHEAM, and more specifically by its Mediterranean Agronomic Institute (MAI) of Montpellier.
Curated by CIHEAM News
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by CIHEAM News from CIHEAM Press Review
Scoop.it!

MEDITERRANEAN: First Mediterranean Assessment Report – MedECC

MEDITERRANEAN: First Mediterranean Assessment Report – MedECC | MED-Amin network | Scoop.it

The First Mediterranean Assessment Report (MAR1) prepared by the independent network of Mediterranean Experts on Climate and environmental Change (MedECC) founded in 2015 is now finished. MedECC assesses the best available scientific knowledge on climate and environmental change and associated risks in the Mediterranean Basin in order to render it accessible to policymakers, stakeholders and citizens. The report includes a Summary for Policy-makers (SPM), which comprises the key messages of the MAR1.T

No comment yet.
Rescooped by CIHEAM News from CIHEAM Press Review
Scoop.it!

Egypt explores using modern irrigation methods in 175,000 feddan land

Egypt explores using modern irrigation methods in 175,000 feddan land | MED-Amin network | Scoop.it

Minister of Water Resources and Irrigation Mohamed Abdel Aaty and Minister of Agriculture and Land Reclamation El Sayed El Kosayer met on Wednesday to discuss implementation of modern irrigation systems in New Valley governorate. 
During the meeting, they addressed the possibility of converting about ​​175,000 feddan currently irrigated by flooding in New Valley to modern irrigation techniques.

No comment yet.
Scooped by CIHEAM News
Scoop.it!

De nombreux défis à relever pour un suivi efficace de la sécheresse en Afrique du Nord et au Proche Orient

De nombreux défis à relever pour un suivi efficace de la sécheresse en Afrique du Nord et au Proche Orient | MED-Amin network | Scoop.it

Par E.M, le 19/06/2018 à 16:22

Dans un nouveau rapport publié, la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) a mis en exergue la nécessité d’une approche plus proactive basée sur les principes de la réduction des risques, afin de renforcer la résilience face à la sécheresse.

La région Proche Orient-Afrique du Nord est particulièrement sujette aux vagues de sécheresse et compte parmi les zones les plus affectées au monde par les pénuries d’eau, avec le désert représentant les trois quarts de son territoire.

L’agriculture est la première touchée par la sécheresse, ce qui a de graves conséquences sur l’approvisionnement alimentaire et les moyens de subsistance des petits exploitants et des couches pauvres des sociétés rurales.

La dernière sécheresse en Afrique du Nord, qui a eu lieu en 2015-2016, a affecté tous les pays et a engendré une baisse importante de la production céréalière en Algérie, au Maroc et en Tunisie.  Ce rapport propose différentes mesures pour renforcer la résilience à la sécheresse dans les pays de l’Afrique du Nord.

CIHEAM Newss insight:

Pour télécharger le rapport, cliquez ici (version en anglais seulement).

No comment yet.
Scooped by CIHEAM News
Scoop.it!

Egypt's rice farmers see rough times downstream of new Nile mega-dam (Reuters)

Egypt's rice farmers see rough times downstream of new Nile mega-dam (Reuters) | MED-Amin network | Scoop.it

Rice farmers in Kafr Ziada village in the Nile River Delta have ignored planting restrictions aimed at conserving water for years, continuing to grow a medium-grain variety of the crop that is prized around the Arab world.

A decision thousands of kilometers to the south is about to change that, however, in another example of how concern about water, one of the world’s most valuable commodities, is forcing change in farming, laws and even international diplomacy.

Far upstream, close to one of the sources of the Nile, Ethiopia is preparing to fill the reservoir behind its new $4 billion Grand Renaissance Dam, possibly as soon as this year...

No comment yet.
Rescooped by CIHEAM News from CIHEAM Press Review
Scoop.it!

Portugal: Algarve dams only have enough water to last until the end of this year

Portugal: Algarve dams only have enough water to last until the end of this year | MED-Amin network | Scoop.it

The Algarve’s dams only have enough water available to last until the end of the year, if there is no significant rainfall over the next few months, the Permanent Drought Monitoring Commission revealed in its most recent report.
According to the group, “it can be said that, at the end of June 2020, the situation in terms of availability of surface water in the water sources of the Algarve Multi-municipal Water Supply and Sanitation System (SMAASA), associated with management measures and strategies implemented, allow only to ensure the estimated consumption for the rest of the calendar year of 2020.

No comment yet.
Scooped by CIHEAM News
Scoop.it!

Stress hydrique au Maroc et MENA : les experts tirent la sonnette d'alarme

Stress hydrique au Maroc et MENA : les experts tirent la sonnette d'alarme | MED-Amin network | Scoop.it

Par Médias24, le 18/09/2018

Réchauffement climatique et stress hydrique touchent particulièrement le Maroc – à l’instar de l’ensemble de la région Mena, avec des répercussions certaines en termes d’accessibilité aux ressources et de sécurité alimentaire. L’évaluation de la vulnérabilité du royaume à la sècheresse était au cœur des débats lors d’un atelier scientifique organisé conjointement, le 17 septembre, par le ministère de l’Agriculture et l’ICBA (International Center for Biosaline Agriculture).

Les chiffres sont en eux-mêmes éloquents. Alors qu’un pays est considéré en stress hydrique lorsque la disponibilité en eau est inférieure à 1.000 m3/habitant/an, les ressources marocaines en eau sont aujourd’hui évaluées à 650 m3/habitant/an et vont descendre en deçà de 500 m3 à l’horizon 2030!

Sommes-nous outillés pour faire face à cette pénurie? Le Maroc travaille actuellement sur un Plan national de l’Eau à l’horizon 2050, destiné à couvrir les besoins en eau potable et en irrigation.

Cette situation est d’autant plus problématique que le stress hydrique menace la sécurité alimentaire au Maroc et dans l’ensemble de la région Mena. Dans le rapport 2018 de la FAO sur la situation des marchés des produits agricoles, publié le 17 septembre, on relève notamment que les pays d’Afrique du Nord seront contraints, dans les années qui viennent, d’accroître leurs importations de 2,6% - avec un renchérissement des prix estimé au minimum à 1,2%.

No comment yet.
Scooped by CIHEAM News
Scoop.it!

Tunisie : une nouvelle aide pour l’agriculture irriguée permettra de préserver les ressources en eau et de créer des débouchés

Tunisie : une nouvelle aide pour l’agriculture irriguée permettra de préserver les ressources en eau et de créer des débouchés | MED-Amin network | Scoop.it

WASHINGTON, 29 mai 2018

La Banque mondiale a annoncé aujourd’hui un projet d’un montant de 140 millions de dollars destiné à soutenir les efforts de développement de l’agriculture irriguée entrepris par la Tunisie en vue d’améliorer la gestion de ressources en eau limitées et de créer des opportunités économiques, en particulier dans les régions rurales sous-développées. Ce nouveau projet financera la remise en état des systèmes d’irrigation afin d’accroître leur fiabilité et leur efficacité, conditions nécessaires au développement d’un secteur agricole plus productif, générant des revenus plus élevés et créateur d’opportunités pour divers types d’entreprises et diverses catégories de la population, dont les femmes et les jeunes.

Le Projet d’intensification de l’agriculture irriguée en Tunisie permettra de restaurer les systèmes d’irrigation dans les régions agricoles des gouvernorats de Béja, Bizerte, Jendouba, Nabeul, Sfax et Siliana, en vue de réduire les pertes, qui peuvent se monter jusqu’à 40 % de l’eau utilisée, et de réguler l’approvisionnement en eau.

No comment yet.